RAPPELER CLAIREMENT QUE LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL N’A JAMAIS ÉTÉ DOTÉ DU POUVOIR MIRACULEUX DE CONVERTIR DES SIGNATURES FRAUDULEUSES EN SIGNATURES LÉGALES: AUSSI IL N’EST PAS QUESTION QUE CE CONSEIL CONSTITUTIONNEL NOUS IMPOSE SON CHOIX DU CANDIDAT MACKY SALL, FAIT EN DEHORS DU CADRE LÉGAL POUR OBLIGER LES SÉNÉGALAIS A L’ACCEPTER UNIQUEMENT PARCE L’ORGANE DÉNOMMÉ CONSEIL CONSTITUTIONNEL A PRIS CETTE DÉCISION ILLÉGALE. PERSONNE NE NOUS IMPOSERA A NOUS LES SÉNÉGALAIS UN CANDIDAT QUI N’A PAS LE DROIT DE PARTICIPER AUX ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES : JAMAIS NOUS N’ACCEPTERONS CETTE DICTATURE DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL QUI IMPOSE AUX SÉNÉGALAIS LE CANDIDAT FRAUDEUR MACKY SALL COMME UN CANDIDAT LÉGAL; ET NOUS EXIGEONS LE RETRAIT IMMÉDIAT DU CANDIDAT FRAUDEUR MACKY SALL DES CANDIDATS DEVANT PARTICIPER AUX ELECTIONS PRESIDENTIELLES DE 2019 …

EXHORTER TOUS LES SÉNÉGALAIS A REJETER AVEC LA DERNIÈRE ÉNERGIE LA PARTICIPATION ILLÉGALE DU CANDIDAT MACKY SALL AUX ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES DE 2019; ET DÉFENDRE AINSI  LEUR DROIT DE FAIRE RESPECTER LES LOIS DU PAYS PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL QUI A VALIDÉ LES SIGNATURES DE PARRAINAGE DU CANDIDAT MACKY SALL OBTENUES PAR LE CRIME DE CORRUPTION.

→ LE 24 FEVRIER 2019 EST UN JOUR DE COLÈRE LÉGITIME POUR TOUS LES SÉNÉGALAIS POUR REJETER AVEC LA DERNIÈRE ÉNERGIE LA DÉCISION HORS LA LOI DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL DE VALIDER LES SIGNATURES DE PARRAINAGE ACQUISES PAR VIOLATION DE LA LOI SUR LE PARRAINAGE DONC FRAUDULEUSES DU CANDIDAT MACKY SALL: ET CE CRIME DE CORRUPTION LUI INTERDIT DE PARTICIPER AUX ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES DE 2019. ET NOUS RAPPELONS CLAIREMENT QUE LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL N’A JAMAIS ÉTÉ DOTÉ DU POUVOIR MIRACULEUX DE CONVERTIR DES SIGNATURES FRAUDULEUSES EN SIGNATURES LÉGALES: AUSSI IL N’EST PAS QUESTION QUE CE CONSEIL CONSTITUTIONNEL NOUS IMPOSE SON CHOIX DU CANDIDAT MACKY SALL, FAIT EN DEHORS DU CADRE LÉGAL POUR OBLIGER LES SÉNÉGALAIS A L’ACCEPTER UNIQUEMENT PARCE L’ORGANE DÉNOMMÉ CONSEIL CONSTITUTIONNEL A PRIS CETTE DÉCISION ILLÉGALE. PERSONNE NE NOUS IMPOSERA A NOUS LES SÉNÉGALAIS UN CANDIDAT QUI N’A PAS LE DROIT DE PARTICIPER AUX ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES : JAMAIS NOUS N’ACCEPTERONS CETTE DICTATURE DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL QUI IMPOSE AUX SÉNÉGALAIS LE CANDIDAT FRAUDEUR MACKY SALL COMME UN CANDIDAT LÉGAL; ET NOUS EXIGEONS LE RETRAIT IMMÉDIAT DU CANDIDAT FRAUDEUR MACKY SALL DES CANDIDATS DEVANT PARTICIPER AUX ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES DE 2019.

Madame Ndèye Khady Ba



Laisser un commentaire

actualité et infos décortiq... |
Le chat à neuf queues |
Blog de Jean-Louis Simon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ATTAC Burkina Faso
| Les délibérations du Consei...
| Gouvernance territoriale, d...