EXHORTER LES DIGNITAIRES RELIGIEUX ET LES CHEFS DE L’ARMÉE DU PAYS QUI ABRITE LA TERRE SAINTE DE L’ISLAM, A PRENDRE LEURS RESPONSABILITÉS POUR SÉCURISER LEUR SOUVERAINETÉ ET LES AFFAIRES INTÉRIEURES DE LEUR PAYS EN DÉCLARANT NUL ET NON AVENU LE ROYAUME DE L’ARABIE SAOUDITE ET DE PROCLAMER LA NAISSANCE DE LA RÉPUBLIQUE ISLAMIQUE ET DÉMOCRATIQUE DU HEDJAZ: CECI POUR METTRE UN TERME A L’ÉROSION SUR LEUR SOUVERAINETÉ NATIONALE GRAVEMENT ENTAMÉE PAR LE ROI SALMAN ET MOUHAMMED BEN SALMAN QUI PERMETTENT A UN AUTRE PRÉSIDENT, EN L’OCCURRENCE DONALD TRUMP DE MENER DES INGÉRENCES ILLÉGALES AU VU DU DROIT INTERNATIONAL, DANS LES AFFAIRES INTÉRIEURES DE L’ARABIE SAOUDITE. …

EXHORTER LES DIGNITAIRES RELIGIEUX ET LES CHEFS DE L’ARMÉE DU PAYS QUI ABRITE LA TERRE SAINTE DE L’ISLAM, A PRENDRE LEURS RESPONSABILITÉS POUR SÉCURISER LEUR SOUVERAINETÉ ET LES AFFAIRES INTÉRIEURES DE LEUR PAYS EN DÉCLARANT NUL ET NON AVENU LE ROYAUME DE L’ARABIE SAOUDITE ET DE PROCLAMER LA NAISSANCE DE LA RÉPUBLIQUE ISLAMIQUE ET DÉMOCRATIQUE DU HEDJAZ: CECI POUR METTRE UN TERME A L’ÉROSION SUR LEUR SOUVERAINETÉ NATIONALE GRAVEMENT ENTAMÉE PAR LE ROI SALMAN ET MOUHAMMED BEN SALMAN QUI PERMETTENT A UN AUTRE PRÉSIDENT, EN L’OCCURRENCE DONALD TRUMP DE MENER DES INGÉRENCES ILLÉGALES AU VU DU DROIT INTERNATIONAL, DANS LES AFFAIRES INTÉRIEURES DE L’ARABIE SAOUDITE.

→ IL EST INADMISSIBLE QUE SOUS LA DICTÉE (INGÉRENCES DANS LES AFFAIRES INTÉRIEURES) DE DONALD TRUMP,  LE PAYS QUI ABRITE LA TERRE SAINTE DE L’ISLAM, RECONNAISSE A TRAVERS LE ROI SALMAN ET MOUHAMMED BEN SALMAN, UNE ENTITÉ ILLÉGITIME TELLE QUE ISRAËL COMME ÉTAT SOUVERAIN, ALORS QUE SA CRÉATION MÊME EST EN VIOLATION FLAGRANTE DES RÈGLES DE L’ISLAM QUI INTERDISENT LES MEURTRES ET LES CRIMES DE VOLS QUI ONT ÉTÉ COMMIS SUR LA PALESTINE POUR CRÉER ISRAËL. …SANS COMPTER: 1. LES DÉTOURNEMENTS DE FONDS PAR MOUHAMMED BEN SALMAN QUI A ACHETE LA MAISON LA PLUS CHÈRE DU MONDE, ET LE TABLEAU LE PLUS CHER DU MONDE; 2. LES MÉTHODES MAFIEUSES DE MOUHAMMED BEN SALMAN 1ER CORRUPTEUR DU ROYAUME, ET QUI A KIDNAPPÉ SES PROPRES COUSINS SOUS DE FAUSSES ACCUSATIONS POUR LES TORTURER ET LES OBLIGER A LEURS CÉDER DES FONDS POUR ÊTRE LIBÉRÉS, …

mohmad-salam.netanyahu_roi_salmanLE ROI SALMAN ET SON FILS MBS SONT DEUX SUPPÔTS DE SATAN QUI SOUILLENT L’ARABIE SAOUDITE D’OÙ ILS SERONT CHASSÉS PROCHAINEMENT INCHA ALLAOU.

→  NB: JE RAPPELLE AU ROI SALMAN D’ARABIE SAOUDITE, QUE JE TRAVAILLE POUR LE SEIGNEUR DIEU, AUSSI SI NOUS NOTONS QUE LES AUTORITÉS SAOUDIENNES NE SE CONFORMENT PAS A L’ISLAM DANS LE TRAITEMENT DE CERTAINS DOSSIERS, NOTRE RESPONSABILITÉS EST DE LES RAPPELER A L’ORDRE CAR ELLES NE SONT PAS AU DESSUS DES LOIS DE L’ISLAM.

→ JE NE SUIS PAS CONCERNÉE PAR LES CALCULS POLITIQUES HORS LA LOI DE CERTAINS DIRIGEANTS: AUSSI NOUS N’AVONS PAS HÉSITÉ A DÉNONCER LES VOLS DE TERRES PALESTINIENNES PERPÉTRÉES PAR L’ONU EN 1948 CF CI DESSOUS.

# VOILA 70 ANNÉES QUE L’ONU A INSTALLÉ ET ENTRETIENT  DANS LA PALESTINE LES GERMES DE LA TROISIÈME GUERRE MONDIALE EN FABRIQUANT LE « FAUX- ÉTAT ISRAËL » PAR DES DOCUMENTS FALSIFIÉS. LE MONDE NE DOIT PLUS SE CONTENTER « D’APAISER LES TENSIONS » ATTENDRE LA PROCHAINE CRISE ET LES CRIMES DU « FAUX- ÉTAT ISRAËL » PALESTINIENS POUR SE MOBILISER. NON! L’ONU DOIT FAIRE SON MEA CULPA ET RESTAURER LA LÉGALITÉ EN PALESTINE.

 RAPPEL:

L’ONU POUR CRIME CONTRE L’HUMANITÉ COMMIS SUR LES PALESTINIENS  AVEC SA RÉSOLUTION 181 CRÉANT ISRAËL DANS LA PALESTINE SANS L’AUTORISATION DES PALESTINIENS ET SANS L’AUTORISATION DU ROYAUME UNI PUISSANCE COLONISATRICE DE L’ÉPOQUE: CE QUI EST UN VOL;  LA RÉSOLUTION 181 S’APPUIE  DONC SUR LES VOLS DE TERRES PALESTINIENNES: C’EST POURQUOI NOUS ACCUSONS L’ONU DE FAUX ET USAGE DE FAUX PAR LA RÉSOLUTION 181 QUI TENTE DE CHANGER LE CRIME DE VOL DE TERRE PALESTINIENNE EN ACTE LÉGAL. ET NOUS EXIGEONS RÉPARATION AU PROFIT DU PEUPLE PALESTINIEN DE LA PART DES 33 PAYS QUI ONT VOTÉ LA RÉSOLUTION 181.

Ont voté pour : États-Unis d’Amérique, Australie, Belgique, Bolivie, Brésil, Biélorussie, Canada, Costarica, Danemark, République dominicaine, Équateur, France, Guatemala, Haïti, Islande, Libéria, Luxembourg, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Norvège, Panama, Paraguay, Pérou, Philippines, Pologne, Suède, Tchécoslovaquie, Ukraine, Union Sud-Africaine, U.R.S.S., Uruguay et Vénézuela.

NB: EN GUISE DE RÉPARATION AU PROFIT DES PALESTINIENS, TOUS LES PAYS MUSULMANS EXIGENT QUE CHACUN DE CES 33 PAYS CI DESSUS QUI ONT COMMIS LE CRIME GRAVE DE VOL EN RÉUNION DANS UN REGROUPENT IDENTIFIÉ SOUS LE NOM DE  ONU, POUR DÉPOUILLER LES PALESTINIENS DE LEURS TERRES ET LES OFFRIR AUX IMMIGRANTS ILLÉGAUX QUE SONT LES EUROPÉENS JUIFS EX PRISONNIERS D’ADOLF HITLER:

* → DE VERSER CHAQUE ANNÉE UN MILLIARD DE DOLLARS AUX PALESTINIENS ET CECI PENDANT 70 ANNÉES (1947-2017: LA DURÉE DU CRIME CONTRE L’HUMANITÉ  SUR LA PALESTINE).

NB: EN GUISE DE SANCTION CONTRE CES 33 PAYS QUI AU LIEU D’OFFRIR LES TERRES DE LEURS PROPRES PAYS AUX IMMIGRANTS ILLÉGAUX QUE SONT LES EUROPÉENS JUIFS EX PRISONNIERS D’ADOLF HITLER, ONT PRÉFÉRÉ DÉPOUILLER LES PALESTINIENS DE LEURS TERRES ET LES OFFRIR AUX IMMIGRANTS ILLÉGAUX QUE SONT LES EUROPÉENS JUIFS EX PRISONNIERS D’ADOLF HITLER, TOUS LES PAYS MUSULMANS EXIGENT DE CES PAYS 33 QUI ONT VOTE LA RÉSOLUTION 181:

*→ QUE LES 33 PAYS QUI ONT VOTE LA RÉSOLUTION 181 OCTROIENT UNE PROVINCE OU UNE DIZAINE D’HECTARE DE LEURS PAYS RESPECTIFS AUX IMMIGRANTS ILLÉGAUX QUE SONT LES EUROPÉENS JUIFS EX PRISONNIERS D’ADOLF HITLER ET LEURS DESCENDANTS QUI DOIVENT ÊTRE EN CONFORMITÉ AVEC LA LOI QUI INTERDIT L CRIME DE VOL, ET QUITTER TOUTES LES TERRES QU’ILS ONT VOLÉES AUX PALESTINIENS DEPUIS 1947.

onuLA  LOI CLASSIFIE RÉSOLUTION 181, COMME « FAUX ET USAGE DE FAUX: FALSIFICATION, FABRICATION DE FAUX DOCUMENT POUR LUI DONNER UN SEMBLANT DE LÉGALITÉ, ALORS QU’IL S’APPUIE SUR LE CRIME DE VOL! »"

INFORMATIONS ADDITIVES CI DESSOUS

Madame Ndèye Khady Ba    ←

ARTICLE DU 30-10-2017

APPELER LE PEUPLE DE L’ARABIE SAOUDITE A SE MOBILISER POUR METTRE UN TERME A LA DICTATURE DE LA MONARCHIE DES AL SAOUD, CAR NON SEULEMENT ILS VIOLENT LES RÈGLES DE L’ISLAM (CF LEURS ALLIANCES AVEC LES CRIMINELS ISRAÉLIENS QUI PERSÉCUTENT LES MUSULMANS PALESTINIENS) , MAIS ILS IMPOSENT CES VIOLATIONS DU SAINT CORAN A TOUT LE PEUPLE SAOUDIEN QUI NE LES A PAS CHOISIES;

→ C’EST POURQUOI NOUS DEMANDONS LA DÉMOCRATIE DANS CE PAYS, AFIN QUE LES CITOYENS A QUI APPARTIENNENT CE PAYS PUISSENT CHOISIR DÉMOCRATIQUEMENT LA POLITIQUE INTÉRIEURE ET EXTÉRIEURE DE LEUR PAYS;

→ C’EST POURQUOI NOUS PROPOSONS LE NOM DE RÉPUBLIQUE ISLAMIQUE DU HEDJAZ POUR REMPLACER LE NOM DE L’ARABIE SAOUDITE. 

https://www.universalis.fr/encyclopedie/hedjaz-hijaz/

HEDJAZ ou HIJAZ

Région d’Arabie Saoudite, le Hedjaz est formé par le rebord montagneux qui domine la mer Rouge entre 27 et 24 degrés de latitude nord environ. En arabe hijaz signifie barrière ; en effet, au-dessus de la Tihama, plaine côtière située en bordure de la mer Rouge, le rebord du socle arabique se dresse en une série de gradins faillés : au nord, cette barrière montagneuse située entre 1 000 et 1 500 mètres d’altitude et culminant vers 2 300 mètres prend le nom de Midian, ou Madian. Le nom de Hedjaz est réservé à la partie centrale : la plaine côtière y est plus large, l’obstacle montagneux est moins élevé, le versant intérieur s’inclinant doucement vers le centre de l’Arabie est découpé par des failles longitudinales en fossés partiellement comblés par des dépôts volcaniques. Ainsi le Hedjaz apparaît comme une zone de carrefour sur une route est-ouest (du golfe Persique à la mer Rouge) et sur une route nord-sud (du Yémen à la Syrie). Cela a permis le développement de villes prospères, malgré les médiocres conditions climatiques (entre 100 et 130 mm de précipitations annuelles) qui limitent les possibilités agricoles et en font essentiellement un pays de nomadisme pastoral (chameaux et moutons). Il existe quelques oasis avec des palmiers dattiers.

Le Hedjaz abrite les grandes villes saintes de l’islam, Médine et La Mecque, où affluent chaque année plusieurs centaines de milliers de pèlerins. Il fut le centre de la révolte arabe contre la domination ottomane et devint un royaume indépendant de 1916 à 1926, dirigé par Hussein, chérif de La Mecque puis roi du Hedjaz en 1924, jusqu’à ce qu’Ibn Saoud s’en empare en 1926 et l’intègre au royaume d’Arabie Saoudite en 1932.

—  Jean-Marc PROST-TOURNIER

NB: NOUS AVONS TOUS CONSTATÉ AVEC CONSTERNATION LA PARESSE INTELLECTUELLE ET LA CORRUPTION QUI GANGRÈNENT LES DIRIGEANTS DE L’ARABIE SAOUDITE, QUI NON SEULEMENT VIOLENT LES RÈGLES DU SAINT CORAN MAIS VEULENT ENDOSSER LE MANTEAU DE GARDIEN DES DEUX SAINTES MOSQUÉES ET FAIRE CROIRE AU MONDE QUE L’ISLAM EST LE REFLET DE LEURS POLITIQUES SORDIDES. NOUS AVONS TOUS NOTÉ LE MANQUE DE RESPECT DU SAINT CORAN ET L’IRRESPONSABILITÉ DE MOUHAMMED BEN SALMAN  S’ALLIANT AUX CRIMINELS ISRAÉLIENS, L’INCONSISTANCE ET L’INCOMPÉTENCE FLAGRANTE DE MOHAMMED BEN SALMAN A SE DÉBARRASSER D’UNE POIGNÉE DE REBELLES HOUTHIS EN PROVOQUANT LA PIRE CRISE HUMANITAIRE DU MONDE AU YÉMEN; NOUS AVONS TOUS OBSERVÉ QUE SON PROJET « VISON 2030″ N’INTÈGRE MÊME PAS D’ASSURER LA SÉCURITÉ D’UN GÉANT  COMME L’ARABIE SAOUDITE EN EN FAISANT UNE PUISSANCE NUCLÉAIRE!

carte-arabie-saoudite

ACTION A MENER POUR PROTÉGER LA RÉPUTATION ET LES LIEUX SAINTS DE L’ISLAM

1.DÉCLARER NUL ET NON AVENU LE ROYAUME DE L’ARABIE SAOUDITE ET DE PROCLAMER LA NAISSANCE DE LA RÉPUBLIQUE ISLAMIQUE ET DÉMOCRATIQUE DU HEDJAZ.

