PRÉSENTER AU ROI SALMAN BEN ABDEL AZIZ D’ARABIE SAOUDITE, LE CHEF DE LA COALITION DES FORCES DU BIEN (REGROUPANT TOUS LES PAYS DU GROUPE RÉGIONAL DE L’ORIENT ET TOUS LES PAYS DE L’UNION AFRICAINE), LE PLAN DE RÈGLEMENT DU DOSSIER SYRIEN ACTUALISE: … NB: CE PLAN ACTUALISE EXCLUT LE PRÉSIDENT BARACK OBAMA QUI TENTE DE PARALYSER L’ARMEE SYRIENNE LIBRE POUR PERMETTRE AU CRIMINEL ENRAGEE VLADIMIR POUTINE D’AVOIR LE DESSUS; MAIS ALLAH NE DONNER JAMAIS LA VICTOIRE A UN ATHEE DENOMMEE VLADIMIR POUTINE SUR L’ARMÉE SYRIENNE LIBRE SOUTENUE PAR DES MUSLMANS SINCERES QUI VEULENT METTRE UN TERME A L’EFFUSION DE SANG EN SYRIE

PRÉSENTER AU  ROI SALMAN BEN ABDEL AZIZ D’ARABIE SAOUDITE, LE CHEF DE LA COALITION DES FORCES DU BIEN (REGROUPANT TOUS LES PAYS DU GROUPE RÉGIONAL DE L’ORIENT ET TOUS LES PAYS DE L’UNION AFRICAINE), LE PLAN DE RÈGLEMENT DU DOSSIER SYRIEN ACTUALISE:

ROI SALMAN BEN ABDEL AZIZ IBN SAOUDROI SALMAN BEN ABDEL AZIZ D’ARABIE SAOUDITE, LE CHEF DE LA COALITION DES FORCES DU BIEN REGROUPANT TOUS LES PAYS DU GROUPE RÉGIONAL DE L’ORIENT ET TOUS LES PAYS DE L’UNION AFRICAINE

LE PLAN DE RÈGLEMENT DU DOSSIER SYRIEN ACTUALISE:

1. DONNER UN ULTIMATUM AU CRIMINEL ENRAGÉ VLADIMIR POUTINE POUR QUITTER LA SYRIE

 DANS UN DÉLAI DE 24 HEURES, AVEC SES HOMMES EN EMPORTANT BACHAR AL ASSAD EN RUSSIE.

2. DONNER UN ULTIMATUM AUX CRIMINELS L’AYATOLLAH ALI KHAMENEÏ, ASSANE ROUANI, POUR QUITTER LA SYRIE DANS UN DÉLAI DE 24 HEURES AVEC LEURS MILICES CHIITES IRAKIENNES, LEURS MERCENAIRES AFGHANS ET LEURS QUELQUES GARDIENS DE LA RÉVOLUTION, ACCOMPAGNES DES MILICES DU CRIMINEL ASSANE NASRALLAH.

3. S’ILS REFUSENT LA COALITION DES FORCES DU BIEN EN COORDINATION AVEC LE GOUVERNEMENT PROVISOIRE SYRIEN EN EXIL (PRÉALABLEMENT CONSTITUE AVEC LES FORCES VIVES DE LA SYRIE), ENGAGE LA DESTRUCTION DE L’AVIATION RUSSE, LE PALAIS DE BACHAR AL ASSAD AINSI QUE TOUTES SES BASES MILITAIRES,  LES REPAIRES DU SANGUINAIRE ABOUBACR AL BAGDADI ET SYRIE ET EN IRAK PAR DES SORTIES RAPIDES EN VAGUES SUCCESSIVES QUI S’ABATTENT SUR LES ENNEMIS JUSQU’A LEUR DESTRUCTION TOTALE.

4. LA COALITION DES FORCES DU BIEN DÉPLOIE SES SOLDATS A PARTIR DES  QUATRE COINS DE LA SYRIE, ET QUI VONT AVANCER SOUTENUS PAR LES FRAPPES AÉRIENNES, POUR PRENDRE EN ÉTAU ET LES  DÉTRUIRE AUSSI BIEN LA COALITION DES CRIMINELS DIRIGÉE PAR BACHAR AL ASSAD, QUE LA COALITION HÉTÉROCLITE DU CRIMINEL ABOUBACAR AL BAGDADI.

5. LA COALITION DES FORCES DU BIEN INSTALLE EN SYRIE LE GOUVERNEMENT SYRIEN PROVISOIRE, ET AVEC L’AIDE DE L’ONU RÉORGANISE LA VIE ET LA SÉCURITÉ EN SYRIE, AINSI QUE LA RECONSTRUCTION DES INFRASTRUCTURES DÉTRUITES: ACCUEIL DANS DES CAMPS DES RÉFUGIÉS SYRIENS DE RETOUR, DISTRIBUTION DE NOURRITURE, SOINS AUX BLESSES.

NB: CE PLAN ACTUALISE EXCLUT LE PRÉSIDENT BARACK OBAMA QUI TENTE DE PARALYSER L’ARMÉE SYRIENNE LIBRE POUR PERMETTRE AU CRIMINEL ENRAGÉ VLADIMIR POUTINE D’AVOIR LE DESSUS; MAIS ALLAH NE DONNER JAMAIS LA VICTOIRE A UN ATHÉE DÉNOMMÉ VLADIMIR POUTINE SUR L’ARMÉE SYRIENNE LIBRE SOUTENUE PAR DES MUSULMANS SINCÈRES QUI VEULENT METTRE UN TERME A L’EFFUSION DE SANG EN SYRIE.

Madame Ndèye Khady BA



… → LE MONDE CONSTATE AVEC DÉGOÛT, QUE POUR NE PAS AVOIR A ENVOYER DES SOLDATS AMÉRICAINS EN SYRIE, LE PRÉSIDENT AMÉRICAIN BARACK OBAMA S’EST ALLIE AUX CRIMINELS BACHAR AL ASSAD, VLADIMIR POUTINE, L’AYATOLLAH ALI KHAMENÏ ET ASSANE ROUANI, AINSI QUE ASSANE NASRALLAH, RESPONSABLES DE LA PORT DE PLUS D’UN DEMI MILLION DE SYRIENS!

EXHORTER LES HISTORIENS A COMMENCER A STOCKER LES INFORMATIONS QUI RÉVÉLERONT AUX GENERATIONS FUTURES LE DOUBLE JEU PERVERS DU PRÉSIDENT BARACK OBAMA, SUR LE DOSSIER SYRIEN: POUR EMPÊCHER L’ARMÉE SYRIENNE LIBRE DE METTRE FIN A L’EFFUSION DE SANG EN SYRIE EN NEUTRALISANT LE CRIMINEL BACHAR AL ASSAD, LE PRESIDENT BARACK OBAMA A D’ABORD PRIS LA TÈTE DE LA COALITION ANTI-BACHAR AL ASSAD POUR MIEUX LA CONTRÔLER ET SANS JAMAIS MENER UNE SEULE FOIS DES FRAPPES CONTRE LES HOMMES DE BACHAR AL ASSAD; LE PRESIDENT BARAC K OBAMA ENSUITE DÉCLARÉ QU’IL « FALLAIT NÉGOCIER AVEC LE CRIMINEL BACHAR AL ASSAD APRES SES BOMBARDEMENTS CHIMIQUES SUR SON PROPRE PEUPLE »; ET ENFIN LE PRÉSIDENT BARACK OBAMA APRES AVOIR DÉCLARÉ QUE LE RÈGLEMENT DU DOSSIER SYRIEN PASSAIT PAR LE CRIMINEL VLADIMIR POUTINE, IL EMPÊCHE L’ARMÉE SYRIENNE LIBRE DE SE DOTER DE BATTERIES ANTI-AERIENNES POUR DÉTRUIRE L’AVIATION DU CRIMINEL ENRAGÉ VLADIMIR POUTINE.

