EXHORTER LE KHALIFE GÉNÉRAL DES MOURIDES, CHEIKH SIDY MOUKHTAR MBACKE A ENVOYER EN URGENCE UN ÉMISSAIRE AUPRÈS DU PRÉSIDENT DE LA GAMBIE, SON EXCELLENCE YAHYA JAMME POUR LUI DEMANDER D’ÉPARGNER LES PRISONNIERS POLITIQUES QUI N’ONT PAS COMMIS DE CRIME D’HOMICIDE; ÉTANT DONNE QUE LA PEINE CAPITALE PRÉVAUT EN GAMBIE POUR CEUX QUI COMMETTENT DES CRIMES SUR LEURS CONGÉNÈRES, NOUS RESPECTONS LES LOIS DE CE PAYS, MAIS DEMANDONS GRÂCE POUR CEUX QUI N’ONT TUE PERSONNE.

Je tiens à publier ce présent article afin d’exhorter le Khalife Général des Mourides Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké qui jouit d’une respectabilité certaine auprès du Président Yahya Jammé, de bien vouloir lui envoyer en urgence son émissaire pour demander la grâce de tous les prisonniers (Gambiens ou Sénégalais, ils sont tous des êtres humains), qui n’ont pas commis d’homicide, surtout les prisonniers politiques.

J’appelle le Président sénégalais, son Excellence Monsieur Macky Sall à ne prendre aucune décision hâtive sous le coup de la pression populaire, car la Gambie et le Sénégal sont des pays frères que nul ne peut séparer.

J’appelle aussi le Président de la Gambie, son Excellence Mosnieur Yahya Jamme à faire preuve d’humanité, en graciant les prisonniers qui n’ont pas commis d’homicide, au nom du Seigneur Dieu le Miséricordieux par Essence et par Excellence, et Qui est aussi le Grand Pardonneur. Pardonnez, si vous voulez que l’on vous pardonne vos fautes, nous dit Le Seigneur Dieu.

Madame Ndèye Khady Ba

 



EXHORTER L’UNION AFRICAINE ET L’ONU A SOUTENIR MA PLAINTE DEPOSEE AUPRES DE LA COUR PENALE INTERNATIONALE CONTRE LE CRIMINEL PAUL KAGAME POUR TOUS LES CRIMES QU’IL A COMMIS EN R. D. CONGO CF. MON ARTICLE DU 14 JUILLET 2012.

Je tiens à publier ce présent article, afin de demander solennellement à l’ONU de laisser la Cour Pénale Internationale faire son travail relativement à la plainte que nous y avons déposée contre le criminelle Paul Kagamé.

Pourquoi est-ce les officiels rwandais viennent discourir à l’ONU qui détient les éléments de preuves de l’implication de Paul Kagamé dans les tueries en R. D. Congo? Pourquoi est-ce que l’ONU perd son précieux temps à écouter les envoyés du criminel Paul Kagamé?

Je mets en garde l’ONU contre tout laxisme sur le dossier de la R. D. Congo, en se limitant uniquement à chercher à « baisser les tensions » entre le Rwanda et la R. D. Congo, Il s’agit de près de cinq millions de Congolais qui sont morts suite aux déstabilisations permanentes de Paul Kagamé en R. D. Congo depuis des dizaines d’années et nous réclamons justice pour toutes ces victimes de la cruauté de Paul Kagamé.

Nous veillerons à ce que la plainte déposée auprès de la C. P. I. contre Paul Kagamé aboutisse à l’arrestation de ce criminel; et ni l’Union Africaine, ni l’ONU ne doit permettre que ce dossier soit « noyé »: car alors nous saurons quel procé utiliser pour que justice soit rendue aux victimes de Paul Kagamé.

Madame Ndèye Khady Ba



INVITER LES DEUX CANDIDATS AUX ÉLECTIONS AMÉRICAINES DU 06 NOVEMBRE 2012, LE PRÉSIDENT SORTANT SON EXCELLENCE MONSIEUR BARACK OBAMA ET MONSIEUR MITT ROMNEY A SE PRONONCER CHACUN SUR LA MISE EN PLACE DU GOUVERNEMENT MONDIAL QUI PRÔNE UNE VÉRITABLE DÉMOCRATIE DANS LA PRISE DE DÉCISION SUR LA GESTION DES AFFAIRES DU MONDE, ET QUI PRÔNE AUSSI UN MEILLEUR SYSTÈME DE FINANCEMENT BASE SUR L’IMPÔT CITOYEN POUR FINANCER LES OBJECTIFS DU GOUVERNEMENT MONDIAL

Je tiens à publier ce présent article afin d’inviter les deux candidats aux élections américaines du 06 novembre 2012, le  Président sortant son Excellence Monsieur Barack Obama et Monsieur Mitt Romney à se prononcer chacun sur la mise en place du Gouvernement Mondial.

