DENONCER LE « PLAN ANNAN POUR LA SYRIE » CAR IL SIGNIFIE QUE DES NEGOCIATIONS DOIVENT AVOIR LIEU ENTRE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE ET LE CRIMINEL BACHAR AL ASSAD QUI A FROIDEMENT ASSASSINE DES MILLIERS DE SYRIENS

Je tiens à publier ce présent article pour rejeter avec la dernière énergie le « Plan de Koffi Annan pour la Syrie », qui est une honteuse démission de la Communauté Internationale devant le criminel Bachar Al Assad qui doit être jugé tôt ou tard.

J’apporte mon soutien à l’Arabie Saoudite et au Qatar qui ont décidé d’armer l’opposition; la Communauté Internationale doit envoyer des contingents du matériel militaires, pour soutenir l’opposition syrienne qui doit impérativement être armée.

Madame Ndèye Khady Ba



APPELER TOUS LES PAYS DE LA C.E.D.E.A.O. ET DE LA ZONE SEHELIENNE A METTRE EN COMMUN LEURS ARMES POUR ALLER SECURISER LE NORD DU MALI, CECI DANS LEUR PROPRE INTERET ET DANS L’INTERET DU MALI: LA DECISION DE LA C.E.D.E.A.O. DE SANCTIONNER LA JUNTE QUI A PRIS LE POUVOIR AU MAIL EST UNE ERREUR MONUMENTALE CAR SI LE MALI S’EFFRITE CE SERA PRECISEMENT PARCE QU’AU LIEU DE SOUTENIR LES MILITAIRES A SECURISER LE MALI LES CHEFS D’ETAT DE LA C.E.D.E.A.O. ONT CHOISI D’ENGAGER UN BRAS DE FER INOPPORTUN AVEC LES NOUVELLES AUTORITES MALIENNES ALORS QUE LE MONDE A VU QUE LA MENACE IMMEDIATE DU MALI ET DE LA SOUS REGION VIENT DES REBELLES TOUAREGS

Je tiens à publier ce présent article afin d’appeler les pays de la C.E.D.E.A.O. à revenir sur leur décision d’infliger des sanctions inopportunes dont le peuple malien n’a pas besoin. Ces sanctions ne sont que la réaction immédiate des Chefs d’Etat de la C.E.D.E.A.O. pour venger le camouflet qu’ils ont essuyé quand les militaires malien leur ont interdit d’atterrir au Mali.

Alors que le Mali s’effrite du fait de la gestion irresponsable de son armée par Amadou Toumani Touré, le rôle de la C.E.D.E.A.O. ne doit pas être de venger sur des militaires qui ne voulaient d’un syndicat de Chef d’Etat venant apporter leur solidarité à un Chef d’Etat déchu du fait de son incompétence.

Du reste le fait qu’une poignée de rebelles venus du nord ait pu destabiliser les Mali prouve que Amadou Toumani Touré n’a rien fait pour donner à son armée la formation et les moyens de sécuriser le Mali; en conséquence il n’est pas question que cet homme revienne au pouvoir, car il est un danger pour son pays et la sous région.

Je veux clairement mettre les pays de la C.E.D.E.A.O. en face de leurs responsabilités devant l’Histoire, car si au lieu de travailler efficacement à assure la sécurité du Mali et de la sous-région la C.E.D.E.A.O. prend des mesures inadéquates, elle sera responsable de l’effritement du Mali.

Je renouvelle mon soutien au Capitaine Sanogo et salue le courage qui lui a permis de se lever pour sauver son pays.

J’appelle l’ONU, l’Union Africaine et la C.E.D.E.A.O. à prêter main forte aux nouvelles autorités maliennes, car il est évident qu’elles travaillent dans l’intérêt de la sécurité du Mali et de toute la sous-région.

Madame Ndèye Khady BA

 

 

 

 

 

 



AVOUER AUX SENEGALAIS QU’APRES AVOIR OBSERVE LE PARCOURS DE MACKY SALL LE PRESIDENT ELU, ET AYANT CONSTATE QUE C’EST GRACE A ABDOULAYE WADE QU’IL A ETE MIS AU DEVANT DE LA SCENE, ET QUE C’EST GRACE A MAITRE ABDOULAYE QU’IL A PU AVOIR CERTAINS REVENUS QUI LUI ONT PERMIS D’AVOIR UNE BONNE POSITION FINANCIERE POUR MENER SES ACTIVITES POLITIQUES, IL M’EST IMPOSSIBLE D’ACCEPTER QUE MACKY SALL AIT PU AVOIR UN ESPRIT ASSEZ CYNIQUE POUR VENIR S’OPPOSER A SON BIENFAITEUR: LES « REGLES DE L’HONNEUR ET DE L’HOMME DE BIEN » AURAIENT DU RETENIR MACKY SALL POUR L’EMPECHER D’AFFRONTER CELUI QUI LUI A DONNE LES MOYENS DE LA POSITION DE FORCE DONT IL JOUIT; MACKY SALL AURAIT DU ATTENDRE QUE ABDOULAYE WADE NE SOIT PLUS EN COURSE POUR SE PRESENTER AUX PRESIDENTIELLES.