 → LE MONDE CONSTATE AVEC DÉGOÛT,  QUE  POUR NE PAS AVOIR A ENVOYER DES SOLDATS AMÉRICAINS EN SYRIE, LE PRÉSIDENT AMÉRICAIN BARACK OBAMA S’EST ALLIE AUX CRIMINELS BACHAR AL ASSAD, VLADIMIR POUTINE, L’AYATOLLAH ALI KHAMENÏ ET ASSANE ROUANI, AINSI QUE ASSANE NASRALLAH, RESPONSABLES DE LA PORT DE PLUS D’UN DEMI MILLION DE SYRIENS!

Madame Ndèye Khady BA



INVITER TOUS LES PEUPLES ET TOUS LES CHEFS D’ETATS DU MONDE A CONSTATER QUE L’OBSERVATION DE FAITS SUR LE TERRAIN SYRIEN RÉVÈLE QUE LE CRIMINEL BACHAR AL ASSAD ET LE SANGUINAIRE ABOUBACRA LA BAGDADI ONT SIGNE UN ACCORD DE NON AGRESSION, CAR ….

INVITER TOUS LES PEUPLES ET TOUS LES CHEFS D’ETATS DU MONDE A CONSTATER QUE L’OBSERVATION DE FAITS SUR LE TERRAIN SYRIEN RÉVÈLE QUE LE CRIMINEL BACHAR AL ASSAD ET LE SANGUINAIRE ABOUBACRA LA BAGDADI ONT SIGNE UN ACCORD DE NON AGRESSION, CAR IL N’A ÉTÉ NOTE AUCUNE CONFRONTATION, NI ENTRE LES TERRORISTES DE DAHECHE ET LES HOMMES DE BACHAR AL ASSADIL N’A ÉTÉ NOTE AUCUNE CONFRONTATION, NI ENTRE LES TERRORISTES DE DAHECHE ET LES CRIMINELS RUSSES DIRIGES PAR LE SANGUINAIRE VLADIMIR POUTINEIL N’A ÉTÉ NOTE AUCUNE CONFRONTATION, NI ENTRE LES TERRORISTES DE DAHECHE ET LES HORDES DE L’AYATOLAH ALI KHAMENÏ ET ASSANE ROUANI QUE SONT LES MILICES CHIITES IRAKIENNES, LES MERCENAIRES AFGHANS ET LES QUELQUES GARDIENS DE LA RÉVOLUTIONIL N’A ÉTÉ NOTE AUCUNE CONFRONTATION, NI ENTRE LES TERRORISTES DE DAHECHE ET LES HOMMES DU CRIMINEL ASSANE NASRALLAH.

Madame Ndèye Khady BA



EXHORTER LE PRÉSIDENT IDRISS DEBI A CHOISIR L’EFFICACITÉ QU’EST LA RAPIDITÉ, ET A ROMPRE AVEC LA LENTEUR DES EX PRÉSIDENTS A LA TÊTE DE LA GOUVERNANCE TOURNANTE DE L’UNION AFRICAINE, QUI A LA FIN DE LEUR MANDAT N’ONT RÉSOLU AUCUNE CRISE DU CONTINENT

EXHORTER LE PRÉSIDENT IDRISS DEBI A CHOISIR L’EFFICACITÉ QU’EST LA RAPIDITÉ, ET A ROMPRE AVEC LA LENTEUR DES EX PRÉSIDENTS A LA TÊTE DE LA GOUVERNANCE TOURNANTE DE L’UNION AFRICAINE, QUI A LA FIN DE LEUR MANDAT N’ONT RÉSOLU AUCUNE CRISE DU CONTINENT. J’AI EU LA GRANDEUR D’ÂME DE PROPOSER DE VENIR VOUS PRÊTER MA FORTE  MAIN  PENDANT LES DOUZE MOIS DE VOTRE MANDAT A LA TÊTE DE L’UNION AFRICAINE, POUR LA RÉSOLUTION DES CRISES DU CONTINENT DANS MON ARTICLE DU 03 FÉVRIER 2016: J’ATTENDAIS DE VOTRE UNE RÉPONSE POSITIVE OU NÉGATIVE DANS LES VINGT QUATRE HEURES, CAR A QUOI BON PERDRE DU TEMPS QUAND ON A LA POSSIBILITÉ D’AGIR VITE… JE VEUX SEULEMENT AJOUTER QUE SI JE NE REÇOIS PAS VOTRE RÉPONSE JUSQU’AU LUNDI 08 FÉVRIER 2016, JE CONSIDERE QUE VOUS REJETEZ MA PROPOSITION, ET JE ME CONSACRE A AUTRE CHOSE.

Madame Ndèye Khady BA



APPELER LE ROI SALMAN D’ARABIE SAOUDITE A SE DÉBARRASSER DU PRÉSIDENT BARACK OBAMA QUI NE MÉRITE PLUS AUCUNE CONSIDÉRATION ET A L’EXCLURE DE LA COALITION DES FORCES DU BIEN QUI DOIT METTRE FIN A L’EFFUSION DE SANG EN SYRIE, CAR CF CI-DESSOUS → LE MONDE A ÉTÉ TÉMOIN QUAND LE PRÉSIDENT BARACK OBAMA, APRÈS AVOIR REGARDÉ LE PEUPLE SYRIEN ÊTRE MASSACRÉ PENDANT PLUS DE CINQ ANNÉES PAR BACHAR AL ASSAD, L’AYATOLLAH ALI KHAMENEÏ, ASSANE ROUANI ET VLADIMIR POUTINE, A OSÉ DÉCLARER QU’UN CESSEZ-LE FEU EST EN TRAIN DE SE NÉGOCIER, PRÉCISÉMENT AU MOMENT OU NOUS AVONS APPELÉ LES PAYS DU GROUPE RÉGIONAL DE L’ORIENT A ENVOYER DES TROUPES EN SYRIE POUR METTRE FIN A L’EFFUSION DE SANG, CAPTURER BACHAR AL ASSAD, ABOUBACAR AL BAGDADI, CHASSER L’AYATOLLAH ALI KHAMENEÏ, ASSANE ROUANI ET VLADIMIR POUTINE ET ENGAGER DES POURSUITES JUDICIAIRES CONTRE EUX AFIN DE RENDRE JUSTICE A LEURS CENTAINES DE MILLIERS DE VICTIMES SYRIENNES …

 APPELER LE ROI SALMAN D’ARABIE SAOUDITE A SE DÉBARRASSER DU PRÉSIDENT BARACK OBAMA QUI  NE MÉRITE PLUS AUCUNE CONSIDÉRATION ET A L’EXCLURE DE LA COALITION DES FORCES DU BIEN QUI DOIT METTRE FIN A L’EFFUSION DE SANG EN SYRIE, CAR CF CI-DESSOUS

→ LE MONDE A ÉTÉ TÉMOIN QUAND LE PRÉSIDENT BARACK OBAMA, APRÈS AVOIR REGARDÉ LE PEUPLE SYRIEN ÊTRE MASSACRÉ PENDANT PLUS DE CINQ ANNÉES PAR BACHAR AL ASSAD, L’AYATOLLAH ALI KHAMENEÏ, ASSANE ROUANI ET VLADIMIR POUTINE,  A OSÉ DÉCLARER QU’UN CESSEZ-LE FEU EST EN TRAIN DE SE NÉGOCIER, PRÉCISÉMENT AU MOMENT OU NOUS AVONS APPELÉ LES PAYS DU GROUPE RÉGIONAL DE L’ORIENT A ENVOYER DES TROUPES EN SYRIE POUR METTRE FIN A L’EFFUSION DE SANG, CAPTURER BACHAR AL ASSAD, ABOUBACAR AL BAGDADI, CHASSER L’AYATOLLAH ALI KHAMENEÏ, ASSANE ROUANI ET VLADIMIR POUTINE ET ENGAGER DES POURSUITES JUDICIAIRES CONTRE EUX AFIN DE RENDRE JUSTICE A LEURS CENTAINES DE MILLIERS DE VICTIMES SYRIENNES: CETTE IGNOBLE DÉCLARATION LE PRÉSIDENT BARACK OBAMA L’A FAITE POUR PROTÉGER LES CRIMINELS QUI PERSÉCUTENT LE PEUPLE SYRIEN, ET POUR EMPÊCHER LA COALITION DES FORCES DU BIEN DE METTRE FIN AU MASSACRE DU PEUPLE SYRIEN.