Je précise que dans ses règles de fonctionnement contenues dans la « convention pour la Paix et la Sécurité dans le Monde », le Gouvernement Mondial prône une démocratie authentique dans la prise de décision dans la gestion des affaires du monde;  chacun des 193 États membres de l’ONU, au nom de sa souveraineté détient automatiquement le droit de vote: pour le Gouvernement Mondial la souveraineté donne automatiquement le droit de vote. Ce qui n’est que justice, car si nous prenons l’exemple de la démocratie au niveau national lors d’élections présidentielles, si le Chef d’État sortant qui est un citoyen puissant et riche va voter, son vote est anonyme et compte pour une seule voix, si le citoyen pauvre et faible va voter, son vote est anonyme et compte pour une seule voix.

C’est ce modèle juste de démocratie authentique qui sera utilisée par le Gouvernement Mondial: ainsi si les USA qui sont un pays riche et puissant vote dans la prise de décision sur la gestion de affaires du monde, ce vote est anonyme et compte pour une seule voix; de même si un petit pays comme les Comores vote, ce vote est anonyme et compte pour une seule voix.

Étant donné que les pays occidentaux et particulièrement les USA sont les chantres de la démocratie, nous leur demandons donc d’être justes, et de cesser de défendre leur dictature au Conseil de Sécurité de l’ONU une fois pour toutes, et de soutenir au niveau international, la démocratie qu’ils défendent au niveau national dans leurs pays respectifs.

Concernant le système de financement de ses structures le « Gouvernement Mondial » a fixé dans ses règles de fonctionnement, la suppression de la contribution par pays, et la remplace par un ingénieux impôt citoyen croissant qui est capable de générer beaucoup plus de fonds que le système de contributions par pays cf article du 04 août 2012 .

Ce système permettra aussi au Gouvernement Mondial d’être à l’abri de chantage de pays puissants qui ne voyant pas leur désir exécuté (désir non conforme au droit et à la justice) par l’organe, déciderait de cesser de lui verser sa contribution: je précise que la collecte des impôts du Gouvernement Mondial se fera dans chaque pays par une organe du Gouvernement Mondial dénommé « Administration de l’Impôt sur le Revenu Individuel (A.I.R.I) », déconcentré dans chaque pays membre.

Nous attendons lettre d’invitation de chacun des deux candidats, afin que je puisse venir défendre devant chacun mon « Projet Gouvernement Mondial », et recueillir leur position sur le Gouvernement Mondial; position que nous publierons dans ce présent site internet afin que les citoyens américains légalistes qui soutiennent mon travail, puissent savoir pour quel candidat voter le 06 novembre 2012.

A vos mails, Excellence Monsieur le Président Barack Obama, et Monsieur Mitt Romney, et soyez rapides SVP.

Madame Ndèye Khady Ba

 



INVITER LE PRESIDENT DE LA R. D. CONGO A COMPRENDRE QU’IL EST TEMPS POUR LUI DE PROUVER AU MONDE QU’IL EST LE DIGNE CHEF D’ETAT DÉFENSEUR DE SES CONCITOYENS, CAR COMME MON ARTICLE DU 14 JUILLET 2012 LE SOULIGNAIT, COMME L’EX MINISTRE MWENZE KONGOLO ET LE PEUPLE DE L’EST DE LA R. D. CONGO L’ACCUSENT, SA TIMIDITÉ SUR LES CRIMES DE PAUL KAGAME EN R.D. CONGO RIMERAIT AVEC LAXISME ET TRAHISON.

Je tiens à publier ce présent article afin d’exhorter le Présent Joseph Kabila à réaliser que les propos tenus le lundi 13 août par l’ex ministre  Mwenze Kongolo, sont la complainte du peuple de l’Est de la R. D. Congo, de tous les observateurs et de tous les légalistes du monde qui sont sidérés par le refus de Joseph Kabila d’engager des poursuites judiciaires contre le criminel Paul Kagamé qui persécute la R. D. Congo depuis 1998, et qui y a assassiné près de cinq millions de personnes entre 1998 et 2012. 

Déjà dans mon article du 16 juillet 2012 article je demandais instamment au Président Joseph Kabila de se comporter en défenseur de son peuple victime des persécutions de Paul Kagamé qui a entre 1998 et 2012 assassiné près de cinq millions de Congolais, en commençant par dénoncer publiquement et sans ambages les agressions criminelles répétées de Paul Kagamé sur son pays et sur son peuple, et en engageant des poursuites judiciaires contre Paul Kagamé.

Si nous en tant que citoyenne du monde, nous avons été tellement révoltée par les crimes de Paul Kagamé en R. D. Congo,au point de déposer contre lui une plainte à la Cour Pénale Internationale à la date du 14 juillet 2012, il serait plus que gênant pour le Président de la R. D. Congo de rester les bras croisés quand des personnes qui ne sont pas de nationalité congolaises jouent son propre rôle de défenseur du peuple congolais.

