RAPPELER A MONSIEUR SEYDI GASSMA DE AMNYSTY INTERNATIONAL QUE SA RESPONSABILITÉ EST DE DIRE LE DROIT ET DE DÉFENDRE L’ÉTAT DE DROIT ET NE PAS INVITER LES SÉNÉGALAIS A ÊTRE LES « BENI OUI OUI » DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL SÉNÉGALAIS MÊME QUAND IL VALIDE LES SIGNATURES DU CANDIDAT MACKY SALL OBTENUES PAR LE CRIME DE CORRUPTION. …

RAPPELER A MONSIEUR SEYDI GASSMA DE AMNYSTY INTERNATIONAL QUE SA RESPONSABILITÉ EST DE DIRE LE DROIT ET DE DÉFENDRE L’ÉTAT DE DROIT ET NE PAS INVITER LES SÉNÉGALAIS A ÊTRE LES « BENI OUI OUI » DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL SÉNÉGALAIS MÊME QUAND IL VALIDE LES SIGNATURES DU CANDIDAT MACKY SALL OBTENUES PAR LE CRIME DE CORRUPTION.

SEYDI GASSAMA

CI DESSOUS MON ARTICLE DU 22 JANVIER 2018

ACCUSER LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL SÉNÉGALAIS D’AVOIR PERPÉTRÉ  UN SABOTAGE INACCEPTABLE SUR LA SÉLECTION DES PARRAINAGES VALIDES: LE CANDIDAT MACKY SALL A VU SON PARRAINAGE VALIDÉ PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, MALGRÉ SES SIGNATURES OBTENUES PAR LE CRIME DE CORRUPTION.

NB: ALORS QUE SELON LA LOI SUR LE PARRAINAGE TOUS LES CANDIDATS  DOIVENT  PRÉSENTER LEURS  PROGRAMMES AUX POTENTIELS PARRAINS AFIN D’OBTENIR LEURS SIGNATURES SI LEURS  PROGRAMMES LEUR CONVIENNENT,  SI LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL SÉNÉGALAIS NE RESPECTE PAS CETTE RÈGLE ET FERME LES YEUX SUR LE MODE D’ACQUISITION DES SIGNATURES,  MÊME S’IL EST HORS LA LOI (1. CF CORRUPTION PAR ACHATS DE SIGNATURES DU CANDIDAT MACKY SALL, 2.CF FRAUDE SUR LE PARRAINAGE PAR TRICHERIE AVEC UTILISATION D’ENTITÉS RELIGIEUSES C’EST A DIRE LES DAHIRAS MOUSTARCHIDINE WAL MOUSTARCHIDATE DONT LE PROFESSEUR ISSA SALL A ENREGISTRÉ LES SIGNATURES), ) IL EST CLAIR QUE LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL SÉNÉGALAIS EST DONC PRIS EN FLAGRANT DÉLIT DE VIOLATION DE LA LOI SUR LE PARRAINAGE; PAR CONSÉQUENT LA LOI DOIT ANNULER CE PROCESSUS DE PARRAINAGE CARACTÉRISÉ PAR DES IRRÉGULARITÉS PATENTES,  ET SANCTIONNER  SÉVÈREMENT LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL POUR  CE GRAVE SABOTAGE INACCEPTABLE,  PAR LA  RADIATION DÉFINITIVE ET L’EMPRISONNEMENT DE TOUS SES MEMBRES, AFIN  QUE PLUS JAMAIS PERSONNE NE PUISSE VIOLER IMPUNÉMENT LA LOI SUR LE PARRAINAGE.

 → NOUS EXHORTONS LES OBSERVATEURS  LA COMMUNAUTÉ  INTERNATIONALE PRÉSENTS AU SÉNÉGAL DANS LE CADRE DU PROCESSUS ÉLECTORAL  A CONSTATER EN TOUTE OBJECTIVITÉ LE SABOTAGE PERPÉTRÉ PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL AVEC LA VALIDATION DE SIGNATURES FRAUDULEUSES, ET A DONNER UNE CONFÉRENCE DE PRESSE POUR EXPRIMER LA VÉRITÉ ET DEMANDER L’ANNULATION DE CE PROCESSUS DE PARRAINAGE GANGRENÉ PAR LA CORRUPTION DU CANDIDAT MACKY SALL.

cedeao   union africaine

drapeau eu                                onu

 

A.Guterres



ACCUSER LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL SÉNÉGALAIS D’AVOIR PERPÉTRÉ UN SABOTAGE INACCEPTABLE SUR LA SÉLECTION DES PARRAINAGES VALIDES: LE CANDIDAT MACKY SALL A VU SON PARRAINAGE VALIDÉ PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, MALGRÉ SES SIGNATURES OBTENUES PAR LE CRIME DE CORRUPTION… LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL SÉNÉGALAIS EST DONC PRIS EN FLAGRANT DÉLIT DE VIOLATION DE LA LOI SUR LE PARRAINAGE; PAR CONSÉQUENT LA LOI DOIT ANNULER CE PROCESSUS DE PARRAINAGE CARACTÉRISÉ PAR DES IRRÉGULARITÉS PATENTES, ET SANCTIONNER SÉVÈREMENT LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL POUR CE GRAVE SABOTAGE INACCEPTABLE, PAR LA RADIATION DÉFINITIVE ET L’EMPRISONNEMENT DE TOUS SES MEMBRES, AFIN QUE PLUS JAMAIS PERSONNE NE PUISSE VIOLER IMPUNÉMENT LA LOI SUR LE PARRAINAGE.

ACCUSER LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL SÉNÉGALAIS D’AVOIR PERPÉTRÉ  UN SABOTAGE INACCEPTABLE SUR LA SÉLECTION DES PARRAINAGES VALIDES: LE CANDIDAT MACKY SALL A VU SON PARRAINAGE VALIDÉ PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, MALGRÉ SES SIGNATURES OBTENUES PAR LE CRIME DE CORRUPTION.

NB: ALORS QUE SELON LA LOI SUR LE PARRAINAGE TOUS LES CANDIDATS  DOIVENT  PRÉSENTER LEURS  PROGRAMMES AUX POTENTIELS PARRAINS AFIN D’OBTENIR LEURS SIGNATURES SI LEURS  PROGRAMMES LEUR CONVIENNENT,  SI LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL SÉNÉGALAIS NE RESPECTE PAS CETTE RÈGLE ET FERME LES YEUX SUR LE MODE D’ACQUISITION DES SIGNATURES,  MÊME S’IL EST HORS LA LOI (1. CF CORRUPTION PAR ACHATS DE SIGNATURES DU CANDIDAT MACKY SALL, 2.CF FRAUDE SUR LE PARRAINAGE PAR TRICHERIE AVEC UTILISATION D’ENTITÉS RELIGIEUSES C’EST A DIRE LES DAHIRAS MOUSTARCHIDINE WAL MOUSTARCHIDATE DONT LE PROFESSEUR ISSA SALL A ENREGISTRÉ LES SIGNATURES), ) IL EST CLAIR QUE LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL SÉNÉGALAIS EST DONC PRIS EN FLAGRANT DÉLIT DE VIOLATION DE LA LOI SUR LE PARRAINAGE; PAR CONSÉQUENT LA LOI DOIT ANNULER CE PROCESSUS DE PARRAINAGE CARACTÉRISÉ PAR DES IRRÉGULARITÉS PATENTES,  ET SANCTIONNER  SÉVÈREMENT LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL POUR  CE GRAVE SABOTAGE INACCEPTABLE,  PAR LA  RADIATION DÉFINITIVE ET L’EMPRISONNEMENT DE TOUS SES MEMBRES, AFIN  QUE PLUS JAMAIS PERSONNE NE PUISSE VIOLER IMPUNÉMENT LA LOI SUR LE PARRAINAGE.

 → NOUS EXHORTONS LES OBSERVATEURS  LA COMMUNAUTÉ  INTERNATIONALE PRÉSENTS AU SÉNÉGAL DANS LE CADRE DU PROCESSUS ÉLECTORAL  A CONSTATER EN TOUTE OBJECTIVITÉ LE SABOTAGE PERPÉTRÉ PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL AVEC LA VALIDATION DE SIGNATURES FRAUDULEUSES, ET A DONNER UNE CONFÉRENCE DE PRESSE POUR EXPRIMER LA VÉRITÉ ET DEMANDER L’ANNULATION DE CE PROCESSUS DE PARRAINAGE GANGRENÉ PAR LA CORRUPTION DU CANDIDAT MACKY SALL.

cedeao   union africaine

drapeau eu                                onu

 

A.Guterres



METTRE EN GARDE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE VENUE AU SÉNÉGAL COMME OBSERVATEURS DU PROCESSUS ÉLECTORAL, CONTRE TOUTE TENTATIVE D’ÊTRE LES FAIRE VALOIR DU CANDIDAT MACKY SALL , … ET DE FERMER LES YEUX SUR LE SABOTAGE PERPÉTRÉ PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL SUR LA PREMIÈRE PROCÉDURE CONDUISANT AUX ELECTIONS (ET QUI EST CONSTITUÉE DU PROCESSUS DE PARRAINAGE) AVEC LA VALIDATION DES SIGNATURES FRAUDULEUSES DU CANDIDAT MACKY SALL): DANS CE CAS TOUS LES PAYS AFRICAINS REFUSERONT LA PRÉSENCE DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE LORS D’ÉLECTIONS SUR LE CONTINENT …