NB: LES PAYS DU GROUPE RÉGIONAL DE L’ORIENT DOIVENT DÉSORMAIS ÊTRE AUTONOMES POUR ASSURER LEUR PROPRE  SÉCURITÉ ET SE DÉBARRASSER DÉFINITIVEMENT DU PRÉSIDENT BARACK OBAMA QUI EST UN VÉRITABLE POIDS MORT, UNE ENTRAVE A TOUTE ACTION QUI PROTÈGE LES PEUPLES DES CRIMINELS, DANS LA MESURE OU IL PROTÈGE LES CRIMINELS BACHAR AL ASSAD, L’AYATOLLAH ALI KHAMENEÏ, ASSANE ROUANI ET VLADIMIR POUTINE,  RESPONSABLES DE LA MORT DE CENTAINES DE MILLIERS DE SYRIENS.

Madame Ndèye Khady Ba



…. # → PAR CONSÉQUENT NOUS DEMANDONS AUX MUSULMANS DE TOUS LES PAYS DU MONDE DE CONSIDÉRER LE PRÉSIDENT BARACK OBAMA QUI PROTÈGE LES CRIMINELS BACHAR AL ASSAD, L’AYATOLLAH ALI KHAMENEÏ, ASSANE ROUANI ET VLADIMIR POUTINE, COMME UN ENNEMI AVÉRÉ DE L’ISLAM QUI SANCTIONNE TOUT ASSASSINAT, ET DE NE PLUS JAMAIS L’IMPLIQUER DANS LE RÈGLEMENT DES CRISES DANS LES PAYS MUSULMANS.

EXHORTER TOUS LES PEUPLES ET TOUS LES DIRIGEANTS DU MONDE A REJETER DÉFINITIVEMENT TOUTE PROPOSITION FORMULÉE DANS LE CADRE DE  LA GESTION DES AFFAIRES DU MONDE PAR LE PRÉSIDENT BARACK OBAMA, QUI S’EST RÉVÉLÉ ÊTRE LE PLUS GRAND FOSSOYEURS DES LOIS ET CODES CONTENUES DANS NOS CONVENTION ET QUI SANCTIONNENT LES CRIMINELS, ET LE PROMOTEUR DES MOLLAHS CRIMINELS QUI DIRIGENT L’IRAN;  LE PRÉSIDENT BARACK OBAMA QUI S’EST RÉVÉLÉ ÊTRE LE PLUS GRAND OFFENSEUR DE L’ISLAM QUI SANCTIONNENT LES CRIMINELS: 1. EN EFFET LE MONDE A ÉTÉ TÉMOIN DES PROPOS DE BARACK OBAMA QUI O OSÉ INSULTE TOUT LE MONDE EN SOUTENANT QU’ »IL ÉTAIT ARRIVÉ A LA CONCLUSION QU’IL FALLAIT NÉGOCIER AVEC LE CRIMINEL BACHAR AL ASSAD; 2. LE MONDE A ÉTÉ TÉMOIN QUAND LE PRÉSIDENT BARACK OBAMA A AUTORISE A TRAVERS L’ACCORD DE VIENNE 2015, AU RÉGIME CRIMINEL DES AYATOLLAHS IRANIENS TRICHEURS  « LA POSSIBILITÉ DE TRICHER POUR PARVENIR A LA BOMBE ATOMIQUE« ; 3. LE MONDE A ÉTÉ TÉMOIN QUAND LE PRÉSIDENT BARACK OBAMA A OSÉ AFFIRMER QUE LE RÈGLEMENT DU DOSSIER SYRIEN DEVAIT PASSER PAR UN CRIMINEL DÉNOMMÉ VLADIMIR POUTINE QUI AVEC SES MILLIERS DE MORTS EN UKRAINE COMPTE DES CENTAINES DE MILLIERS DE MORTS EN SYRIE; 4. LE MONDE A ÉTÉ TÉMOIN QUAND LE PRÉSIDENT BARACK OBAMA, APRÈS AVOIR REGARDÉ LE PEUPLE SYRIEN ÊTRE MASSACRÉ PENDANT PLUS DE CINQ ANNÉES PAR BACHAR AL ASSAD, L’AYATOLLAH ALI KHAMENEÏ, ASSANE ROUANI ET VLADIMIR POUTINE,  A OSÉ DÉCLARER QU’UN CESSEZ-LE FEU EST EN TRAIN DE SE NÉGOCIER, PRÉCISÉMENT AU MOMENT OU NOUS AVONS APPELÉ LES PAYS DU GROUPE RÉGIONAL DE L’ORIENT A ENVOYER DES TROUPES EN SYRIE POUR METTRE FIN A L’EFFUSION DE SANG, CAPTURER BACHAR AL ASSAD, ABOUBACAR AL BAGDADI, CHASSER L’AYATOLLAH ALI KHAMENEÏ, ASSANE ROUANI ET VLADIMIR POUTINE ET ENGAGER DES POURSUITES JUDICIAIRES CONTRE EUX AFIN DE RENDRE JUSTICE A LEURS CENTAINES DE MILLIERS DE VICTIME SYRIENNE.

NB1 AUJOURD’HUI  A TRAVERS LES FAITS INACCEPTABLES OBSERVES CI DESSUS, TOUS LES LÉGALISTES DU MONDE DÉTIENNENT LA PREUVE QUE LE PRÉSIDENT BARACK OBAMA EST UNE MENACE MAJEURE POUR LA SÉCURITÉ DU MONDE, DANS LA MESURE OU NON SEULEMENT IL EMPÊCHE DE RÉGLER LES CRISES DU MONDE EN CONFORMITÉ AVEC LA LOI, MAIS IL ENTRAVE TOUTE INITIATIVE POUR NEUTRALISER LES RESPONSABLES DE CRIMES COMMIS EN SYRIE.

NB2.AUJOURD’HUI A TRAVERS LES FAITS INACCEPTABLES  OBSERVES CI DESSUS TOUS LES MUSULMANS DU MONDE DÉTIENNENT LA PREUVE QUE LE PRÉSIDENT BARCAK OBAMA EST UNE OFFENSE MAJEURE POUR L’ISLAM DANS LA MESURE OU NON SEULEMENT IL EMPÊCHE DE RÉGLER LES CRISES DU MONDE EN CONFORMITÉ AVEC L’ISLAM QUI SANCTIONNE TOUT CRIME, MAIS IL ENTRAVE TOUTE INITIATIVE POUR NEUTRALISER LES RESPONSABLES DE CRIMES COMMIS EN SYRIE.