Personne n’est mieux placée que le Président de la R. D. Congo, son Excellence Monsieur Joseph Kabila pour engager des poursuites judiciaires contre Paul Kagamé; et sa tâche s’en trouvera facilitée par les preuves accablantes brandies par l’ONU sur les responsabilités de Paul Kagamé dans les cirmes en R. D. Congo; et surtout les grandes puissances comme les USA sont prêts à soutenir cette démarche car par les sanctions qu’ils ont imposées au Rwanda après mon appel du 07 juillet 2012, les USA prouvent qu’ils sont du côté de la justice.

Je demande donc à nouveau solennellement au Président Joseph Kabila non seulement d’annoncer publiquement qu’il soutient ma plainte du 14 juillet 2012 contre Paul Kagamé, mais qu’il s »évertuera  lui aussi à engager des poursuites judiciaires contre Paul Kagame: tout le monde le félicitera pour avoir au moins fait son devoir de défendre son peuple contre le criminel Paul Kagamé, et les accusations de trahison et de laxisme cesseront immédiatement.

Il faut que Paul Kagamé s’en aille pou que la paix revienne en Afrique centrale, car si depuis 1994 toutes ces régions sont instables, et leurs pays persécutés, c’est précisément par le désir insatiable de Paul Kagame de détruire des vies humaines, rwandaises ou autres; car il est le responsable de l’élément déclencheur du génocide rwandais qui a fait près d’un million de mort .

Paul Kagamé doit partir au nom de la paix et de la sécurité de l’Afrique centrale.

Madame Ndèye Khady Ba



EXHORTER TOUS LES CITOYENS DU MONDE A APPORTER LEUR SOUTIEN A PAUL WATSON, FONDATEUR DE L’ONG SEA SHEPHERD; CET ADMIRABLE MILITANT ÉCOLOGISTE CANADIEN EST UN ARDENT DÉFENSEUR DE LA NATURE; AUJOURD’HUI IL EST VICTIME DE PUISSANTS LOBBIES QUI CHERCHENT A LE RÉDUIRE AU NEANT, AUSSI JE REPRENDS CI-DESSOUS CET ARTICLE DE FRANCE24 POUR AVERTIR LE MONDE DE LA MENACE QUI PÈSE SUR L’UN DES PLUS GRANDS DÉFENSEURS DE LA NATURE

Mardi 7 août, Interpol a émis une « notice rouge » (voir encadré) concernant Paul Watson, président-fondateur de l’ONG Sea Shepherd. L’organisation internationale de police criminelle relaye ainsi un mandat d’arrêt du Costa Rica. L’activiste écologiste canadien est accusé d’avoir mis en danger un équipage de bateau lors d’une opération contre la chasse aux requins en 2002 dans les eaux costariciennes.

QU’EST-CE QU’UNE « NOTICE ROUGE » ?
Ce document ne constitue pas un mandat d’arrêt international. C’est une demande de la part d’Interpol adressée aux pays membres. Ils doivent déterminer s’ils sont en mesure de détenir ou arrêter une personne de façon à ce que le pays demandeur (ici le Costa Rica) puisse requérir son extradition. Interpol n’est toutefois pas en mesure de demander aux États membres d’arrêter une personne visée par une « notice rouge ».

Arrêté le 13 mai 2012 à l’aéroport de Francfort, Paul Watson a été remis en liberté quelques jours plus tard après le versement d’une caution de 250 000 euros. Depuis le 22 juillet, il ne s’est pas présenté au commissariat pour son contrôle quotidien obligatoire en attendant la décision de la cour d’appel. Son mandataire a indiqué qu’il avait quitté l’Allemagne, sans préciser sa destination. Paul Watson s’est exprimé sur le site Internet de Sea Sheperd : « Je suis en ce moment dans un endroit de la planète où je me sens à l’aise et en sécurité, loin des magouilles des dirigeants qui ont fermé les yeux sur l’exploitation de nos océans. »

De Greenpeace à Sea Shepherd

Né le 2 décembre 1950 à Toronto, Paul Watson rejoint les gardes-côtes canadiens à l’âge de 18 ans, effectue une parenthèse dans la marine marchande, puis s’engage dans une vie de militantisme. Dès 1971, il fait partie de l’association qui deviendra Greenpeace. Selon sa biographie, c’est en 1975 que la vie de Paul Watson bascule. Au cours d’une campagne contre les baleiniers soviétiques, son regard croise celui d’un cachalot harponné. Il fait dès lors le vœu de défendre sa vie durant les créatures marines.

En 1977, il est exclu du comité de direction de Greenpeace avec lequel il est en profond désaccord. L’ONG est selon lui devenue une grosse machine administrative qui soigne son image et récolte des fonds. Aux méthodes modérées de l’organisation, il préfère la confrontation directe sur le terrain avec les « prédateurs » de la vie marine. Pour mener ce combat, il fonde la Sea Shepherd Conservation Society (les « Bergers de la mer ») qui s’offre son premier navire dès 1978.