METTRE EN GARDE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE  VENUE AU SÉNÉGAL COMME OBSERVATEURS DU PROCESSUS ÉLECTORAL,  CONTRE TOUTE TENTATIVE D’ÊTRE LES FAIRE VALOIR DU CANDIDAT MACKY SALL SIMPLEMENT PARCE QU’IL EST LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, ET DE VALIDER SES SIGNATURES FRAUDULEUSES, EN SUIVANT LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL SÉNÉGALAIS QUI FERME LES YEUX SUR LE MODE D’ACQUISITION DES SIGNATURES,  MÊME S’IL EST HORS LA LOI (1. CF CORRUPTION PAR ACHATS DE SIGNATURES DU CANDIDAT MACKY SALL, 2.CF FRAUDE SUR LE PARRAINAGE PAR TRICHERIE AVEC UTILISATION D’ENTITÉS RELIGIEUSES C’EST A DIRE LES DAHIRAS MOUSTARCHIDINE WAL MOUSTARCHIDATE DONT LE PROFESSEUR ISSA SALL A ENREGISTRÉ LES SIGNATURES, ALORS QUE TOUS LES CANDIDATS  ÉTAIENT SENSÉS PRÉSENTER LEURS  PROGRAMMES AUX POTENTIELS PARRAINS AFIN D’OBTENIR LEURS SIGNATURES SI LEURS  PROGRAMMES LEUR CONVIENNENT.) 

 

cedeao   union africaine

drapeau eu                                onu

 

A.Guterres

NB: SI JAMAIS LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE QUI A EFFECTUÉ LE DÉPLACEMENT  AU SÉNÉGAL POUR VEILLER AU RESPECT DES RÈGLES DU PROCESSUS ÉLECTORAL (QUI INTÈGRE 1. TOUTE LA PROCÉDURE CONDUISANT AUX ELECTIONS  ET QUI EST CONSTITUÉE DU PROCESSUS DE PARRAINAGE, 2. LA TENUE DES ELECTIONS PROPREMENT DITES ET 3.LA PROCLAMATION DES RÉSULTATS) FERME LES YEUX SUR  LE SABOTAGE PERPÉTRÉ PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL SUR LA PREMIÈRE PROCÉDURE CONDUISANT AUX ELECTIONS  ET QUI EST CONSTITUÉE DU PROCESSUS DE PARRAINAGE AVEC LA VALIDATION DES SIGNATURES FRAUDULEUSES DU CANDIDAT MACKY SALL) ALORS TOUS LES PAYS AFRICAINS REFUSERONT SA PRÉSENCE LORS DES ELECTIONS SUR LE CONTINENT.

CI DESSOUS JE JOINS LA LETTRE QUE J’AI DÉPOSÉE AU CONSEIL CONSTITUTIONNEL A LA DATE DU 24 DÉCEMBRE 2018, POUR REFUSER DE CAUTIONNER CE PARRAINAGE DE TRICHERIE, DE CORRUPTION ET DE FRAUDE.

 

 

img547

 

LE SABOTAGE EFFECTIF DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL SUR LA SÉLECTION DES PARRAINAGES VALABLES ME DONNENT RAISON: J‘AI PRIS UNE DÉCISION JUDICIEUSE DE DÉPOSER VIERGES MES FICHES DE PARRAINAGE ET MA CLEF USB;  TOUS ONT CONSTATÉ QUE LA MAJORITÉ DES CANDIDATS QUI ONT DÉPOSÉ AU CONSEIL CONSTITUTIONNEL LEURS FICHES DE PARRAINAGES AVEC LEURS CLEFS USB COMPRENANT LES SIGNATURES DES ÉLECTEURS QUI LEUR ONT FAIT CONFIANCE, N’A PAS REÇU LA VALIDATION DE SA CANDIDATURE; ALORS QUE LE CANDIDAT MACKY SALL A VU SON PARRAINAGE VALIDÉ PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, MALGRÉ SES SIGNATURES OBTENUES PAR LA CORRUPTION.

LISTE DES REVANDICATIONS DU

AVEC  CES ÉLÉMENTS DE PREUVE CI DESSOUS DU SABOTAGE PERPÉTRÉ PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL SUR LA PREMIÈRE PHASE DES ELECTIONS PRÉSIDENTIELLES, NOUS DEMANDONS L’ANNULATION PURE ET SIMPLE DE CE PROCESSUS DE PARRAINAGE CARACTÉRISÉ PAR DES IRRÉGULARITÉS PATENTES. 

31-12-2018

EXHORTER LE PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE (CHARGÉ DE DÉFENDRE LES INTÉRÊTS DE LA SOCIÉTÉ ET DE VEILLER A L’ORDRE PUBLIQUE) A S’AUTO-SAISIR AFIN D’ANNULER LA DÉCISION HORS LA LOI DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL DE VALIDER  LES DOSSIERS DE PARRAINAGE FRAUDULEUX DES CANDIDATS MACKY SALL PRIS EN FLAGRANT DÉLIT DE VIOLATION DE LA LOI SUR LE PARRAINAGE AVEC LES ACHATS DE SIGNATURE  ET DE CORRUPTION DE SES HOMMES DE MAIN), ET  ISSA SALL PRIS EN FLAGRANT DÉLIT DE VIOLATION DE LA LOI SUR LE PARRAINAGE AVEC L’UTILISATION D’ENTITÉS RELIGIEUSES CF DAHIRAS MOUSTARCHIDINE WAL MOUSTARCHIDATE (SI LES MOURIDES OU LES NIASSENES OU LES LAYENNES  UTILISENT LES MÊMES MÉTHODES ON SE RETROUVERA BIENTÔT DANS DES CONFRONTATIONS CONFRÉRIQUES SUR LE TERRAIN POLITIQUE). CE PROFESSEUR ISSA SALL EST UN VÉRITABLE TRICHEUR SOURNOIS ET IMPRÉVISIBLE: IL DOIT ÊTRE  CONTRÔLÉ DANS TOUTES SES DÉMARCHES, CAR IL CAPABLE DE PROVOQUER DE DANGEREUSES RIVALITÉS ET VIOLENCES RELIGIEUSES DANS LE PAYS; ET NOS AUTORITÉS DOIVENT EMPÊCHER NON SEULEMENT LA TRICHERIE ET LA FRAUDE, MAIS PLUS GRAVE L’UTILISATION D’ENTITÉS RELIGIEUSES POUR OBTENIR DES SIGNATURES ET / OU DES VOIX .

SERIGNE-BASS-GUEYELE PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE SERIGNE BASSIROU GUEYE.

→ SI NOS MAGISTRATS SONT INCAPABLES DE FAIRE RESPECTER LA LOI AU SÉNÉGAL, LA LOGIQUE VEUT QUE CE SOIT NOS FORCES DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ QUI DÉGAGENT TOUS CES POLITICIENS VÉREUX, VOLEURS DE DENIERS PUBLICS, TRICHEURS, FRAUDEURS, CORRUPTEURS SANS DIGNITÉ, AFIN QUE LE SÉNÉGAL RENAISSE.

Madame Ndèye Khady BA

29-12-2018

RAPPELER AUX MEMBRES DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL SÉNÉGALAIS QU’UNE SEULE SIGNATURE FRAUDULEUSE DISQUALIFIE LE CANDIDAT CONCERNÉ, CAR L’ENSEMBLE DES  SIGNATURES CONTENUES DANS SON DOSSIER DE PARRAINAGE DEVIENNENT SUSPECTES DONC IMPOSSIBLES A VALIDER…

ÉTANT DONNE QU’AU SÉNÉGAL POUR ACCÉDER ET OU RESTER A POUVOIR,  LES POLITICIENS VEULENT DÉTRUIRE LES BASES DE NOTRE STABILITÉ, QUE SONT LES LOIS ET L’ORDRE, CAR  NON SEULEMENT ILS EN SONT ARRIVÉS A CONSIDÉRER LA TRICHERIE, LA CORRUPTION COMME LÉGALE ET NORMALE,  MAIS SURTOUT QU’ILS LE FONT A VISAGE DÉCOUVERT (CE QUI EST UN VÉRITABLE AFFRONT UNE INSULTE POUR NOS LOIS ET NOS MAGISTRATS, ET UNE MENACE OUVERTE ET  EXTRÊME POUR NOTRE STABILITÉ ), ÉTANT DONNE QUE LES FRAUDES, LA CORRUPTION ET LA TRICHERIE SUR LE PARRAINAGE SONT PATENTES ET QUE LES POLITICIENS OSENT DÉFIER NOS LOIS ET CORROMPRE OUVERTEMENT….    IL EST IMPÉRATIF QUE LES SANCTIONS  DE LA JUSTICE PROTÈGENT CE PROCESSUS ET  DISQUALIFIENT LES CANDIDATS AYANT VIOLÉ LA LOI SUR LE PARRAINAGE, DANS L’INTÉRÊT DU PAYS ET AU NOM DE LA PRÉSERVATION DE SA RÉPUTATION DANS LE MONDE.

www.actusen.sn

septembre 11, 2018

Parrainage : Le maire de Touba, Abdoul Ahad Ka file des fiches de collecte et 50.000 F Cfa à chaque chef de quartier

Abdou-Lahad-Ka-maire-Touba-696x522

La Coalition «Benno Bokk Yaakaar» est de plain-pied dans un marché, à la quête d’un bétail électoral. Et ne s’entoure plus de scrupules pour acheter les consciences des Sénégalais. La raison ? Après que SourceA a révélé, dans son édition d’hier lundi, l’offre de 1 million 500 mille F Cfa faite par le ministre-conseiller au village de la Commune de Mbar qui aura le maximum de signatures en faveur du Président Macky Sall, voici que le maire de Touba, Abdou Ahad Ka, danse le même tango que le responsable Apr de Biscuiterie. Pour ce faire, il a mis à profit une réunion avec les chefs de villages de sa Commune, pour déclarer à qui veut l’entendre : «je remettrai des fiches de collecte et 50.000 francs Cfa à chaque chef de quartier, pour glaner le maximum de signatures possibles»

Les agissements des responsables de la Coalition «Benno bokk yaakaar» ne font que certifier les propos de Thierno Alassane Sall, et pour cause. Le leader du Mouvement «La République des valeurs» affirmait, lors de la cérémonie de lancement de sa campagne de parrainage que le régime a mis en jeu 2 milliards de nos maigres francs pour aller à l’assaut des parrains. «Le régime en place a mobilisé 2 milliards de francs Cfa pour l’achat de parrains. Un marché de signatures s’est ouvert à l’échelle du pays», disait-il.