2. INSTALLER LA MEILLEURE DÉMOCRATIE (D.C.P.I CF « CONVENTION POUR LA PAIX ET LA SÉCURITÉ DANS LE MONDE ») DANS LA R.I.D.H.

3. METTRE A LA RETRAITE LE ROI SALMAN POUR INCOMPÉTENCE ET DANGEREUSE FAIBLESSE FACE A SON FILS MOUHAMMED BEN SALMAN QUI MENACE LA SÉCURITÉ DE LEUR PAYS.

NB: IL FAUT A TOUT PRIX EMPÊCHER MOUHAMMED BEN SALMAN DE SE RENDRE AUX USA AU NOM DE L’ARABIE SAOUDITE, CAR IL VIOLE LES RÈGLES DU DROIT INTERNATIONALES EN LAISSANT DONALD TRUMP MENER DES INGÉRENCES DANS LES AFFAIRES INTÉRIEURES DE L’ARABIE SAOUDITE.

DonaldTrumpTortionnaire en Arabie SaouditeDONALD TRUMP, UN TORTIONNAIRE EN ARABIE SAOUDITE, ET UN PRÉSIDENT DE MERDE QUI PROFITE DE LA STUPIDITÉ DE MOUHAMMED BEN SALMAN POUR LE MANIPULER ET LUI FAIRE FAIRE SES BASSES BESOGNES CF LA RECONNAISSANCE DE L’ENTITÉ ILLÉGITIME ISRAËL PAR LE PAYS QUI ABRITE LES LIEUX SAINTS DE L’ISLAM, ET QUI DOIT STRICTEMENT SE CONFORMER A L’ISLAM DANS SA POLITIQUE INTÉRIEURE ET EXTÉRIEURE. 

Indépendance de l’Etat et principe de non-ingérence

Par coursdedroit dans Droit international public le 4 Octobre 2015 à 00:59

La protection de l’indépendance : l’obligation de non-ingérence

  En droit international, le principe de non-intervention, c’est-à-dire le droit de tout État souverain à conduire ses affaires sans ingérence extérieure, est un principe coutumier universellement applicable.

Ndèye Khady Ba



APPELER LE CONSEIL DES DROITS DE L’HOMME, L’ONU, LE S.G. DE L’ONU ET L’OCI A EXIGER DE MOUHAMMED BEN SALMAN LA LIBÉRATION DU PRÉDICATEUR LE DR SALMAN AL AWDA, QU’IL A FAIT ARRÊTÉ POUR L’EMPÊCHER DE « défendre les libertés individuelles et la limitation des pouvoirs du monarque, a été arrêté par les autorités, selon les médias arabes. En cause, des tweets appelant à la réconciliation avec le Qatar. CETTE ARRESTATION EST CLAIREMENT NE MENACE DE L’ÉTAT DE DROIT EN ARABIE SAOUDITE. …

APPELER LE CONSEIL DES DROITS DE L’HOMME, L’ONU, LE S.G. DE L’ONU ET L’OCI A EXIGER DE MOUHAMMED BEN SALMAN LA LIBÉRATION DU PRÉDICATEUR LE DR  SALMAN  AL AWDA, QU’IL A FAIT ARRÊTÉ POUR L’EMPÊCHER DE « défendre les libertés individuelles et la limitation des pouvoirs du monarque.. ». En cause, des tweets appelant à la réconciliation avec le Qatar. CETTE ARRESTATION EST CLAIREMENT NE MENACE DE L’ÉTAT DE DROIT EN ARABIE SAOUDITE.

→ IL EST ÉVIDENT QUE DANS LA « défense des libertés individuelles et la limitation des pouvoirs du monarque », COMME LE FAIT LE PRÉDICATEUR SALMAN AL AWDA, ET QUI SONT LES RAISONS POUR LESQUELLES MBS L’A EMPRISONNÉ  IL N’ Y A AUCUNE CHARGE CONFORMÉMENT A L’ISLAM ET / OU AU DROIT INTERNATIONAL QUI PUISSE ÊTRE PORTÉE CONTRE LUI.

c. des d de l'h. de l'onu

NB: NOUS METTONS EN GARDE MOUHAMMED BEN SALMAN QUE SI SALMAN ALAWDAH RESTE EN PRISON IL SERA POURSUIVI POUR VIOLATION DE L’ÉTAT DE DROIT EN ARABIE SAOUDITE, SI LA SANTÉ DE SALMAN AL AWDA EST MENACÉE MBS EN SERA TENU POUR PERSONNELLEMENT RESPONSABLE.

mbsAffaméDeRichesseEtDePouvoir

www.rfi.fr

18-01-2018

Un célèbre prédicateur saoudien a été hospitalisé après quatre mois passés en détention, pour un tweet qui avait déplu aux autorités.  Le cheikh Salman al-Awdah serait mal en point, selon sa famille qui a alerté l’organisation Amnesty international.

www.rfi.fr

11-09-2017

Salman Al-Awdah, le célèbre prédicateur saoudien qui défend les libertés individuelles et la limitation des pouvoirs du monarque, a été arrêté par les autorités, selon les médias arabes. En cause, des tweets appelant à la réconciliation avec le Qatar.

Le cheikh Salman al-Awdah n’est pas un inconnu. Il est un des chefs de fil du courant de la Sahwa (l’éveil). Ce courant saoudien prône une synthèse entre l’organisation des Frères musulmans égyptiens et la pensée religieuse dogmatique des wahhabites au pouvoir dans le royaume saoudien. Son courant s’est surtout employé à investir le système éducatif saoudien.

Dès septembre 1994, Salman al-Awdah est arrêté avec des centaines de membres de son courant. Il restera en prison jusqu’en 1999. En 2011, lorsque les « printemps arabes » éclatent, il apporte son soutien aux mouvements qui essaiment dans les pays voisins, à défaut d’en appeler un dans le sien.

Les autorités saoudiennes reprochent aujourd’hui au prédicateur – dont le compte Twitter est suivi par 14 millions de personnes – des tweets prônant la réconciliation avec le Qatar.

Des informations diffusées sur les réseaux sociaux signalent également l’arrestation du prédicateur Awad al-Qarni – suivi par plus de 2 millions de personnes sur Twitter. Il aurait été placé en résidence surveillée dans sa maison de Abha, dans le sud de l’Arabie saoudite. Une vingtaine d’autres prédicateurs auraient été arrêtés pour les mêmes raisons.

Un célèbre prédicateur saoudien a été hospitalisé après quatre mois passés en détention, pour un tweet qui avait déplu aux autorités.  Le cheikh Salman al-Awdah serait mal en point, selon sa famille qui a alerté l’organisation Amnesty international.

On sait peu de choses sur l’état de santé du cheikh Salman al-Awdah. Mais sa famille est suffisamment inquiète pour alerter l’organisation Amnesty international, qui dénonce « un traitement honteux de la part des autorités saoudiennes ».

Avant d’être hospitalisé, le prédicateur, âgé de 61 ans, a passé quatre mois à l’isolement, sans pratiquement aucun contact avec sa famille ou un avocat.

Le cheikh n’est sous le coup d’aucune inculpation. Il a été arrêté en septembre dernier après un tweet appelant à la réconciliation entre son pays, l’Arabie saoudite et le Qatar qui sont en crise ouverte depuis sept mois.

Cela a, semble-t-il, déplu aux autorités. Salman al-Awdah est un prédicateur connu. A l’époque, une vingtaine d’autres dignitaires, intellectuels et journalistes, avaient également été interpellés.

Salman al-Awdah est un prédicateur connu, suivi par 14 millions d’internautes sur Twitter avant son arrestation. Dans les années 1990, il a participé à un mouvement islamiste anti-américain, qui demandait aussi une monarchie constitutionnelle en Arabie saoudite.

ARTICLE DU 01-11-2017

METTRE EN GARDE LE ROI SALMAN ET SON DANGEREUX FILS SANS SCRUPULES, LE SOURNOIS MOUHAMMED BEN SALMAN QUI DEPUIS QU’ILS ONT ÉTÉ PRIS EN FLAGRANT DÉLIT DE COLLUSION AVEC LES PIRES ENNEMIS DE L’ISLAM QUE SONT LES CRIMINELS ISRAÉLIENS (PERSÉCUTENT LES  MUSULMANS  PALESTINIENS DEPUIS 1948), MÈNENT UNE CAMPAGNE DE RÉPRESSION, D’ARRESTATIONS ET D’ASSASSINATS SUR LES OPPOSANTS, LES PRÉDICATEURS  ET LES INTELLECTUELS POUR LES RÉDUIRE AU SILENCE, ET LES EMPÊCHER D’EXPLIQUER AU PEUPLE SAOUDIEN QUE LEURS DIRIGEANTS DE CETTE MONARCHIE AL SAOUD TRAHISSENT L’ISLAM: PAR CONSÉQUENT ILS DOIVENT ÊTRE CHASSÉS DE LA TÈTE DE L’ARABIE SAOUDITE, AU NOM DE LA SÉCURITÉ DE LEUR PAYS QUI ABRITE LES LIEUX SAINTS DE L’ISLAM,  AU NOM DE LA RÉPUTATION DE L’ISLAM.

netanyahu_roi_salmanmbspoutine

→ NOUS RAPPELONS QUE CES OPPOSANTS, PRÉDICATEURS  ET  INTELLECTUELS EN RÉVÉLANT LA COLLUSION DU ROI SALMAN  ET SON FILS MOUHAMMED BEN SALMAN AVEC LES CRIMINELS ISRAÉLIENS, ET / OU EN DEMANDANT LA FIN DE LA MONARCHIE  N’ONT COMMIS AUCUNE VIOLATION DU SAINT CORAN ET AUCUNE VIOLATION DES RÈGLES INTERNATIONALES: LEUR ARRESTATION EST DONC HORS LA LOI; LEUR EXÉCUTION EST UN ASSASSINAT.

C’EST POURQUOI NOUS DEMANDONS A LA PROCUREURE DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE, MADAME FATOU BENSOUDA D’OUVRIR DES ENQUÊTES SUR LES ASSASSINATS D’OPPOSANTS, D’INTELLECTUELS ET DE PRÉDICATEURS PAR LA MONARCHIE AL SAOUD: IL EST TEMPS QUE LES DÉRIVES CRIMINELLES DES AUTORITÉS SAOUDIENNES CESSENT, ET QUE LES RESPONSABLES DE CRIMES SOIENT EMPRISONNÉS.!

fatou bensoudaLA PROCUREURE DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE, MADAME FATOU BENSOUDA

NB:  LES DÉRIVES DES AUTORITÉS SAOUDIENNES N’ONT PLUS DE LIMITES QUAND LA JUSTICE UTILISE LE MENSONGE ET DES AMALGAMES POUR ARRÊTER DES OPPOSANTS CF  « … le procureur général a averti que toute atteinte à «l’unité nationale» ou à «l’image de l’Etat» est un «crime terroriste», ainsi que toute tentative visant à «perturber l’ordre public». (EXTRAIT DE CET ARTICLE CI DESSOUS)

https://www.algeriepatriotique.coM

16 septembre 2017

HRW dénonce une campagne de répression contre les opposants saoudiens

Arabie Saoudite opposants

Salman Al-Aoudah, prédicateur saoudien influent, a été arrêté. D. R.

Human Rights Watch (HRW) a dénoncé ce week-end une «campagne de répression» contre les opposants en Arabie Saoudite en confirmant l’arrestation de dizaines de personnes, dont des prédicateurs et des intellectuels dans le royaume ultraconservateur. Selon l’organisation de défense des droits de l’homme basée à New York, ces arrestations sont «politiquement motivées».

Depuis 2014, les autorités saoudiennes «ont jugé presque tous les opposants pacifiques devant la Cour criminelle spécialisée, le tribunal chargé des affaires terroristes dans le royaume», a ajouté HRW dans un communiqué. Les sentences prononcées contre les militants pacifistes et opposants «démontrent l’intolérance totale de l’Arabie Saoudite envers des citoyens qui s’expriment en faveur des droits de l’Homme et des réformes», a dit Sarah Leah Whitson, directrice exécutive de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord à HRW.

Selon des militants, au moins 20 personnes dont six prédicateurs (parmi lesquels Awad Al-Qarni et Salman Al-Aoudah) ont été arrêtés en Arabie Saoudite lors d’une campagne lancée le 9 septembre contre des dissidents. HRW avait auparavant dit que ces arrestations pourraient être liées à la volonté du jeune prince héritier Mohamed Ben Salmane, fils du roi, de consolider son pouvoir.

Salman Al-Aoudah, suivi sur Twitter par des millions de personnes, est considéré comme proche de la confrérie des Frères musulmans que soutient le Qatar, pays en crise avec l’Arabie Saoudite. Riyad a classé les Frères musulmans comme «organisation terroriste».

L’organisation de défense des droits de l’homme Amnesty international a également dénoncé cette «vague d’arrestations», estimant qu’elle visait «les derniers vestiges de la liberté d’expression» dans le royaume. «Ces dernières années, on ne se souvient pas d’une semaine durant laquelle autant de figures importantes saoudiennes (…) ont été visées en aussi peu de temps», a déclaré dans un communiqué Samah Hadid, directrice des campagnes d’Amnesty pour le Moyen-Orient. Et d’ajouter : «Il est clair que la nouvelle direction, sous la houlette du prince héritier Mohamed Ben Salmane, est en train d’envoyer un message effrayant : la liberté d’expression ne sera pas tolérée.»

Les autorités saoudiennes n’ont pas communiqué sur cette campagne d’arrestations. Mais en début de semaine, le procureur général a averti que toute atteinte à «l’unité nationale» ou à «l’image de l’Etat» est un «crime terroriste», ainsi que toute tentative visant à «perturber l’ordre public».

https://www.courrierinternational.com

Arabie Saoudite. Des arrestations massives qui démentent les promesses de libéralisation

Publié le 12/09/2017

Riyad ne pourra pas mener à bien ses réformes de libéralisation sans accorder un minimum de libertés et garantir les règles de l’État de droit. Or les arrestations massives en cours indiquent que Riyad n’en prend pas le chemin, juge Al-Quds Al-Arabi.