→ PAR CONSÉQUENT NOUS DEMANDONS AUX MUSULMANS DE TOUS LES PAYS DU MONDE DE CONSIDÉRER LE PRÉSIDENT BARACK OBAMA QUI PROTÈGE LES CRIMINELS  BACHAR AL ASSAD, L’AYATOLLAH ALI KHAMENEÏ, ASSANE ROUANI ET VLADIMIR POUTINE, COMME UN ENNEMI AVÉRÉ DE L’ISLAM QUI SANCTIONNE TOUT ASSASSINAT, ET DE NE PLUS JAMAIS L’IMPLIQUER DANS LE RÈGLEMENT DES CRISES DANS LES PAYS MUSULMANS.

Madame Ndèye Khady Ba



… JEUNE AFRIQUE : du journalisme à l’arnaque, les subtilités d’une corruption qui commence à pourrir

INVITER TOUS LES PEUPLES DU MONDE A CONSTATER PAR EUX-MÊMES L’IGNORANCE CRASSE DES JOURNALISTES DE JEUNE AFRIQUE, QUI ONT VOULU SUIVRE LES TRACES DES CARICATURISTES DE CHARLIE HEBDO QUI VOUENT UNE HAINE IRRATIONNELLE AU PROPHETE MOUHAMMAD PSL, ET SE SONT LANCÉS DANS UNE CRITIQUE SUBJECTIVE DE CHEIKH AHMADOU BAMBA MBACKE AVEC DES ARGUMENTS PUÉRILS, SANS MÊME AVOIR PRIS LA PEINE DE CONNAÎTRE CHEIKH AHMADOU BAMBA MBACKE, QUI ÉTAIT LE FONDATEUR  DU MOURIDISME, L’HUMBLE  SERVITEUR DU SEIGNEUR DIEU ET LE PLUS GRAND LAUDATEUR DU SEIGNEUR DIEU ET DE SON PROPHÈTE MOUHAMMAD (CF SES SEPT TONNES CINQ CENT DE PAGES QU’IL A ÉCRITES POUR CÉLÉBRER LA LOUANGE DU SEIGNEUR DIEU), QUI ÉTAIT UN TRÈS GRAND INTELLECTUEL. ET JE PRÉCISE TOUT INTELLECTUEL AUTHENTIQUE PRENDRA PLAISIR A LIRE LES TRÈS BEAUX TEXTES DE CHEIKH AHMADOU BAMBA MBACKE.  AU LIEU DE S’ABAISSER A CRITIQUER CHEIKH AHMADOU BAMBA MBACKE SANS ARGUMENTAIRE VALIDE, JE CONSEILLE AUX JOURNALISTES DE JEUNE AFRIQUE DE ROMPRE AVEC LA CORRUPTION QUI LES A CONDUIT A FAIRE DES INTERVIEWS INDIGNES DU CRIMINEL PAUL KAGAME, QUI EST A L’ORIGINE DU GÉNOCIDE RWANDAIS (CF L’AVION DU PRÉSIDENT JUVENAL ABIARIMANA ABATTU PAR PAUL KAGAME) DE 1994 QUI A FAIT PLUS DE NEUF CENT MILLES MORTS; CRIMINEL PAUL KAGAME QUI AVEC LAURENT NKUNDA, BOSCO NTAGANDA DÉSTABILISE DEPUIS 1998  LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE, OU IL A ASSASSINE PLUS DE CINQ MILLIONS DE CONGOLAIS, ET OU IL A VIOLE DES MILLIERS DE FEMMES.

A TITRE DE RAPPEL MON ARTICLE CI DESSOUS

02-01-2014: CONDAMNER AVEC LA DERNIÈRE ENERGIE L’ASSASSINAT DE PATRICK KAREGEYA L’EX CHEF DES RENSEIGNEMENTS DE  PAUL KAGAME QUI L’A ÉLIMINÉ POUR L’EMPÊCHER D’APPORTER A LA JUSTICE INTERNATIONALE LES PREUVES QU’IL EST LE RESPONSABLE DE L’ATTENTAT PAR LEQUEL A ÉTÉ ABATTU L’AVION DU PRÉSIDENT JUVENAL ABIARIMANA. JE DÉNONCE  LA POURSUITE DES DÉRIVES CRIMINELLES DE PAUL KAGAME QUI NON SEULEMENT EST LE RESPONSABLE DU GÉNOCIDE RWANDAIS DE 1994 (PRES D’UN MILLION DE MORTS) QU’IL A DÉCLENCHÉ AVEC  L’ASSASSINAT DU PRÉSIDENT JUVENAL ABYARIMANA, MAIS PLUS GRAVE PAUL KAGAME EST LE CRIMINEL QUI DEPUIS 1998 DÉSTABILISE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO OU IL A MASSACRÉ PLUS DE CINQ MILLIONS DE CONGOLAIS,  ET OU IL VOLE DES RESSOURCES MINIÈRES POUR LES VENDRE SUR LES MARCHES INTERNATIONAUX AU POINT QUE 25% DU PIB RWANDAIS PROVIENNENT DE VOLS DE RESSOURCES MINIÈRES DE LA R.D.C.  J’APPELLE L’ONU A SES RESPONSABILITÉS, ET JE DEMANDE AUX PAYS OCCIDENTAUX MEMBRES PERMANENTS DU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE S’AFFRANCHIR DE LA RESPONSABILITÉ PASSIVE DU GÉNOCIDE RWANDAIS QUE BRANDIT PAUL KAGAME POUR LES EMPÊCHER DE LE FAIRE JUGER: 1. POUR AVOIR DÉCLENCHÉ LE GÉNOCIDE RWANDAIS DANS LEQUEL IL A ENTRAÎNÉ LA MORT DE PRES D’UN MILLION DE RWANDAIS, 2. POUR  SES PLUS DE CINQ MILLIONS DE CONGOLAIS MASSACRES,. POUR LES MILLIERS DE FEMMES EN R.D. CONGO QU’IL A FAIT VIOLER  ET POUR LES VOLS DE RESSOURCES MINIÈRES EN R.D.C.
 