Les faits semblent lui donner raison. Car, après Arona Coumba Ndoffène Diouf qui a promis un million cinq cent mille francs Cfa, au village de la Commune de Mbar qui aura enregistré le plus de parrains, c’est au tour du maire de Touba, Abdoul Ahad Ka, de monnayer les registres destinés à la collecte de signatures. Dans une vidéo virale, on voit et entend l’édile de la capitale du «Mouridisme», entouré de quelques responsables de la Commune, expliquer le procédé à suivre aux chefs de quartiers qui étaient présents.

«Je remettrai des fiches de collecte et 50.000 francs Cfa à chaque chef de quartier pour glaner le maximum de signatures possibles. Il est prévu 10 signatures pour chaque fiche, que chacun prenne le nombre de fiches qui lui convient. Pour ceux qui ne savent pas écrire, vous pouvez demander de l’aide à vos proches». Tels sont les propos de Abdoul Ahad Ka.
Reste, maintenant, à savoir au rythme où vont les choses, quels leviers disposent les plus Hautes Autorités pour mettre fin à de telles pratiques qui épousent, de plus en plus, les contours de la corruption.
Mor Mbaye Cissé, Correspondant à Touba (Actusen.sn)
http://www.rewmi.com
13 septembre 2018

war-et-diouf Achat de parrains: Me War accuse Arona Coumba Ndoffène Diouf.

Les accusations d’achat de parrains ne sont pas de l’opposition, mais elles proviennent de la mouvance présidentielle. Dans une note dont nous détenons copie, Me Djibril War met en garde le Président Macky Sall sur les pratiques de corruption du ministre Arona Coumba Ndoffène Diouf. 

 La Coalition Benno Bokk Yaakar, lors de son assemblée générale hebdomadaire tenue hier, a procédé à l’évaluation des opérations de parrainage du président Macky Sall.

Les responsables des partis de la Coalition ont magnifié le déploiement des jeunes, des femmes, des responsables et des coordonnateurs vers les citoyens pour les inscrire sur les listes en se conformant à la loi.

Ils n’ont pas manqué d’exposer les difficultés rencontrées sur le terrain, en dénonçant des faits avérés de corruption. Me Djibril War accuse le Ministre conseiller Arona Coumba Ndoffène Diouf. «Il (Ndlr: Arona. C.N. Diouf pense que dans ce monde, tout peut s’acquérir par l’argent», s’indigne-t-il.

L’ancien député souligne que les hommes et femmes du ministre-conseiller, chassés de beaucoup de maisons et places, ont adopté une nouvelle stratégie : celle du donnant donnant.»

Selon Me War, « il n’y a qu’Arona Coumba Ndoffène Diouf qui fait preuve de générosité en allouant à chaque signataire de la liste de parrainage des sommes allant de 3000  à 5000 Fcfa»,

Une situation qui n’est pas sans conséquence. « Des personnes qui avaient déjà parrainé un candidat, attirées par l’appât de la corruption, viennent s’inscrire à nouveau sur les listes d’Arona Coumba Ndoffène qu’il s’est procuré frauduleusement, en dehors de la voie officielle, celle du Coordonnateur de la Coalition Benno Bokk Yaakar », souligne Me War.

Aussi déplorent-ils «les actes anti valeurs d’Arona, parce que non conformes à leurs valeurs d’honneur, de dignité, de pudeur».  Ils préviennent Macky : « ces comportements seront lourds de conséquence pour l’image du Président avec le discrédit et la désaffection des populations. »

A noter qu’Arona Coumba Ndoffène Diouf avait promis publiquement 1.500.000 Fcfa aux responsables de  la commune de Mbar qui auront plus le plus de signatures.

Georges Emmanuel Ndiaye.

http://www.rewmi.com

10 septembre 2018

Parrainage: Les stratégies ‘’hors-la-loi’’ de candidats

C’est la guerre des chiffres, surtout au niveau des souteneurs du Président Sall. Chacun verse dans l’excès de zèle, histoire de démontrer qu’il va apporter plus de signatures que l’autre.

Les déclarations se multiplient dans la presse, juste pour des positionnements. Personne ne veut rester en rade.

Malheureusement, tous les moyens sont bons pour ‘’enrôler‘’ des citoyens qui ont, la plupart du temps, des problèmes pour comprendre ce qu’il en est réellement.

Ils sont souvent soumis à des manipulations de toutes sortes, avec des fausses promesses à la clef.

C’est ainsi que dans la banlieue de Dakar par exemple, des rassemblements sont organisés, surtout avec les femmes, pour leur promettre des financements dans les prochains jours. Celles-ci, convaincues de les acquérir, signent des fiches tout en espérant que les promesses seront satisfaites.

D’autres stratégies sont en vogue de la part d’hommes politiques qui ne lésinent pas sur les moyens. Ils profitent le plus souvent du faible niveau intellectuel de certains électeurs, raflent leurs cartes d’identité numérisées, sous des prétextes fallacieux qui changent d’une localité à l’autre.

A Touba par exemple, une somme d’un million de Francs CFA est promise à toute personne capable d’apporter 100 signatures.

Malheureusement, selon nos sources, dans la ville sainte, le parti au pouvoir ne se fait pas particulièrement remarquer du fait que ses représentants sont quasi-invisibles.

Comme quoi, c’est l’éternelle équation de Touba qui se pose à Macky.

D’autres parmi les citoyens sont parfaitement conscients de ce qu’ils font. Ils préfèrent monnayer tout acte électoral, sans scrupules, là où certains ne rechignent pas à signer ou à refuser de le faire par conviction.

En cette période de ‘’navétane’’ et de vacances, de nombreux jeunes se voient promettre ou offrir des équipements, maillots, des ballons et même de l’argent en échange de signatures.

Pour les Chefs de village, on leur promet que bientôt, une loi sera votée pour leur permettre de bénéficier désormais de salaires pour leurs charges. Une loi qui, depuis l’ancien Président Wade, ne voit jamais le jour.

C’est dire qu’il y a autant de stratégies que de localités.

En conséquence, les convictions idéologiques ont pratiquement disparu de notre culture politique. Et comme ils sont peu nombreux à investir les partis et mouvements politiques, il faudra trouver les moyens parfois peu éthiques de convaincre cette grande masse d’électeurs.

Pis, les politiques profitent non seulement de l’incurie de certains, mais aussi de leur pauvreté. L’achat de conscience est banalisé. La manipulation érigée en règle.

Malheureusement, à chaque échéance électorale, les populations se font berner, parfois très facilement.

Ceci est d’autant plus vrai qu’aucune communication véritable n’a accompagné cette application de la loi sur le parrainage. Nombre de citoyens ignorent réellement ce que c’est. Parce qu’il aurait fallu, au moins, la faire accompagner de spots au niveau de tous les médias pour en expliquer les tenants et les aboutissants. Ce qui n’a pas été fait. On s’est précipité à la voter et à la faire appliquer. La preuve, même ceux qui sont au niveau du parti au pouvoir et qui parlent de 3 millions de signatures, ne savaient qu’il y avait un plafond à ne pas dépasser.

Même confusion au niveau des plénipotentiaires des partis. Ces ‘’messieurs élections’’ n’ont rencontré l’administration qu’une seule fois alors qu’ils sont censés comprendre et faire comprendre le parrainage au niveau de leurs partis respectifs ou de leurs états-majors politiques.

A ces confusions, s’ajoutent d’autres : le fait que la plupart de nos concitoyens ne savent pas signer. Certains mettent des étoiles, d’autres des signes qu’ils oublient aussitôt.

C’est dire que techniquement, l’administration chargée de contrôler les opérations aura du mal à le faire.

Il serait alors intéressant de savoir comment elle va s’y prendre surtout dans une société à majorité analphabète.

