# LE VOTE ÉLECTORAL EST UNE MANŒUVRE, UN VÉRITABLE CROC-ENJAMBE PERPÉTRÉ SUR LE PEUPLE AMÉRICAIN POUR L’ÉCARTER ET SE SUBSTITUER A LUI POUR CHOISIR A SA PLACE LE CHEF D’ÉTAT DES USA: C’EST UNE DICTATURE DISSIMULÉE DANS LA SECTION I, LES CLAUSES 1,2,3,4 DE LA CONSTITUTION AMÉRICAINE.

ACCUSER LES MEMBRES DU CONTRÉ AMÉRICAIN  DE RÉGNER EN VÉRITABLES DICTATEURS SUR LE PEUPLE AMÉRICAIN DE S’ARROGER LES PRÉROGATIVES SOUVERAINES DU PEUPLE, SON POUVOIR SUPRÊME ET ABSOLUMENT INHÉRENT, SA RESPONSABILITÉ  A CHOISIR LUI-MÊME SON CHEF D’ÉTAT, ET DE SUPPLANTER AINSI LE PEUPLE AMÉRICAIN POUR L’ÉCARTER ET SE SUBSTITUER A LUI DANS SON DROIT SOUVERAIN A CHOISIR SON CHEF D’ÉTAT.

le congré américainLe Capitole des États-Unis abrite le Congrès américain (pouvoir législatif du gouvernement fédéral) à Washington. Photo : Domaine Public

LES MEMBRES DU CONGRÉ AMÉRICAIN ONT TRAHI LE « WE THE PEOPLE » DE LA CONSTITUTION AMÉRICAINE, POUR  S’ARROGER LES PROROGATIVES SOUVERAINES DU PEUPLE, SON POUVOIR SUPRÊME ET ABSOLUMENT INHÉRENT, SA RESPONSABILITÉ  A CHOISIR LUI-MÊME SON CHEF D’ÉTAT.

AUJOURD’HUI C’EST A TRAVERS CETTE CONFISCATION DU DROIT DU PEUPLE AMÉRICAIN A CHOISIR LUI-MÊME SON CHEF D’ÉTAT QUE LE CONGRE AMÉRICAIN RÈGNE EN DICTATEUR ABSOLU SUR LE PEUPLE AMÉRICAIN.

CONSTITUTION AMERICAINELA CONSTITUTION AMÉRICAINE

« Nous, le Peuple des États-Unis, en vue de former une Union plus parfaite, d’établir la justice, de faire régner la paix intérieure, de pourvoir à la défense commune, de développer le bien-être général et d’assurer les bienfaits de la liberté à nous-mêmes et à notre postérité, nous décrétons et établissons cette Constitution pour les États-Unis d’Amérique. »

préambule consti.américaine

www.contrepoints.org/

Les États-Unis sont-ils vraiment une démocratie ?

Publié le 7 août 2012 dans Amérique du Nord

Sur la scène internationale, les États-Unis se présentent volontiers comme les champions d’une démocratie qu’ils perçoivent comme un bien d’exportation. Pourtant les conditions de vote aux États-Unis se caractérisent par un archaïsme qui peut sembler surprenant.

Le caractère démocratique du régime américain constitue une sorte de dogme incontestable et incontesté. Tocqueville observait déjà que le mouvement démocratique avait modelé la forme du gouvernement, des lois, et de l’organisation politique. Même s’il s’interrogeait sur les risques d’une éventuelle tyrannie de la majorité, il ne contestait pas que les États-Unis sont le fruit d’une impulsion démocratique. Cette affirmation est renforcée par l’amalgame traditionnellement réalisé entre l’État de droit et la démocratie. Dès lors que le système américain est un État de droit, il est nécessairement une démocratie, et il n’est pas nécessaire de s’interroger plus avant.

….

L’absence de liste électorale unique

Dans un pays qui pratique volontiers le fichage systématique de sa population, il n’existe pas de liste électorale unique. On dénombre pas moins de 13 000 listes différentes, élaborées non seulement au niveau des États, mais aussi à ceux des comtés, des villes ou des municipalités. Conséquence, il est pratiquement impossible de contrôler sérieusement les inscriptions multiples. Une commission bipartisane coprésidée par Jimmy Carter et James Baker en 2005,  puis une étude de février 2012 du Pew Center on the States ont mis en lumière le chaos régnant dans les listes électorales.  1 800 000 morts figurent sur les listes, 2 750 000 électeurs sont inscrits dans plusieurs États, dont 140 000 dans quatre États à la fois. Ces travaux ont dénoncé l’absence d’ »interopérabilité » entre les différents systèmes informatiques gérant les listes dans les différents États, sans que ces travaux soient réellement suivis d’effet.

L’identité électorale, instrument d’exclusion

Huit États ont récemment voté des textes précisant les conditions d’une identité électorale, mais dix neuf autres n’exigent aucun document des électeurs inscrits sur les listes. Que l’on ne s’y trompe pas cependant, la notion d’identité électorale est utilisée comme un instrument d’exclusion des plus pauvres et des minorités.

C’est ainsi que le Texas a adopté en 2011 une loi exigeant des électeurs qu’ils présentent une pièce d’identité avec photo. Or, la carte d’identité n’est pas obligatoire au Texas. Les plus pauvres n’en possèdent pas, car elle n’est pas gratuite. Les personnes nées à l’étranger, notamment les hispaniques, n’en possèdent pas davantage, car ils ont des difficultés à obtenir les certificats de naissance nécessaires à son établissement. On considère ainsi que 21% des électeurs noirs et 18% des hispaniques se verraient ainsi exclus du vote.