JUSQU’A QUAND EST-CE QUE LE CONSEIL DE SÉCURITÉ EMPÊCHERA LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE DE PRENDRE EN COMPTE LES PLAINTES QUE J’AI DÉPOSÉES CONTRE LE CRIMINEL PAUL KAGAME? NOUS EN AVONS ASSEZ DE VOIR LE CRIMINEL PAUL KAGAME NARGUER LE MONDE APRES LES MILLIONS DE VIES QU’IL A VOLÉES AU RWANDA ET EN R.D. CONGO, ET NOUS DEMANDONS SOLENNELLEMENT A LA PROCUREURE DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE DE S’AUTO-SAISIR POUR JUGER PAUL KAGAME, CAR IL EST INCONCEVABLE QU’APRES AVOIR FAIT TANT DE MAL A L’HUMANITÉ QUE LE CRIMINEL PAUL KAGAME CONTINUE DE RESTER IMPUNI, ET D’UTILISER L’ARGENT DES VOLS DE RESSOURCES MINIÈRES POUR DÉVELOPPER LE RWANDA. IL EST ÉVIDENT QUE LES FILS DU RWANDA SONT TÉTANISES PAR LA HONTE DE SAVOIR QUE 25% DE LEUR PIB PROVIENNENT DES VOLS COMMIS CHEZ LEURS FRÈRES DE LA R. D. .CONGO APRES QUE LEUR PRÉSIDENT PAUL KAGAME LES AIENT MASSACRÉS POUR LES AVOIR DÉPOUILLÉS . IL EST ÉVIDENT QUE LES FILS DU RWANDA IMMOBILISÉS SOUS LA DICTATURE RÉPRESSIVE DE PAUL KAGAME, CHERCHENT A TOUT PRIX A S’EN DÉBARRASSER; ET JE LEUR DIS TOUTE MA SYMPATHIE POUR LA DOULEUR DE LA PRÉSENCE DE PAUL KAGAME A LA TÊTE DE LEUR PAYS. JE TENDS MA MAIN AUX FILS DU RWANDA, ET JE LEUR DIS QUE NOUS SOMMES PRÊTS A LES AIDER A SE DÉBARRASSER DE PAUL KAGAME: NOUS AVONS DÉJÀ NOTRE PLAN D’ACTION AXÉ DANS LE DROIT, ET QUI SERA L’ARME FATALE CONTRE PAUL KAGAME. JE SUIS PRÊTE A PRÉSENTER A L’ONU MON « PLAN D’ACTION POUR LIBÉRER LE RWANDA DU CRIMINEL PAUL KAGAME, ET LE FAIRE JUGER POUR SES CRIMES AU RWANDA ET EN R.D. CONGO ». JE DEMANDE SOLENNELLEMENT AU S.G.DE L’ONU DE M’ACCORDER UNE AUDIENCE POUR L’APPLICATION DE CE PLAN D’ACTION QUI PERMETTRA A TOUTE LA RÉGION DE L’AFRIQUE CENTRALE DE CONNAITRE ENFIN LA PAIX AVEC LA FIN DE PAUL KAGAME.
Jeune Afrique UN JOURNAL DE CORROMPUS QUI FAIT D’ABJECTS MERCENARIATS AU PROFITS DE DIRIGEANTS CRIMINELS COMME PAUL KAGAME, POUR REDORER LEUR IMAGE DÉGOULINANT DU SANG DE LEURS VICTIMES .
CF L’INTERVIEW ACCORDÉE PAR LE CRIMINEL PAUL KAGAME A JEUNE AFRIQUE ET PUBLIÉE LE 07 AVRIL 2015: MIRACULEUSEMENT LES ABOMINABLES CRIMES DE PAUL KAGAME N’Y SONT PAS MENTIONNÉS PAR FRANÇOIS SOUDAN PRÉCISÉMENT PARCE QU’IL A BENEFICI ECOLES DES LARGESSES DE CET ASSASSIN!
...  JEUNE AFRIQUE : du journalisme à l’arnaque, les subtilités d’une corruption qui commence à pourrir  francois-soudan-sept2012FRANÇOIS SOUDAN DE JEUNE AFRIQUE QUI A SCANDALISE TOUT LE MONDE PAR L’INTERVIEW QU’IL A ACCORDÉE AU CRIMINEL PAUL KAGAME, MOYENNANT FINANCE!
 http://afrikainter.com/264-2/
 JEUNE AFRIQUE : du journalisme à l’arnaque, les subtilités d’une corruption qui commence à pourrir 

Un journal aussi vieux que les indépendances et dont les pratiques peu orthodoxes comment à sentir. Rackettes, chantages, habiles escroqueries, aucun article ou presque n’est innocent. Une pression sur un chef d’Etat pour obtenir quelques millions d’euros de publicité contre une grande interview, un arrangement pour voler au secours d’un dictateur qui veut sauter le verrou de la limitation des mandats, l’hebdomadaire est prêt à tout. Avec en tête de ligne, François SOudan, légendaire directeur de rédaction qui fait la bombance dans tous les palais présidentiel. Un portrait plus qu’objectif de lui, signé Thomas Hofnung. Bonne lecture!

 

Le 16 octobre, un étrange ballet a eu lieu devant le siège du magazine Jeune Afrique à Paris. Trois fourgonnettes de policiers ont pris position, rue d’Auteuil, pour parer d’éventuels débordements à la suite d’un appel à manifester lancé par des mouvements d’opposition congolais. L’objet de leur courroux ? Un sujet plutôt : François Soudan, le directeur de la rédaction, coupable à leurs yeux d’avoir approuvé le référendum convoqué par le président duCongo-Brazzaville, Denis Sassou-Nguesso, pour tenter de conserver un pouvoir qu’il détient sansdiscontinuer depuis 1997.

 

C’est un drôle de privilège que de pouvoir susciter une telle colère. On la retrouve sur Internet, où le journaliste, à l’instar du protagoniste de Maupassant dans Bel-Ami, est accusé pêle-mêle d’être « en service commandé d’un régime en fin de cycle », d’être une « plume barbouzarde » ou encore un « publireporter de luxe ». Cela fait beaucoup pour un seul homme, lequel affecte de prendre cela avec détachement : « Nombreux sont les journalistes couvrant l’Afrique à faire l’objet d’insultes », élude-t-il. Certes, mais François Soudan peutprétendre à une place sur le podium des journalistes les plus vilipendés pour ses écrits, sur le continent mais aussi en France.

Réelle admiration pour Kagamé

Pourquoi tant de haines ? Sans doute parce que cet homme austère, aux lunettes rectangulaires et à la démarche lente, cumule. Depuis la fin des années 1970, il officie à Jeune Afrique (JA) – un magazine régulièrement accusé de frayer avec nombre de dictateurs africains et demélanger rédactionnel et business. Dans les colonnes du journal fondé au début des années 1960 par Béchir Ben Yahmed, un ancienpolitique proche de Bourguiba, il défend, d’une plume acérée et alerte, des positions politiquement incorrectes.

Comme dans cet édito de la fin septembre intitulé « Aux urnes, Congolais ! », où il ferraille : « Pourquoi les Africains seraient les seuls àdevoir respecter, les mains liées dans le dos, des lois fondamentales d’inspiration coloniale qu’ils n’ont le plus souvent pas écrites eux-mêmes ? » Et de s’en prendre aux « bien-pensants » du nord de la Méditerranée : « La limitation des mandats a, en Afrique, ses partisans et ses détracteurs. Ce n’est pas parce que les premiers sont de loin les plus audibles, les mieux connectés et les mieux relayés par l’Occident auprès des médias et des ONG que les seconds n’existent pas et n’ont pas d’arguments. »

Lire aussi : Paul Kagamé s’ouvre la voie d’une présidence à vie

Il y a quelques semaines, François Soudan a également publié un livre d’entretiens avec l’homme qui accuse la France d’être « complice »d’un génocide, Paul Kagamé, le président du Rwanda1. Dans ces pages perce une réelle admiration – de la complaisance diront certains – pour l’autocrate de Kigali, au moment où ce dernier est taxé de dérive autoritaire et fortement critiqué par des pays qui l’ont pourtant soutenu à bout de bras jusqu’ici, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis. Une chose est sûre : il sera difficile de traiter François Soudan d’opportuniste…

Développement et sécurité contre libertés publiques

Droit dans ses bottes, Soudan assume tout. Le Congo, le Rwanda, les éditos, les entretiens avec les potentats africains et le reste. « J’écris ce que je pense, et je ne demande qu’une seule chose : qu’on me juge là-dessus. Est-ce que je me trompe ou pas dans mes analyses ? »Décryptage d’un collègue de JA : « Il a une vraie fascination pour les hommes forts, ceux dont il pense qu’ils ont une vision pour leur pays. »

Soudan, qui affiche une « sensibilité de gauche », ne dément pas. « Ce qui m’intéresse, c’est comment les gens vivent en Afrique, ce que font les dirigeants pour leurs populations sur le plan de la santé, de l’éducation, du développement économique… »Or, dans tous ces domaines, Paul Kagamé a engrangé de réels succès. Priorité au développement et à la sécurité, au détriment des libertés publiques : le débat dure depuis les indépendances et François Soudan, lui, a tranché. Sans état d’âme. « Il a fait le choix des dirigeants, pas celui des sociétés civiles », déplore un confrère de JA.