Assane Samb

www.lequotidien.sn/

17 septembre 2018

Mame Boye Diao (Apr) sur l’achat de conscience : «La justice doit faire …

Image issue d'un article pour la recherche "achats de signatures sur le parrainage par les candidats" (source : Le Quotidien)

 Le Quotidien-17 sept. 2018

Avec un objectif national de 2,5 millions de signatures, le pouvoir n’est-il … Donc, cela peut le frustrer et l’amener à parrainer un autre candidat.

Mame Boye Diao ne ménage pas ses camarades de parti qui s’activent dans l’achat de conscience. Arona Coumba Ndoffène Diouf et Abdou Lahad Kâ sont accusés d’avoir recouru à de telles pratiques. Le responsable apériste de Kolda appelle même la justice à faire son travail pour élucider ces affaires. Dans cet entretien, le directeur des Services fiscaux de la Direction des impôts et domaines invite Benno bokk yaakaar à l’unité en perspective de l’élection du prochain maire de Dakar.

Où en êtes-vous avec la campagne de collecte de parrains pour votre candidat Macky Sall ?
Nous avons un objectif ambitieux de dépasser les 2,5 millions de signatures pour régler certaines questions puériles soulevées par l’opposition pour montrer la représentativité et la popularité de notre candidat Macky Sall. Donc, nous avons fixé des objectifs pour chaque commune et nous espérons les dépasser. L’idée est de montrer, au mois de décembre, que le Président Macky Sall est majoritaire dans le cœur des Sénégalais. Cela va nous permettre de mieux enclencher le processus pour sa réélection.

Quel est votre objectif en termes de nombre de parrains à Kolda où vous militez ?
Nous avons un objectif fixé par le pôle parrainage de 32 000 parrains en rapport avec le fichier électoral du département de Kolda. Notre démarche a été de convoquer tous les responsables départementaux de la coalition Benno bokk yaakaar ainsi que les mouvements de soutien au président de la République. Cette réunion s’est tenue à la mairie de Kolda à l’issue de laquelle nous sommes en train de dérouler un plan d’actions. Le processus se fait dans la sérénité et l’enthousiasme parce que Kolda est l’une des régions qui ont le plus bénéficié des politiques publiques qui ont été mises en place par le chef de l’Etat. Nous engageons le processus de façon unitaire, sans anicroche. Nous pensons que nous allons dépasser les 32 000 signatures que nous nous sommes fixé comme objectif.

Avec un objectif national de 2,5 millions de signatures, le pouvoir n’est-il pas dans une logique d’invalider les autres candidatures ?
Cela répond déjà à une question de popularité ou pas du Président Macky Sall. L’opposition fait croire à l’opinion que le Président est minoritaire. Nous pensons que la première réponse à donner à cela, c’est de montrer que Macky Sall est largement majoritaire dans ce pays. Deuxièmement, le parrainage est une question sensible, une nouveauté dans notre pays et il faut aussi gérer les questions subjectives. Si un de nos militants n’est pas sollicité pour le parrainage, il peut penser qu’il n’a pas l’importance qu’il faut. Donc, cela peut le frustrer et l’amener à parrainer un autre candidat. Chaque candidat déclaré doit pouvoir compter sur ses propres forces pour dire à terme à peu près ce qu’il pèse.
Mais avec 2,5 millions de parrains, il y a des risques de doublons…
Le pouvoir ne s’est pas fixé comme objectif d’invalider les candidats de l’opposition. D’ailleurs, il n’a pas ce pouvoir, cette tâche de valider ou pas une candidature revient au Conseil constitutionnel. Pourtant Bougane Guèye Dany et Malick Gakou se sont fixé chacun un objectif de 500 mille parrains. Le Pds table sur 1 million de parrains… Donc, chaque candidat s’est fixé des objectifs. Si c’est l’opposition qui parle d’un million ou 500 mille signatures, on ne dit rien, mais si c’est le pouvoir, on crie au scandale et on nous accuse de vouloir invalider des candidatures. Nous voulons 2,5 millions de parrains pour juste montrer notre force.

Finalement la question de l’achat de conscience n’est-elle pas en train de plomber la pertinence du parrainage ?
Dans le déroulement des processus politiques, le Président appuyait financièrement les différents comités électoraux, que ce soit les Législatives ou les Locales. Mais pour un processus de parrainage, aucun franc n’a été ni dégagé ni mis à la disposition des différents comités.

Pourtant Thierno Alassane Sall parle de 2 milliards mobilisés par le pouvoir pour acheter des parrains…
C’est faux ! Cet homme n’a jamais gagné une élection à Thiès, y compris dans sa propre commune. C’est pourquoi il avance des propos fallacieux. Ces accusations sont faites par des personnes qui ne peuvent même pas avoir 50 000 signatures. Tout le monde sait que lorsqu’on va vers des élections, le Président sort une cagnotte pour aider les différents comités électoraux. Mais pour cette campagne de collecte de parrains, aucun budget n’a été établi. Au niveau de la région de la Kolda, nous n’avons reçu aucun franc et c’est le cas pour les autres responsables de la coalition. Il s’agit d’un choix que nous avons fait pour rendre au Président la monnaie de sa pièce parce qu’il a placé le Sénégal sur la voie du développement. Nous autres, ses responsables, pensons qu’il ne devait pas s’investir dans ce processus. Thierno Alassane Sall était avec nous, donc, il sait que dans toutes les élections qui se sont déroulées, le Président n’a jamais donné plus de 5 millions à un comité électoral. Avec 5 millions, comment peut-on faire une campagne ? Donc, c’est rien du tout. Le Président n’a jamais voulu faire des élections une question d’argent entre lui et les populations.
Le ministre-conseiller Arona Coumba Ndoffène Diouf promet dans la commune de Mbar 1,5 million de francs Cfa au village qui aura le plus de parrains et le maire de Touba, Abdou Lahad Kâ, dans une vidéo qui circule sur le net, donne 50 000 francs Cfa à chaque parrain. Ces affaires ne sont-elles pas des cas d’achat de conscience avérés ?
Pour le cas de Touba, si une personne donne 50 000 francs à chaque parrain, c’est parce qu’il doit être immensément riche. 50 000 francs par parrain, c’est énorme ! Je reconnais la ligne de mon parti qui dit que la collecte de parrainages doit être une action volontaire et libre. Les cas que vous me citez sont des cas isolés qui peuvent être mal vus par l’opinion mais qui ne concernent pas la direction du parti. Je suis formel : ni le président de la République ni le directoire de campagne n’ont dégagé un budget pour l’achat de conscience et des promesses électoralistes. Je condamne ces pratiques de ces responsables. Ce sont des éléments qui sont minimes par rapport au processus global. L’Apr se démarque de toutes ces pratiques. Nous ne sommes ni dans l’achat de conscience ni dans les promesses mirobolantes pour obtenir des parrains. Nous sommes assez forts pour atteindre nos objectifs en termes de parrains. Ceux qui le font, doivent assumer devant la justice de ce pays. Ces gens sont en train de faire croire à l’opinion que le Président n’est pas majoritaire alors que c’est tout à fait le contraire. Ils peuvent faire douter les votants. Au niveau de la majorité, ces personnes, qui font de l’achat de conscience, sont des responsables qui n’ont pas de base. C’est un moyen de prouver au président de la République qu’on est fort dans notre localité. Cependant, ils utilisent des moyens malheureux.

Etes-vous pour que l’Ofnac s’autosaisisse pour élucider ces cas Arona Coumba Ndoffène Diouf et Abdou Lahad Kâ ?
S’il y a des cas de corruption avérés, il faudrait que la loi s’applique à tout le monde, pouvoir comme opposition. Mais je dois souligner que ce ne sont que ceux qui savent qu’ils ne peuvent pas avoir le nombre de parrains requis qui crient à l’achat de conscience. Je n’ai pas entendu un parti comme Rewmi agiter ces questions parce qu’il sait que le nombre de parrains demandé n’est pas un problème. L’opposition pose un débat puéril. C’est le cas avec cette accusation grave du parti Pastef à l’égard du Président Macky Sall par rapport aux ethnies et aux confréries. Voilà des gens qui nous ont habitués à des accusations bizarres. Cependant, ils sont en train de franchir un cap très dangereux. Le président de la République n’a jamais communiqué en faisant référence à son appartenance confrérique, religieuse, ethnique ou régionale. Je mets au défi quiconque de me sortir un élément dans lequel le Président fait référence à cela. Pour la première institution du pays, l’accuser d’user de cela est une faute très grave. Beaucoup d’hommes politiques font dans la vindicte pour devenir des héros. Personnellement, je ne connais pas l’appartenance confrérique de Macky Sall alors que tout le monde connaissait la confrérie de son prédécesseur. J’appelle les gens de Pastef à la raison. Nous sommes dans un pays où chrétiens et musulmans ont des relations fraternelles, de même que les différentes confréries. Les Sénégalais ne vont pas les suivre dans cette voie.

Quelle lecture faites-vous de la décision du président de la République de nommer des délégués régionaux pour la Présidentielle de 2019 ?
Le président de la République s’est inscrit, depuis 2012, dans une dynamique de coalition. Au départ, il s’agissait de la coalition Macky2012 qui nous a amenés au second pour devenir ensuite Benno bokk yaakaar. Dans sa logique de «gagner ensemble et gouverner ensemble», le Président a fait des choses assez similaires par rapport à Bby. Il y a des responsables de l’Apr, du Ps de l’Afp, entre autres. C’est un message fort de Macky Sall qui tient à cette coalition. Deuxièmement, dans le dispositif mis en place dans le cadre du parrainage, les délégués régionaux interviennent dans le processus de collecte de parrains. Ils seront l’interface entre le candidat Macky Sall et les différents parrains par le canal des collecteurs. Je salue les choix portés sur Ousmane Tanor Dieng, Moustapha Niasse, Mahammed Boun Abdallah Dionne ou Robert Sagna parmi les délégués régionaux. Cela confirme le leadership du Président Macky Sall qui a choisi de faire avec une équipe constituée de différents alliés et compte se battre avec cette machine pour sa réélection.