L’organisation de Paul Watson se fait remarquer par des méthodes que ses membres estiment à la mesure des enjeux. Elle s’en prend notamment aux braconniers chasseurs de baleines, dauphins, requins, phoques et thons rouge, par exemple en coulant leurs bateaux à quai. Sea Shepherd déclare vouloir faire appliquer les articles 20 à 23 de la Charte mondiale de la nature des Nations unies, qui stipule qu’il est du devoir de tous de protéger la nature, dans les limites de juridiction nationale (et au-delà).

La prise de risque des membres de Sea Shepherd est évidente : avant de participer à une campagne à bord d’un des bateaux de l’ONG, ils sont tenus de signer une charte indiquant qu’ils sont prêts à « risquer leur vie » pour sauver des créatures marines. Et pourtant, lorsqu’ils vont « au contact », leurs armes principales ne sont rien d’autres que des canons à eau, des boules puantes ou du beurre ranci.

Seul face aux lobbies

« Quand j’ai rencontré Paul Watson pour la première fois, au cours d’une conférence à Paris en 2005, j’ai découvert un homme qui disait ce que je pensais sur la défense des océans. Son discours était hyper juste et pas du tout extrémiste, contrairement à ce que l’on peut lire », explique Lamya Essemlali, maintenant présidente de la branche française de Sea Shepherd. Elle a participé à 7 campagnes de l’ONG, côtoyant de près Paul Watson qu’elle qualifie de « bon vivant », « maîtrisant ce qu’il fait » et « très humble ». En mai 2012, elle a publié « Entretien avec un pirate » où le capitaine explique son engagement.

Lamya Essemlali rappelle que jamais aucun membre de Sea Shepherd n’a été condamné. L’organisation déclare ne jamais avoir blessé personne. Si bien que dans un entretien à l’AFP en mai en Allemagne, Paul Watson disait trouver inhabituel qu’une demande d’extradition puisse être émise « pour une affaire relativement mineure, quand personne n’a été blessé et aucun dommage causé ». Pour sa défense, Paul Watson s’appuie sur les images d’un documentaire filmé au moment des faits au Costa Rica en 2002. L’équipage du bateau de pêche costaricien visé accuse l’organisation d’avoir voulu les tuer.  L’activiste juge les accusations « factices », rappelant que le jet du canon à eau ne menaçait pas de couler le navire. « Le meilleur moyen de durer pour Sea Shepherd, c’est de ne pas franchir la ligne rouge pour ne pas mettre la clé sous la porte », explique Lamya Essemlali.

Sea Shepherd a réagi mercredi à l’annonce d’Interpol, en dénonçant une « bataille aux motivations politiques », selon l’expression de Susan Hartland, directrice administrative de l’organisation. Le Costa Rica et l’Allemagne sont « les jouets du Japon qui veut réduire au silence Sea Shepherd », estime Paul Watson qui craint d’être extradé vers le Japon s’il était remis aux autorités costariciennes. En effet, par leurs actions, le capitaine Paul Watson et son équipage d’irréductibles sont parvenus à faire restreindre les quotas de pêche au requin faisant perdre plusieurs millions de dollars aux flottes baleinières du Japon, de la Norvège et de l’Islande. « Même si certains critiquent notre action qu’ils jugent trop radicale, nous ne sommes pas des écoterroristes. Les écoterroristes, ce sont plutôt les grosses entreprises et les États qui terrorisent la planète et ses habitants », déclarait le capitaine lors d’une conférence à l’université de Jussieu à Paris en juin 2008.

Entré dans le viseur de puissants lobbies, Paul Watson a pris le large. « Paul se définit comme un pirate mais un pirate de la compassion contre les pirates de la cupidité », résume Lamya Essemlali qui s’interroge sur ce que deviendrait l’ONG sans la figure charismatique de son fondateur. « Sea Shepherd est difficilement dissociable de Paul Watson, c’est un atout et une faiblesse », explique-t-elle avant de se rassurer : « Tant qu’il sera capable de mettre un pied devant l’autre, Paul Watson se battra. Son combat, c’est sa vie, c’est ce qu’il est. » Et d’annoncer que le capitaine ne restera pas éternellement caché dans une caverne.

 

 

 



EXPRIMER MA SATISFACTION A MES COMPATRIOTES SÉNÉGALAIS QUI MANIFESTENT UN VIF ENGOUEMENT POUR LA MISE EN PLACE DU GOUVERNEMENT MONDIAL: JE SUIS ACTUELLEMENT EN TOURNÉE DANS LES RÉGIONS DU SÉNÉGAL, ET TOUTES LES PERSONNES RENCONTRÉES SURTOUT LES CHEFS DE SERVICES DÉCONCENTRÉS DE L’ETAT DANS LES RÉGIONS M’ONT TOUS ENCOURAGÉE A ALLER DE L’AVANT EN M’OCTROYANT DE SUBSTANTIELS FONDS POUR CONTINUER JUSQU’À LA MISE EN PLACE DU GOUVERNEMENT MONDIAL AU SÉNÉGAL.

