DEMANDER INSTAMMENT A TOUS LES DIRIGEANTS AFRICAINS, PARTICULIÈREMENT AU PRÉSIDENT DU MALI, DE NE JAMAIS IMPLIQUER LE ROI MOUHAMMED VI DANS UN QUELCONQUE RÈGLEMENT DE CRISE, CAR IL EST LUI-MÊME EN DEHORS DE LOI AVEC SES PRÉTENTIONS ILLÉGALES SUR LE SAHARA OCCIDENTAL; ON NE PEUT PAS ÊTRE EN DEHORS DE LOI ET PRÉTENDRE RÉGLER DES CRISES QUI EXIGENT L’APPLICATION DE LA LOI.

EXHORTER LES CHEFS D’ÉTATS MEMBRES  MEMBRES DE L’UNION AFRICAINE AVEC QUI LE ROI MOUHAMMED VI DU MAROC DOIT S’ENTRETENIR DANS SA TOURNÉE AFRICAINE, A EXIGER DE LUI LE RESPECT DES TEXTES DE L’UNION AFRICAINE SUR L’INTANGIBILITÉ DES FRONTIÈRES TELLES QU’ELLES SE PRÉSENTENT AU LENDEMAIN DES INDÉPENDANCES; LE SAHARA OCCIDENTAL EST UN PAYS SOUVERAIN, OR NOUS AVONS NOTE LA FIXATION DES DIRIGEANTS MAROCAINS POUR S;APPROPRIER ILLÉGALEMENT CE PAYS. AUSSI NOUS APPELONS LES DIRIGEANTS AFRICAINS A RAPPELER LE ROI MOUHAMMED VI AU RESPECT DE LOI ET A NE PAS ENTRE DANS L’HISTOIRE COMME UN ‘VULGAIRE VOLEUR’; CAR SELON LE DROIT LE FAIT DE S’APPROPRIER CE QUI NE VOUS APPARTIENT PAS EST UN CRIME DE VOL, MÊME SI CELUI QUI COMMET CET ACTE SANCTIONNE PAR LA LOI EST UN ROI. JE DEMANDE INSTAMMENT A TOUS LES DIRIGEANTS AFRICAINS, PARTICULIÈREMENT AU PRÉSIDENT DU MALI, DE NE JAMAIS IMPLIQUER LE ROI MOUHAMMED VI DANS UN QUELCONQUE RÈGLEMENT DE CRISE, CAR IL EST LUI-MÊME EN DEHORS DE LOI AVEC SES PRÉTENTIONS ILLÉGALES SUR LE SAHARA OCCIDENTAL; ON NE PEUT PAS ÊTRE  EN DEHORS DE LOI ET PRÉTENDRE RÉGLER DES CRISES QUI EXIGENT L’APPLICATION DE LA LOI. EN D’AUTRES TERMES LE ROI MOUHAMMED VI NE PEUT PAS ÊTRE ACCUSÉ DE VOLER LE PAYS APPELÉ SAHARA OCCIDENTAL, ET ENSUITE VENIR DONNER DES LEÇONS DE DROIT DANS LA CRISE MALIENNE; DU RESTE LE FAIT MÊME QUE LE ROI MOUHAMMED VI AIT REÇU UNE DÉLÉGATION DE CET ‘AZAWAD’‘ QUI N’EST QUE PURE FICTION DANS L’ESPRIT DE CES NARCOTRAFIQUANTS QUI N’ASPIRENT QU’A AVOIR UNE ZONE DE NON DROIT POUR MENER LEURS TRAFIQUES EN TOUTE QUIÉTUDE, PROUVE QUE LE ROI MOUHAMMED VI ÉVOLUE HORS DU DROIT, ET QU’IL EST INACCEPTABLE QU’IL SOIT IMPLIQUE DANS LE RÈGLEMENT DU DOSSIER MALIEN QUI EST JUDICIAIRE; LE SÉPARATISME EST ILLÉGAL ET NON CONFORME AUX TESTES DE L’UNION AFRICAINE. IL N’EST PAS QUESTION D’UNE AUTONOMIE A DES NARCOTRAFIQUANTS. .NOUS DISONS AU ROI MOUHAMMED VI QUE NOUS SUIVONS SON ACTION ET SES DÉCLARATIONS; ET NOUS LE METTONS EG GARDE CONTRE TOUT SOUTIEN A UNE AUTONOMIE OU AU SÉPARATISME DES NARCOTRAFIQUANTS MALIENS QUI VEULENT UN ‘AZAWAD’ POUR GÉRER EN TOUTE SÉRÉNITÉ LEUR COMMERCE CRIMINEL.

Madame Ndeye Khady Ba



Laisser un commentaire

actualité et infos décortiq... |
Le chat à neuf queues |
Blog de Jean-Louis Simon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ATTAC Burkina Faso
| Les délibérations du Consei...
| Gouvernance territoriale, d...