La loi texane prévoit cependant que d’autres documents peuvent être utilisés pour justifier de l’identité électorale, dès lors qu’ils comportent une photo. Parmi ceux-ci, figure le port d’armes, mais pas la carte d’étudiant, choix intéressant si l’on considère que les titulaires du premier votent plutôt républicain, alors que les titulaires de la seconde votent largement démocrate.

Heureusement, le Texas fait partie des seize États contraints par le Voting Rights Acts de 1965 d’obtenir l’assentiment du Département fédéral de la justice avant toute modification de sa législation électorale. Il s’agissait alors de garantir la mise en oeuvre du XVè Amendement à la Constitution, interdisant de refuser le droit de vote à un citoyen américain pour des motifs raciaux. Le Procureur fédéral a donc rejeté la réforme engagée par le Texas, montrant ainsi que le suffrage universel demeure un combat dans les États jadis ségrégationnistes.

Le « Provisional Ballot », instrument de fraude

Cette situation catastrophique a évidemment déjà attiré l’attention des autorités fédérales. Devant le chaos régnant dans les listes électorales, le gouvernement a fait voter le Help America Vote Act en 2002. Ce texte autorise un vote conditionnel, ou plutôt conservatoire (Provisional Ballot). En pratique, lorsqu’une personne estime posséder le droit de vote, mais qu’elle n’apparaît pas sur les listes, ou qu’elle apparaît de manière erronée (erreur dans l’orthographe du nom ou fausse adresse), elle peut néanmoins voter, à titre conservatoire. Son vote sera ensuite validé ou non par une commission spéciale établie au niveau de chaque État. Cette commission est composée de magistrats, qui sont élus aux États-Unis, sur une base largement partisane.

Le « Provisional Ballot » n’a guère amélioré l’exercice du droit de vote. Il a, au contraire, suscité des pratiques d’une totale opacité. Des divergences d’interprétation sont apparues sur les critères susceptibles d’être pris en considération pour procéder à la validation du vote. En Ohio, une commission a récemment proposé de définir avec précision ces critères, mais ses propositions se sont heurtées à une fin de non-recevoir, après la victoire républicaine de 2010. N’est-il pas plus simple d’utiliser ce réservoir de votes acceptables ou récusables à volonté pour faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre ? La procédure conçue pour permettre aux exclus de voter est désormais un pur et simple instrument de fraude électorale.

Les États-Unis sont ils  une démocratie ?

Ces tentatives d’exclusion légale ne font que s’ajouter à une exclusion plus profonde, et, il faut le dire, très ancienne. La plupart des études consacrées à cette question, et elles sont fort nombreuses, montrent que la moitié des électeurs potentiels américains ne sont pas inscrits sur les listes électorales. Il s’agit là d’une exclusion sociale, sans doute beaucoup plus grave encore que l’exclusion strictement juridique. Elle révèle en effet une perte de confiance totale dans le système électoral, voire dans le système politique en général. Elle montre aussi que la ségrégation sociale a succédé à la ségrégation juridique.

Sur la scène internationale, les États-Unis se présentent volontiers comme les champions d’une démocratie qu’ils perçoivent comme un bien d’exportation. Souvenons nous que les interventions en Irak comme en Afghanistan ont été justifiées par la nécessité d’introduire la démocratie dans ces pays. Mais la démocratie n’est pas seulement à usage externe, c’est aussi, l’instrument d’une cohésion sociale. Les États-Unis sont-ils une démocratie ? La question peut sembler provocante, mais elle mérite d’être posée.



SOLLICITER UNE AUDIENCE EN URGENCE AVEC LES MEMBRES DU CONGRE AMÉRICAIN, ET LE COLLÈGE ÉLECTORAL AMÉRICAIN, AFIN QUE JE PUISSE DÉFENDRE DEVANT EUX LA POSITION JUSTE, RATIONNELLE ET SOUVERAINISTE CI DESSOUS, DANS L’INTÉRÊT DE LA DÉFENSE DES DROITS DU PEUPLE AMÉRICAIN SOUVERAIN ET DANS L’INTÉRÊT DE LA STABILITÉ POST-ÉLECTORALE DES USA. …. LES PRÉROGATIVES QUE DONNENT LA SOUVERAINETÉ DU PEUPLE DOIVENT ËTRE RESPECTÉES ET NON PAS BAFOUÉES PAR CETTE LOI INJUSTE SOUS LE SIMPLE PRÉTEXTE QUE « C’EST LA LOI », MÊME SI ELLE VIOLE LE DROIT SOUVERAIN DU PEUPLE A CHOISIR LUI-MÊME SON CHEF D’ÉTAT. CAR UNE LOI INJUSTE DOIT ÊTRE ABROGÉE QUAND DES ÉVÉNEMENTS DÉMONTRENT QUE CETTE LOI COMPREND PLUS D’INCONVÉNIENTS QUE D’AVANTAGES .

SOLLICITER UNE AUDIENCE EN URGENCE  AVEC LES MEMBRES DU CONGRE AMÉRICAIN, ET LE COLLÈGE ÉLECTORAL AMÉRICAIN, AFIN QUE JE PUISSE DÉFENDRE DEVANT EUX LA POSITION JUSTE, RATIONNELLE ET SOUVERAINISTE CI DESSOUS, DANS L’INTÉRÊT DE LA DÉFENSE DES DROITS DU PEUPLE AMÉRICAIN SOUVERAIN ET DANS L’INTÉRÊT DE LA STABILITÉ POST-ÉLECTORALE DES USA.