Je tiens à publier ce présent article afin de féliciter tous les citoyens sénégalais que j’ai eus à rencontrer au cours de ma présente tournée dans les régions du Sénégal.

Tous les Chefs de services déconcentrés de l’Etat, les Gouverneurs, adjoints au Gouverneurs, Préfets, adjoints au Préfets, Directeurs, Inspecteurs,…. tous ces Sénégalais que j’ai eus à rencontrer au cours de ma présente tournée, m’ont donné plus de volonté à poursuivre le travail que je fais pour la mise en place du Gouvernement Mondial.

J’ai été d’ailleurs très touchée par les prières d’un Commissaire Divisionnaire (qui m’a dit; « vous êtes vraiment une femme dévouée au Seigneur Dieu, pour faire ce travail bénéfique à toute l’humanité sans être rémunrée »), les prières d’un adjoint au Préfet qui après m’avoir complimentée sur la pertinence de mes travaux en me qualifiant de « génie », a souhaité que le Seigneur Dieu me donne une victoire éclatante reconnue par tous.

J’avoue que même quelques diplomates, dont l’ambassadeur d’Iran au Sénégal m’a dit à la fin de notre entretien : « que Dieu vous bénisse, Madame! ». Je l’ai remercié en souriant car je ne m’attendais pas à des prières de la part de diplomates.

En tout cas, j’avoue que je suis très très heureuse de faire ce travail, dont toutes les personnes que j’ai rencontrées ont reconnu l’utilité, et surtout parce que je vois que le Seigneur Dieu ne m’a pas trahie; Il a dit que quiconque fais un pas vers Lui, Il en fait dix vers cette personne.

Pour rapprocher cela de mon cas, je travaille depuis des années pour le monde, et aujourd’hui avec les entrées de fonds que j’enregistre de personnes de bonne volonté (dont la majorité veut garder l’anonymat), je vois que le Seigneur Dieu réalise véritablement « Ses dix pas » vers moi ». Merci Seigneur de récompenser mes efforts par l’adhésion, la sympathie, les prières et le soutien de tous les Sénégalais que j’ai eu à rencontrer au cours de ma présente tournée.

Madame Ndèye Khady Ba



EXHORTER LES USA A ACCEPTER LE RÈGLEMENT DU DOSSIER PALESTINIEN EN STRICTE CONFORMITÉ AVEC LA LOI, CF. MON ARTICLE DU 19 OCTOBRE 2011: C’EST UNIQUEMENT AINSI QU’ILS CESSERONT DE VIVRE DANS LA PSYCHOSE D’ACTES DE VENGEANCES COMME LA PROPAGANDE MALVEILLANTE ORCHESTRÉE ACTUELLEMENT CONTRE LE HEZBOLLAH ET L’IRAN; CAR TOUS LES CITOYENS DU MONDE SAVENT PAR QUELS CRIMES A ETE CREE LE « FAUX-ETAT ISRAEL », IL EST DONC ILLUSOIRE POUR LES USA DE TENTER DE DONNER AU MONDE UNE IMAGE NÉGATIVE DU HEZBOLLAH ET DE L’IRAN POUR FAIRE OUBLIER LES CRIMES QUE LES OCCIDENTAUX ET LE « FAUX-ETAT ISRAËL » ONT COMMIS EN PALESTINE DE 1948 A 2012

Je tiens à publier ce présent article afin d’exhorter les USA à comprendre que tous les citoyens du monde savent comment le « faux-Etat Israël  » a été créé par des crimes de vols de terres et de massacres sur les Palestiniens de 1948 à 2012; surtout nous savons que l’ONU a voté une résolution frauduleuse (car basée sur des crimes de vols et de massacres ainsi que d’expulsion des Palestiniens autochtones), pour essayer de donner un semblant de légitimité à l’entité illégitime dénommée Israël! Si donc les USA veulent détourner l’attention du monde pour la fixer sur le Hezbollah et l’Iran, nous disons que c’est peine perdu.

En effet le rôle du Gouvernement Mondial est précisément de remonter depuis la création de l’ONU pour répertorier toutes les illégalités que cette organisation a commise depuis sa création en 1942, pour les corriger et restaurer la légalité sur place.

Ainsi sur le dossier palestinien, je rappelle aux USA, que la stratégie du Gouvernement Mondial sera de restaurer la légalité en Palestine cf. cet article ci-dessous que j’ai publié depuis le 19 octobre 2011.