« QUI A DIT QUE LA PANTHÈRE MBOCHIE AVAIT TROQUÉ SES GRIFFES POUR LES PATTES DE VELOURS D’UN MATOU DE COMPAGNIE ? »

Ce qui n’empêche pas, au contraire, un certain lyrisme, devenu au fil des années sa marque de fabrique. Ainsi son portrait, fin août, du président congolais en chef de guerre avant la bataille du référendum : « Trempé, stoïque mais heureux, c’est un Denis Sassou-Nguesso nu tête et incurablement élégant qui, debout dans son véhicule de commandement, a passé en revue les troupes (…), droit comme un baobab sous l’averse équatoriale », écrit François Soudan, qui n’hésite pas à suggérer que le maître de Brazzaville vient d’être« béni » par ces pluies inopinées.

Et le journaliste de poursuivre : « Ce soir de fête nationale, il dansera la rumba sous l’œil de ses hôtes épuisés. Qui a dit que la panthère mbochie avait troqué ses griffes pour les pattes de velours d’un matou de compagnie ? » L’article, qui salue le « bilan » du président, ne mentionne pas qu’il a déjà passé trente ans au pouvoir et que la modification de la Constitution va lui permettre de se maintenir jusqu’en… 2031.

« L’Afrique, pour moi, n’est pas une terre étrangère »

« L’Afrique, pour moi, ce n’est pas une terre étrangère. L’Afrique, je la vis tous les jours, au sein de ma famille », justifie François Soudan en allumant une cigarette. Il a en effet épousé une « nièce » du président Denis Sassou-Nguesso (en réalité une parente éloignée). Le couple a deux filles, aujourd’hui âgées de 11 et 17 ans, scolarisées à Paris. Journaliste de formation, entrée en politique dans les années 1990, Arlette Soudan-Nonault vit et travaille à Brazzaville, où elle dirige une école privée, l’institut Saint-François d’Assise. François Soudan, lui, prend chaque été ses quartiers au Congo, où il passe pour un proche du clan Sassou, sans en être un intime.

Lire aussi : « Sassou », maître du Congo jusqu’en 2031 ?

Mais Arlette Soudan-Nonault est aussi et surtout membre du bureau politique du parti de « Sassou », le PCT (Parti congolais du travail). Toujours imperturbable, François Soudan n’y voit aucun conflit d’intérêts. « Plusieurs fois, par mes éditos, j’ai mis ma femme en difficulté, et je ne vois pas pourquoi je devrais arrêter d’écrire sur ce pays », dit-il. Heureux hasard, les deux époux étaient, en tout cas, sur la même ligne à propos du dernier référendum. « Dans n’importe quel autre journal, on aurait demandé à Soudan de ne plus écrire une ligne sur le Congo-Brazza », dit un confrère africain. Oui mais, justement, Jeune Afrique n’est pas un journal comme les autres.

Du journaliste couvrant le continent à l’amateur éclairé, en passant par les africanistes de tout poil, tous achètent JA chaque lundi et le lisent, parfois en se pinçant le nez. Car l’hebdo panafricain exhale depuis longtemps un fumet particulier, un mélange troublant de rédactionnel et de commercial. La parution d’un entretien avec un dirigeant africain ne s’accompagne-t-elle pas, bien souvent, d’un supplément économique, dans lequel figurent en bonne place des pubs du pays concerné ? « Parfois on doit partir en urgence dans tel ou tel Etat pour monter un dossier parce que la régie publicitaire a prévendu de la pub », témoigne un collaborateur du magazine.

Noir ou arabe

Soudan est très bien payé, mieux qu’un directeur de quotidien, assure l’un de ses proches, mais il a tout sauf la réputation d’être un homme d’argent. Habillé sobrement, il n’affiche aucun goût de luxe ostentatoire. Et réfute en bloc les accusations de publireportages qui lui sont adressées à propos de ses entretiens fleuves avec Kagamé, Gbagbo, Bozizé ou « Sassou » : « Ces interviews, on les publie d’abord parce que cela se vend bien et puis c’est intéressant à faire. Les articles du dossier économique sont de vrais papiers, et différentes sensibilités s’expriment sur un même sujet dans le journal. » S’il n’en profite pas personnellement, ses bonnes relations avec le pouvoir à Brazzaville sont mises à profit par la régie publicitaire du journal, qui « décroche tous les gros contrats en termes de communication distillés par le pouvoir », relève un journaliste en vue à Brazzaville.

L’homme est si discret que, sur le continent, beaucoup ont longtemps cru, du fait de son patronyme, qu’il était noir ou arabe. Ou qu’il avait pris un pseudo. « Je suis un pur Ch’ti », s’amuse François Soudan, né en 1952 au sein d’une famille de trois enfants, d’un père médecin et d’une mère au foyer. Aucune prédisposition particulière pour l’Afrique, dont il foule le sol pour la première fois au Bénin (à l’époque le Dahomey), au début des années 1970, pour y effectuer son service militaire en tant que coopérant. « Du jour au lendemain, je me suis retrouvé prof dans la brousse près de Ouidah, sans aucune formation. Je logeais dans des conditions rustiques, c’était vraiment intéressant. »

Lire aussi : La Centrafrique connaît un nouvel accès de violences interreligieuses

Suffisamment pour déterminer une vocation et, finalement, toute une vie. De retour en France, François Soudan achève ses études à l’Ecole supérieure de journalisme de Lille (ESJ), puis à Sciences Po Grenoble. Dans un contexte encore très marqué par la décolonisation, le jeune homme aux cheveux longs fait un mémoire sur le premier parti politique panafricain, le Rassemblement démocratique africain (RDA), créé en 1946 au Soudan français (l’actuel Mali). Son diplôme en poche, il écrit à différentes rédactions pour trouver du boulot. « C’était une autre époque en termes d’emploise souvient-il, j’ai eu tout de suite plusieurs réponses positives, notamment dans la presse régionale. » Mais aussi celle de Jeune Afrique. Ce sera donc Jeune Afrique.

« Une sorte de Yalta »

Il y entre en 1977, et va gravir tous les échelons de la rédaction jusqu’au sommet. « Je suis une anomalie », s’amuse-t-il, dans une allusion au turn-over traditionnel au sein de l’hebdo de Béchir Ben Yahmed. Un homme exigeant, autoritaire, pour ne pas dire caractériel, qui a usé nombre de ses collaborateurs, partis avec pertes et fracas, ou plus discrètement, avec des bleus à l’âme.

François Soudan, lui, est toujours là, fidèle au poste. Et, sans qu’on ne lui ait rien demandé, il fait l’éloge de son mentor auquel il a succédé en 2007 à la tête de la rédaction : « Je lui dois énormément, j’ai beaucoup appris à ses côtés. » Aujourd’hui âgé de 87 ans, celui qu’on désigne par ses initiales, « BBY » (comme on le fait pour des leaders africains), ne dirige plus la rédaction au quotidien. Il n’en est pas moins à son bureau tous les matins, à 7 h 30.

Depuis près dix ans, c’est un binôme, à défaut d’être un tandem, qui anime, souvent en alternance, la conférence de rédaction, chaque mardi à 11 heures : François Soudan et l’un des fils de BBY, Marwane Ben Yahmed. « Ils ont fait une sorte de Yalta : à chacun ses pays de prédilection où l’autre ne met pas les pieds », note un membre de la rédaction.

A chacun ses amis aussi : lors de la crise ivoirienne en 2011, François Soudan soutient Laurent Gbagbo jusqu’au bout alors que Marwane Ben Yahmed est très proche d’Alassane Ouattara. C’est aussi le fils de BBY qui « traite » Ali Bongo et « traitait » Blaise Compaoré ou le clan Ben Ali en Tunisie. Quant à l’autre fils de BBY, Amir, il gère la partie commerciale et notamment les événements très lucratifs organisés parJA.

