EXHORTER L’UNION AFRICAINE ET LA C.E.D.E.A.O. A CRÉER UNE JURIDICTION SPÉCIALE AD HOC (CF LA JURIDICTION AD HOC CRÉÉE POUR JUGER HISSENE HABRE ) , POUR JUGER LE CHEF REBELLE AL ASSANE WATARA NON SEULEMENT POUR LES CRIMES QU’IL A COMMIS DURANT LA GOUVERNANCE GBAGBO PENDANT LAQUELLE IL N’A CESSE DE DÉSTABILISER LA COTE D’IVOIRE, POUR SES CRIMES COMMIS DURANT LA CRISE IVOIRIENNE DE 2010, MAIS AUSSI POUR LA MENACE QU’IL REPRÉSENTE POUR LA SOUS-REGION DE L’AFRIQUE DE L’OUEST, DANS LE PARRAINAGE ET LA PROTECTION DE CRIMINEL COMME GUILLAUME SORO ET BLAISE COMPAORE, ….

EXHORTER L’UNION AFRICAINE ET LA C.E.D.E.A.O. A CRÉER UNE JURIDICTION SPÉCIALE AD HOC (CF LA JURIDICTION AD HOC CRÉÉE POUR JUGER HISSENE HABRE ) , POUR JUGER LE CHEF REBELLE AL ASSANE WATARA NON SEULEMENT POUR LES CRIMES QU’IL A COMMIS DURANT LA GOUVERNANCE GBAGBO PENDANT LAQUELLE IL N’A CESSE DE DÉSTABILISER LA COTE D’IVOIRE, POUR SES CRIMES COMMIS DURANT LA CRISE IVOIRIENNE DE 2010, MAIS AUSSI POUR LA MENACE QU’IL REPRÉSENTE POUR LA SOUS-REGION DE L’AFRIQUE DE L’OUEST, DANS LE PARRAINAGE ET LA PROTECTION DE CRIMINEL COMME GUILLAUME SORO ET BLAISE COMPAORE, A QUI IL VIENT DE DONNER LA NATIONALITÉ IVOIRIENNE POUR QU’IL ÉCHAPPE A LA JUSTICE BURKINABE: CE RAISONNEMENT PUÉRILE D’AL ASSANE WATARA NE SURPREND PERSONNE, CAR EN TANT QUE GANGSTER IL EST CAPABLE DE TOUT: MAIS GRÂCE A DIEU, AUCUN AFRICAIN NE SAURAIT ÉCHAPPER A LA JURIDICTION  AD HOC QUI SERA MISE EN PLACE POUR CLARIFIER ET JUGER LES CRIMES DU TRIO WATARA, SORO, COMPAORE INCHA ALLAOU!

Alassane Ouattara - un drole de démocrate - il accorde la nationalité ivoirienne à blaise comparé pour ne pas avoir à l'extraderAL ASSANE WATARA, UN BANDIT A LA TÊTE DE LA COTE D’IVOIRE ET QUI EST DEVENUE UNE MENACE MAJEURE POUR TOUTE L’AFRIQUE DE L’OUEST
www.afrique-sur7.f

Fév 23, 2016

Pour un démocrate, Alassane Ouattara se paie bien la tête des Ivoiriens et des Burkinabè et pas qu’un peu. Le chef de l’Etat ivoirien vient d’accorder la nationalité ivoirienne à l’ancien despote, Blaise Compaoré. S’aurait été une autre personne que cette mesure prise par le locataire du palais présidentiel d’Abidjan n’aurait choqué personne.

La démocratie selon Alassane Ouattara.

Cette affaire est à peine croyable, pourrait-on dire. Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara a accordé la nationalité ivoirienne à l’ex-président burkinabè, Blaise Compaoré. Mais pourquoi une telle envie subite d’attribuer la nationalité ivoirienne à un homme qui partage la vie d’une ressortissante ivoirienne depuis de nombreuses années et qui n’a jamais daigné réclamer la nationalité du pays d’origine de son épouse ? Cette interrogation est une invitation à statuer sur ce cas plus que litigieux. ….