Les autorités saoudiennes ont arrêté au moins une vingtaine de personnes ces derniers jours, et les rumeurs sur d’autres arrestations à venir vont bon train, selon le compte Twitter Prisonniers d’opinion saoudiens. “Cela a commencé par l’arrestation de Salman Al-Awda, un des nombreux prédicateurs qui sont considérés comme un des piliers de l’opinion publique”, rappelle le journal arabe édité à Londres Al-Quds Al-Arabi. Salman Al-Awda est un prédicateur qui avait participé à l’opposition islamiste des années 1990, mais qui avait surtout depuis plusieurs années impulsé des débats importants sur la scène intellectuelle saoudienne, notamment sur les libertés publiques et individuelles.

“Cela illustre à nouveau le mal qu’ont les autorités saoudiennes à supporter toute forme de liberté d’expression”, juge sévèrement le journal, qui rappelle que ces arrestations s’inscrivent dans le contexte d’“informations récentes selon lesquelles on s’approche du moment où le roi Salman cédera les rênes du pouvoir à son fils Mohammed ben Salman, l’homme qui tient en réalité déjà toutes les instances du pouvoir”. C’est précisément Mohammed ben Salman qui avait annoncé l’ambitieux projet de réformes économiques, sous le nom “Vision 2030”.

Ce projet repose notamment sur “la privatisation de la compagnie nationale de pétrole Aramco, devant entraîner un afflux d’investissements étrangers, ce qui profitera d’évidence aux États-Unis, un ancien allié”.

[Une telle politique d’ouverture économique] exige en principe des règles et lois modernes, respectueuses des droits individuels et qui s’appliqueraient à égalité aux pauvres et aux princes. Cela nécessiterait également une dose raisonnable de liberté d’expression, de respect de l’opinion publique et d’acceptation de la diversité politique et intellectuelle.”

Or “ce qui est écrit sur papier en termes de réformes ne correspond pas à ce qui se passe dans la réalité, conclut le journal. Ce à quoi on assiste, ce sont des revirements qui risquent de faire échouer les ambitieux projets, pour des raisons de politique intérieure aussi bien qu’extérieure.”

www.rfi.fr

Publié le 11-09-2017

Arabie saoudite: un célèbre prédicateur arrêté pour ses tweets sur le Qatar

Salman Al-Awdah, le célèbre prédicateur saoudien qui défend les libertés individuelles et la limitation des pouvoirs du monarque, a été arrêté par les autorités, selon les médias arabes. En cause, des tweets appelant à la réconciliation avec le Qatar.

Le cheikh Salman al-Awdah n’est pas un inconnu. Il est un des chefs de fil du courant de la Sahwa (l’éveil). Ce courant saoudien prône une synthèse entre l’organisation des Frères musulmans égyptiens et la pensée religieuse dogmatique des wahhabites au pouvoir dans le royaume saoudien. Son courant s’est surtout employé à investir le système éducatif saoudien.

Dès septembre 1994, Salman al-Awdah est arrêté avec des centaines de membres de son courant. Il restera en prison jusqu’en 1999. En 2011, lorsque les « printemps arabes » éclatent, il apporte son soutien aux mouvements qui essaiment dans les pays voisins, à défaut d’en appeler un dans le sien.

Les autorités saoudiennes reprochent aujourd’hui au prédicateur – dont le compte Twitter est suivi par 14 millions de personnes – des tweets prônant la réconciliation avec le Qatar.

Des informations diffusées sur les réseaux sociaux signalent également l’arrestation du prédicateur Awad al-Qarni – suivi par plus de 2 millions de personnes sur Twitter. Il aurait été placé en résidence surveillée dans sa maison de Abha, dans le sud de l’Arabie saoudite. Une vingtaine d’autres prédicateurs auraient été arrêtés pour les mêmes raisons.

https://french.almanar.com.lb

13 septembre 2017

 Manif anti-saoudienne à Paris, une vingtaine de personnes arrêtées ces derniers jours à Ryad

Les opposants aux politiques saoudiennes, en violation des droits de l’homme, se sont rassemblés devant l’ambassade d’Arabie saoudite à Paris.

Selon Al Jazeera, les manifestants ont dénoncé l’arrestation par le régime de Riyad d’activistes et d’opposants et réclamé leur libération.

Ils portaient des manuscrits sur lesquels étaient écrits : « Libérez les prisonniers politiques ! » et « Mohammad ben Salmane bombarde les civils au Yémen ».

Dans ce droit fil, l’agence de Reuters a fait part de l’arrestation de quelques religieux de renom saoudiens dans le cadre de la politique de répression imposée aux opposants en Arabie saoudite.

Des informations diffusées sur les réseaux sociaux signalent l’arrestation de Salman al-Awdah, Awad al-Qarni et Ali al-Amri.

Tous les trois ont été arrêts pour avoir défendu les libertés individuelles et la limitation des pouvoirs du monarque. Ils avaient également publié des tweets appelant à la réconciliation avec le Qatar.

Selon Reuters, le cheikh Salman al-Awdah est l’un des chefs de fil du courant de l’éveil.

Dès septembre 1994, Salman al-Awdah est arrêté avec des centaines de membres de son courant. Il restera en prison jusqu’en 1999. En 2011, lorsque les « printemps arabes » éclatent, il a plaidé pour le rétablissement de la démocratie en Arabie saoudite.

Les autorités saoudiennes ont arrêté au moins une vingtaine de personnes ces derniers jours, et les rumeurs sur d’autres arrestations à venir vont bon train, selon le compte Twitter Prisonniers d’opinion saoudiens.

Ces arrestations s’inscrivent dans le contexte d’“informations récentes selon lesquelles on s’approche du moment où le roi Salman cédera les rênes du pouvoir à son fils Mohammed ben Salman, l’homme qui tient en réalité déjà toutes les instances du pouvoir”.

Les autorités saoudiennes réfutent les rapports selon lesquels le roi Salman pourrait confier bientôt les rênes du pouvoir à son fils.



INFORMER DONALD TRUMP QUE NOUS NOUS RÉJOUISSONS QU’IL AIT DÉCIDÉ D’ORDONNER A MOUHAMMED BEN SALMAN DE LIBÉRER LE PRINCE AL WALID BEN TALAL, SUITE A NOS PUBLICATIONS DEMANDANT SA LIBÉRATION VU QU’IL EST INNOCENT DE VOS FAUSSES ACCUSATIONS; CEPENDANT NOUS DISONS A DONALD TRUMP QUE NOUS VOUS AVONS A L’ŒIL: : NOUS AVERTISSONS DONALD TRUMP QUE SI CELA VOUS AMUSE DE PASSER VOTRE TEMPS A MERDER …

INFORMER DONALD TRUMP QUE NOUS NOUS RÉJOUISSONS QU’IL AIT DÉCIDÉ D’ORDONNER A MOUHAMMED BEN SALMAN DE LIBÉRER LE PRINCE AL WALID BEN TALAL, SUITE A NOS PUBLICATIONS DEMANDANT SA LIBÉRATION VU QU’IL EST INNOCENT DE VOS FAUSSES ACCUSATIONS; CEPENDANT NOUS DISONS A DONALD TRUMP QUE NOUS VOUS AVONS A L’ŒIL: NOUS AVERTISSONS DONALD TRUMP QUE SI CELA VOUS AMUSE DE PASSER VOTRE TEMPS A MERDER AVEC LES PROSTITUÉES ACTRICES DE FILM PORNOGRAPHIQUES, A DE HAUTES PERFORMANCES SEXUELLES, C’EST VOTRE PROBLÈME, …. MAIS SI VOUS VOULEZ SEMER LE DÉSORDRE DANS LE MONDE AVEC VOS INGÉRENCES INACCEPTABLES DANS LES AFFAIRES DE PAYS SOUVERAINS, SI VOUS VOULEZ DÉTRUIRE LA PALESTINE ET L’ARABIE SAOUDITE, CELA EST MON PROBLÈME A MOI L’INITIATRICE DE LA « CONVENTION POUR LA PAIX ET LA SÉCURITÉ DANS E MONDE »: INCHA ALLAOU JE NE VOUS LAISSEREZ PAS MARCHER SUR MES PLATES BANDES!

Al walid a la tête de sa kingdolm GRÂCE A NOS RAPPELS A L’ORDRE AFIN QU’IL SE CONFORME A LA LOI, DONALD TRUMP A ENFIN ORDONNÉ A SA MARIONNETTE MOUHAMMED BEN SALMAN DE LIBÉRER LE PRINCE AL WALID QU’IL AVAIT INJUSTEMENT KIDNAPPÉ ET EXIGEAIT DE LUI UNE RANÇON DE SIX MILLIARDS DE DOLLARS US. LE PRINCE AL WALID EST UN HOMME TRÈS ESTIMÉ ET RESPECTÉ PARTOUT DANS LE MONDE PRÉCISÉMENT PARCE QU’IL DISTRIBUE SON ARGENT AUX PAUVRES DANS LE MONDE. 

alwaleed philanthropie

https://www.lexpress.fr

Par AFP , publié le 27/01/2018 à 13:59

Ryad – Les autorités saoudiennes ont libéré samedi le prince Al-Walid ben Talal, près de trois mois après son arrestation dans le cadre d’une vaste purge anticorruption, inédite dans le royaume, a annoncé à l’AFP un de ses associés.

« Il est libre« , a déclaré cette source proche du milliardaire, qui a requis l’anonymat.

Agé de 62 ans, le prince milliardaire figurait parmi les quelque 350 suspects arrêtés depuis le 4 novembre, dont des hommes d’affaires et des ministres, qui étaient détenus dans le luxueux hôtel Ritz-Carlton de Ryad.

Les conditions de sa libération n’étaient pas claires dans l’immédiat. Contacté par l’AFP, le ministère saoudien de l’Information n’a pas souhaité faire de commentaire.

Cette purge est intervenue après la mise en place d’une commission anticorruption présidée par le prince héritier Mohammed ben Salmane, nouvel homme fort du pays.

Plusieurs des personnalités arrêtées avaient été libérées et les autorités avaient indiqué que la plupart avaient accepté un arrangement financier en échange de leur libération.

Le prince Metab ben Abdallah, fils du défunt roi Abdallah, a été libéré après avoir payé plus d’un milliard de dollars dans le cadre d’un « accord transactionnel » avec les autorités selon l’agence Bloomberg News.

Classé parmi les plus importantes fortunes du monde, le prince al-Walid est le petit-fils de deux figures historiques du monde arabe: le roi Abdelaziz al-Saoud, fondateur de l’Arabie saoudite, et Riad al-Solh, premier chef de gouvernement de l’histoire du Liban.

Fermé au public depuis la purge de novembre, le Ritz-Carlton devrait rouvrir ses portes prochainement. Sur son site internet, il affiche des chambres disponibles à partir du 14 février.

DonaldTrumpTortionnaire en Arabie SaouditeDONALD TRUMP, UN TORTIONNAIRE EN ARABIE SAOUDITE, ET UN PRÉSIDENT DE MERDE QUI PASSE TOUT SON TEMPS A MERDER AVEC LES PROSTITUÉES ACTRICES DE FILM PORNOGRAPHIQUES, A DE HAUTES PERFORMANCES SEXUELLES, …. ET A SEMER LE DÉSORDRE DANS LE MONDE.

un demeuré entre les mains du criminel netanyahumbsAffaméDeRichesseEtDePouvoirMBS UN PRINCE DE MERDE, MÉCHANT ET SI BÊTE QU’IL NE S’EST PAS RENDU COMPTE QU’EN ACCEPTANT LES INGÉRENCES DE DONALD TRUMP DANS LES AFFAIRES INTÉRIEURES DE L’ARABIE SAOUDITE, IL SE METTAIT HORS DES LOIS INTERNATIONALES.

Salman-Poutinenetanyahu_roi_salmanROI SALMAN, UN ROI DE MERDE, MARIONETTE DE DONALD TRUMP; IL EST AUSSI ALLIÉ AVEC LES CRIMINELS DE GUERRE BENJAMIN NETANYHU ET VLADIMIR POUTINE.

Madame Ndèye Khady Ba



DÉNONCER LES INGÉRENCES INACCEPTABLES DE DONALD TRUMP DANS LES AFFAIRES INTÉRIEURES DE L’ARABIE SAOUDITE ET EXHORTER L’ONU ET ANTONIO GUTERRES AINSI QUE TOUS LES DIRIGEANTS DES PAYS DU MONDE A CONDAMNER LA MAIN MISE DE DONALD TRUMP DANS LA GESTION DES AFFAIRES DE L’ARABIE SAOUDITE, ET A EXIGER DE DONALD TRUMP QU’IL METTE UN TERME A SA DANGEREUSE POLITIQUE D’ADMINISTRATION D’UN PAYS SOUVERAIN (EN L’OCCURRENCE L’ARABIE SAOUDITE) PAR LE CANAL DE MOUHAMMED BEN SALMAN CONSTAMMENT SOUS LA SURVEILLANCE DE INVANKA TRUMP ET JARED KUSHNER QUI NE QUITTENT PLUS L’ARABIE SAOUDITE. ….

DÉNONCER LES INGÉRENCES INACCEPTABLES DE DONALD TRUMP DANS LES AFFAIRES INTÉRIEURES DE L’ARABIE SAOUDITE ET EXHORTER L’ONU ET ANTONIO GUTERRES AINSI QUE TOUS LES DIRIGEANTS DES PAYS DU MONDE A CONDAMNER LA MAIN MISE DE DONALD TRUMP DANS LA GESTION DES AFFAIRES DE L’ARABIE SAOUDITE, ET A EXIGER DE DONALD TRUMP QU’IL METTE UN TERME A SA DANGEREUSE POLITIQUE D’ADMINISTRATION D’UN PAYS SOUVERAIN (EN L’OCCURRENCE L’ARABIE SAOUDITE) PAR LE CANAL DE MOUHAMMED BEN SALMAN CONSTAMMENT SOUS LA SURVEILLANCE DE INVANKA TRUMP ET JARED KUSHNER QUI NE QUITTENT PLUS L’ARABIE SAOUDITE.

 

onu sg onu antonio guteres

 

drapeau eu

 

OCI-1

Emblème_de_l'Union_africaine

 

 

ASEAN

amérique latine

DonaldTrumpTortionnaire en Arabie SaouditeDONALD TRUMP TORTIONNAIRE EN ARABIE SAOUDITE.

mbsAffaméDeRichesseEtDePouvoirMOUHAMMED BEN SALMAN, UN HOMME ASSOIFFÉ D’ARGENT, VICTIME DE FOLIE DES GRANDEURS, MÉCHANT ET CRUEL ET QUI N’HÉSITE PAS A TORTURER SES PROPRES PARENTS QUAND DONALD TRUMP LE LUI ORDONNE.

mohmad-salam.→ NOUS AVONS AUSSI NOTÉ QUE LES ARRESTATIONS DES PRINCES SAOUDIENS ONT ÉTÉ DICTÉES PAR DONALD TRUMP A MOUHAMMED BEN SALMAN A QUI IL A ENVOYÉ UNE ÉQUIPE DE MERCENAIRES POUR TORTURER LES PRINCES PRIS EN OTAGE ET LEUR EXTORQUER DES FONDS POUR LEUR LIBÉRATION.

walid ben talalPOUR SE DÉBARRASSER DU PRINCE AL WALID SON ENNEMI JURÉ PARCE QU’IL A UNE FORTUNE DE 17,3 MILLIARDS DE DOLLARS US, ALORS QUE LUI DONALD TRUMP N’A QU’UNE FORTUNE DE 3,1 MILLIARDS DE DOLLARS US: DONALD TRUMP N’A PAS HÉSITÉ A MENTIR ET A SUSURRER A MOUHAMMED BEN SALMAN QUE SES SERVICES ONT DÉCOUVERT QUE LE PRINCE AL WALID PRÉPARAIT UN COUP DE FORCE POUR LE RENVERSER.