« Le côté obscur de la Force »

François Soudan, fort de son ancienneté et de son expérience, est-il le vrai patron ? « Ce serait une erreur de le penseraffirme le juriste Albert Bourgi, qui y fut longtemps éditorialiste. Ce journal n’a qu’un seul chef, c’est Béchir Ben Yahmed. » Un lien très particulier, fondé sur un respect mutuel, unit les deux hommes. BBY fait passer des petites « notes vertes » (des fiches) à Soudan pour lui suggérer tel ou tel sujet.« Ils se comprennent à demi-mot », ajoute Bourgi. Soudan n’est certes pas le dauphin officiel de Béchir Ben Yahmed, mais sans doute son fils spirituel, et c’est bien lui qui fait tourner la rédaction de la rue d’Auteuil.

« C’est un sacré bosseur, un ascète, il relit tout, relève un autre journaliste. Les confidentiels, c’est lui. La plupart des scoops de JA, c’est lui. Quand le journal est en panne de “cover”, il en sort une de son chapeau au dernier moment. » Le professionnalisme de Soudan est salué par ses confrères. « Un fin connaisseur du continent », concède Albert Bourgi. « Une très belle plume », renchérit Francis Kpatindé, un autre ancien du journal, parti en 2005.

Des éloges que viennent contrer d’autres jugements, d’autant plus sévères que leurs auteurs préfèrent garder l’anonymat : « Soudan, c’est Dark Vador, lâche un confrère coutumier du continent. Il est passé du côté obscur de la Force. » Résumé d’un autre, bon connaisseur de la Françafrique : « Un journaliste talentueux, qui a vendu son âme au diable. »

Sur le terrain, François Soudan fait cavalier seul. « Dans les voyages officiels, il est un peu à part, toujours avec une pile de journaux impressionnante qu’il dévore entièrement », se remémore Antoine Glaser, l’ancien directeur de la Lettre du continent. Et plutôt que de dîneravec un collègue de passage à Conakry lors d’un reportage en Guinée, il préfère passer la soirée avec l’un de ses copains sur le continent, le président Alpha Condé, qui compte parmi ses conseillers Albert Bourgi.

« Le jour où il partira, le journal aura du mal à s’en remettre », relève Francis Kpatindé. A 63 ans, François Soudan finira sa carrière où il l’a commencée, rue d’Auteuil. Quitte à cautionner un dispositif journalistico-commercial peu orthodoxe et à défendre, envers et souvent contre tous, des positions qui ne le sont pas moins. « Soudan, c’est le Blanc qui prend le parti de l’Afrique, comme s’il s’identifiait totalement à elle », résume un spécialiste du continent. Ou du moins à l’idée qu’il s’en fait.

 

Le titre et l’introduction sont de la rédaction de Radio Afrika Inter

- See more at: http://afrikainter.com/264-2/#sthash.nGGA0AwT.dpuf

Madame Ndèye Khady Ba


ACCUSER L’ONU DE VOULOIR UTILISER SA TRIBUNE POUR VIOLER LES CODES QUE CONSTITUENT LES LOIS QUI SANCTIONNENT LES CRIMINELS, AFIN D’ENTÉRINER LES MASSACRES COMMIS EN SYRIE PAR VLADIMIR POUTINE, ASSANE ROUANI, L’AYATOLLAH ALI KHAMENÏ ET BACHAR AL ASSAD EN SYRIE, COMME UNE SOLUTION POLITIQUE …. NOUS DEMANDONS AUX PAYS DU GROUPE RÉGIONAL DE L’ORIENT D’ORGANISER LA CONTRE OFFENSIVE EN SYRIE, AFIN D’EN CHASSER LE CRIMINEL VLADIMIR POUTINE, TOUT COMME LES AFGHANS L’AVAIENT CHASSE DE L’AFGHANTAN!

ACCUSER L’ONU DE VOULOIR UTILISER SA TRIBUNE POUR VIOLER LES CODES QUE CONSTITUENT LES LOIS QUI SANCTIONNENT LES CRIMINELS, AFIN D’ENTÉRINER LES MASSACRES COMMIS EN SYRIE PAR  VLADIMIR POUTINE, ASSANE ROUANI, L’AYATOLLAH ALI KHAMENÏ ET BACHAR AL ASSAD EN SYRIE, COMME UNE SOLUTION POLITIQUE: EN EFFET ETANT DONNE QUE LA COALITION DES FORCES DU BIEN DIRIGÉE PAR LE ROUI SALMAN D’ARABIE SAOUDITE N’A TOUJOURS PAS DÉCLENCHÉ LA CONTRE OFFENSIVE FACE AUX BOMBARDEMENTS CRIMINELS DE VLADIMIR POUTINE SUR L’OPPOSITION SYRIENNE, L’ONU VEUT CONSIDÉRER COMME LÉGALES LES AVANCÉES SUR LE TERRAIN MILITAIRE JALONNÉES DE MASSACRES SUR LE PEUPLE SYRIEN,  DU CRIMINEL VLADIMIR POUTINE, … ET BACHAR AL ASSAD.

C’EST POURQUOI PRENANT A TÉMOIN TOUS LES PEUPLES ET TOUS LES CHEFS D’ÉTATS DU MONDE SUR CE COMPLOT OURDI PAR L’ONU CONTRE L’APPLICATION DU DROIT  SUR LE DOSSIER SYRIEN POUR VALIDER EN UNE « SOLUTION POLITIQUE » LES CRIMES COMMIS PAR VLADIMIR POUTINE, ASSANE ROUANI, L’AYATOLLAH ALI KHAMENÏ ET BACHAR AL ASSAD » NOUS DEMANDONS AUX PAYS DU GROUPE RÉGIONAL DE L’ORIENT:

1. DE CRACHER AVEC LA DERNIÈRE ENERGIE SUR CE PIÈGE TENDUE PAR L’ONU ET QU’ELLE APPELLE SOLUTION POLITIQUE.

2. DE NE PAS RESTER LES BRAS CROISEES A REGARDER LE CRIMINEL VLADIMIR POUTINE ET SES COMPLICES ENREGISTRER DES AVANCEES CRIMINELLES  SUR LE TERRAIN (CE SONT PRECISEMENT CES AVANCEES CRIMINELLES QUE L’ONU TENTE DE VALIDER A TRAVERS UNE IGNOBLE HIPOCRISE QU’ELLE APPELLE SOLUTION POLITIQUE) , MAIS D’ORGANISER LA CONTRE OFFENSIVE EN SYRIE, AFIN D’EN CHASSER LE CRIMINEL VLADIMIR POUTINE, TOUT COMME LES AFGHANS L’AVAIENT CHASSE DE L’AFGHANTAN!

Madame Ndèye Khady Ba



NVITER TOUS LES PEUPLES ET TOUS LES CHEFS D’ÉTATS DU MONDE, A CONSTATER PAR EUX-MÊMES LA FIN DÉSASTREUSE DU MANDAT DU PRÉSIDENT BARACK OBAMA, QUI S’EST PERMIS UNE NOUVELLE DÉCLARATION HONTEUSE, CF « LA RÉSOLUTION DE LA CRISE SYRIENNE PASSERA PAR VLADIMIR POUTINE », CE CRIMINEL QUI APRÈS AVOIR ASSASSINE DES MILLIERS D’UKRAINIENS ET VENU EN SYRIE, POUR DIT-IL « LAVER L’AFFRONT QUE SES SOLDATS AVAIENT SUBI EN AFGHANISTAN DE LA PART DES MUSULMANS QUI LES EN AVAIENT CHASSÉS.JE CONDAMNE AVEC LA DERNIÈRE ÉNERGIE LE SABOTAGE DE L’APPLICATION DE LA LOI PAR LE PRÉSIDENT BARACK OBAMA, QUI NE SE CONTENTE PAS DE VIOLER LES TEXTES DE L’UNION AFRICAINE POUR ENCOURAGER LE SÉPARATISME AU SOUDAN DU SUD; ….