# SI DANS UNE ÉLECTION  LE CHOIX DU PEUPLE DÉSIGNE CLAIREMENT UN CANDIDAT OPPOSÉ AU CANDIDAT CHOISI PAR LES GRANDS ÉLECTEURS, PAR SOUCI DE JUSTICE ET D’ÉQUITÉ,  PAR RESPECT POUR LA VOIX DU PEUPLE, LE COLLÈGE ÉLECTORAL AMÉRICAIN DOIT AVOIR UN SURSAUT DE PATRIOTES HONNÊTES (ILS NE DOIVENT PAS INSISTER POUR VALIDER LEUR PROPRE CHOIX QUI EST DIFFERENT DU CHOIX DU PEUPLE ) SOUVERAINISTES ET  SE REMETTRE EN QUESTION,  ANNULER SON VOTE POUR QUE SOIT ADOPTÉ LE VOTE DU PEUPLE SOUVERAIN; ET SURTOUT LE COLLÈGE ÉLECTORAL AMÉRICAIN DOIT ACCEPTER DE SE SABORDER CAR SON EXISTENCE EST UNE MENACE POUR LA STABILITÉ AMÉRICAINE DANS LA MESURE OU ELLE ENTRAINE DES MOUVEMENTS DE CONTESTATIONS PAR SES CHOIX OPPOSÉS A CEUX DU PEUPLE SOUVERAIN.

Manifestation-contre-election-Donald-Trump-Denver-Colorado-10-novembre-2016_0_600_399

IL EST URGENT QUE NOUS PUISSIONS RENDRE JUSTICE AU PEUPLE AMÉRICAIN, ET TENIR CETTE CONFRONTATION JUSTE ET LÉGALE  POUR DÉFENDRE LE  CHOIX  DU PEUPLE SOUVERAIN, AFIN QUE L’IRRATIONNEL ET L’INJUSTICE QUI EST DE VALIDER LE VOTE DES GRANDS ÉLECTEURS QUAND IL EST DIFFÉRENT DU CHOIX DU PEUPLE SOIT EXTIRPÉ DES LOIS AMÉRICAINES. CETTE LOI N’A JAMAIS ÉTÉ JUSTE, ET MÈME SI DANS LE PASSÉ LE PEUPLE AMÉRICAIN L’AVAIT TOLÉRÉE, AUJOURD’HUI CE PEUPLE A ÉVOLUÉ ET CONSIDÈRE CETTE LOI INJUSTE COMME OBSOLÈTE ET MÊME DANGEREUSE, DANS LA MESURE OU ELLE PEUT IMPOSER AU PEUPLE AMÉRICAIN UN CANDIDAT DONT LE CASIER JUDICIAIRE N’EST PAS VIERGE CAR CHARGÉE DE SON CRIME D’ESCROQUERIE SUR DES MILLIERS D’ÉTUDIANTS; UN CANDIDAT DONT L’ÉPOUSE MELANIA TRUMP EXPOSE SES PARTIES INTIMES AU PUBLIC POUR DE L’ARGENT.

http://mashable.france24.com/monde/20161119-donald-trump-proces-trump-university

19 novembre 2016

Vingt-cinq millions de dollars. C’est la somme que Donald Trump a accepté de payer, vendredi 18 novembre, pour éviter que sa transition vers la Maison Blanche ne soit entachée par un procès pour fraude lié à sa défunte « Trump University ».

 

https://youtu.be/7qGlf5Vlh84

https://youtu.be/0kbRLVwvc1Y

https://youtu.be/L2b_e8IDuEQ

→ JE PROPOSE AUX MEMBRES DU CONTRÉ UNE DATE COMPRISE ENTRE LE MARDI 06 ET LE VENDREDI 09 DÉCEMBRE 2016,  POUR CETTE CONFRONTATION D’INTELLECTUELS ET DE JURISTES POUR QUE LES PRÉROGATIVES QUE DONNENT LA SOUVERAINETÉ DU PEUPLE SOIENT RESPECTÉES ET NON PAS BAFOUÉES PAR CETTE LOI INJUSTE SOUS LE SIMPLE PRÉTEXTE QUE « C’EST LA LOI« , MÊME SI ELLE VIOLE LE DROIT SOUVERAIN DU PEUPLE A CHOISIR LUI-MÊME SON CHEF D’ÉTAT. CAR UNE LOI INJUSTE DOIT ÊTRE ABROGÉE QUAND DES ÉVÉNEMENTS DÉMONTRENT QUE CETTE LOI COMPREND PLUS D’INCONVÉNIENTS QUE D’AVANTAGES .

NB:  IL FAUT QUE CETTE RENCONTRE SALVATRICE POUR LE PEUPLE  AIT LIEU AVANT LA  MI DÉCEMBRE 2016, AFIN QUE LA CANDIDATE MADAME HILARY CLINTON QUE LE PEUPLE SOUVERAIN A CHOISI, PUISSE AVOIR LE TEMPS DE FORMER SON GOUVERNEMENT.