→NOUS AVONS ÉTÉ INDIGNÉE DE CONSTATER QUE DONALD TRUMP PROFITE DE LA STUPIDITÉ DE MOUHAMMED BEN SALMAN POUR LE MANIPULER ET LUI FAIRE FAIRE SES BASSES BESOGNES: POUR SE DÉBARRASSER DU PRINCE AL WALID SON ENNEMI JURÉ PARCE QU’IL A UNE FORTUNE DE 17,3 MILLIARDS DE DOLLARS US, ALORS QUE LUI DONALD TRUMP N’A QU’UNE FORTUNE DE 3,1 MILLIARDS DE DOLLARS US: DONALD TRUMP N’A PAS HÉSITÉ A MENTIR ET A SUSURRER A MOUHAMMED BEN SALMAN QUE SES SERVICES ONT DÉCOUVERT QUE LE PRINCE AL WALID PRÉPARAIT UN COUP DE FORCE POUR LE RENVERSER; ET MOUHAMMED BEN SALMAN BÊTE QU’IL EST, ET ASSOIFFE DE POUVOIR QU’IL EST,  A SIMPLEMENT TENDU UN PIÈGE AU PRINCE AL WALID EN L’INVITANT DANS SON PALAIS. NE SE DOUTANT DE RIEN LE PRINCE AL WALID SE PRÉSENTE SANS MÉFIANCE A L’INVITATION, ET C’EST ALORS QUE LES MERCENAIRES DE MOUHAMMED BEN SALMAN LE CAPTURENT, LE METTENT EN PRISON OU ILS LE TORTURENT AVEC LA BÉNÉDICTION DE DONALD TRUMP (QUI N’A QU’UN SEUL RÊVE: DÉTRUIRE LA FORTUNE DU PRINCE AL WALID)  POUR QU’IL LUI VERSE SIX MILLIARDS DE DOLLARS.

Madame Ndèye Khady BA



METTRE EN GARDE DONALD TRUMP, QU’IL SERA TENU POUR PERSONNELLEMENT RESPONSABLE DES TORTURES QUE MBS FAIT SUBIR AU PRINCE AL WALID DANS LA PRISON OU IL L’A TRANSFÉRÉ, ET SI LE PRINCE LA SANTÉ DU PRINCE AL WALID ET MENACÉE ET / OU SI LE PRINCE AL WALID MEURT EN PRISON C’EST DONALD TRUMP QUI SERA POURSUIVI POUR COUPS ET BLESSURES, TORTURES ET MEURTRE: CECI POUR AVOIR COMMANDITÉ CES CRIMES PAR LE CANAL DE MBS …

METTRE EN GARDE DONALD TRUMP, QU’IL SERA TENU POUR PERSONNELLEMENT RESPONSABLE DES TORTURES QUE MBS FAIT SUBIR AU PRINCE AL WALID DANS LA PRISON OU IL L’A TRANSFÉRÉ, ET SI LE PRINCE LA SANTÉ DU PRINCE AL WALID ET MENACÉE ET / OU SI LE PRINCE AL WALID MEURT EN PRISON C’EST DONALD TRUMP QUI SERA POURSUIVI POUR COUPS ET BLESSURES, TORTURES ET MEURTRE: CECI POUR AVOIR COMMANDITÉ CES CRIMES PAR LE CANAL DE MBS : CAR NOUS SAVONS TOUS QUE LE PRINCE AL WALID, UN HOMME QUI A LE CŒUR SUR LA MAIN EST INCAPABLE DE DÉTOURNER DES DENIERS, ET QUE SI MBS L’A EMPRISONNÉ SOUS LES FAUSSES ACCUSATIONS DE DÉTOURNEMENTS DE DENIERS PUBLICS C’EST UNIQUEMENT AVEC LA BÉNÉDICTION DE DONALD TRUMP QUI NE SUPPORTE PAS QUE LE PRINCE AL WALID SOIT PLUS RICHE QUE LUI.

DonaldTrumpTortionnaire en Arabie SaouditeDONALD TRUMP TORTIONNAIRE EN ARABIE SAOUDITE.

mbsAffaméDeRichesseEtDePouvoirMOUHAMMED BEN SALMAN, UN HOMME ASSOIFFEE D’ARGENT, VICTIME DE FOLIE DES GRANDEURS, MECHANT ET CRUEL ET QUI N’HESITE PAS A TORTURER SES PROPRES PARENTS QUAND DONALD TRUMP LE LUI ORDONNE

SUR LES ALLÉGATIONS DE TORTURES COMMANDITÉES PAR DONALD TRUMP ET EXÉCUTÉES PAR SA MARIONNETTE MBS: LES TORTIONNAIRES SONT DES MERCENAIRES AMÉRICAINS (des mercenaires américains employés par la firme Academi – anciennement Blackwater) QUI N’AURAIENT JAMAIS EXERCÉ CES PRATIQUES BARBARES EN PAYS ÉTRANGER SANS L’AVAL DE L’ADMINISTRATION TRUMP.

www.egaliteetreconciliation.fr/

mercredi 20 décembre 2017 

Pour torturer l’élite saoudienne, Mohammed ben Salmane a engagé des mercenaires de Blackwater

Le DailyMail.com a publié le témoignage d’une source anonyme affirmant que les princes et les milliardaires saoudiens arrêtés à l’occasion d’un violent coup de filet début novembre sont torturés par des agents de sécurité privés américains. Ces derniers auraient été engagés par le prince Mohammed Ben Salmane, aujourd’hui l’homme le plus puissant du royaume.

Le prince héritier aurait saisi des actifs et plus de cent quatre-vingt-quatorze milliards de dollars sur les comptes bancaires des personnalités arrêtées. En instaurant la peur et la répression, le prince Mohammed Ben Salmane (communément appelé MBS) aurait la volonté de mettre à jour un présumé réseau d’officiels étrangers ayant soudoyé les princes saoudiens.

PNG - 7.5 ko
Blackwater, quand l’Amérique aux mains propres sous-traite le salissant

Blackwater, aujourd’hui connu sous le nom d’Academi, dont la présence en Arabie saoudite a été attestée par des réseaux sociaux arabes ainsi que par le président du Liban, fournirait les mercenaires pour diriger les interrogatoires et les séances de tortures. MBS participerait aux interrogatoires les plus importants et aurait sollicité ces mercenaires venus d’Abu Dhabi, les estimant plus fiables que les forces de sécurité régulières qui côtoient depuis longtemps les personnes arrêtées.

Le porte-parole d’Academi, filiale de Constellis, a démenti toute présence en Arabie saoudite, mais également toute sous-traitance de séances de tortures ou d’interrogatoires, que ce soit pour le compte de gouvernements ou pour le compte de particuliers. Academi se réclame d’une éthique et d’une morale conformes au droit américain ou au droit de tout autre pays.

Cependant, le nom de Blackwater a été évoqué sitôt après les arrestations. Sur Twitter, le président libanais Michel Aoun avait annoncé que le Premier ministre libanais Saad Hariri était détenu à Riyad par des agents de Blackwater, avant d’effacer son tweet et de relayer le démenti des autorités libanaises.

Le lanceur d’alerte saoudien Ahdjadid avait lui indiqué que le premier groupe de mercenaires de Blackwater était arrivé en Arabie saoudite une semaine après le renversement du précédent prince héritier Ben Nayef. Ils auraient été environ cent cinquante combattants et MBS en aurait employé une partie pour surveiller le lieu de détention du prince déchu Ben Nayef, et l’autre partie pour veiller à sa propre sécurité.

Le New York Times a également relayé des accusations d’abus évoquées par un médecin d’un hôpital de Riyad et un officiel américain. Ces derniers ont déclaré qu’au moins dix-sept détenus avaient nécessité des soins médicaux. 
Mme Fatimah Baeshen, porte-parole de l’ambassade saoudienne à Washington, a de son côté assuré que les accusations ne concernaient que des délits de « cols blancs » et que le procureur général saoudien s’était assuré que les arrestations avaient été menées en conformité avec la loi.

Parmi les personnes soupçonnées de corruption figure le prince Alwaleed Ben Talal, neveu du roi saoudien, qui pèse plus de dix-sept milliards de dollars selon Forbes, et qui possède des parts de Twitter, Lyft et Citigroup.

Al-walid-bin Talal sur sa couchette de fortune au Ritz CarltonAl Walid bin Talal sur sa couchette de fortune au Ritz Carlton

Selon la source du DailyMail.com, MBS aurait attiré le prince Ben Talal sous prétexte d’une rencontre dans son palais d’Al-Yamamah. La veille de la rencontre, durant la nuit, les gardes du prince Ben Talal auraient été désarmés par des mercenaires qui auraient ensuite menotté et enlevé le prince dans un SUV. Il aurait été interrogé et pendu par les pieds en guise de message.

Une photo des détenus royaux dormant sur de fins matelas dans la salle de bal du Ritz Carlton à Riyad a été envoyée au DailyMail.com. 
Une source du département d’État américain a déclaré au New York Times que le comportement de MBS était imprudent, sans considération pour les éventuelles retombées négatives sur les intérêts américains. …/…

À l’inverse, Donald Trump a approuvé ces arrestations, et a fait part sur Twitter de sa confiance dans le roi Salman et dans le prince héritier d’Arabie saoudite après l’épisode de répression d’actes de corruption.

https://www.mondialisation.ca

Mondialisation.ca, 16 janvier 2018

…..  Ils les ont pendus par les pieds, juste pour envoyer un message.’

Les princes purgés et autres avaient été emmenés à l’hôtel Ritz Carlton de Riyad, où on leur a censément proposé de regagner leur liberté contre des milliards de dollars.

 

METTRE EN GARDE DONALD TRUMP, QU'IL SERA TENU POUR PERSONNELLEMENT RESPONSABLE DES TORTURES QUE MBS FAIT SUBIR AU PRINCE AL WALID DANS LA PRISON OU IL L'A TRANSFÉRÉ, ET SI LE PRINCE LA SANTÉ DU PRINCE AL WALID ET MENACÉE ET / OU SI LE PRINCE AL WALID MEURT EN PRISON C'EST DONALD TRUMP QUI SERA POURSUIVI POUR COUPS ET BLESSURES, TORTURES ET MEURTRE: CECI POUR AVOIR COMMANDITÉ CES CRIMES PAR LE CANAL DE MBS  ... 167002_081231_updates

Princes et autres milliardaires saoudiens purgés dans « leur suite » du Ritz Carlton de Riyad

Comme l’a affirmé le Daily Mail en novembre dernier, des mercenaires américains employés par la firme Academi – anciennement Blackwater — avaient pendu quelques-uns des « hôtes » du Ritz Carlton de Riyad par les pieds et les avaient sauvagement battus pendant les interrogatoires. Ces allégations se sont rapidement répandues sur les réseaux sociaux de langue arabe, et même le président du Liban Michel Aoun a accusé MBS d’employer des mercenaires.

 

NB: A CHAQUE FOIS QUE JE PENSE A MBS, JE ME DEMANDE DE QUI SE MOQUE MBS POUR PRÉTENDRE POURSUIVRE DES PRINCES CORROMPUS ALORS QUE SON IMMENSE FORTUNE A TRENTE ANS EST DE LOIN SUPÉRIEURE ET PLUS SUSPECTE QUE CELLE DE SES COUSINS QU’IL A EMPRISONNÉS. S’ILS VEULENT ÊTRE JUSTES, LES ENQUÊTEURS DU ROYAUME DOIVENT AUSSI MENER DES INVESTIGATIONS SUR LA FORTUNE DE MBS. EN EFFET SES SEULES DÉPENSES DE MOINS DE DOUZE MOIS RÉVÈLENT QU’IL PILLE DÉJÀ LES CAISSES DU ROYAUME ALORS QU’IL N’EST MÊME PAS ENCORE INSTALLÉ SUR LE TRÔNE… MAIS LES SAOUDIENS DOIVENT SE RÉVEILLER ET SAVOIR QU’AVEC UN TEL DÉMARRAGE POUR DILAPIDER LES FONDS DU ROYAUME ALORS QU’IL N’EST PAS ENCORE ROI, IL EST ÉVIDENT QUE MBS VIDERA LES CAISSES DU ROYAUME UNE FOIS NOMMÉ ROI

NB: 2. POURTANT NOUS AVONS NOTÉ L’EXTRÊME CORRUPTION DE MOUHAMMED BEN SALMAN QUI A MALGRÉ TOUT ARRÊTENT INJUSTEMENT D’AUTRES PRINCES POUR CORRUPTION: LE PRINCE MOUHAMMED BEN SALMAN A ACHETÉ LE TABLEAU LE PLUS CHER DU MONDE ET LA MAISON LA PLUS CHÈRE DU MONDE AVEC L’ARGENT DES SAOUDIENS CAR A TRENTE DEUX ANS IL N’A PU TRAVAILLER POUR GAGNER DE QUOI ACHETER CETTE TOILE ET CETTE MAISON HORS DE PRIX:

le chateau le plus cher du monde acheté par MBS LA MAISON LA PLUS CHERE DU MONDE, LE CHÂTEAU LOUIS XIV A 275 MILLIONS D’EUROS ACHETÉ PAR MBS AVEC L’ARGENT QU’IL A VOLÉ AU PEUPLE SAOUDIEN.

LE TABLEAU LE PLUS CHER DU MONDE LE TABLEAU LE PLUS CHER DU MONDE SALVATORE MUNDI  ACHETÉ A 450,3 MILLIONS DE DOLLARS PAR MBS AVEC L’ARGENT VOLE AU PEUPLE SAOUDIEN.

mbsLE PRINCE MBS, UN VOLEUR HORS PAIR QUI DÉPOUILLE LE PEUPLE SAOUDIEN ALORS QU’IL N’EST PAS ENCORE INSTALLÉ SUR LE TRÔNE.