PRÉSENTER AUX LEGALISTES DE TOUS LES PAYS DU MONDE, ET A TOUS LES CITOYENS DU MONDE, « LE PLAN DU REGLEMENT DU DOSSIER PALESTINIEN EN STRICTE CONFORMITE AVEC LA LOI », ET QUI PART DE LA SOURCE DU PROBLEME POUR DEGAGER UNE SOLUTION JUSTE ET COHÉRENTEJe tiens à publier ce présent article pour inviter toutes les personnes éprises de justice, tous les légalistes du monde et tous les citoyens du monde, à constater avec quelle droiture, nous qui avons initié le projet du Gouvernement Mondial, avons pris la responsabilité de gérer le dossier palestinien: en stricte conformité avec le droit et sans léser qui que ce soit, surtout en donnant leur récompense légitime à tous ceux qui ont commis des crimes, ou qui sont complices de crimes dans cette affaire. Ce plan de règlement du dossier palestinien est un extrait du discours que j’ai prononcé lors de ma conférence du 14 octobre 2011 (et dans lequel j’ai aussi présenté le « plan du règlement du dossier soudanais en stricte conformité avec la loi, surtout en stricte conformité avec les textes de l’Union Africaine).
Alternatives du Gouvernement Mondial, pour corriger l’erreur commise par l’ONU dès 1947 en Palestine, et dont les répercussions continuent de faire des victimes innocentes en Palestine, Syrie et Liban:
I. Restituer la légalité partout où elle a été violée avec la bénédiction de l’ONU.
A. Restituer la légalité en Palestine:

1. Proclamation de l’indépendance de la Palestine sur toutes ses terres légitimes, avec la lecture et la publication officielle de ce texte cf. »rechercher « Déclaration de l’indépendance de la Palestine sur toutes ces terres légitimes.
a. Réconcilliation inter-palestinienne
b. Formation d’un Gouvernement d’Union palestinien.
c. Mise en place d’un comité ad-hoc constitué de tous les juristes des pays du monde pour organiser le retour légitime de tous les Palestiniens expulsés de leur pays légitime, et qui èrrent dans le monde:a’. Répertorier tous les Palestiniens exilés dans le monde et leur remettre apprès enregistrement, une « carte d’identité provisoire de citoyen sous la protection du Gouvernement Mondial ». b’.Installation de camps provisoires en Palestine pour recevoir tous les exilés.c’ Remettre à chaque Palestinien son indemnisation largement aventageuse et financée par la France, la Grande Bretagne, les USA et l’ONU. d’. Après ke départ de tous les Juifs immigrants illégaux vers leurs pays d’origine, les logements libérés seront attribués par ce même comité ad-hoc aux Palestiniens, et ceci dans la transparence et la justice.
2.Engager les procédures judiciaires requises contre les pays occidentaux et l’ONU qui ont commis les crimes de vols de terres en Palestine pour y installer les immigrants illégaux, que sont les Européens juifs libérés de camps de concentration d’Adolphe Hitler, et contre les pays occidentaux qui ont instrumentalisé l’ONU pour garantir l’impunité aux criminels du « faux-Etat Israël ».
3. Engager les procédures judiciaires requises contre tous ceux qui ont eu à diriger le « faux-Etat Israël » de 1947 à 2011.
4. Engager les procédures judiciaires requises contre ceux des Palestiniens qui ont été des « collabos des Dirigeants du « faux-Etat Israël », et / ou qui ont défendu les « frontières illégales de 1967, en fermant les yeux sur les vols de terres et les massacres qui ont permis au « faux-Etat Israël » d’avoir ces « frontières de 1967″.
5. Mettre en place un comité ad-hoc constitué de juristes de tous les pays du monde pour organiser le retour des immigrants illégaux juifs et de tous leurs descendants dans leur pays d’origine:
a. Répertorier tous les immigrants illégaux et leurs descendants, installés illégalement sur près de 80% de terres volées en Palestine, et qui constituent environ sept millions de personnes, et leur remettre après enregistrement une « carte d’identité provisoire de citoyen sous la protection du Gouvernement Mondial ».
b.installation de camps provisoires dans chaque pays qui doit accueillir ses propres ressortissants de retour du « faux-Etat Israël ».
c.Remettre à chaque immigrant illégal juif son indemnisation largement avantageuse et financée par la France, la Grande Bretagne, les USA et l’ONU (qui sont responsables des crimes commis sur les Palestiniens de 1947 à 2011, de façon directe et /ou indirecte cf. impunité des criminels du « faux-Etat Israël » garantie pendant près de 64 années par les Occidentaux membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU; France, USA, Grande Bretagne et ONU qui ont surtout favorisé ces immigrations illégales en Palestine).a’. Construire des bâtiments pour recevoir ces ex immigrants illégaux juifs, dans leurs pays d’origine, ou leur laisser le choix d’acheter une maison avec les indemnisations largement avantageuses. b’ Le comité ad-hoc accompagne la réinsertion de ces ex immigrants illégaux de retour dans leurs pays respectifs sur toute la période fixée par le Gouvernement Mondial.
6.a. Fixer à dix millions de dollars américains chaque indemnisation que recevra chaque Palestinien chassé de la Palestine et de retour dans son pays légitime; b. Fixer à dix millions de dollars américains chaque indemnisation que recevra chaque immigrant illégal de retour du « faux-Etat Israël » dans son pays d’origine: Le Gouvernement Mondial impose à la France, à la Grande Bretagne, aux USA et à l’ONU de verser ensemble, la somme de dix millions de dollars américains à chaque Palestinien chassé de la Palestine et de retour enfin dans sa Palestine natale, et à chaque immigrant illégal juif du « faux-Etat Israël » de retour dans son pays d’origine; il est impératif que la France, la Grande Bretagne les USA et l’ONU paient ces indemnisations fixées par le Gouvernement Mondial, et qui sont en même temps des sanctions pour ces erreurs criminelles qu’ils ont commises.
7. N.B. a. Aucun Palestinien ne sera lésé
b. Aucun immigrant illégal du « faux-Etat Israël » ne sera lésé.
Madame Ndèye Khady Ba 