Pour la succession de Khalifa Sall, il est agité le nom de Alioune Ndoye pour le Ps et celui de Zator Mbaye pour l’Afp. Ne s’achemine-t-on pas vers une guerre Ps-Afp au sein de Bby pour le contrôle de la Ville de Dakar ?
Que des noms soient agités, ce n’est pas un problème. Le groupe de Khalifa Sall a sa propre stratégie. Dès qu’il y aura une dispersion au niveau de la candidature de Benno, le bloc de Khalifa Sall va gagner aisément. Ce sera encore une fois la résultante de nos petites querelles qui pourront aboutir à cet échec dans la reconquête de la Ville de Dakar. Khalifa Sall a été élu avec une équipe qui est restée soudée. Ceux qui sont en face, s’ils y vont en ordre dispersé, ils créent eux-mêmes les conditions de leur échec.

          
AUJOURD’HUI IL EST IMPÉRATIF QUE FORCE RESTE A LA LOI, AFIN QUE LE PAYS PUISSE FONCTIONNER SUR DES BASES RATIONNELLES ET DONC SAINES DANS L’INTÉRÊT DE LA STABILITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIALE.

ÉTANT DONNE QU’AU SÉNÉGAL POUR ACCÉDER ET OU RESTER A POUVOIR,  LES POLITICIENS VEULENT DÉTRUIRE LES BASES DE NOTRE STABILITÉ, QUE SONT LES LOIS ET L’ORDRE, CAR ILS  NON SEULEMENT ILS EN SONT ARRIVÉS A CONSIDÉRER LA TRICHERIE, LA CORRUPTION COMME LÉGALE ET NORMALE,  MAIS SURTOUT QU’ILS LE FONT A VISAGE DÉCOUVERT (CE QUI EST UN VÉRITABLE AFFRONT UNE INSULTE POUR NOS LOIS ET NOS MAGISTRATS, ET UNE MENACE OUVERTE ET  EXTRÊME POUR NOTRE STABILITÉ ), IL EST IMPÉRATIF QUE L’APPLICATION CORRECTE ET SCRUPULEUSE DE NOS LOIS SOIT EXÉCUTÉE AVEC PATRIOTISME, ET QUE LE COURAGE DE NOS MAGISTRATS ET HOMME CHARGÉS DE L’APPLICATION DU DROIT DOMINE LA LÂCHETÉ ET LA PEUR DU LIMOGEAGE QUI PEUVENT LES INDUIRE A FERMER LES YEUX SUR LES FRAUDE ET CORRUPTION DU CANDIDAT A POUVOIR.

C’EST POURQUOI ÉTANT DONNE QUE LES FRAUDES, LA CORRUPTION ET LA TRICHERIE SUR LE PARRAINAGE SONT PATENTES ET QUE LES POLITICIENS OSENT DÉFIER NOS LOIS ET CORROMPRE OUVERTEMENT, IL EST IMPÉRATIF QUE LES SANCTIONS  DE LA JUSTICE PROTÈGENT CE PROCESSUS ET  DISQUALIFIENT LES CANDIDATS AYANT VIOLÉ LA LOI SUR LE PARRAINAGE, DANS L’INTÉRÊT DU PAYS ET AU NOM DE LA PRÉSERVATION DE SA RÉPUTATION DANS LE MONDE.

img371 (1)

NOUS ACTUALISONS NOTRE LETTRE ADRESSÉE A CONSEIL CONSTITUTIONNEL, POUR L’ANNULATION DE CE PROCESSUS DE PARRAINAGE ENTACHÉ D’IRRÉGULARITÉS, AVEC COMME ALTERNATIVE L’ORGANISATION D’ÉLECTION A BULLETIN UNIQUE AVEC LES 28 CANDIDATS: LES 27  QUI ONT DÉPOSÉ LEURS DOSSIERS MAIS AUSSI LA CANDIDATE DU « MOUVEMENT TROIS A ARE ALLALOU ASKANE-WI », MADAME NDEYE KHADY BA QUI A ETE LA SEULE PARMI LES CANDIDATS A AVOIR EU LE COURAGE DE DEMANDER LE RESPECT DES RÈGLES DU PARRAINAGE: NOUS AVONS PRIS LE SOIN D’INTRODUIRE UN RECOURS EN ANNULATION, MAIS NOUS SOMMES TOUJOURS EN COURSE POUR LES PRÉSIDENTIELLES DE 2019.

→ NOUS APPELONS DONC LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL A PRENDRE EN COMPTE LES NOUVELLES DONNÉES : 1. ANNULATION PARRAINAGE VU LES NOMBREUSES IRRÉGULARITÉS; 2. ORGANISATIONS ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES PAR LE VOTE A BULLETIN UNIQUE; 3. DONNER A LA SEULE CANDIDATE A AVOIR INTRODUIT UN RECOURS EN ANNULATION UN DÉLAI EXCEPTIONNEL D’UN MOIS POUR CONSTITUER LES PIÈCES DE SON DOSSIER DE CANDIDATURE (CASIER JUDICIAIRE, CAUTION, … ) A  DÉPOSER AU CONSEIL CONSTITUTIONNEL.

Madame Ndèye Khady BA



EXHORTER LES AUTORITÉS DE LA R. D. CONGO ET TOUS LES AUTRES CHEFS D’ÉTATS DU CONTINENT AFRICAIN A REJETER ET A CRACHER AVEC LA DERNIÈRE ENERGIE SUR TOUTE DÉCISION QUE PRENDRA L’UNION AFRICAINE TANT QUE CETTE ORGANISATION SERA SOUS LA GOUVERNANCE DU VIOLEUR, VOLEUR ET CRIMINEL DE GUERRE PAUL KAGAME. ET NOUS METTONS EN GARDE LES PAYS OCCIDENTAUX QUI TENTERONT DE PROFITER DE LA FRAGILE SITUATION POST ÉLECTORALE EN R. D. CONGO POUR TENTER DE DÉSTABILISER CE PAYS, ET PERMETTRE A LEURS ENTREPRISES DE CONTINUER A PILLER CE PAYS AVEC PAUL KAGAME…

EXHORTER LES AUTORITÉS DE LA R. D. CONGO ET TOUS LES AUTRES CHEFS D’ÉTATS DU CONTINENT AFRICAIN A REJETER ET A CRACHER AVEC LA DERNIÈRE ENERGIE SUR TOUTE DÉCISION QUE PRENDRA L’UNION AFRICAINE TANT QUE CETTE ORGANISATION SERA SOUS LA GOUVERNANCE DU VIOLEUR, VOLEUR ET CRIMINEL DE GUERRE PAUL KAGAME. ET NOUS METTONS EN GARDE LES PAYS OCCIDENTAUX QUI TENTERONT DE PROFITER DE LA FRAGILE SITUATION POST ÉLECTORALE EN R. D. CONGO POUR TENTER DE DÉSTABILISER CE PAYS, ET PERMETTRE A LEURS ENTREPRISES DE CONTINUER A PILLER CE PAYS AVEC PAUL KAGAME: NOUS N’HÉSITERONS PAS A ENGAGER CONTRE CES PAYS OCCIDENTAUX  DES POURSUITES JUDICIAIRES POUR PILLAGES ET DÉSTABILISATION DE LA R. D. CONGO ET RECÈLE AVEC LA COMPLICITÉ DU CRIMINEL DE GUERRE PAUL KAGAME. CES ÉLÉMENTS INACCEPTABLES ET MONSTRUEUX DÉCRITS CI DESSOUS SUR LES CRIMES  DE PAUL KAGAME EN R. D. CONGO AINSI QUE L’OMERTA DES PAYS OCCIDENTAUX POUR POUVOIR DISPOSER DES RESSOURCES DES RESSOURCES DE LA R. D. CONGO, SONT AUTANT D’ÉLÉMENTS DE PREUVES QUE NOUS UTILISERONS DANS LES PROCÈS CONTRE LES PAYS D’OÙ SONT ORIGINAIRES CES ENTREPRISES QUI PILLENT LA R. D. CONGO, AFIN DE LES OBLIGER A INDEMNISER LA R. D. CONGO QUI EST RÉDUITE A FEU ET A SANG POUR POUVOIR VOLER SES RESSOURCES.

http://reveil-fm.com/

Tout chemin mène-t-il au Rwanda, chez Paul Kagamé le Roitelet, Tyran et Boucher de Kigali ?