Madame Ndèye Khady BA



NOUS APPUYANT SUR UN FAISCEAUX D’INDICES CONCORDANT QUI CORROBORENT NOS ACCUSATIONS NOUS DEMANDONS AU SÉNAT AMÉRICAIN LA DESTITUTION DE DONALD TRUMP, POUR MENACE SUR LA SÉCURITÉ DU MONDE AVEC SES ACTES ILLÉGAUX DANS DEUX ÉTATS MUSULMANS LA PALESTINE ET L’ARABIE SAOUDITE ET, QUI PEUVENT POUSSER LES DEUX MILLIARDS DE MUSULMANS DANS LE MONDE A SE SOULEVER. …

 NOUS APPUYANT SUR UN FAISCEAUX D’INDICES CONCORDANT QUI CORROBORENT NOS ACCUSATIONS NOUS DEMANDONS AU SÉNAT AMÉRICAIN LA DESTITUTION DE DONALD TRUMP, POUR MENACE SUR LA SÉCURITÉ DU MONDE AVEC SES ACTES ILLÉGAUX DANS DEUX ÉTATS MUSULMANS LA PALESTINE ET L’ARABIE SAOUDITE ET, QUI PEUVENT POUSSER LES DEUX MILLIARDS DE MUSULMANS DANS LE MONDE A SE SOULEVER.

usa_capitole_640_350_1  senat_americainLES SÉNATEURS AMÉRICAINS ONT LE DEVOIR DE DESTITUER LE PRÉSIDENT DONALD TRUMP , VU QU’IL EST DEVENUE UNE MENACE AVÉRÉE POUR LA SÉCURITÉ DU MONDE; CAR PAR SES ACTES ILLÉGAUX EN PALESTINE ET EN ARABIE SAOUDITE ET QUI CONSTITUENT DES ATTEINTES INACCEPTABLES CONTRE L’ISLAM DONALD TRUMP POUSSE LES DEUX MILLIARDS DE MUSULMANS DANS LE MONDE A SE RÉVOLTER.

 

1.EN PALESTINE →  LE MONDE EST TÉMOIN DES ACTIONS IRRESPONSABLES DE DONALD TRUMP QUI MENACE LE TROISIÈME LIEU SAINT DE L’ISLAM; ALORS QUE L’HISTOIRE NOUS RELATE L’INSTALLATION ILLÉGALE D’ISRAËL SUR DES BASES CRIMINELLES EN PALESTINE, DONALD TRUMP VEUT INSTALLER LE RÈGNE DES PRATIQUES HORS LA LOI DANS LE MONDE EN ABUSANT DE SA POSITION DE PRÉSIDENT DE LA PREMIÈRE PUISSANCE DU MONDE POUR NOUS IMPOSER A NOUS LÉGALISTES ET A NOUS MUSULMANS UNE ORGANISATION CRIMINELLE DÉNOMMÉE ISRAËL. ET CECI SANS COMPTER SON CRÉTINISME QUI LE POUSSE A VOULOIR PIÉTINÉ LE MONDE MUSULMAN EN S’IMAGINANT METTRE LE ROI SALMAN ET MBS DANS POCHE ET POUVOIR FAIRE N’IMPORTE QUOI DANS LE MONDE MUSULMAN SANS QUE LES DEUX MILLIARDS DE MUSULMANS NE SE RÉVOLTENT. … CF CI DESSOUS ARTICLE DU 23 JANVIER 2018

METTRE EN GARDE LE PRÉSIDENT DONALD TRUMP QUI S’IMAGINE POUVOIR INSTALLER L’ORGANISATION CRIMINELLE DÉNOMMÉE ISRAËL COMME UN ÉTAT LÉGITIME, ALORS QUE LE DROIT LA CONSIDÈRE COMME UNE ENTITÉ ILLÉGITIME; CECI SIMPLEMENT PARCE QU’APRÈS AVOIR MANIPULÉ LE ROI SALMAN ET SON FILS MBS POUR LES CONVAINCRE DE COLLABORER AVEC ISRAËL, DONALD TRUMP PENSE AVOIR MIS LE MONDE MUSULMAN DANS SA POCHE! VOILA UNE GROSSIÈRE ERREUR QUE NE COMMETTRAIT PAS LE PLUS NAÏF DES OBSERVATEURS AVERTIS: CAR LE TEMPS OU LE ROI SALMAN ÉTAIT RESPECTÉ ET SUIVI PAR LE MONDE MUSULMAN, A VÉCU!

mohmad-salam.netanyahu_roi_salmanLE ROI SALMAN ET SON FILS MBS SONT DEUX SUPPÔTS DE SATAN QUI SOUILLENT L’ARABIE SAOUDITE D’OÙ ILS SERONT CHASSÉS PROCHAINEMENT INCHA ALLAOU

D.Trump est une menace pour la sécurité du mondeLE PRÉSIDENT DONALD TRUMP MISE SUR LES MAUVAIS CHEVAUX ET PERD: CECI SIMPLEMENT PARCE QU’APRÈS AVOIR MANIPULÉ LE ROI SALMAN ET SON FILS MBS POUR LES CONVAINCRE DE COLLABORER AVEC ISRAËL, DONALD TRUMP PENSE AVOIR MIS LE MONDE MUSULMAN DANS SA POCHE! VOILA UNE GROSSIÈRE ERREUR QUE NE COMMETTRAIT PAS LE PLUS NAÏF DES OBSERVATEURS AVERTIS: CAR LE TEMPS OU LE ROI SALMAN ÉTAIT RESPECTÉ ET SUIVI PAR LE MONDE MUSULMAN, A VÉCU!

MONSIEUR LE PRESIDENT DONALD TRUMP JE NE VOUS APPRENDS PAS QUE LE ROI SALMAN ET MOUHAMMED BEN SALMAN SONT DÉSORMAIS CONSIDÉRÉS PAR LES MUSULMANS COMME LES PIRES ENNEMIS DE L’ISLAM QU’IL FAUT CHASSER AU PLUS VITE DE LA TÊTE DE L’ARABIE SAOUDITE; DONC NE FAITES PAS L’IDIOT EN ESSAYANT DE MENACER LA SÉCURITÉ DU MONDE PAR VOS DANGEREUSES  TENTATIVES VOUÉES A L’ÉCHEC SUR LA MOSQUÉE AL AQS: LES MILLIARDS DE MUSULMANS DANS LE MONDE CONVERGERONT VERS LA PALESTINE POUR SE BATTRE A MAINS NUES AFIN DE PROTÉGER LE TROISIÈME LIEU SAINT DE L’ISLAM ET RÉCUPÉRER PAR LA MÊME OCCASION TOUTES LES TERRES VOLÉES A LA PALESTINE DEPUIS 1948 PAR L’ONU ET LES CRIMINELS DU « FAUX-ETAT ISRAËL ».

→ MONSIEUR LE PRESIDENT DONALD TRUMP SI VOUS COMPTEZ METTRE  LE ROI SALMAN ET SON FILS MBS DANS VOTRE POCHE, POUR RÉDUIRE AU SILENCE LE MONDE MUSULMAN, VOUS FAITES UN MAUVAIS CALCUL ET VOUS MENACEZ LA SÉCURITÉ DU MONDE: CAR LE MONDE MUSULMAN CONSIDÈRE LE ROI SALMAN ET SON FILS MBS COMME DEUX SUPPÔTS DE SATAN QUI SOUILLENT L’ARABIE SAOUDITE D’OÙ ILS SERONT CHASSÉS PROCHAINEMENT INCHA ALLAOU.

2. EN ARABIE SAOUDITE → DONALD TRUMP A PRIS A OTAGE LE ROI SALMAN ET MBS ET AVEC LAIDE DE IVANKA TRUMP ET JARED KUSHNER QUI SONT EN PERMANENCE EN ARABIE SAOUDITE POUR DICTER A MBS LA DIRECTION QUE LUI IMPOSE DONALD TRUMP . OR LE MONDE EST TEMOIN QUE DONALD TRUMP MANIPULE LE ROI SALMAN ET MBS POUR IMPOSER AU MONDE MUSULMAN LORGANISATION CRINELLE ISRAEL QUIL REJETTERA JUSQUA LA FIN DES TEMPS… CF CI DESSOUS ARTICLE DU  ARTICLE DU 08 NOVEMBRE 2017

INFORMER LES DIRIGEANTS ET LES PEUPLES DE  TOUS LES PAYS DU MONDE QUE  POUR LES RAISONS CITÉES DANS MON ARTICLE DU 25-10-2017, NOUS NE SOUTENONS PLUS LE ROI SALMAN DANS LE CONFLIT AU YÉMEN; CAR  TOUT COMME LES DIRIGEANTS IRANIENS VIOLENT LES RÈGLES DE L’ISLAM EN PARTICIPANT AU CARNAGE DE BACHAR AL ASSAD EN SYRIE, LES DIRIGEANTS SAOUDIENS VIOLENT LES RÈGLES DE L’ISLAM PAR LEUR COLLUSION AVEC LES CRIMINELS ISRAÉLIENS QUI SONT LES PIRES ENNEMIS DE L’ISLAM.

ARTICLE DU 25-01-2017

DEMANDER A TOUS LES PAYS MUSULMANS ET AFRICAINS IMPLIQUÉS DANS LA COALITION DIRIGÉE PAR L’ARABIE SAOUDITE, QUI INTERVIENT AU YÉMEN CONTRE LES REBELLES HOUTHIS, A RETIRER IMMÉDIATEMENT LEURS TROUPES DE CETTE FORCE, PRÉCISÉMENT PARCE QUE:  1. LE ROI SALMAN ET MOUHAMMED BEN SALMAN  ONT  SUBREPTICEMENT IMPLIQUÉE LES CRIMINELS ISRAÉLIENS DANS CETTE COALITION,  TRAHISSANT LES PAYS MUSULMANS ET AFRICAINS QUI REJETTENT L’ENTITÉ ILLÉGITIME DÉNOMMÉE ISRAËL QUI MASSACRE LES PALESTINIENS ET VOLENT LEURS TERRES DEPUIS 1948.  ….

NB: NOUS SOMMES D’AUTANT PLUS SCANDALISÉS PAR LA LOGIQUE SATANIQUE DES SAOUDIENS QUI APPRÉCIENT LES CRIMINELS D’ ISRAËL POUR LEURS REPRISSIONS CRIMINELLES SUR LA RÉSISTANCE PALESTINIENNE ET LIBANAISE CF Les aviateurs hébreux, eux, sont hautement qualifiés et ils ont fait leurs preuves face aux « milices palestiniennes et libanaises » aux yeux des Saoudiens. ..!

http://arretsurinfo.ch/l

31 juillet 2016

Les noces contre nature entre l’Arabie saoudite et Israël

Juffa, interviewé par Jim Mosko sur Radio Judaica

Metula News Agency Ajoutée le 29 juil. 2016

Selon plusieurs sources arabes et européennes, le nouveau ministre saoudien des Affaires Etrangères, M. Adel al-Jubeir, aurait affirmé que son pays « a impérieusement besoin de l’assistance militaire israélienne afin de vaincre les rebelles yéménites » soutenus par l’Iran.

Le Roi Salam est au courant, de même que le Qatar et les Emirats Arabes Unis. Les pilotes saoudiens de F-15 sont trop « inexpérimentés » pour imposer leur loi dans le conflit, ils ont déjà perdu 28 de ces appareils. Des avions qui devraient être utilisés pour assurer la suprématie aérienne et non les attaques au sol, pour lesquelles les F-16 sont plus efficaces.

Les aviateurs hébreux, eux, sont hautement qualifiés et ils ont fait leurs preuves face aux « milices palestiniennes et libanaises » aux yeux des Saoudiens.

En fait, cela fait déjà trois ans que la Ména affirme que des Israéliens aident et conseillent la monarchie et ses alliés face aux chiites yéménites, notamment grâce à leurs drones. Mais Riad désire une augmentation significative de l’implication de Jérusalem dans la confrontation avec Téhéran et ses supplétifs.

Ces nouvelles font suite à la visite semi-officielle, la semaine passée, d’une délégation saoudienne conduite par le très influent Général Anwar Eshki en Israël, où ses membres ont rencontré tous les acteurs de la vie politique du pays.

Un marché se profile qui, sous l’appellation de la Proposition de Paix saoudienne, échangerait un soutien militaire accru des Israéliens contre la réduction des exigences concernant les Palestiniens, dont l’Etat qu’ils réclament deviendrait une autonomie élargie.

Ce seraient l’Arabie Saoudite, l’Egypte et d’autres pays sunnites qui négocieraient avec Jérusalem et non Mahmoud Abbas et l’Autorité Palestinienne.

John Kerry rencontrera Mahmoud Abbas demain (samedi) à Paris pour, au contraire, renforcer sa position dans les négociations et dynamiser l’Initiative Française, qui prévoit une conférence internationale, où l’AP aurait le même poids qu’Israël.

On peut désormais parler d’une confrontation entre l’Initiative Française, appuyée par Washington et des Etats Européens, face à la Proposition Saoudienne révisée à l’aune de l’alliance stratégique Israël-Etats sunnites, qui prend des dimensions considérables.

Le choix des Américains et des Européens, qui jouent à fond la carte iranienne, oblige Israël et les Arabes à s’entendre face à leur ennemi commun iranien. Cela explique également la raison pour laquelle les Arabes comptent sur Israël au Yémen et non sur les Américains et les Européens, qui ne leur inspirent pas confiance.

Le directeur de l’Institut National de Sécurité israélien, le Général (ret.) Amos Yadlin, longtemps chef du renseignement militaire, un personnage central de l’establishment hébreu de la Défense, a confirmé, mardi dernier devant les caméras de France 24, que son pays et l’Arabie Saoudite coopéraient.

Une coopération qui brûle les étapes, M. Adel al-Jubeir ayant exprimé, selon des sources concordantes, que « le monde entier doit envisager une coexistence amicale et une camaraderie entre le Royaume Saoudien et Israël, puisqu’après tout, nous somme historiquement des cousins ».

Il semble que c’est encouragé par la solidité de ce nouvel axe stratégique que M. Netanyahu s’est lancé dans un nouvel agrandissement des implantations en Judée-Samarie. Le consentement tacite de Riad et du Caire face à cette initiative, les leaders du monde arabe, suffit à contrebalancer les critiques de l’Occident.

Avec l’apparition au grand jour de cette nouvelle alliance, dont les lecteurs de la Ména ont suivi la construction en exclusivité intégrale grâce à Fayçal H. en Jordanie et Sami el Soudi, on assiste actuellement à une révolution majeure des données au Moyen-Orient.

Source: Metula News Agency


Articles liés

Une délégation saoudienne en visite à Jérusalem

Préambule

Ceux qui observent les événements en Syrie constatent généralement le soutien apporté par l’Occident aux forces qu’on appelle communément « djihadistes ». Ce soutien habituellement éludé par la grande presse, à quelques exceptions près, n’a cependant pas manqué d’être relevé suite à l’assassinat par décapitation en Syrie d’un enfant par des combattants appartenant à une organisation soutenue par les Etats Unis ainsi que l’a reconnu le Pentagone.