 



EXHORTER L’UNION AFRICAINE A SORTIR UNE FOIS POUR TOUTES DE SA RÉSERVE, ET A ASSUMER SES RESPONSABILITÉS SUR LES GRAVES CRISES QUI SECOUENT LE CONTINENT ET / OU A APPLIQUER NOS PLANS DE SORTIES DE CRISE SUR LE DOSSIER DE LA R. D. CONGO, SUR LE DOSSIER DU SOUDAN, SUR LE DOSSIER DE LA GUINEE BISSAU, SUR LE DOSSIER DU MALI, SUR LE DOSSIER DU SAHARA OCCIDENTAL

Je tiens à publier ce présent article afin de dénoncer à nouveau le refus de l’Union Africaine d’assumer ses responsabilités sur le continent; étant donné que les fonctionnaires de l’Union Africaine sont rémunérés par les impôts des africains, il est temps qu’ils se décident à travailler dans l’intérêt des populations africaines grâce à qui ils perçoivent leurs salaires.

Voilà des années que j’ai déposé auprès de l’Union Africaine le document que j’ai dénommé « Stratégies de Développement par et pour l’Afrique », dont j’ai moi-même financé la conception  et que j’ai envoyé à l’Union Africaine pour exécution, mais à ce jour l’Union Africaine le garde dans ses tiroirs et refuse de l’appliquer.

Pourquoi? Voilà une question digne de réflexion car la pertinence  ce document a été reconnu par tous les économistes et juristes qui ont eu à le compulser. Ce document comprend trois programmes dont l’exécution est liée chronologiquement: 1. la mise en place d’un marché commun pour permettre à tous les Etats africains d’avoir un système commercial uniformisé qui protège leurs produits par la fixation des prix par les Africains eux-mêmes, et l’organisation du commerce intra africain et hors Afrique. 2. la mise en place d’un organe continental de développement ayant cinq départements financés par les capitaux enregistrés sur les échanges intra-africain et hors Afrique. 3.la mise en place d’une Banque Fédérale qui permettra grâce à ses politiques de convergences économiques de conduire l’Afrique vers un système économique uniformisé et d’avoir une monnaie commune.

Mais depuis que j’ai envoyé ce document à l’Union Africaine, il dort dans les tiroirs de l’organisation. Je suis vraiment indignée de constater que les fonctionnaires de l’Union Africaine sont payés à ne rien faire.

D’autant plus que nombre de nos plans de sortie de crise pour résoudre les violences qui secouent certains pays africains, dorment aussi dans les tiroirs de l’Union Africaine.

Je mets en garde l’Union Africaine, sur sa responsabilité dans la stagnation économique du continent alors que les « S.D.A. »  sont disponibles pour sortir l’Afrique de ses difficultés économiques.

Je mets en garde l’Union Africaine sur sa responsabilité dans le statu quo des crises africaines qu’elle refuse de résoudre, alors que je lui envoie régulièrement et gratuitement des plans de sorties de crises pour résoudre ces problèmes.

En tout cas avec la mise en place du Gouvernement Mondial tous les organes régionaux seront surveillés de près, et il ne sera plus question pour les employés l’Union Africaine de dormir à poings fermés au lieu de travailler.

Madame Ndèye Khady Ba

 



EXHORTER LA PREMIERE PUISSANCE DU MONDE QUE SONT LES ETATS UNIS D’AMERIQUE ET QUI CONTINUENT A INSPIRER AU MONDE DE L’ADMINISTRATION PAR LEUR DÉMOCRATIE AUTHENTIQUE QUI DONNE AU PEUPLE SA VERITABLE VOCATION, A ETRE PARMI LES PREMIERS ETATS QUI ACCOMPAGNERONT LA MISE EN PLACE DU GOUVERNEMENT MONDIAL QUI LUI AUSSI DONNE A CHAQUE CITOYEN DU MONDE SA VÉRITABLE VOCATION A TRAVERS LA DÉMOCRATISATION DE SES INSTITUTIONS