INVITER TOUS LES PEUPLES ET TOUS LES CHEFS D’ÉTATS DU MONDE, A CONSTATER PAR EUX-MÊMES LA FIN DÉSASTREUSE DU MANDAT DU PRÉSIDENT BARACK OBAMA, QUI S’EST PERMIS UNE NOUVELLE DÉCLARATION HONTEUSE, CF « LA RÉSOLUTION DE LA CRISE SYRIENNE PASSERA PAR VLADIMIR POUTINE », CE CRIMINEL QUI APRÈS AVOIR ASSASSINE DES MILLIERS D’UKRAINIENS ET VENU EN SYRIE, POUR DIT-IL « LAVER L’AFFRONT QUE SES SOLDATS AVAIENT SUBI EN AFGHANISTAN DE LA PART DES MUSULMANS QUI LES EN AVAIENT CHASSÉS.JE CONDAMNE AVEC LA DERNIÈRE ÉNERGIE LE SABOTAGE DE L’APPLICATION DE LA LOI PAR LE PRÉSIDENT BARACK OBAMA, QUI NE SE CONTENTE PAS DE VIOLER LES TEXTES DE L’UNION AFRICAINE POUR ENCOURAGER LE SÉPARATISME AU SOUDAN DU SUD; LE PRÉSIDENT BARACK OBAMA QUI S’EST CROISÉ LES BRAS POUR REGARDER BACHAR AL ASSAD, L’AYATOLLAH ALI KHAMENEÏ ET ASSANE ROUANI, AINSI QUE VLADIMIR POUTINE MASSACRER SANS PITIÉ LE PEUPLE SYRIEN ET DETRUIRE LA SYRIE; LE PRÉSIDENT BARCK OBAMA QUI AUJOURD’HUI OSE DIRE A LA FACE DU MONDE QUE LE RÈGLEMENT DU DOSSIER SYRIEN PASSERA PAR LE CRIMINEL VLADIMIR POUTINE, QUI EST LE PRINCIPAL RESPONSABLE DU DRAME SYRIEN.

Madame Ndèye Khady BA



MESSAGE ADRESSÉ AU PRÉSIDENT DU TCHAD, SON EXCELLENCE MONSIEUR IDRISS DEBI, SOLDAT DE LA PAIX DU GOUVERNEMENT MONDIAL DE L’ANNÉE 2015, QUI A ÉTÉ NOMMÉ POUR UNE ANNÉE A LA PRÉSIDENCE TOURNANTE DE L’UNION AFRICAINE: « EXCELLENCE, AFIN DE GÉRER DE FAÇON OPTIMALE VOTRE PRÉSIDENCE DE L’UNION AFRICAINE, DANS LE LAPS DE TEMPS TRÈS COURT D’UNE ANNÉE QUE CONSTITUE LE DÉLAI Y ACCORDÉ, JE VOUS PROPOSE DE M’ACCORDER L’HONNEUR DE VENIR AU TCHAD POUR METTRE A VOTRE DISPOSITION MES COMPÉTENCES DANS LA RÉSOLUTION DES CRISES PARTOUT DANS LE MONDE ….

MESSAGE ADRESSÉ AU PRÉSIDENT DU TCHAD, SON EXCELLENCE MONSIEUR IDRISS DEBI,  SOLDAT DE LA PAIX DU GOUVERNEMENT MONDIAL DE L’ANNÉE 2015, QUI A ÉTÉ NOMMÉ POUR UNE ANNÉE A LA PRÉSIDENCE TOURNANTE DE L’UNION AFRICAINE:

Idriss-Déby-à-lONU-1PRÉSIDENT DU TCHAD, SON EXCELLENCE MONSIEUR IDRISS DEBI, SOLDAT DE LA PAIX DU GOUVERNEMENT MONDIAL DE L’ANNÉE 2015.

« EXCELLENCE, AFIN DE GÉRER DE FAÇON OPTIMALE VOTRE PRÉSIDENCE DE L’UNION AFRICAINE, DANS LE LAPS DE TEMPS TRÈS COURT D’UNE ANNÉE QUE CONSTITUE LE DÉLAI Y ACCORDÉ, JE VOUS PROPOSE DE M’ACCORDER L’HONNEUR DE VENIR AU TCHAD POUR METTRE A VOTRE DISPOSITION MES COMPÉTENCES DANS LA RÉSOLUTION DES CRISES PARTOUT DANS LE MONDE. JE VOUS PROPOSE DE NE PAS GÉRER VOTRE GOUVERNANCE AFRICAINE EN AJOUTANT CES TÂCHES AUX TÂCHES NATIONALES QUI ÉTAIENT DÉJÀ  CONFIÉES A VOS COLLABORATEURS QUI SE RETROUVERONT SURCHARGÉS DE TRAVAIL CE QUI DIMINUERA LEUR EFFICACITÉ; MAIS JE VOUS PROPOSE DE METTRE EN PLACE UN « STAFF AD HOC », POUR VOUS AIDER DANS LA GESTION DES CRISES QUI SECOUENT LE CONTINENT AFRICAIN. JE SUIS DISPOSÉE A VENIR  AU TCHAD SANS PERDRE DE TEMPS, POUR UNE DURÉE D’UNE ANNÉE CORRESPONDANT A VOTRE GOUVERNANCE DE L’UNION AFRICAINE, CECI DÈS QUE VOUS M’ENVERREZ VOTRE RÉPONSE SIGNIFIANT QUE VOUS ME RECRUTEZ COMME CONSEILLÈRE OU ASSISTANTE   POUR TRAVAILLER AVEC VOUS A LA RÉSOLUTION DES CRISES AFRICAINES DANS LE CADRE DE CE « STAFF AD HOC POUR LA RÉSOLUTION DES CRISES EN AFRIQUE » . JE PRÉCISE QU’EN TANT QUE PRÉSIDENT DE L’UNION AFRICAINE, QUI EST UNE INSTITUTION INTER-ÉTATS DONT LES DÉCISIONS PRIMENT SUR LES RÈGLES DES ÉTATS PRIS INDIVIDUELLEMENT, LE PRÉSIDENT SÉNÉGALAIS SON EXCELLENCE MONSIEUR MACKY SALL N’AURA AUCUNE RAISON LÉGALE DE CONTESTER VOTRE CHOIX SUR MA PERSONNE. AUSSI, DANS L’ATTENTE DE VOTRE RÉPONSE, JE VOUS DIS TOUTE MON IMPATIENCE DE VENIR AU TCHAD POUR DÉMARRER CETTE NOBLE MISSION DE SECOURIR LES POPULATIONS VICTIMES DE CRIMES. JE VOUS PRIE D’ACCEPTER, EXCELLENCE L’ASSURANCE DE MA CONSIDÉRATION DISTINGUÉE.

Madame Ndèye Khady Ba

Email: khadyja613@gmail.com

P.S:

1 DANS L’URGENCE, ET AFIN QUE TOUS LES DIRIGEANTS AFRICAINS EN SOIENT INFORMÉS, JE SUIS OBLIGÉE DE VOUS ADRESSER CETTE PRÉSENTE VIA www.baunblogfr.unblog.fr

2. VOUS POUVEZ AUSSI M’ADRESSER VOTRE RÉPONSE DIRECTEMENT VIA www.baunblogfr.unblog.fr: EN CLIQUANT SUR LE TITRE DU PRÉSENT ARTICLE,  VOUS AUREZ UN ESPACE POUR COMMENTAIRE; VOUS POURREZ Y INSÉRER VOTRE RÉPONSE A MA PROPOSITION »



1234

actualité et infos décortiq... |
Le chat à neuf queues |
Blog de Jean-Louis Simon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ATTAC Burkina Faso
| Les délibérations du Consei...
| Gouvernance territoriale, d...