JUSTICE DOIT NON SEULEMENT ÊTRE RENDUE AU PEUPLE AMÉRICAIN QUI A CHOISI  MADAME HILARY CLINTON COMME PRÉSIDENTE DES USA  AVEC 64.227.373 VOIX CONTRE  62.212.752 POUR DONALD TRUMP; MAIS JUSTICE DOIT AUSSI ÊTRE RENDUE A MADAME HILARY CLINTON QUE LE PEUPLE AMÉRICAIN A CHOISIE COMME PRÉSIDENTE DES USA: IL EST IMPÉRATIF QUE MADAME HILARY CLINTON QUE LE PEUPLE SOUVERAIN A CHOISIE COMME PRÉSIDENTE DES USA SOIT INSTALLÉE A LA MAISON BLANCHE.

→ L’AMERIQUE NE PEUT SE PERMETTRE DE CONTINUER A MAINTENIR CETTE LOI IRRATIONNELLE QUI VALIDE LE CHOIX DES GRANDS ÉLECTEURS A LA PLACE DU CHOIX DU PEUPLE SOUVERAIN; CETTE LOI EST UNE ESCROQUERIE CAR ELLE PERMET DE SOUTIRER LE CHOIX SOUVERAIN DU PEUPLE PAR CETTE MANŒUVRE, POUR LA REMPLACER PAR LE CHOIX D’UN GROUPE DE PERSONNES APPELÉES « GRANDS ÉLECTEURS ».

→ JE DEMANDE SIMPLEMENT AUX MEMBRES DU CONGRE QUE SONT LES LÉGISLATEURS DE M’ENVOYER EN TOUTE URGENCE LEUR LETTRE D’INVITATION, ET D’AVOIR AINSI L’HONNÊTETÉ INTELLECTUELLE DE SOUTENIR COURAGEUSEMENT  MES CRITIQUES OBJECTIVES ET D’Y FAIRE FACE, ET DE NE PAS REFUSER MON AUDIENCE PAR PURE LÂCHETÉ; POUR NE PAS AVOIR A ÊTRE CONFRONTÉE A LEURS PROPRES ERREURS A LA FACE DU MONDE. CAR  IL VAUX MIEUX  AVOIR LE COURAGE D’ABRÉGER UNE FOIS POUR TOUTES CETTE « ESCROQUERIE » FAITE SUR LE DOS DU PEUPLE, PLUTÔT QUE DE LA CONSERVER ET ÊTRE LA RISÉE DU MONDE!

 JE LANCE UN APPEL A TOUS LES INTELLECTUELS ET JURISTES DANS LE MONDE AFIN QU’ILS VIENNENT ME SOUTENIR FACE AUX LÉGISLATEURS DU CONGRE AMÉRICAIN, DANS LE DISCOURS HISTORIQUE QUE JE VEUX PRONONCER POUR DÉFENDRE LE DROIT SOUVERAIN DU PEUPLE AMÉRICAIN A CHOISIR LUI-MÊME SON CHEF D’ÉTAT; DISCOURS POUR LA SUPPRESSION DE  CETTE LOI IRRATIONNELLE QUI VALIDE LE CHOIX DES GRANDS ÉLECTEURS A LA PLACE DU CHOIX DU PEUPLE SOUVERAIN; CETTE LOI EST UNE ESCROQUERIE CAR ELLE PERMET DE SOUTIRER LE CHOIX SOUVERAIN DU PEUPLE PAR CETTE MANŒUVRE, POUR LA REMPLACER PAR LE CHOIX D’UN GROUPE DE PERSONNES APPELÉES « GRANDS ÉLECTEURS« .  IL EST IMPÉRATIF QUE LES PRÉROGATIVES QUE DONNENT LA SOUVERAINETÉ DU PEUPLE SOIENT RESPECTÉES ET NON PAS BAFOUÉES PAR CETTE LOI INJUSTE SOUS LE SIMPLE PRÉTEXTE QUE « C’EST LA LOI », MÊME SI ELLE VIOLE LE DROIT SOUVERAIN DU PEUPLE A CHOISIR LUI-MÊME SON CHEF D’ÉTAT. CAR UNE LOI INJUSTE DOIT ÊTRE ABROGÉE QUAND DES ÉVÉNEMENTS DÉMONTRENT QUE CETTE LOI COMPREND PLUS D’INCONVÉNIENTS QUE D’AVANTAGES.

Contact: ndeyekhadyba@live.fr

Madame Ndèye Khady BA

 

 



# SI DONALD TRUMP NE RESPECTE PAS LES FEMMES, C’EST PARCE QU’IL PENSE QUE TOUTES LES FEMMES SONT AUSSI « SALOPES » QUE MELANIA TRUMP …. C’EST POURQUOI JE DEMANDE A DONALD TRUMP DE FAIRE DES RECHERCHES SUR LES FEMMES INTELLECTUELLES …

# SI DONALD TRUMP NE RESPECTE PAS LES FEMMES, C’EST PARCE QU’IL PENSE QUE TOUTES LES FEMMES SONT AUSSI « SALOPES » QUE MELANIA TRUMP …. C’EST POURQUOI JE DEMANDE A DONALD TRUMP DE FAIRE DES RECHERCHES SUR LES FEMMES INTELLECTUELLES..

INFORMER DONALD TRUMP QU’IL EST DISQUALIFIÉ POUR ÊTRE CHEF D’ÉTAT DES USA:

1. CAR LE PEUPLE AMÉRICAIN A CHOISI EN TOUTE LÉGITIMITÉ MADAME HILARY CLINTON COMME PRÉSIDENTE AVEC 64.227.373 VOIX CONTRE 62.212.752 POUR VOUS.