EXHORTER LA PREMIERE PUISSANCE DU MONDE QUE SONT LES ETATS UNIS D’AMERIQUE ET QUI CONTINUENT A INSPIRER AU MONDE DE L’ADMINISTRATION PAR LEUR DÉMOCRATIE AUTHENTIQUE  QUI DONNE AU PEUPLE SA VERITABLE VOCATION, A ETRE PARMI LES PREMIERS ETATS QUI ACCOMPAGNERONT LA MISE EN PLACE DU GOUVERNEMENT MONDIAL QUI LUI AUSSI  DONNE A CHAQUE CITOYEN DU MONDE SA VÉRITABLE VOCATION A TRAVERS LA DÉMOCRATISATION DE SES INSTITUTIONS.

Madame NDèye Khady Ba



INVITER TOUS LES 193 PAYS MEMBRES DE L’ONU A REMARQUER QU’AVEC LA MISE EN PLACE DU GOUVERNEMENT MONDIAL, ILS CESSENT DE DONNER DES CONTRIBUTIONS, CAR LE GOUVERNEMENT MONDIAL SE CHARGE LUI-MÊME DE COLLECTER DES IMPÔTS CITOYENS QUI SERONT PLUS SUBSTANTIELS (QUE LE SYSTÈME DES CONTRIBUTIONS DE L’ONU) ET RENDRONT SON FONCTIONNEMENT PLUS PERFORMANT, ET PERMETTRONT DE MIEUX RÉMUNÉRER SES EMPLOYÉS (MIEUX PAYES QUE LES EMPLOYÉS ACTUELS DE L’ONU).

Je tiens à publier ce présent article afin de rappeler aux 193 pays membres de l’ONU, qu’avec la mise en place du Gouvernement Mondial, et sa structure appelée l’Administration de l’Impôt sur le Revenu Individuel (A.I.R.I. cf organigramme),  tous les Etats pourront faire des économies sur leurs budgets qui pourront servir nombre de secteurs de développements dans chaque pays. En effet l’A.I.R.I. fonctionne avec les impôts citoyens que ses organes déconcentrés dans chaque pays lui envoient continuellement; cet impôt sera un prélèvement tellement infime que ni les Etats, ni les citoyens ne le sentiront pas.

A titre illustratif, je prends l’exemple de mon pays  Sénégal qui est constitué de douze millions de personnes. Si chaque jour l’A.I.R.I.-Sénégal prélève 10f cfa (dix francs cfa) de chaque Sénégalais, en trente jours nous aurons 300f cfa (trois cents francs cfa) par Sénégalais. → Ce qui nous fera: 300f  *  12.000.000= 3.600.000.000 cfa (trois milliards six cents millions de francs cfa) recueillis par l’A.I.R.I.-Sénégal et versés chaque mois à A.I.R.I. – siège central pour le Gouvernement Mondial, chaque mois.

Si nous évaluons le montant sur douze mois, cela nous fera: 3.600.000.000f cfa * 12 =  43.200.000.000 f cfa (quarante trois milliards six cents millions de francs cfa), chaque année payés par les citoyens Sénégalais; ce qui aurait été impossible si l’on devait l’attendre des contributions de l’Etat sénégalais par an.

Le même système sera utilisé pour tous les pays du monde; ainsi le Gouvernement Mondial ne sera pas sous la menace de puissances qui refuseraient de payer leurs contributions parce que leurs désirs (non conformes à l’intérêt général du monde, et non conformes au droit) n’ont pas été exaucés. Disposant de fonds plus substantiels que l’ONU, et sans nuire au capital budgétaire de ses Etats membres, le Gouvernement Mondial pourra financer et atteindre tous ses objectifs, et surtout octroyer à ses employés une rémunération plus intéressante et donc plus stimulante.

J’appelle donc  tous les pays du monde à adhérer à la mise en place du Gouvernement Mondial qui ne s’appuie pas sur les budgets de ses Etats membres, mais qui « conformément à ses règles de fonctionnement travaille avec ses propres impôts citoyens prélevés non pas par ses Etats membres, mais par ses organes déconcentrés au niveau de chaque pays ».

Une fois le Gouvernement Mondial adopté par référendum par chaque pays, aucun Etat ne pourra interférer dans ses règles de fonctionnement, étant donné que c’est le peuple souverain qui lui a donné la légitimité de travailler. Aucun Etat voyant l’importance de ces fonds, ne pourra en  revendiquer  la propriété, car c’est le peuple souverain qui à travers  son référendum a donné au Gouvernement Mondial le droit légitime de prélever ces impôts citoyens pour son fonctionnement qui garantit la paix et la sécurité à tout citoyen.

Madame Ndèye Khady Ba



12

actualité et infos décortiq... |
Le chat à neuf queues |
Blog de Jean-Louis Simon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ATTAC Burkina Faso
| Les délibérations du Consei...
| Gouvernance territoriale, d...