On évoque par contre moins souvent le soutien apporté aux « djihadistes » par Israël; un soutien qui est particulièrement apparent dans la région du Golan et qui ne se borne pas comme certains le croient à une aide médicale. Ce soutien aux « djihadistes » en Syrie est bien entendu cohérent avec celui qu’apportent les pays occidentaux mais il l’est aussi avec la politique de la monarchie saoudienne qui est leur principal parrain dans la région. [Djazaïri]


arabie israel

L’ex général saoudien Anwar Eshki à la rencontre de députés israéliens


Un ancien Général saoudien séjourne en Israël et rencontre le Directeur Général pour le Moyen-Orient du ministère des affaires étrangères

Par Barak Ravid, Haaretz –  22 juillet 2016

Pendant ce voyage des plus inhabituels, le Général en retraite Anwar Eshki a également rencontré un groupe de membres de la Knesset pour encourager le dialogue en Israël sur l’initiative arabe de paix.

Le Général en retraite saoudien a visité Israël cette semaine et a rencontré le Directeur général du ministère des Affaires étrangères Dore Gold et le Coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires, le Général-Major. Yoav Mordechai.

Eshki, qui conduisait une délégation d’universitaires et d’hommes d’affaires saoudiens a aussi rencontré un groupe de membres de la Knesset pour encourager le dialogue en Israël sur l’initiative arabe de paix.

Eshki a occupé des fonctions importantes dans l’armée saoudienne et au ministère des affaires étrangères et il dirige actuellement un institut de recherche. On ignore son degré de proximité avec les responsables du gouvernement de Ryad et du palais royal. Même si ce n’était pas une visite officielle, elle était des plus inhabituelles car Eshki ne pouvait pas s’être rendu en Israël dans l’approbation du gouvernement saoudien.

Eski et Gold avaient participé à une manifestation conjointe médiatisée dans un institut de recherche à Washington en juin 2015 après plusieurs rencontres en privé dans des contextes universitaires l’année qui avait précédé. Gold avait assisté à cette manifestation quelques jours avant d’assumer le rôle de Directeur-général au ministère des affaires étrangères.

Eshki et sa délégation sont arrivées en Israël en début de semaine. Ils ont aussi rencontré le Président palestinien Mahmoud Abbas et d’autres hauts responsables du gouvernement de Ramallah.

Leurs rencontres avec les deux officiels israéliens – Gold et Mordechai – n’ont pas eu lieu dans un bureau du gouvernement mais à l’hôtel King David à Jérusalem.

L’ancien Général et les délégués ont rencontré vendredi des députés d’opposition. La rencontre a été organisée par le député du Meretz Esawi Freige et elle a vu la participation des députés Michael Rozin, du même parti, de Ksenia Svetlova et Omer Bar-Lev de l’Union Sioniste. Freige a déclaré à Haaretz que les délégués avaient aussi rencontré mardi le président de Yash Atid, Yair Lapid. Il a dit que Lapid voulait que deux membres de son parti, les députés Jacob Perry et Ofer Shelah assistent à la réunion de vendredi mais que àa n’a pas marché à cause de problèmes d’agendas.

Freige, Svetlova et Rozin ont déclaré lors de conversations avec Haaretz que Eshki et les délégués avaient voulu rencontrer des parlementaires israéliens afin d’encourager le dialogue en Israêl sur l’initiative arabe de paix. Ils ont ajouté que pendant la réunion de vendredi, les membres de la Knesset avaient proposé qu’Eshki invite les députés israéliens qui soutiennent l’initiative à une réunion en Arabie Saoudite. « Les Saoudiens veulent s’ouvrir à Israël, » a déclaré Freige. « C’est une étape stratégique pour eux. Ils disent qu’ils veulent poursuivre de que l’ancien président égyptien Anouar Sadate avait commencé. Ils veulent se rapprocher d’Israël. C’est tout à fait évident. »

Pendant la réunion, le général saoudien en retraite a parlé aux députés de sa relation avec Gold, observant que le Directeur-Général du ministère des affaires étrangères avait écrit un livre anti-saoudien intitulé « Le royaume de la haine » il y a une dizaine d’années. Eshki a dit aux membres de la  Knesset que, au cours d’une de leurs rencontres, Gold avait présenté des excuses pour ses accusations contre l’Arabie Saoudite et avait dit qu’une partie de ce qu’il avait écrit était faux et il avait souligné qu’il souhaitait renforcer les relations entre les deux pays.

Par Barak Ravid, Haaretz –  22 juillet 2016

2. LE ROI SALMAN ET MOUHAMMED BEN SALMAN SONT DE PIÈTRES STRATÈGES MILITAIRES QUI SE CONTENTENT DE BOMBARDER, SANS UN PLAN POUR  UNE CONQUÊTE TERRESTRE AVEC L’ENGAGEMENT DES BRIGADES D’INFANTERIES POUR CONQUÉRIR ET PRENDRE POSITIONS PROGRESSIVEMENT DES ZONES CONTRÔLÉES PAR LES REBELLES HOUTHIS, JUSUQU’ AU CONTRÔLE TOTAL DE TOUT LE YÉMEN PAR LA COALITION. … 

→ CETTE GUERRE STRICTEMENT AÉRIENNE, MENÉE PAR LE ROI SALMAN ET MOUHAMMED BEN SALMAN EST MEURTRIÈRE POUR LES POPULATIONS YEMENITES; ET NOUS DEMANDONS UNE ENQUÊTE ONUSIENNE SUR LA COMMISSION DE CRIME DE GUERRE AU YEMEN PAR LE ROI SALMAN ET MOUHAMMED BEN SALMAN.

La guerre de l’Arabie saoudite au Yémen est un échec stratégique complet

Par Farah Najjar — 26 août 2017

L’implication de l’Arabie saoudite dans la guerre au Yémen n’a fait qu’aggraver la crise humanitaire, selon les analystes.

L’intervention militaire de l’Arabie saoudite au Yémen s’est révélée être un « échec stratégique », mais un retrait complet et officiel de ce pays est peu probable, disent les analystes.

La semaine dernière, une série de courriers électroniques divulgués a révélé que le prince héritier et ministre de la défense de l’Arabie Saoudite, Mohammed bin Salman bin Abdulaziz Al Saud, avait exprimé le désir de mettre fin à la guerre au Yémen lors de discussions avec d’anciens responsables américains. Dans les courriels fuités, Mohammed bin Salman a déclaré qu’il « voulait sortir » de la guerre de deux ans qu’il a lancée au Yémen et qu’il n’était pas contre un rapprochement des États-Unis avec l’Iran pour mettre fin au conflit.

Adam Baron, un analyste du Yémen, affirme qu’une sortie saoudienne ne sera pas « complète » puisque la sécurité du royaume dépend en grande partie de la sécurité du Yémen.

« Oui, les Saoudiens aimeraient sortir de la guerre, mais seulement selon à leurs propres conditions », estime Baron.

« Ce qui est en gros souhaité, ce serait un accord qui garantisse les intérêts saoudiens au Yémen, que l’armement lourd soit livré, la fin des attaques transfrontalières et que toute influence iranienne naissante n’ait pas le droit de perdurer, et encore moins de s’élargir », explique Baron à Al Jazeera.

« Il est dans l’intérêt du royaume d’empêcher le Yémen de s’enfoncer encore davantage dans un abîme de chaos ».

A ce jour, le conflit a tué plus de 10 000 personnes et en a blessé plus de 40 000.

Mercredi, une attaque aérienne sur un hôtel près de la capitale du Yémen, Sanaa, a tué au moins 35 personnes, a déclaré un médecin local.

L’ONU accuse l’Arabie saoudite et les Émirats Arabes Unisde soutenir des groupes armés au Yémen

Le Yémen a longtemps été le pays le plus pauvre du monde arabe, et il a déjà compté sur l’aide américaine et l’aide de ses voisins pour se maintenir à flot. L’inflation a empiré et les taux de chômage ont grimpé avant l’insurrection de 2011.

L’argent provenant des réserves de pétrole en diminution a été gaspillé ou volé lors du règne 33 ans du président Ali Abdullah Saleh. Un rapport de l’ONU de 2015 a mis en évidence la fortune accumulée de Saleh jusqu’à concurrence de 60 milliards de dollars, grâce à la corruption, l’extorsion et le détournement de fonds.

Après le renversement de Saleh, une guerre civile sanglante a éclaté entre les rebelles Houthis et les partisans du gouvernement internationalement reconnu du Yémen. En septembre 2014, les combattants Houthis ont pris le contrôle de la capitale, Sanaa, et ont avancé vers la plus grande ville du Yémen, Aden. En réponse à l’avancée des Houthis, une coalition d’États arabes dirigée par l’Arabie saoudite a lancé une campagne militaire en mars 2015, tentant ainsi de chasser les Houthis de Sanaa.

Une guerre qui est une catastrophe pour la population civile

La guerre a laissé plusieurs régions dans le besoin urgent d’assistance humanitaire et a permis à Al-Qaïda de s’installer durablement au milieu d’un vide de sécurité.

Le Yémen, qui abrite plus de 27 millions de personnes, est au bord de la famine et traverse une épidémie de choléra « sans précédent ». En se référant à la guerre dirigée par l’Arabie saoudite au Yémen, l’ONU a lancé un cri d’alarme, disant que le pays se dirige vers un « effondrement total ».

À l’heure actuelle, plus de sept millions de personnes souffrent de la faim en raison des blocages frontaliers et de l’appauvrissement dû aux années de guerre, alors que près de 80% de la population dépend de l’aide humanitaire. Selon l’ONU, la plus grande crise humanitaire au monde est au Yémen.

La participation de l’Arabie saoudite a contribué à la crise humanitaire du pays, endommageant l’image de Mohammed Bin Salman à l’échelle internationale et régionale, explique Luciano Zaccara, chercheur en politique du Golfe à l’Université du Qatar.

La coalition autour de l’Arabe saoudite est-elle en échec au Yémen ?

« La critique croissante dans le monde contre les attaques de la coalition – considérées comme la principale raison derrière l’épidémie de choléra qui tue des milliers de civils – le sort inconnu des détenus et le blocus de l’aéroport de Sanaa et du port de Hudaida qui empêche l’approvisionnement humanitaire d’arriver aux zones contrôlées par les Houthis, rendent cette guerre très impopulaire », dit Zaccara à Al Jazeera.

« Permettre à l’aéroport de Sanaa de fonctionner peut aider à diminuer une situation humanitaire critique, même s’il est encore entre les mains des Houthis. L’ouverture de l’aéroport permettra également à des milliers de personnes de quitter le pays pour bénéficier d’un traitement adéquat », ajoute-t-il.

De même, un rapport confidentiel des Nations Unies mené par un groupe d’experts du Conseil de sécurité de l’ONU a conclu que la coalition continue d’avoir « peu d’impact opérationnel ou tactique sur le terrain ».

Bien que l’un des principaux objectifs de l’offensive dirigée par les Saoudiens était de remettre en poste Abd-Rabbu Mansour Hadi, le président internationalement reconnu qui est en exil depuis 11 mois, la réalité politique sur le terrain a réussi à diviser les partisans d’Hadi – certains d’entre eux se battant pour avoir une légitimité, selon le rapport.

Le sud a formé un « conseil politique concurrent … avec l’objectif déclaré d’un Yémen du Sud indépendant », souligne le rapport. « Il [le conseil] comprend des fonctionnaires clés et des membres du gouvernement légitime ».

Le rapport poursuit en décrivant comment des milices armées par des membres de la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite, poursuivent des objectifs particuliers – dont le résultat a encore affaibli la position d’Hadi.

Si un retrait « total ou partiel » saoudien devait se produire, dit Zaccara, l’Arabie saoudite devra veiller à ce qu’une solution politique appropriée soit mise en place pour préserver son image au niveau international.

« Bien que les Houthis puissent en bénéficier, il y a encore de fortes critiques sur le rôle [des Houthis] dans les régions qu’ils contrôlent et qui devrait être abordé », dit-il encore. La participation de l’Arabie Saoudite a contribué à la crise humanitaire du pays, endommageant l’image de Mohammed Bin Salman tant sur le plan international que régional, explique Luciano Zaccara, chercheur en politique du Golfe à l’Université du Qatar.

Mais Yaseen al-Tamimi, analyste politique basée à Sanaa, n’imagine pas un retrait saoudien, le considérant comme « dangereux ».

« Une retraite signifie une défaite », explique Tamimi. « Cela signifie aussi l’échec des objectifs que la coalition s’était donnés au Yémen. Le retrait de la coalition n’empêchera pas le Royaume saoudien de maintenir des frontières sous contrôle [avec le Yémen] », dit-il à Al-Jazeera.

« Il n’y a pas de solution aisée qui puisse combler le vide dans cette nation ravagée par la guerre. Le gouvernement légitime du Yémen n’a pas les ressources suffisantes ni pour poursuivre la guerre ni pour la gagner », ajoute Tamim.

Selon les rapports publiés, les forces Houthi-Saleh et les Emirats Arabes Unis – un membre de la coalition – continuent de d’imposer des modes de détention qui violent le droit international humanitaire et les normes relatives aux droits de l’homme.

Le rapport fait référence à des cas de disparitions qui portent atteinte aux libertés individuelles du peuple yéménite. Alors que les combattants Houthis continuent de faire taire les voix qui protestent, les Yéménites disent qu’une sortie saoudienne ne fera que renforcer l’emprise de Houthis.

« Les bénéficiaires de la sortie saoudienne sont les Houthis qui veulent gouverner le Yémen », a déclaré à Al Jazeera Halah Mansr, étudiante vivant à Sanaa. « Mais nous ne nous soucions pas de savoir qui sera à la tête du pays au bout du compte. La paix est tout ce que nous voulons. »

« Même les zones qui ont été saisies par la coalition sont instables … Ce n’est pas un succès. C’est un revers pour la coalition – ils n’ont pas réussi militairement ou diplomatiquement [en apportant la stabilité au Yémen] », ajoute Mansr.

Mais certains pensent que la fin de la guerre devrait être suivie d’autres étapes.

« Les Yéménites souffrent ici et à l’étranger. Quand ils [la coalition] se retireront, la vie changera pour le mieux », dit à Al Jazeera, Leila Saleh, étudiante également.

« Je veux que la coalition se retire et, en même temps, qu’elle pousse les parties en conflit à des négociations de paix. Ce sera dans l’intérêt des Yéménites ».

Farah Najjar | 23 août 2017 | Al-Jazeera

http://www.lemonde.fr

Yémen : l’Arabie saoudite pointée du doigt à l’ONU

La coalition militaire dirigée par Riyad est accusée d’entraver l’aide humanitaire et de crime de guerre contre les enfants.

LE MONDE | 19.08.2017Un soldat sur le port de Hodeïda, au Yémen, en mai 2017.