L’inquiétant deux poids deux mesures de Ouattara.

M. Ouattara occulte de la procédure les prescriptions de l’article 40 qui stipule que « L’étranger qui a fait l’objet d’un arrêté d’expulsion ou d’un arrêté d’assignation à résidence ne peut acquérir la nationalité ivoirienne de quelque manière que ce soit ou être réintégré si cet arrêté n’a pas été rapporté dans les formes où il est intervenu ». Seulement, le cas de Compaoré est plus grave. L’ancien patron du Congrès pour la Démocratie et la Paix (CDP) était déjà sous le coup d’un mandat d’arrêt international pour assasinat au moment de sa naturalisation. Son refus de répondre à la convocation de la justice de son pays n’en fait pas non plus une personne de « bonne moralité » comme l’exigent les textes du code de naturalisation. Il n’aurait jamais dû bénéficier de la nationalité ivoirienne, en tout cas pas avant la fin de la procédure judiciaire qui le vise.

Alors qu’il a envoyé l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, son propre compatriote, à la CPI pour crimes de sang, dit-il pour mettre fin à l’impunité, le même Alassane Ouattara accorde volontairement la nationalité ivoirienne comme bouclier à son ami Blaise Compaoré pour l’aider à se soustraire des griffes de la justice de son propre pays. Et pour se donner bonne conscience, il accepte de livrer certains pions de l’ex-Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP), de véritables menus fretins, aux autorités judiciaires du Burkina Faso. ….

Afficher l'image d'origineGUILLAUME SORO ET BLAISE COMPAORE, DEUX DANGEREUX BANDITS PROTEGES PAR AL ASSANE WATARA

http://www.ivoirebusiness.net

Rebondissement Ecoutes: Selon les USA, le Burkina pas à

l’abri d’un faux coup tant que Soro et Compaoré en Côte

d’Ivoire. Des écoutes entre Soro et Compaoré existeraie

nt !

Publié le Lundi 14 Décembre 2015.

- See more at: http://www.ivoirebusiness.net/articles/rebondissement-ecoutes-selon-les-usa-le-burkina-pas-%C3%A0-l%E2%80%99abri-d%E2%80%99un-faux-coup-tant-que-soro#sthash.zROdR6Ct.dpuf

 

Selon le site Koaci.com rapportant une source diplomatique américaine en poste à Abidjan, le Burkina Faso ne sera pas stable tant que Blaise Compaoré et Guillaume Soro seront en Côte d’Ivoire.
« La stabilité du Burkina Faso ne pourra être assurée tant que sont en Côte d’Ivoire », rapporte cette source diplomatique à l’ambassade des Etats Unis à Abidjan rencontrée dans le cadre de l’affaire des écoutes téléphoniques Soro/Bassolé.

Toujours selon cette source, les Etats Unis suivent de très près cette affaire d’écoutes téléphoniques qu’elles auraient déjà authentifiées.
Rien n’exclut que le pays de Barack Obama ait prêté mains fortes aux autorités de la transition dans le cadre de ce scandale, comme le rapporte Koaci.com.

Lequel affirme que cette source diplomatique américaine n’a ni confirmé, ni infirmé l’aide américaine au Burkina Faso dans l’interception et la diffusion des dites écoutes.
Mais cette source révèle par ailleurs l’existence d’écoutes téléphoniques entre Guillaume Soro et Blaise Compaoré, sans plus de précisions.

Serge Touré

- See more at: http://www.ivoirebusiness.net/articles/rebondissement-ecoutes-selon-les-usa-le-burkina-pas-%C3%A0-l%E2%80%99abri-d%E2%80%99un-faux-coup-tant-que-soro#sthash.zROdR6Ct.dpuf

 



Laisser un commentaire

actualité et infos décortiq... |
Le chat à neuf queues |
Blog de Jean-Louis Simon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ATTAC Burkina Faso
| Les délibérations du Consei...
| Gouvernance territoriale, d...