2. CAR L’ESCROQUERIE QUE VOUS AVEZ MANIGANCÉE CONTRE DES MILLIERS D’ÉTUDIANTS, EST SENSÉE ÊTRE SANCTIONNÉE PAR UNE PEINE DE PRISON QUI DOIT ENTRAVER VOTRE ACCESSION A LA MAGISTRATURE SUPRÊME DES USA, VU QUE VOTRE CASIER JUDICIAIRE N’EST PLUS VIERGE MAIS CHARGÉ.

3. VOTRE FEMME MELANIA TRUMP QUI EXPOSE SES PARTIES INTIMES A LA VENTE NE PEUT ÊTRE UNE PREMIÈRE DAME https://youtu.be/7qGlf5Vlh84

https://youtu.be/0kbRLVwvc1Y

https://youtu.be/L2b_e8IDuEQ



APPELER L’ONU A CONVOQUER EN URGENCE UNE RÉUNION DU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L’ONU, POUR QUE JE PUISSE PRÉSENTER MON PLAN DE PAIX POUR DÉLIVRER LES POPULATIONS DU SOUDAN DU SUD, VICTIMES DES CIMINELS SALVA KIIR ET RIEK MACHAR QUI DOIVENT IMPÉRATIVEMENT ETRE JUGÉS . ….

APPELER L’ONU A CONVOQUER EN URGENCE UNE RÉUNION DU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L’ONU, POUR QUE JE PUISSE PRÉSENTER MON PLAN DE PAIX POUR DÉLIVRER LES POPULATIONS DU SOUDAN DU SUD, VICTIMES DES CIMINELS SALVA KIIR ET RIEK MACHAR QUI DOIVENT IMPÉRATIVEMENT ETRE JUGÉS 

kiir-salvaSALVA KIIR, UN CRIMINEL SANGUINAIRE, PRÉSIDENT DE RIEN DU TOUT,  QUI RIVALISE DE CRUAUTÉ AVEC L’ASSASSIN RIEK MACHAR DANS LA PERSÉCUTION DE LEURS PEUPLES RESPECTIFS

RIEKMACHARINBUSHL’ASSASSIN RIEK MACHAR, UN CRIMINEL SANGUINAIRE,  QUI RIVALISE DE CRUAUTÉ AVEC LE CRIMINEL SALVA KIIR DANS LA PERSÉCUTION DE LEURS PEUPLES RESPECTIFS

→ APPEL RENOUVELÉ A L’ONU A APPLIQUER MON PLAN DE PAIX POUR LE SOUDAN UNIFIÉ, ET  AFIN QU’ELLE ROMPE AVEC SA HONTEUSE POLITIQUE DU   »LAISSER-FAIRE » QUI A PERMET AUX CRIMINELS BACHAR AL ASSAD, VLADIMIR POUTINE, L’AYATOLLAH ALI KHAMENEI, ASSANE ROUANI DE CONTINUER A MASSACRER LES SYRIENS; AFIN QUE L’ONU ROMPE AVEC SA POLITIQUE DU « LAISSER-FAIRE » QUI PERMET AUX CRIMINELS SALVA KIIR ET RIEK MACHAR DE DETRUIRE LE SUD DU SOUDAN ET SA POPULATION 

 

http://www.rfi.fr

Publié le 02-12-2016 Modifié le 02-12-2016 à 02:07

2016-09-03t191055z_1072293524_s1aetzfmihaa_rtrmadp_3_southsudan-security_0

Un processus de «nettoyage ethnique est en cours» dans plusieurs régions du Soudan du Sud, ont affirmé jeudi 1er décembre des experts de l’ONU au terme d’une mission de dix jours effectuée par des experts du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme. Ils estiment que les violences ethniques sont plus nombreuses qu’auparavant, qu’elles ont gagné de nouvelles parties du pays et qu’elles concernent davantage de communautés.

RAPPEL CF MON ARTICLE CI DESSOUS DU 01-07-2015

1. EXHORTER LA PRÉSIDENTE DE LA COMMISSION DE L’UNION AFRICAINE MADAME NKOSAZANA DLAMINI ZUMA,  A CONSTATER QUE SALVA KIIR ET RIEK MACHAR SONT DES CRIMINELS INHUMAINS INCAPABLES DE PROTÉGER DES POPULATIONS AUXQUELLES ILS S’ATTAQUENT MONSTRUEUSEMENT, DES CRIMINELS INHUMAINS INCAPABLES DE DIRIGER LE SUD SOUDAN; CECI AFIN D’ADOPTER DANS LES PLUS BREFS DÉLAIS « MON PLAN DE RÈGLEMENT DE LA CRISE SOUDANAISE DANS SON ENSEMBLE: AVEC UNE GOUVERNANCE TOURNANTE SOUDAN DU NORD-DARFOUR-SOUDAN DU SUD ». NOUS DEMANDONS AUSSI A LA PRÉSIDENTE DE LA COMMISSION DE L’UNION AFRICAINE DE SAISIR LES CHAMBRES AFRICAINES EXTRAORDINAIRES POUR ARRÊTER ET FAIRE JUGER LES CRIMINELS RIEK MACHAR ET SAVA KIIR.

www.lefigaro.fr/

Les enfants du Soudan du Sud victimes de massacres

19/06/2015

Soudan du Sud, août 2014.