C’est un pays aux portes de l’enfer que le patron des opérations humanitaires, Stephen O’Brien, a décrit, vendredi 18 août, au Conseil de sécurité de l’ONU. Sur les 27 millions d’habitants que compte le Yémen, deux tiers sont en état de malnutrition avancé, 7 millions sont menacés par la famine et 16 millions n’ont pas accès à l’eau potable. Et, comme si ces malédictions ne suffisaient pas, une épidémie de choléra a tué, depuis avril dernier, près de 2 000 personnes et 180 000 nouveaux cas se sont déclarés depuis juillet.

« La mort plane sur les Yéménites, venant du ciel, sur la terre ou en mer », a résumé l’envoyé spécial de l’ONU pour le Yémen, Ismaïl Ould Cheick Ahmed, qui s’exprimait par vidéoconférence. Jamais le nom de l’Arabie saoudite n’a été prononcé. Mais tout le monde sait que seule la coalition militaire dirigée par Riyad contrôle les airs et la mer. La situation est particulièrement critique à Hodeïda, dans le nord du pays. M. Ahmed a donc lancé un nouvel appel pour que les Nations unies administrent ce port, toujours aux mains des rebelles houthistes, par lequel transitaient 80 % des denrées alimentaires.

Changement de ton soudainOr la coalition militaire saoudienne – qui intervient au Yémen depuis 2015 en soutien au gouvernement légitime du président Hadi – a bombardé ce port stratégique, accusant la rébellion houthiste – soutenue par l’Iran – d’y faire transiter des armes et des munitions pour alimenter sa guérilla. Cinq grues permettant le déchargement de marchandises vitales ont été détruites dans le but d’asphyxier ce bastion rebelle.

L’envoyé spécial de l’ONU a présenté un plan qui consisterait à laisser « un groupe d’influents yéménites issus des secteurs de la sécurité et de l’économie administrer ce port sous la supervision directe de l’ONU ». Les principaux pays arabes membres de la coalition militaire auraient donné leur accord mais les rebelles houthistes refusent toujours…

….

→ CEPENDANT SI LA MONARCHIE AL SAOUD EST DISSOUTE POUR LAISSER PLACE A LA  DÉMOCRATIE CF  LA RÉPUBLIQUE ISLAMIQUE DU HEDJAZ, NOUS SERONS PRÉSENT AUX COTES DU PEUPLE DU HEDJAZ POUR DÉFENDRE LA LÉGALITÉ AU YÉMEN, ET CECI EN CHANGEANT TOTALEMENT LA STRATÉGIE STAGNANTE ET SANS COURAGE DE MBS; POUR DÉPLOYER RAPIDEMENT LES BRIGADES D’INFANTERIE ET RECONQUÉRIR COURAGEUSEMENT AU SOL, MÈTRE PAR MÈTRE LES ZONES OCCUPÉES PAR LES REBELLES HOUTHIS; CAR IL FAUT SOULAGER RAPIDEMENT LE PEUPLE DU YÉMEN.

ARTICLE DU 30-10-2017

APPELER LE PEUPLE DE L’ARABIE SAOUDITE A SE MOBILISER POUR METTRE UN TERME A LA DICTATURE DE LA MONARCHIE DES AL SAOUD, CAR NON SEULEMENT ILS VIOLENT LES RÈGLES DE L’ISLAM (CF LEURS ALLIANCES AVEC LES CRIMINELS ISRAÉLIENS QUI PERSÉCUTENT LES MUSULMANS PALESTINIENS) , MAIS ILS IMPOSENT CES VIOLATIONS DU SAINT CORAN A TOUT LE PEUPLE SAOUDIEN QUI NE LES A PAS CHOISIES;

→ C’EST POURQUOI NOUS DEMANDONS LA DÉMOCRATIE DANS CE PAYS, AFIN QUE LES CITOYENS A QUI APPARTIENNENT CE PAYS PUISSENT CHOISIR DÉMOCRATIQUEMENT LA POLITIQUE INTÉRIEURE ET EXTÉRIEURE DE LEUR PAYS;

→ C’EST POURQUOI NOUS PROPOSONS LE NOM DE RÉPUBLIQUE ISLAMIQUE DU HEDJAZ POUR REMPLACER LE NOM DE L’ARABIE SAOUDITE. 

https://www.universalis.fr/encyclopedie/hedjaz-hijaz/

HEDJAZ ou HIJAZ

Région d’Arabie Saoudite, le Hedjaz est formé par le rebord montagneux qui domine la mer Rouge entre 27 et 24 degrés de latitude nord environ. En arabe hijaz signifie barrière ; en effet, au-dessus de la Tihama, plaine côtière située en bordure de la mer Rouge, le rebord du socle arabique se dresse en une série de gradins faillés : au nord, cette barrière montagneuse située entre 1 000 et 1 500 mètres d’altitude et culminant vers 2 300 mètres prend le nom de Midian, ou Madian. Le nom de Hedjaz est réservé à la partie centrale : la plaine côtière y est plus large, l’obstacle montagneux est moins élevé, le versant intérieur s’inclinant doucement vers le centre de l’Arabie est découpé par des failles longitudinales en fossés partiellement comblés par des dépôts volcaniques. Ainsi le Hedjaz apparaît comme une zone de carrefour sur une route est-ouest (du golfe Persique à la mer Rouge) et sur une route nord-sud (du Yémen à la Syrie). Cela a permis le développement de villes prospères, malgré les médiocres conditions climatiques (entre 100 et 130 mm de précipitations annuelles) qui limitent les possibilités agricoles et en font essentiellement un pays de nomadisme pastoral (chameaux et moutons). Il existe quelques oasis avec des palmiers dattiers.

Le Hedjaz abrite les grandes villes saintes de l’islam, Médine et La Mecque, où affluent chaque année plusieurs centaines de milliers de pèlerins. Il fut le centre de la révolte arabe contre la domination ottomane et devint un royaume indépendant de 1916 à 1926, dirigé par Hussein, chérif de La Mecque puis roi du Hedjaz en 1924, jusqu’à ce qu’Ibn Saoud s’en empare en 1926 et l’intègre au royaume d’Arabie Saoudite en 1932.

—  Jean-Marc PROST-TOURNIER

 3. → ACCUSER LE PRÉSIDENT DONALD TRUMP ENNEMI MORTEL DU PRINCE AL WALID, D’AVOIR INCITÉ SA MARIONNETTE MOUHAMMED BEN SALMAN DE L’EMPRISONNER SOUS LA FAUSSE ACCUSATION DE DÉTOURNEMENTS DE DENIERS PUBLICS ET / D’AVOIR PROFITÉ DE SA POSITION POUR S’ENRICHIR.

 

 Madame Ndèye Khady BA



MONSIEUR LE PRESIDENT DONALD TRUMP JE NE VOUS APPRENDS PAS QUE LE ROI SALMAN ET MOUHAMMED BEN SALMAN SONT DÉSORMAIS CONSIDÉRÉS PAR LES MUSULMANS COMME LES PIRES ENNEMIS DE L’ISLAM QU’IL FAUT CHASSER AU PLUS VITE DE LA TÊTE DE L’ARABIE SAOUDITE; DONC NE FAITES PAS L’IDIOT EN ESSAYANT DE MENACER LA SÉCURITÉ DU MONDE PAR VOS DANGEREUSES TENTATIVES VOUÉES A L’ÉCHEC SUR LA MOSQUÉE AL AQS: LES MILLIARDS DE MUSULMANS DANS LE MONDE CONVERGERONT VERS LA PALESTINE POUR SE BATTRE A MAINS NUES AFIN DE PROTÉGER LE TROISIÈME LIEU SAINT DE L’ISLAM ….

METTRE EN GARDE LE PRÉSIDENT DONALD TRUMP QUI S’IMAGINE POUVOIR INSTALLER L’ORGANISATION CRIMINELLE DÉNOMMÉE ISRAËL COMME UN ÉTAT LÉGITIME, ALORS QUE LE DROIT LA CONSIDÈRE COMME UNE ENTITÉ ILLÉGITIME; CECI SIMPLEMENT PARCE QU’APRÈS AVOIR MANIPULÉ LE ROI SALMAN ET SON FILS MBS POUR LES CONVAINCRE DE COLLABORER AVEC ISRAËL, DONALD TRUMP PENSE AVOIR MIS LE MONDE MUSULMAN DANS SA POCHE! VOILA UNE GROSSIÈRE ERREUR QUE NE COMMETTRAIT PAS LE PLUS NAÏF DES OBSERVATEURS AVERTIS: CAR LE TEMPS OU LE ROI SALMAN ÉTAIT RESPECTÉ ET SUIVI PAR LE MONDE MUSULMAN, A VÉCU!

mohmad-salam.netanyahu_roi_salmanLE ROI SALMAN ET SON FILS MBS SONT DEUX SUPPÔTS DE SATAN QUI SOUILLENT L’ARABIE SAOUDITE D’OÙ ILS SERONT CHASSÉS PROCHAINEMENT INCHA ALLAOU

D.Trump est une menace pour la sécurité du mondeLE PRÉSIDENT DONALD TRUMP MISE SUR LES MAUVAIS CHEVAUX ET PERD: CECI SIMPLEMENT PARCE QU’APRÈS AVOIR MANIPULÉ LE ROI SALMAN ET SON FILS MBS POUR LES CONVAINCRE DE COLLABORER AVEC ISRAËL, DONALD TRUMP PENSE AVOIR MIS LE MONDE MUSULMAN DANS SA POCHE! VOILA UNE GROSSIÈRE ERREUR QUE NE COMMETTRAIT PAS LE PLUS NAÏF DES OBSERVATEURS AVERTIS: CAR LE TEMPS OU LE ROI SALMAN ÉTAIT RESPECTÉ ET SUIVI PAR LE MONDE MUSULMAN, A VÉCU!

MONSIEUR LE PRESIDENT DONALD TRUMP JE NE VOUS APPRENDS PAS QUE LE ROI SALMAN ET MOUHAMMED BEN SALMAN SONT DÉSORMAIS CONSIDÉRÉS PAR LES MUSULMANS COMME LES PIRES ENNEMIS DE L’ISLAM QU’IL FAUT CHASSER AU PLUS VITE DE LA TÊTE DE L’ARABIE SAOUDITE; DONC NE FAITES PAS L’IDIOT EN ESSAYANT DE MENACER LA SÉCURITÉ DU MONDE PAR VOS DANGEREUSES  TENTATIVES VOUÉES A L’ÉCHEC SUR LA MOSQUÉE AL AQS: LES MILLIARDS DE MUSULMANS DANS LE MONDE CONVERGERONT VERS LA PALESTINE POUR SE BATTRE A MAINS NUES AFIN DE PROTÉGER LE TROISIÈME LIEU SAINT DE L’ISLAM ET RÉCUPÉRER PAR LA MÊME OCCASION TOUTES LES TERRES VOLÉES A LA PALESTINE DEPUIS 1948 PAR L’ONU ET LES CRIMINELS DU « FAUX-ETAT ISRAËL ».

MONSIEUR LE PRESIDENT DONALD TRUMP SI VOUS COMPTEZ METTRE  LE ROI SALMAN ET SON FILS MBS DANS VOTRE POCHE, POUR RÉDUIRE AU SILENCE LE MONDE MUSULMAN, VOUS FAITES UN MAUVAIS CALCUL ET VOUS MENACEZ LA SÉCURITÉ DU MONDE: CAR LE MONDE MUSULMAN CONSIDÈRE LE ROI SALMAN ET SON FILS MBS COMME DEUX SUPPÔTS DE SATAN QUI SOUILLENT L’ARABIE SAOUDITE D’OÙ ILS SERONT CHASSÉS PROCHAINEMENT INCHA ALLAOU

Madame Ndèye Khady BA



MOI, L’INITIATRICE DE LA « CONVENTION POUR LA PAIX ET LA SÉCURITÉ DANS LE MONDE », JE CONDAMNE AVEC LA DERNIÈRE ÉNERGIE LE MUTISME DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE, SUR LE BANDITISME DE MOUHAMMED BEN SALMAN: CET HOMME EST UN DANGEREUX HORS LA LOI, UN VÉRITABLE PRÉDATEUR QUI N’A PAS HÉSITÉ A PRENDRE EN OTAGE SES PROPRES COUSINS ET A LES EMPRISONNER, POUR ENSUITE DEMANDER UNE RANÇON POUR LEUR LIBÉRATION. ….

MOI, L’INITIATRICE DE LA « CONVENTION POUR LA PAIX ET LA SÉCURITÉ DANS LE MONDE », JE CONDAMNE AVEC LA DERNIÈRE ÉNERGIE LE MUTISME DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE, SUR LE BANDITISME DE MOUHAMMED BEN SALMAN: CET HOMME EST UN DANGEREUX HORS LA LOI, UN VÉRITABLE PRÉDATEUR QUI CONSIDÈRE TOUTE L’ARABIE SAOUDITE COMME SA PROIE: IL N’A PAS HÉSITÉ A PRENDRE EN OTAGE SES PROPRES COUSINS ET A LES EMPRISONNER, POUR ENSUITE DEMANDER DES RANÇONS POUR LEUR LIBÉRATION. ET CECI AU VU ET AU SU DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE QUI REFUSE DE FAIRE SON DEVOIR DE DÉFENDRE LES SAOUDIENS VICTIMES DE MOUHAMMED BEN SALMAN.

VOILA DES MOIS QUE MOUHAMMED BEN SALAMAN VIOLE ALLÉGREMENT LE DROIT, ET IL EST TEMPS QUE LES INSTANCES INTERNATIONALES, LES ORGANISATIONS DE DÉFENSE DES DROITS DE L’HOMME ET LES DIRIGEANTS OCCIDENTAUX METTENT UN TERME AUX VOLS DES BIENS DES SAOUDIENS ET AUX VIOLATIONS DE LEUR DROITS PERPÉTRÉS PAR  MOUHAMMED BEN SALMAN QUI A TRENTE DEUX ANS, RÉVÈLE LES DÉRIVES, LA FOLIE DES GRANDEURS ET LA PROPENSION A S’APPROPRIER LES DENIERS PUBLICS  HABITUELLEMENT NOTÉES CHEZ LES VIEUX DIRIGEANTS USÉS ET CORROMPUS PAR LE POUVOIR : SANS COMPTER SA RAGE DE DÉTRUIRE LES CAPITAINES D’INDUSTRIE COMME LE PRINCE AL WALID DONT IL S’EST APPROPRIÉE L’UNE DES FAIBLESSES QUI EST DE « VOULOIR ACQUERIR LE PLUS BEAU ET / OU LE PLUS CHER OBJET DE LA PLANÈTE ».

mbsAffaméDeRichesseEtDePouvoirMOUHAMMED BEN SALMAN QUI A TRENTE DEUX ANS, RÉVÈLE LES DÉRIVES, LA FOLIE DES GRANDEURS ET LA PROPENSION A S’APPROPRIER LES DENIERS PUBLICS  HABITUELLEMENT NOTÉES CHEZ LES VIEUX DIRIGEANTS USÉS ET CORROMPUS PAR LE POUVOIR : SANS COMPTER SA RAGE DE DÉTRUIRE LES CAPITAINES D’INDUSTRIE COMME LE PRINCE AL WALID DONT IL S’EST APPROPRIÉE L’UNE DES FAIBLESSES QUI EST DE « VOULOIR ACQUERIR LE PLUS BEAU ET / OU LE PLUS CHER OBJET DE LA PLANÈTE ».

www.mondialisation.ca

16 janvier 2018

Milliardaires emprisonnés, silence de la « communauté internationale »… mais que diable se passe-t-il en Arabie Saoudite?