Par Freddy Mulongo, samedi 28 avril 2018 à 23:34 :: Radio Réveil FM International :: #6383 :: rss

EXHORTER LES AUTORITÉS DE LA R. D. CONGO ET TOUS LES AUTRES CHEFS D’ÉTATS DU CONTINENT AFRICAIN A REJETER ET A CRACHER AVEC LA DERNIÈRE ENERGIE SUR TOUTE DÉCISION QUE PRENDRA L'UNION AFRICAINE TANT QUE CETTE ORGANISATION SERA SOUS LA GOUVERNANCE DU VIOLEUR, VOLEUR ET CRIMINEL DE GUERRE PAUL KAGAME. ET NOUS METTONS EN GARDE LES PAYS OCCIDENTAUX QUI TENTERONT DE PROFITER DE LA FRAGILE SITUATION POST ÉLECTORALE EN R. D. CONGO POUR TENTER DE DÉSTABILISER CE PAYS, ET PERMETTRE A LEURS ENTREPRISES DE CONTINUER A PILLER CE PAYS AVEC PAUL KAGAME... Freddy%20Mulongo-KagameHitler%203Paul Kagame, le roitelet de Kigali

Tyran un jour, tyran toujours ! Paul kagamé est le Tippo Tip qui sévit en toute impunité dans les pays des Grands Lacs. Le Roitelet, Tyran et Boucher de Kigali est commissionné par des conquistadors anglo-saxons, qui ont besoin des ressources minières. Ils lui fournissent des armes, Paul Kagamé en bon seigneur de guerre, fout la pagaille: tue, viole, vole, assassine des Congolais…le plus important est qu’il rapporte plus des minerais. Ne pouvant pas tout faire tout seul,Paul Kagamé le Tippo Tip, crée des rébellions à l’Est de la République démocratique du Congo pour mieux piller ses ressources, au nom de ses parrains conquistadors.

Freddy%20Mulongo-Kagame%203

Paul Kagamé le Roitelet, Tyran et Boucher de Kigali

Le Rwanda est même coté en bourse comme le premier exportateur du Coltan, minerais qui ne se trouve pas dans son sous-sol. Cela ne choque personne ! Les conquistadors anglo-saxons ne respectent ni peuples ni frontières. Ils ont besoin des matières premières. Et Paul Kagamé est leur Kapita en Afrique centrale. Les Ong des droits de l’homme ont bon hurlé…le rapport 2017 sur les droits de l’homme du département d’État américain a été publié le 20 avril 2018. Le rapport décrit le Rwanda de Paul Kagame comme un endroit effrayant. Le Rwanda est décrit comme un pays qui ne respecte pas le strict minimum de la décence humaine. Le Rwanda est décrit comme un pays qui ne respecte pas le strict minimum de la décence humaine.

Freddy%20Mulongo-BillClinton

Bill Clinton et Paul Kagamé le Roitelet, Tyran et Boucher de Kigali

L’environnement global rwandais est un pur enfer ! Les questions les plus importantes concernant les droits de l’homme sont les suivantes: « les exécutions arbitraires et les disparitions politiques des forces de sécurité; la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants infligés par les forces de sécurité; conditions pénibles et pénibles dans les prisons et les centres de détention; arrestation arbitraire; le mépris des forces de sécurité à l’égard de la primauté du droit; détention provisoire prolongée; atteinte aux droits des citoyens à la vie privée et à la liberté de parole, de réunion et d’association; restrictions et harcèlement des médias et de certaines organisations non gouvernementales (ONG) locales et internationales; les restrictions à la liberté de participer au processus politique et la capacité de changer de gouvernement grâce à des élections libres et équitables; le harcèlement, l’arrestation et l’abus d’opposants politiques, de défenseurs des droits de la personne et de personnes perçues comme une menace au contrôle de l’ordre social par le gouvernement; la traite des personnes; et les restrictions sur les droits du travail ».

Freddy%20Mulongo-BlairKagame

Tonny Blair et Paul Kagamé le Roitelet, Tyran et Boucher de Kigali !

Au Rwanda, c’est l’impunité et traitement spécial pour le régime du FPR de Paul Kagame, le tyran de Kigali. Le régime sanguinaire et tyrannique est autorisé à user de tous les moyens, même contraires à l’éthique des Nations-Unies, pour asseoir son pouvoir dictatorial. Les puissances mondiales ferment les yeux sur les innombrables crimes contre l’humanité et crimes contre la paix dans la région des Grands-Lacs, toujours à cause de leur culpabilisation pour avoir souhaité, permis et favorisé la catastrophe au Rwanda. En retour, le tyran-dictateur, Paul Kagame qui incarne le régime autocratique, prend plaisir à faire chanter ces puissances, soit pour leur exiger de lui verser des aides sans conditions, soit pour leur faire taire quand elles commencent à s’inquiéter de ses crimes impunis et de la nature dictatoriale de son régime.

Freddy%20Mulongo-Kagame%202

Paul Kagamé le Roitelet, Tyran et Boucher de Kigali !

Rappelez-vous qu’à travers l’histoire il y eut des tyrans et des meurtriers pour un temps, qui semblèrent invincibles. Mais à la fin, ils sont toujours tombés. Toujours…! disait Ghandi. Et la seule chose qu’un dictateur ne peut pas dicter, c’est la vérité dit-on.

Freddy%20Mulongo-AugustoPinochet

Augusto Pinochet, Tyran et dictateur chilien, qui avait réussi à échapper aux juridictions internationales, a été vaincu par ce qu’il connaissait le moins : le cœur. Arrivé au pouvoir avec l’aide des États-Unis, balayant avec les tanks et l’aviation le gouvernement d’Union populaire dirigé par Salvador Allende, un certain 11 septembre 1973, assassinant les dirigeants de la gauche chilienne, les syndicalistes, les militants des droits de l’homme, Pinochet s’était installé dans la longue tradition de l’extrême droite sud-américaine, faisant régner l’ordre noir sur le cône latin. À ses frontières il n’avait que des amis, adeptes de la jugulaire et de l’uniforme, tous, au-delà d’un discours nationaliste surtout axé contre les Indiens et tout ce qui pouvait représenter une remise en cause de l’ordre impérial des gringos.

Freddy%20Mulongo-Bachar

Bachar Al-Assad, le tyran de Damas a rendu la plus haute décoration française. Le président syrien avait été décoré par Jacques Chirac en 2001, peu après avoir succédé à son père Hafez al-Assad à la tête du pays. La décision de rendre la légion d’honneur a été prise après « la participation de la France à l’agression tripartite aux côtés des Etats-Unis et du Royaume-Uni contre la Syrie le 14 avril », ajoute le communiqué. « Il n’est point d’honneur pour le président Assad de porter une décoration attribuée par un régime esclave (…) des Etats-Unis qui soutient les terroristes », indique encore la présidence.

Freddy%20Mulongo-Causcecu

Nicolae Ceausescu, le Tyran et dictateur roumain surnommé « le génie des Carpates » quitte précipitamment la Roumanie devant la vague révolutionnaire qui déferle sur son pays depuis mois d’une semaine. Au même moment les « révolutionnaires » s’emparent de la télévision roumaine. Le 16 décembre 1989, les habitants de Timisoara s’étaient soulevés contre l’arrestation du pasteur Lazlo Toekes défenseur des droits des minorités hongroises. Le 21 décembre 1989, une manifestation d’ouvriers a conspué le régime dictatorial devant le siège du PC à Bucarest. Les époux Ceausescu seront vite arrêtés sur le chemin de l’aéroport de Pitesti et fusillés après un simulacre de procès le 26 décembre 1989. Nicolae et Elena seront reconnus coupables de génocide et de détournement de fonds. Les événements de Roumanie seront les premiers à être intégralement retransmis par la télévision.

Freddy%20Mulongo-SaddamHussein

Après avoir dirigé l’Irak par la terreur pendant plus de trente ans, Saddam Hussein a été exécuté par pendaison, samedi 30 décembre 2006, à l’issue d’un procès bâclé. Le 22 septembre 1980, débutait la guerre entre l’Iran et l’Irak. Cette guerre, qui durera huit ans et fera environ 800 000 morts, est déclenchée par Saddam Hussein. Cette attaque est motivée par deux raisons : le tracé de la frontière entre l’Irak et l’Iran et la menace que représente l’Iran pour l’Irak. La guerre entre l’Iran et l’Irak est déclenchée dans le contexte immédiat de l’opposition de Saddam Hussein aux chiites d’Irak, soutenus par l’Iran. Ce soutien fait craindre à Saddam Hussein une contagion de la Révolution islamique à l’Irak. Saddam Hussein estime que l’Iran est affaibli sur le plan militaire en raison de la révolution islamique de 1979, et que la guerre n’en sera que plus rapide et limitée. En réalité, l’attaque de l’Irak galvanise la population iranienne, qui s’engage dans l’armée. Saddam Hussein doit ainsi réviser ses prévisions de succès rapide, d’autant plus que la guerre s’enlise. …



INFORMER LE PEUPLE SÉNÉGALAIS QUE SUITE AU RAPPEL A DIEU DE MON BEAU FRÈRE EL HADJ BACHIR KOUNTA, NOUS REPORTONS ET REPROGRAMMONS NOTRE MARCHE PATRIOTE A LA DATE DU VENDREDI 25 JANVIER 2019.

INFORMER LE PEUPLE SÉNÉGALAIS QUE SUITE AU RAPPEL A DIEU DE MON BEAU FRÈRE EL HADJ BACHIR KOUNTA, NOUS REPORTONS ET REPROGRAMMONS NOTRE MARCHE PATRIOTE A LA DATE DU VENDREDI 25 JANVIER 2019.