Soudan du Sud, août 2014. Crédits photo : ASHRAF SHAZLY/AFP

Le Soudan du Sud est ravagé par une guerre civile depuis dix-huit mois. Cette semaine, l’ONU pointe les crimes atroces perpétrés contre les enfants et s’alarme de la situation humanitaire.

C’est un de ces multiples conflits qui se passe loin de chez nous mais dont les populations viennent frapper à nos portes avec l’espoir d’une vie meilleure. Depuis un an et demi, le Soudan du Sud est en proie à une guerre dont les principales victimes sont les civils, et notamment les enfants. «La violence contre les enfants au Soudan du Sud a atteint un nouveau sommet dans la brutalité», a averti cette semaine le directeur général de l’Unicef, (l’agence de l’ONU pour l’enfance), Anthony Lake. «Des survivants ont raconté qu’on a laissé saigner à mort des garçons émasculés…, que des filles d’à peine huit ans ont été violées collectivement puis assassinées, rapporte-t-il. Des enfants ont été attachés ensemble avant que leurs agresseurs ne leur tranchent la gorge… d’autres ont été jetés dans des bâtiments en feu.» Au moins 129 enfants ont été tués le mois dernier dans le nord du pays, théâtre des combats parmi les plus violents du confit, selon l’Unicef. En outre, environ 13.000 enfants auraient été enrôlés dans les groupes armés des deux cotés.

«250.000 enfants risquent de mourir de faim»

L’ONU tire également la sonnette d’alarme concernant la situation humanitaire dans ce jeune pays d’Afrique orientale, indépendant depuis 2011. Dans un rapport publié mardi, le Bureau des Affaires humanitaire de l’organisation internationale (Ocha) affirme qu’«un enfant sur trois est sévèrement sous-alimenté et 250.000 enfants risquent de mourir de faim». L’Ocha rappelle également que les deux-tiers des 12 millions d’habitants du pays ont besoin d’aide et que 4,6 millions d’entre eux risquent de manquer gravement de nourriture. Pour venir en aide à cette population, l’organisme estime avoir besoin d’environ 1,63 milliard de dollars (1,43 milliard d’euros) pour terminer l’année. Un appel aux dons a été lancé. Les États-Unis ont déjà annoncé qu’ils enverraient une enveloppe de 113 millions de dollars (environ 100 millions d’euros) pour une aide en nourriture, eau potable et en services de secours d’urgence.

L’actuel conflit au Soudan du Sud a éclaté en décembre 2013, avec des combats au sein de l’armée sud-soudanaise, fracturée le long de lignes politico-ethniques par la rivalité à la tête du régime entre le président Salva Kiir et son ancien vice-président Riek Machar. Diverses milices tribales se sont jointes, d’un côté ou de l’autre, aux combats, accompagnés de massacres ethniques et d’exactions attribuables aux deux camps. Depuis ces débuts, cette guerre aurait fait des dizaines de milliers de morts. Il n’existe pas de bilan officiel.

www.20minutes.f30-06-2015

S’appuyant sur les récits de 115 victimes et témoins dans l’Etat septentrional d’Unité, un des plus touchés par la guerre civile, la Mission des Nations unies au Soudan du Sud (Minuss) affirme, dans un rapport transmis ce mardi à l’ONU, que des militaires sud-soudanais ont violé des femmes et de jeunes filles avant de les brûler vives.

Dans leur rapport, les enquêteurs de l’organisation onusienne évoquent une « brutalité nouvelle » dans le sanglant conflit civil qui ravage depuis un an et demi le jeune pays (le Soudan du Sud est indépendant du Soudan depuis quatre ans). Ils relèvent au moins neufs incidents séparés au cours desquels « des femmes et des filles ont été brûlées dans des huttes après avoir été victimes de viol collectif », mais aussi de nombreux autres cas d’abus sexuels, des mères notamment violées devant leurs enfants.

« Un viol collectif perpétré contre une femme qui allaitait »

« Les survivants d’offensives contre les forces rebelles (1) ont affirmé que l’armée sud-soudanaise (SPLA) et ses milices alliées ont mené une campagne contre la population locale, tuant des civils, pillant et détruisant des villages, et provoquant le déplacement de plus de 100.000 personnes », poursuit, de son côté, l’ONU dans un communiqué, publiant les grands pans du rapport de la Minuss.

L’armée sud-soudanaise n’a toujours pas réagi à ces accusations

Des photos du rapport, que l’AFP a pu voir, montrent des traces circulaires noircies, restes des huttes incendiées et visiblement réduites en cendres. Un témoin a même raconté avoir vu « un viol collectif perpétré par les forces gouvernementales contre une femme qui allaitait ». Les soldats ont jeté le bébé au sol, poursuit le rapport.

Alors que mi-juin, le Fonds de l’ONU pour l’enfance (Unicef) avait déjà accusé les forces armées qui s’affrontent au Soudan du Sud, d’avoir perpétré des crimes atroces contre des enfants, ici la Minuss rapporte comment des militaires ont forcé une femme à serrer entre ses mains « du charbon ardent », dans le but de lui faire dire où se trouvaient les rebelles et le bétail.

Le Soudan du Sud expulse le coordinateur de l’aide humanitaire de l’ONU

L’armée sud-soudanaise n’a toujours pas réagi à ces accusations. De son côté, l’ONU assure avoir tenté de se rendre sur les sites des exactions décrites par les témoins, mais de s’en être systématiquement vu refuser l’accès.