L’Arabie Saoudite n’est certes pas le pays le plus intéressant du monde, mais ce qui s’y passe actuellement est inouï : sous couvert de lutte anti-corruption, le prince MBS use de méthodes de bandit de grand chemin pour siphonner les richesses des principaux milliardaires du pays, dans le silence des politiciens et hommes d’affaires occidentaux « amis » des milliardaires en question, et de nos médias grand public. Le prince Al-Walid ben Talal dont il est question ici est un gros actionnaire de la Twenty-First Century Fox, de Citigroup et de Twitter. Or pas plus que les autres, ce dernier, un réseau social pourtant doté des moyens de s’adresser au monde entier, n’a publié le moindre message de soutien ou exprimé la moindre inquiétude sur son sort.

Bienvenue dans la quatrième dimension.

Adieu au Ritz Carlton. Le prince milliardaire saoudien Al-Walid ben Talal ben Abdelaziz Al Saoud a été transféré dans la prison de haute sécurité Al Ha’ir, au sud de Riyad, pour avoir refusé de payer six milliards de dollars au prince héritier Mohammed ben Salmane contre sa libération, à la suite d’une consolidation massive de son pouvoir qui l’a vu emprisonner dans l’hôtel Ritz Carlton de Riyad plus de 300 princes, ministres et autres membres de l’élite saoudienne dans le cadre d’une purge « anti-corruption ».

MOI, L’INITIATRICE DE LA

Walid ben Talal ben Abdelaziz Al Saoud

Des sources ont dit au Middle East Monitor que presque 60 détenus ont été transférés vers cette prison, la plus sécurisée du pays. Les prisonniers comprenaient le prince Al-Walid ben Talal, le prince Turki Ben Abdullah et bon nombre d’officiels du gouvernement qui avaient refusé de faire les généreux paiements demandés contre leur libération.

‘Soudainement, à 2h45, tous ses gardes ont été désarmés, les gardes royaux de MBS sont entrés en force’, selon la source.

‘Il a été entraîné hors de sa chambre en pyjamas, menotté, jeté à l’arrière d’un van, et interrogé comme un criminel.’

‘Ils les ont pendus par les pieds, juste pour envoyer un message.’

Les princes purgés et autres avaient été emmenés à l’hôtel Ritz Carlton de Riyad, où on leur a censément proposé de regagner leur liberté contre des milliards de dollars.

 

167002_081231_updates

Princes et autres milliardaires saoudiens purgés dans « leur suite » du Ritz Carlton de Riyad

Comme l’a affirmé le Daily Mail en novembre dernier, des mercenaires américains employés par la firme Academi – anciennement Blackwater — avaient pendu quelques-uns des « hôtes » du Ritz Carlton de Riyad par les pieds et les avaient sauvagement battus pendant les interrogatoires. Ces allégations se sont rapidement répandues sur les réseaux sociaux de langue arabe, et même le président du Liban Michel Aoun a accusé MBS d’employer des mercenaires.

Pendant ce temps, aucun des amis puissants du prince Al-Walid ben Talal ne semble venir à son secours. Comme le souligne CNBC :

L’un des aspects les plus saisissants de la détention de Ben Talal est le silence de sa longue liste d’amis influents. Cette semaine a au moins apporté quelques références à son sort avec une déclaration de deux anciens présidents français, François Hollande et Nicolas Sarkozy. Mais soyons franc : quelques mots de deux ex-présidents français, ça n’a aucun poids.

Ainsi donc, aujourd’hui, nous avons Ben Talal dans une vraie prison, avec un gouvernement qui lui extorque par la force du cash et des actions, et toujours aucune réaction notable de ses amis étrangers.



#MbsLibérezNotreBienfaiteurLePrinceAlwaleed ….. PUBLICATION DE LA LISTE DES RALLIEMENTS

#MbsLibérezNotreBienfaiteurLePrinceAlwaleed ….. PUBLICATION DE LA LISTE DES RALLIEMENTS

1ER: @200312RACIM

https://pbs.twimg.com/profile_images/950787413152059392/Zz5F5XnZ_400x400.jpg

2ème  @WellyPurwaliah

Welly Purwaliah WelyPurwaliah

 



… C’EST POURQUOI ÉTANT DONNÉ QUE LA PRISE D’OTAGE DU PRINCE AL WALID POUR LE RANÇONNER EST CORROBORÉE PAR LES AGISSEMENTS INDÉNIABLES DE MOUHAMMED BEN SALMAN (QUI EST JALOUX DE LA FORTUNE DES CAPITAINE D’INSDUTRIES SAOUDIENS COMME LE PRINCE AL WALID) , NOUS DEMANDONS A TOUS LES DIRIGEANTS DU MONDE,A TOUTES LES PREMIERES DAMES, A TOUTES LES ONG, A TOUTES LES ASSOCIATIONS A TOUS LES INDIVIDUS QUI ONT BÉNÉFICIÉ DE LA GÉNÉROSITÉ DU PRINCE AL WALID DE SE MOBILISER SOUS LE RALLIEMENT #MbsLibérezNotreBienfaiteurLePrinceAlwaleed….

1. EXHORTER LE CONSEIL DES DROITS DE L’HOMME DE L’ONU ET L’O.C.I. A EXIGER DE MOUHAMMED BEN SALAMAN DE  CESSER IMMÉDIATEMENT SON BANDITISME D’ÉTAT INACCEPTABLE, SES DÉTOURNEMENTS DE DENIERS PUBLICS (POUR S’OFFRIR LE TABLEAU LE PLUS CHER, LA MAISON LA PLUS CHÈRE LE CHÂTEAU LOUIS XIV ET UN YACHT D’UN DEMI MILLIARD DE DOLLARS), ET LA PRISE D’OTAGE DE PRINCES POUR LES RANÇONNER QUI SE CONFIRMENT AU FIL DES ÉVENTEMENTS: EN EFFET APRÈS AVOIR LIBÉRÉ LE PRINCE METAB BEN ABDALLAH QUI LUI VERSÉ UN MILLIARD DE DOLLARS, MOUHAMMED BEN SALMAN A TRANSFÉRÉ LE PRINCE AL WALID (DE L’HÔTEL OU IL REDISAIT AVEC D’AUTRES PRINCES CAPTURÉS COMME LUI) DANS UNE PRISON DE HAUTE SÉCURITÉ SIMPLEMENT PARCE QU’IL REFUSAIT DE CÉDER AU CHANTAGE ABJECT DE MOUHAMMED BEN SALMAN QUI LUI DEMANDAIT SANS VERGOGNE DE PAYER SIX MILLIARDS DE DOLLARS POUR ÊTRE LIBÉRÉ.

c. des d de l'h. de l'onu OCI-1

NB: 1. AUJOURD’HUI QUE LE MONDE CONSTATE QUE LES DÉRIVES DE MOUHAMMED BEN SALMAN SONT CORROBORÉES PAR SA FOLIE DES GRANDEURS DE S’OFFRIR LES BIENS LES PLUS CHERS DU MONDE, ET DE RANÇONNER LES RICHES CAPITAINES D’INDUSTRIES SAOUDIENS (QUI ONT BÂTI LEUR FORTUNE PAR DIVERS INVESTISSEMENTS DANS LE MONDE) POUR S’APPROPRIER LEURS BIENS, NOUS NE POUVONS RESTER LES BRAS CROISÉS DEVANT UNE PAREILLE INJUSTICE. C’EST POURQUOI ÉTANT DONNÉ QUE LA PRISE D’OTAGE DU PRINCE AL WALID POUR LE RANÇONNER EST CORROBORÉE PAR LES AGISSEMENT INDÉNIABLES DE MOUHAMMED BEN SALMAN (QUI EST JALOUX DE LA FORTUNE DES CAPITAINE D’INSDUTRIES SAOUDIENS COMME LE PRINCE AL WALID) , NOUS DEMANDONS A TOUS LES DIRIGEANTS DU MONDE, A TOUTES LES PREMIÈRES DAMES, A TOUTES LES ONG, A TOUTES LES ASSOCIATIONS A TOUS LES INDIVIDUS QUI ONT BÉNÉFICIÉ DE LA GÉNÉROSITÉ DU PRINCE AL WALID DE SE MOBILISER SOUS RALLIEMENT #MbsLibérezNotreBienfaiteurLePrinceAlwaleed,  ET DE M’ENVOYER VOS MESSAGES DE SOLIDARITÉ AFIN QUE JE LES PUBLIE DANS CE SITE, AFIN QUE MBS SACHE QU’IL EST DOS AU MUR ET QU’IL DOIT LIBÉRER LE PRINCE ALWALID HIC ET NUNC.

 

Kingdom_comp   KINGDOM HOLDING COMPANY

Al walid a la tête de sa kingdolm

alwaleed philanthropie

NB: 2. IL EST VRAI QUE LE PRINCE AL WALID BEN TALAL A ÉTÉ TRÈS INJUSTE ENVERS LES PALESTINIENS (EN COMPLOTANT CONTRE EUX AVEC LES CRIMINELS DU « FAUX- ÉTAT ISRAËL » EN COMPAGNIE DU ROI SALMAN ET SON FILS MBS QUI SONT DEVENUS AUJOURD’HUI SES BOURREAUX CF MES ARTICLES PRÉCÉDENTS), MAIS AUJOURD’HUI QU’IL EST LUI-MÊME VICTIME D’INJUSTICE, NOTRE DEVOIR N’EST PAS DE NOUS VENGER DE LUI POUR SON INJUSTICE CONTRE LES PALESTINIENS, MAIS DE MOBILISER TOUS LES DIRIGEANTS DU MONDE ET TOUTE LA SOCIÉTÉ CIVILE DU MONDE POUR QUE LE ROI SALMAN ET MBS SES PRENEURS D’OTAGE LE LIBÈRENT HIC ET NUNC.

NB: 3. JE PROFITE POUR DIRE AU PRINCE AL WALID: » CONSTATEZ QUE MÈME LE PLUS PERVERS DES BANDIT (VOUS QUI COMPLOTIEZ CONTRE LES PALESTINIENS AVEC LE ROI SALMAN ET MBS) PRÉFÈRE AVOIR AFFAIRE A UNE PERSONNE HONNÊTE ET JUSTE (MOI L’INITIATRICE DE LA « CONVENTION POUR LA PAIX ET LA SÉCURITÉ DU MONDE », QUI AUJOURD’HUI VOLE A VOTRE SECOURS POUR  QUE VOUS SOYEZ LIBÉRÉ MALGRÉ VOTRE ATTITUDE INJUSTE ENVERS LES PALESTINIENS ) PLUTÔT QU’A UN AUTRE BANDIT (LE ROI SALMAN ET MBS QUI VOUS ONT PRIS EN OTAGE POUR VOUS RANÇONNER)

https://blogs.mediapart.fr/r

Le Prince Al-Walid Bin Talal transéféré vers une prison

  • 13 janv. 2018

Le Prince Al Walid Bin Talal détenu jusque-là à l’hôtel Ritz Carlton de la capitale Ryadh vient d’être transféré à la prison hautement sécurisée d’ Al Ha’ir. L’homme le plus riche d’Arabie Saoudite fait partie des 200 princes et hauts dignitaires arrêtés par le Prince Mohammed Ben Salman dans le cadre de ce que le régime a appelé « une purge anti-corruption »

 

26905799-400584577060805-1083440515-o

Le Prince Al Walid Bin Talal refusant de payer la somme de 6  milliards de dollars réclamés par le régime saoudien a été transféré du Palace Ritz Carlton à la prison hautement sécurisée d’Al Ha’ir.

Fin novembre le Prince Metab Ben Abdellah, fils du défunt Roi Abdallah et ancien chef de la puissante Garde Nationale, avait été libéré après s’être acquitté de la somme d’un milliard de dollars aux autorités.

Le nouvel homme fort d’Arabie Saoudite le Prince Mohammed Ben Salman avait été accusé par ses opposants d’exercer un véritable racket contre les grosses fortunes du pays.

Le Prince Mohammed Ben Salman s’est illustré dernièrement par  l’achat en France et aux USA tour à tour d’un château et d’un yacht  en plus d’un tableau du peintre Léonard de Vinci , le tout pour près d’un milliard et demi de dollars.

Autant d’achats assimilés à de la dilapidation pure et simple à un moment où la royauté impose l’austérité économique à ses sujets.

Le "Serene" acheté par le Prince Mohammed Ben Salman pour un demi milliard de dollars Le « Serene » acheté par le Prince Mohammed Ben Salman pour un demi milliard de dollars.

POURTANT NOUS AVONS NOTÉ L’EXTRÊME CORRUPTION DE MOUHAMMED BEN SALMAN QUI A MALGRÉ TOUT ARRÊTENT INJUSTEMENT D’AUTRES PRINCES POUR CORRUPTION: LE PRINCE MOUHAMMED BEN SALMAN A ACHETÉ LE TABLEAU LE PLUS CHER DU MONDE ET LA MAISON LA PLUS CHÈRE DU MONDE AVEC L’ARGENT DES SAOUDIENS CAR A TRENTE DEUX ANS IL N’A PU TRAVAILLER POUR GAGNER DE QUOI ACHETER CETTE TOILE ET CETTE MAISON HORS DE PRIX:le chateau le plus cher du monde acheté par MBS LA MAISON LA PLUS CHÈRE DU MONDE, LE CHÂTEAU LOUIS XIV A 275 MILLIONS D’EUROS ACHETÉ PAR MBS AVEC L’ARGENT QU’IL A VOLÉ AU PEUPLE SAOUDIEN.LE TABLEAU LE PLUS CHER DU MONDE LE TABLEAU LE PLUS CHER DU MONDE SALVATORE MUNDI  ACHETÉ A 450,3 MILLIONS DE DOLLARS PAR MBS AVEC L’ARGENT VOLE AU PEUPLE SAOUDIEN.

mbsLE PRINCE MBS, UN VOLEUR HORS PAIR QUI DÉPOUILLE LE PEUPLE SAOUDIEN ALORS QU’IL N’EST PAS ENCORE INSTALLÉ SUR LE TRÔNE.

Madame Ndèye Khady BA



12

actualité et infos décortiq... |
Le chat à neuf queues |
Blog de Jean-Louis Simon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ATTAC Burkina Faso
| Les délibérations du Consei...
| Gouvernance territoriale, d...