NOUS PRÉSENTATIONS NOS CONDOLÉANCES A TOUT LE PEUPLE SÉNÉGALAIS ET EXPRIMONS TOUTE NOTRE TRISTESSE POUR LE DEUIL QUI NOUS TOUCHE NOUS MÊMES PARENTS DE BACHIR KOUNTA (ÉPOUX DE MA COUSINE MADJIGUENE FALL) AVEC LE RAPPEL A DIEU DE EL HADJ BACHIR KOUNTA, UN HOMME DE BIEN RESPECTÉ ET ESTIMÉ UNANIMEMENT PAR LE PEUPLE SÉNÉGALAIS. NOUS NOUS INCLINONS RESPECTUEUSEMENT DEVANT SA MÉMOIRE ET PRIONS LE SEIGNEUR DIEU DE L’ACCUEILLIR EN SON PARADIS ….

NOUS PRÉSENTATIONS NOS CONDOLÉANCES A TOUT LE PEUPLE SÉNÉGALAIS ET EXPRIMONS TOUTE NOTRE TRISTESSE POUR LE DEUIL QUI NOUS TOUCHE NOUS MÊMES PARENTS DE BACHIR KOUNTA (ÉPOUX DE MA COUSINE MADJIGUENE FALL) AVEC LE RAPPEL A DIEU DE EL HADJ BACHIR KOUNTA, UN HOMME DE BIEN RESPECTÉ ET ESTIMÉ UNANIMEMENT PAR LE PEUPLE SÉNÉGALAIS. NOUS NOUS INCLINONS RESPECTUEUSEMENT DEVANT SA MÉMOIRE ET PRIONS LE SEIGNEUR DIEU DE L’ACCUEILLIR EN SON PARADIS.  

bachir kounta3EL HADJ BACHIR KOUNTA, UN HOMME DE BIEN RESPECTÉ ET ESTIMÉ UNANIMEMENT PAR LE PEUPLE SÉNÉGALAIS. NOUS NOUS INCLINONS RESPECTUEUSEMENT DEVANT SA MÉMOIRE ET PRIONS LE SEIGNEUR DIEU DE L’ACCUEILLIR EN SON PARADIS.  

bachir kounta2 LE SÉNÉGAL DANS SON INTÉGRALITÉ A ASSISTÉ A LA CÉRÉMONIE MORTUAIRE DE EL HADJ BACHIR KOUNTA …

 

bachir-kunta- … ET CETTE FOULE IMMENSE DE SÉNÉGALAIS QUI L’AIMAIENT A ACCOMPAGNÉ EL HADJ BACHIR KOUNTA VERS SA DERNIÈRE DEMEURE… REPOSES EN PAIX CHER BACHIR DONT LE CALME ET LA GENTILLESSE NOUS MANQUERONT A TOUS!

Madame Ndèye Khady BA



GRACE A DIEU J’AI PU OBTENIR L’ARRÊTÉ DU PRÉFET DE DAKAR M’AUTORISANT A MENER MA MARCHE PATRIOTE CE VENDREDI 18 JANVIER. JE VOUS INVITE Y TOUS VOUS DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE MES FRÈRES ET SŒUR DE L’OPPOSITION

GRACE A DIEU J’AI PU OBTENIR L’ARRÊTÉ DU PRÉFET DE DAKAR M’AUTORISANT A MENER MA MARCHE PATRIOTE CE VENDREDI 18 JANVIER. JE VOUS INVITE Y TOUS VOUS DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE MES FRÈRES ET SŒUR DE L’OPPOSITION 

magueyeMONSIEUR MAME ADAMAGUEYE

mldialloMONSIEUR MAMADOU LAMINE DIALLO

ambayeMONSIEUR ABDOUL MBAYE

boubacar-camaraMONSIEUR BOUBACAR CAMARA

 

pgoudiaby MONSIEUR PIERRE GOUDIABY ATEPA

MAME BOYE DIAO   MAME BOYE DIAO, UN HOMME D’EXCEPTION A L’APR

 

Me-War-1MAITRE DJIBRIL WAR UN HOMME D’EXCEPTION A L’APR

SERIGNE-BASS-GUEYE  LE PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE SERIGNE GUEYE

PRESIDENT DE LA COUR SUPREMELE PREMIER PRÉSIDENT DE LA COUR SUPRÊME MAMADOU BADIO CAMARA

 

 

 

 

 

cedeao   union africaine

drapeau eu                                onu

 

A.Guterres

@CEDEAO_ECOWAS @_AfricanUnion @antonioguterres @UN @EuropeanCounci1 @PR_Senegal @senegal_boubes



ACCUSER LE PRÉSIDENT MACKY SALL DE RUSER ET DE « MANŒUVRER » LE PRÉFET DE DAKAR POUR M’EMPÊCHER DE MENER LA « MARCHE PATRIOTE », (A LA DATE DE DEMAIN VENDREDI 18 JANVIER 2019, ENTRE 15H ET 18 DEPUIS LA PLACE DE L’OBÉLISQUE A LA RTS) ALORS QUE J’AI REMPLI TOUTE LA PROCÉDURE ADMINISTRATIVE QUI M’ÉTAIT DEMANDÉE POUR OBTENIR UN ARRÊTÉ FAVORABLE DU PRÉFET. …

ACCUSER LE PRÉSIDENT MACKY SALL DE RUSER ET DE « MANŒUVRER » LE PRÉFET DE DAKAR POUR M’EMPÊCHER DE MENER LA « MARCHE PATRIOTE », (A LA DATE DE DEMAIN VENDREDI 18 JANVIER 2019, ENTRE 15H ET 18 DEPUIS LA PLACE DE L’OBÉLISQUE A LA RTS) ALORS QUE J’AI REMPLI TOUTE LA PROCÉDURE ADMINISTRATIVE QUI M’ÉTAIT DEMANDÉE  POUR OBTENIR UN ARRÊTÉ FAVORABLE DU PRÉFET. JE PRÉCISE QUE LE PRÉFET DE DAKAR M’A DONNÉ SA PAROLE D’HONNEUR QUE MA « MARCHE PATRIOTE » SERA AUTORISÉE ET M’A « CLAIREMENT EXPLIQUÉ QU’IL PRÉFÈRE AUTORISER LES MARCHES DE CES CONCITOYENS QUE DE LEUR JETER DE GRENADES LACRYMOGÈNES… CEPENDANT DEPUIS LE 10 JANVIER 2019 MA LETTRE DE DEMANDE DE MARCHE A ÉTÉ RESTITUÉE A LA PRÉFECTURE PAR LE COMMISSARIAT CENTRAL DE DAKAR SOUS LE B.E. 144 /10/01/2019, MAIS LE PRÉFET N’A TOUJOURS PAS PRIS UN ARRÊTÉ FAVORABLE POUR LE COMMUNIQUER AU COMMISSARIAT CENTRAL ET CELUI DE LA MÉDINA POUR QUE MA MARCHE SOIT ENCADRÉE ET SÉCURISÉE PAR LA POLICE. J’AI CONTACTÉ LE COMMISSARIAT CENTRAL ET IL M’ONT DIT TROUVER CE RETARD SUR L’ARRÊTÉ DU PRÉFET QU’ILS ATTENDENT  TRÈS  SUSPECT.

D’AILLEURS JE JOINS A CES TWEETS LA LISTE DES REVENDICATIONS QUE NOUS AFFICHERONS  LORS DE NOTRE MARCHE PATRIOTE, AFIN QUE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE ET LE PEUPLE SÉNÉGALAIS SACHENT QUE NOS REVENDICATIONS SONT LÉGITIMES AFIN QUE LE PRÉSIDENT MACKY SALL ET SON FAMEUX ALI NGOUILLE NDIAYE NOUS DÉLIVRENT L’ARRÊTÉ FAVORABLE POUR NOTRE NOTRE MARCHE PATRIOTE DE DEMAIN VENDREDI 18 JANVIER CAR IL Y A URGENCE…

LISTE DES REVANDICATIONS DU-1   LISTE DES REVANDICATIONS DU-2

A L’ATTENTION DU PRÉSIDENT MACKY SALL JE LUI DIS QUE LA RESPONSABLE DE SES PROBLÈMES C’EST MIMI TOURE A QUI VOUS AVIEZ CONFIÉ VOTRE PARRAINAGE ET QUI A ORGANISE UNE VASTE CAMPAGNE DE CORRUPTION POUR  ACHETER LES SIGNATURES DES SÉNÉGALAIS. SI VOUS AVIEZ CONFIÉ VOTRE PARRAINAGE A DES PERSONNES HONNÊTES COMME MAITRE DJIBRIL WAR OU MAME BOYE DIAO PERSONNE NE VOUS AUREZ ACCUSÉ DE FRAUDE SUR LE PARRAINAGE AVEC VIOLATION DE LA LOI SUR LE PARRAINAGE PAR CORRUPTION CF ACHATS DE SIGNATURES DES ÉLECTEURS.

MIMI TOURE A L’ATTENTION DU PRÉSIDENT MACKY SALL JE LUI DIS QUE LA RESPONSABLE DE SES PROBLÈMES C’EST MIMI TOURE A QUI VOUS AVIEZ CONFIÉ VOTRE PARRAINAGE ET QUI A ORGANISE UNE VASTE CAMPAGNE DE CORRUPTION POUR  ACHETER LES SIGNATURES DES SÉNÉGALAIS

  Me-War-1MAITRE DJIBRIL  WAR DE L’APR A DÉNONCÉ  LA VASTE CAMPAGNE DE CORRUPTION POUR  ACHETER LES SIGNATURES DES SÉNÉGALAISES.