(1). L’armée sud-soudanaise a, entre autres, lancé en avril une vaste offensive contre les forces rebelles dans le département de Mayom, qui était une zone pétrolifère majeure avant d’être détruite dans les combats. Quant au conflit au Soudan du Sud, il a éclaté en décembre 2013. Aucun bilan officiel n’a jamais été établi, mais selon des observateurs, il aurait déjà fait au moins des dizaines de milliers de victimes.

2. EXHORTER TOUTES LES PERSONNES DE BONNE VOLONTÉ DANS LE MONDE  A SE JOINDRE L’UNION AFRICAINE POUR LA PRISE EN CHARGE DES ENFANTS ORPHELINS DU SUD SOUDAN QUI SONT PERSÉCUTÉS DE FAÇON INHUMAINE PAR RIEK MACHAR ET SALVA KIIR DEUX MONSTRES QUI ONT REVÊTU UN VISAGE HUMAIN. IL FAUT A TOUT PRIX QUE CES ENFANTS SOIENT EXFILTRES PAR LA MINUSS (MISSION DES NATIONS UNIES POUR LE SUD SOUDAN) ET CONFIES A L’UNION AFRICAINE QUI DEVRA S’EN OCCUPER AVEC L’ONU JUSQU’A CE QUE LA PAIX REVIENNE AU SUD SOUDAN AVEC L’ANNULATION DE L’INDÉPENDANCE ILLÉGALE ET NON VIABLE DU SUD SOUDAN, ET LA RÉUNIFICATION AVEC LE NORD.

Madame Ndèye Khady BA



FÉLICITER SON EXCELLENCE MONSIEUR ADAMA BARROW LE NOUVEAU PRÉSIDENT ÉLU PAR LES GAMBIENS, QUE NOUS EXHORTONS A TRAVAILLER POUR AMÉLIORER LE NIVEAU DE VIE DU PEUPLE GAMBIEN, POUR LA PAIX ET LA SÉCURITÉ DE LA GAMBIE, DE LA SOUS-RÉGION, DE L’AFRIQUE ET DU MONDE. …

FÉLICITER  SON EXCELLENCE MONSIEUR ADAMA BARROW LE NOUVEAU PRÉSIDENT ÉLU PAR LES GAMBIENS, QUE NOUS EXHORTONS A TRAVAILLER POUR AMÉLIORER LE NIVEAU DE VIE DU PEUPLE GAMBIEN, POUR LA PAIX ET LA SÉCURITÉ DE LA GAMBIE, DE LA SOUS-RÉGION,  DE L’AFRIQUE ET DU MONDE. ET DE COLLABORER ÉTROITEMENT AVEC LE SÉNÉGAL POUR ÉVITER QUE YAHYA JAMMEH NE REVIENNE AU POUVOIR SOUS LA FORME D’UN PUTSCH PRÉTEXTANT POUR SAUVER LA GAMBIE D’UN QUELCONQUE DÉSASTRE!

http://www.senenews.com

Publié le 02/12/2016

gambie-resultats

Le verdict est tombé, Yaya Jammeh n’est plus président de la Gambie. Suite à la réponse massive de la population , Adama Barrow est devenu aujourd’hui le nouvel homme fort de la Gambie voisine.

adama-barrowSON EXCELLENCE MONSIEUR ADAMA BARROW LE NOUVEAU PRÉSIDENT ÉLU PAR LES GAMBIENS.



EXHORTER LE PRÉSIDENT MACKY SALL A SOLLICITER PAR REFERENDUM L’AVIS LÉGITIME DES SÉNÉGALAIS SUR LES SANCTIONS CONTRE TOUT CRIME DE MEURTRE ET TOUT CRIME DE VIOL. LES SÉNÉGALAIS ONT LE DROIT LÉGITIME DE CHOISIR LA MEILLEURE SANCTION DISSUASIVE POUR ASSURER LEUR SÉCURITÉ. …

EXHORTER LE PRÉSIDENT MACKY SALL A SOLLICITER PAR REFERENDUM L’AVIS LÉGITIME DES SÉNÉGALAIS SUR LES SANCTIONS CONTRE TOUT CRIME DE MEURTRE ET TOUT CRIME DE VIOL. LES SÉNÉGALAIS ONT LE DROIT LÉGITIME DE CHOISIR LA MEILLEURE SANCTION DISSUASIVE POUR ASSURER LEUR SÉCURITÉ.

NB: JE PROFITE DE CET ARTICLE POUR VOUS DEMANDER INSTAMMENT DE REPRENDRE LES RECRUTEMENTS DANS LA POLICE ET LA GENDARMERIE ET DE RENFORCER LES TECHNIQUES  D’ENQUÊTES SCIENTIFIQUES POUR RETROUVER DES CRIMINELS GRÂCE A LEUR ADN LAISSÉ SUR LES LIEUX DU CRIME, ET DE METTRE EN PLACE UN FICHIER POUR Y INSCRIRE L’ADN DE TOUT SÉNÉGALAIS, CELA PERMETTRA DE REMONTER AU CRIMINEL APRÈS SON ACTE.

macky-sall-prLE PRÉSIDENT SÉNÉGALAIS, SON EXCELLENCE MACKY SALL

OUI, EXCELLENCE, MONSIEUR LE PRÉSIDENT MACKY SALL, NOUS AVONS BESOIN D’UNE POLICE SCIENTIFIQUE POUR QUE LES CRIMINELS CESSENT DE DISPARAITRE DANS LA NATURE DANS UNE IMPUNITÉ ABSOLUE; CECI EST INJUSTE POUR LES VICTIMES A QUI NOUS DEVONS RENDRE JUSTICE.

PAR AILLEURS, CONCERNANT LES PROCHAINES ÉLECTIONS, JE VOUS CONSEILLE DE TROUVER UN CONSENSUS AVEC L’OPPOSITION SUR LE FICHIER ÉLECTORAL, AFIN QUE TOUT ACTEUR POLITIQUE PUISSE AVOIR CONFIANCE DANS CE FICHIER TANT DÉCRIÉ PAR L’OPPOSITION.

Madame Ndèye Khady Ba



RAPPELER A L’ORDRE LE ROI MOUHAMMED VI: « VOUS NE POURREZ ÊTRE RÉINTÉGRÉ A L’UNION AFRICAINE QUE SI VOUS CESSEZ DÉFINITIVEMENT DE PRODUIRE DU CANNABIS AU MAROC, ET SI CESSEZ DE VIOLER LES RÈGLES DE L’UNION AFRICAINE SUR L’INTANGIBILITÉ DES FRONTIÈRES HÉRITÉES DE LA COLONISATION: EN RENONÇANT UNE FOIS POUR TOUTES A VOS PRÉTENTIONS ILLÉGALES SUR LE PAYS SOUVERAIN QU’EST LE SAHARA OCCIDENTAL …

RAPPELER A L’ORDRE LE ROI MOUHAMMED VI: « VOUS NE POURREZ ÊTRE RÉINTÉGRÉ A L’UNION AFRICAINE QUE SI VOUS CESSEZ DÉFINITIVEMENT DE PRODUIRE DU CANNABIS AU MAROC, ET SI CESSEZ DE VIOLER LES RÈGLES DE L’UNION AFRICAINE SUR L’INTANGIBILITÉ DES FRONTIÈRES HÉRITÉES DE LA COLONISATION: EN RENONÇANT UNE FOIS POUR TOUTES A VOS PRÉTENTIONS ILLÉGALES SUR LE PAYS SOUVERAIN QU’EST LE SAHARA OCCIDENTAL

RÉFÉRENCES CF CI DESSOUS

1. LE ROI MOUHAMMED VI DU MAROC DIRIGE UN NARCO-ÉTAT; PRÉCISÉMENT PARCE QUE LE MAROC EST LE PREMIER ¨PRODUCTEUR DE CANNABIS DU MONDE: ET PERSONNE N’A NOTÉ NULLE PART QU’IL AIT DÉPLOYÉ LA MOINDRE ÉNERGIE POUR COMBATTRE CE FLÉAU QUI RAVAGE TOUTE LA RÉGION ET ENRICHIT LES TERRORISTES DE TOUTE LA ZONE DANS LA MESURE OU ILS FONT LE COMMERCE DU CANNABIS MAROCAINS POUR FINANCER LEURS CRIMES.

http://www.bladi.net/

27 juin 2016

Le Maroc est une nouvelle fois classé cette année premier producteur mondial de cannabis. Une place qu’il occupait déjà l’année dernière.

Selon le dernier rapport de l’Office des Nations-Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), le royaume a produit environ 700.000 tonnes de cannabis rien que pour l’année 2013, faisant du pays le premier producteur et exportateur mondial de cette drogue.

D’après les données fournies par ce rapport, il en ressort ainsi qu’actuellement 47.196 hectares de terre sont dédiés à la culture de cannabis.

La majorité de cette production est exportée à l’étranger notamment en Europe, principalement via le détroit de Gibraltar avant ensuite d’inonder la marché européen.

L’ONUDC évalue le nombre de consommateurs au niveau mondial à 183 millions, soit 3,8% de la population globale, chiffre assez stable depuis plusieurs années.

2. LE ROI MOUHAMMED VI DU MAROC PAR SES AMBITIONS HORS LA LOI D’ANNEXER LE PAYS SOUVERAIN DÉNOMMÉ SAHARA OCCIDENTAL, EST EN FLAGRANTE VIOLATION DES TEXTES DE L’UNION AFRICAINE SUR L’INTANGIBILITÉ DES FRONTIÈRES TELLES QU’ELLES SE PRÉSENTENT AU LENDEMAIN DES INDÉPENDANCES.

mouhammed 6LE ROI MOUHAMMED VI DU MAROC QUI FAIT HONTE AU MONDE MUSULMAN, DANS LA MESURE OU LE PAYS QU’IL DIRIGE EST LE PREMIER PRODUCTEUR MONDIAL  DE CANNABIS QUI EST INTERDIT PAR L’ISLAM

→ SI LE ROI MOUHAMMED VI EST INCAPABLE DE CONTRÔLER LES TERRES DU MAROC OU LES PRODUCTEURS DE CANNABIS TRAVAILLENT SUR DES  MILLIERS D’HECTARES SANS ÊTRE INQUIÉTÉS, IL N’EST PAS QUESTION UNE SEULE SECONDE QU’UN SEUL MÈTRE CARRÉ DU SAHARA OCCIDENTAL LUI SOIT CONFIÉ; CAR IL SERA INCAPABLE DE CONTRÔLER CES TERRES S’ÉTENDRONT LA PRODUCTION DU CANNABIS MAROCAIN.

Madame Ndèye Khady BA



12345

actualité et infos décortiq... |
Le chat à neuf queues |
Blog de Jean-Louis Simon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ATTAC Burkina Faso
| Les délibérations du Consei...
| Gouvernance territoriale, d...