MAME BOYE DIAOMAME BOYE DIAO A DÉNONCÉ LA VASTE CAMPAGNE DE CORRUPTION POUR  ACHETER LES SIGNATURES DES SÉNÉGALAIS


# LE SEUL FAIT QUE DONALD TRUMP INVENTE CETTE HISTOIRE (A DORMIR DEBOUT) D’HÉRITAGE REÇUS DE SON PÈRE ET GROSSIS EN FRAUDANT LE FISC AMÉRICAIN, AU MOMENT PRÉCIS OU APRES AVOIR MANIPULÉ MBS POUR EMPRISONNER ET EXTORQUER DES FONDS AU PRINCE AL WALID, CONSTITUE UN FAISCEAUX D’INDICES CONCORDANT QUI CORROBORENT NOS ACCUSATIONS: C’EST POURQUOI NOUS DEMANDONS AU SÉNAT AMÉRICAIN LA DESTITUTION DE DONALD TRUMP, …

EXHORTER LE SÉNAT AMÉRICAIN A DÉMISSIONNER LE PRÉSIDENT DONALD TRUMP, 1. POUR ASSOCIATION DE MALFAITEUR AVEC MBS POUR VOLER PLUS DE 400.000 DE DOLLARS AU PRINCE AL WALID BEN TALAL; 2. RECÈLE DE 400.000 DE DOLLARS VOLÉS AU PRINCE AL WALID ET QUE LUI REMIS MBS; 3.POUR FAUX ET USAGE DE FAUX ET FALSIFICATION POUR LES TENTATIVES DE DONALD TRUMP D’ORIENTER LES ENQUÊTES SUR L’ORIGINE DE CES 400.000 DE DOLLARS (SUR UNE FAUSSE PISTE)VERS UN HÉRITAGE REÇUS DE SON PÈRE ET GROSSIS EN FRAUDANT LE FISC AMÉRICAIN.

→ LE SEUL FAIT QUE DONALD TRUMP INVENTE CETTE HISTOIRE (A DORMIR DEBOUT) D’HÉRITAGE REÇUS DE SON PÈRE ET GROSSIS EN FRAUDANT LE FISC AMÉRICAIN, AU MOMENT PRÉCIS OU APRES AVOIR MANIPULÉ MBS POUR EMPRISONNER ET EXTORQUER DES FONDS AU PRINCE AL WALID, CONSTITUE UN FAISCEAUX D’INDICES CONCORDANT QUI CORROBORENT NOS ACCUSATIONS: C’EST POURQUOI NOUS DEMANDONS AU SÉNAT AMÉRICAIN LA DESTITUTION DE DONALD TRUMP, POUR MENACE SUR LA SÉCURITÉ DU MONDE AVEC SES ACTES ILLÉGAUX  EN ARABIE SAOUDITE  OU IL PROFITE DE LA FRAGILITÉ DU PRINCE HÉRITIER ILLEGITIME POUR L’OBLIGER A FAIRE DE BASSES BESOGNES MOYENNANT SON SOUTIEN.

senat_americainLE SÉNAT AMÉRICAIN 

DonaldTrumpTortionnaire en Arabie SaouditeDONALD TRUMP INVENTE CETTE HISTOIRE D’HÉRITAGE REÇUS DE SON PÈRE ET GROSSIS EN FRAUDANT LE FISC AMÉRICAIN, AU MOMENT PRÉCIS OU APRES AVOIR MANIPULÉ MBS POUR EMPRISONNER ET EXTORQUER DES FONDS AU PRINCE AL WALID, CONSTITUE UN FAISCEAUX D’INDICES CONCORDANT QUI CORROBORENT NOS ACCUSATIONS.

 

 

mohmad-salam. DONALD TRUMP PROFITE DE LA FRAGILITÉ DU PRINCE HÉRITIER ILLÉGITIME POUR L’OBLIGER A FAIRE DE BASSES BESOGNES MOYENNANT SON SOUTIEN.

 

 

 

Al-walid-bin Talal sur sa couchette de fortune au Ritz Carlton …..  AU MOMENT PRÉCIS OU APRES AVOIR MANIPULÉ MBS POUR EMPRISONNER ET EXTORQUER DES FONDS AU PRINCE AL WALID ….

Madame Ndèye Khady BA



APPELER MAÎTRE MAME ADAMA GUEYE A ME REJOINDRE COMME DIRECTEUR DE CAMPAGNE, ET APPELER LES CANDIDATS INDÉPENDANTS ABDOU WAHAB BENGELOUNE, PIERRE GOUDIABY ATEPA, BOUBACAR CAMARA, ABDOUL MBAYE ET MAMADOU LAMINE DIALLO … A FORMER AVEC MOI « LA COALITION DES INDÉPENDANTS TROIS, ARE ALLALOU ASKANE-WI », POUR ME SOUTENIR COMME CANDIDATE AUX ELECTIONS PRÉSIDENTIELLES DE 2019: J’INVITE CHACUN D’ENTRE EUX A ME CONTACTER AFIN QUE NOUS PUISSIONS METTRE HORS D’ÉTAT DE NUIRE LE CANDIDAT MACKY SALL (VU L’ÉCHEC DE SON PREMIER MANDAT ET SES VIOLATIONS DE LA LOI SUR LE PARRAINAGE DONT IL EST LE PÈRE: CF MON ARTICLE DU 31-12-2018) ET TOUS LES DIRIGEANTS DE PARTI POLITIQUE QUI DEPUIS LES INDÉPENDANCES VOLENT LES RESSOURCES DU SÉNÉGAL. → NOTRE PREMIÈRE INITIATIVE: ORGANISER ‘UNE MARCHE PATRIOTE’ CF CETTE LETTRE CI DESSOUS ADRESSÉE AU PRÉFET DE DAKAR, POUR LE RETOUR A L’APPLICATION DES LOIS AU SÉNÉGAL, …

APPELER MAÎTRE MAME ADAMA GUEYE A ME REJOINDRE COMME DIRECTEUR DE CAMPAGNE, ET APPELER LES CANDIDATS INDÉPENDANTS ABDOU WAHAB BENGELOUNE, PIERRE GOUDIABY ATEPA, BOUBACAR CAMARA, ABDOUL MBAYE ET MAMADOU LAMINE DIALLO  ET QUI FONT PARTIE DE CEUX QUI ONT RESPECTÉ LA DATE LIMITE DU 26 DÉCEMBRE 2018 ET DÉPOSÉ LEURS DOSSIERS DE PARRAINAGE OU INTRODUIT UN RECOURS EN ANNULATION DU PARRAINAGE AU CONSEIL CONSTITUTIONNEL , A FORMER AVEC MOI « LA COALITION  DES INDÉPENDANTS TROIS, ARE ALLALOU ASKANE-WI », POUR ME SOUTENIR COMME CANDIDATE AUX ELECTIONS PRÉSIDENTIELLES DE 2019. J’INVITE CHACUN D’ENTRE EUX A ME CONTACTER AFIN QUE NOUS PUISSIONS NOUS RENCONTRER ET NOUS ORGANISER POUR METTRE HORS D’ÉTAT DE NUIRE LE CANDIDAT MACKY SALL (VU L’ÉCHEC DE SON PREMIER MANDAT ET SES VIOLATIONS DE LA LOI SUR LE PARRAINAGE DONT IL EST LE PÈRE: CF MON ARTICLE DU 31-12-2018) ET TOUS LES DIRIGEANTS DE PARTI POLITIQUE QUI DEPUIS LES INDÉPENDANCES VOLENT LES RESSOURCES DU SÉNÉGAL

NOTRE PREMIÈRE INITIATIVE: ORGANISER ‘UNE MARCHE PATRIOTE’ CF CETTE LETTRE CI DESSOUS ADRESSÉE AU PRÉFET DE DAKAR, POUR LE RETOUR A L’APPLICATION DES LOIS AU SÉNÉGAL, ET DONC L’ANNULATION DE CE PROCESSUS DE PARRAINAGE ENTACHÉ D’IRRÉGULARITÉS AVEC SON REMPLACEMENT PAR LE VOTE A BULLETIN UNIQUE POUR LES 28  QUI ONT RESPECTÉ LA DATE LIMITE DU 26 DÉCEMBRE 2018 ET DÉPOSÉ LEURS DOSSIERS DE PARRAINAGE OU INTRODUIT UN RECOURS EN ANNULATION DU PARRAINAGE AU CONSEIL  CONSTITUTIONNEL.

DESTINATAIRE-1 (1)

 

abdou-wahab-ben-gelouneABDOU WAHAB BENGELOUNE,

pgoudiaby PIERRE GOUDIABY ATEPA.

boubacar-camaraBOUBACAR CAMARA.

ambayeABDOUL MBAYE.

mldiallo MAMADOU LAMINE DIALLO.

magueyeMAÎTRE MAME ADAMA GUEYE

Madame Ndèye Khady BA



12

actualité et infos décortiq... |
Le chat à neuf queues |
Blog de Jean-Louis Simon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ATTAC Burkina Faso
| Les délibérations du Consei...
| Gouvernance territoriale, d...