Je tiens à publier ce présent article pour avouer au peuple sénégalais qu’il m’est impossible d’avoir la plus petite estime pour le Président élu Macky Sall, car il s’est retourné contre Maître Abdoulaye Wade son bienfaiteur, qui l’a nommé Directeur de Pétrosen, Premier Ministre et Président de l’Assemblée Nétionale.

Macky Sall était donc inconnu dans la masse des douze millions de Sénégalais, et c’est Maître Abdoulaye Wade qui non seulement l’a sorti de l’anonymat, en le mettant au devant de la scène publique qui lui a permis d’être connu de tous les Sénégalais, mais aussi c’est Maître Abdoulaye Wade qui l’a nommé à des postes aux revenus avantageux qui lui ont permis d’avoir une bonne assise financière pour mener ses activités politiques.

Il est vrai que Macky Sall a eu un différend avec Maître Abdoulaye Wade, quand il a voulu convoquer le fils de son bienfaiteur pour un audit, et même si cela administrativement pouvait être accepté, moralement cela ne peut être accepté si nous tenons compte du fait que non seulement il n’en a pas parlé à Maître Abdoulaye Wade au préalable en le prenant donc par surprise, mais aussi cela reflète le manque de reconnaissance de Macky Sall vis à vis de son bienfaiteur, Abdoulaye Wade.

Certains disent même que Maître Abdoulaye Wade a véritablement nourri un serpent de son sein, car Macky Sall à qui il a permis d’être connu par les Sénégalais, Macky Sall à qui il a permis d’être riche grâce aux postes de responsabilités qu’il lui confiait, Macky Sall est devenu le pire ennemi de Abdoulaye Wade, en ouvrant les hostilités par l’indexation du fils de son bienfaiteur en prenant ce dernier au dépourvu.

Le fait que c’est Maître Abdoulaye Wade qui a « fait Macky Sall » en le mettant au devant de la scène et en lui permettant d’avoir une bonne assise financière, cela aurait dû empêcher Macky Sall de s’opposer dans un duel à Maître Abdoulaye Wade qui lui a donné les deux moyens (la notoriété qui l’a sorti de l’anonymat, et les moyens financiers des revenus perçus alors que Abdoulaye Wade lui avait confié le poste de Directeur de Petrosen, de Premier Ministre et de Président de l’Assemblée Nationale) de devenir Chef d’Etat; Macky Sall s’il avait attendu que Abdoulaye Wade ne soit plus en course pour se présenter aux présidentielles, aurait eu l’estime de tous: mais son manque de reconnaissance vis à vis de Maître Abdoulaye Wade, fait qu’il est considéré comme un arriviste froid, qui ne recule devant rien pour parvenir à ses fins.

Nous demandons au Président élu Macky Sall est-ce qu’il lui arrive de penser que s’il est connu par les Sénégalais, s’il est devenu riche c’est grâce à Maître Abdoulaye Wade? Et surtout nous demandons au Président élu Macky Sall est-ce qu’il se rend compte que c’est Maître Abdoulaye Wade qui lui a donné les moyens d’être élu?

Par ailleurs dans ce même registre, nous avons aussi vu Macky Sall en action face à ses frères d’armes de l’opposition , lors de la campagne du premier tour; alors que nous travaillions pour le report des élections vu toute la polémique sur la validité ou la non validité de la candidature de Abdoulaye Wade, alors que les membres de l’opposition se mobilisaient à la place de l’indépendance pour exprimer leur opposition à la candidature de Abdoulaye Wade, en espérant un report des élections (dans leur logique ce n’était pas la peine d’aller battre campagne car les élections devaient être reportées), Macky Sall a simplement filé à l’anglaise pour sillonner le pays sans penser à la solidarité du groupe de l’opposition dont la mobilisation aurait permis de reporter les élections. Egoïstement Macky Sall n’a pensé qu’à lui-même et non pas à la solidarité avec l’opposition.

Ces deux cas de trahison, avec Maître Abdoulaye Wade et avec l’opposition, font qu’il m’est impossible d’avoir la moindre considération et la plus petite estime pour le Président élu Macky Sall.

Ces deux cas de trahison ouverte de Macky Sall font que je ne peux avoir confiance en lui dans la gestion honnête du Sénégal, comme Chef d’Etat.

Madame Ndèye Khady Ba



EXHORTER LE PRESIDENT ELU MACKY SALL A SUIVRE LES RECOMMANDATIONS DE JULES DE CESAR A SES GENERAUX; « SE MEFIER DE L’ABONDANCE DE NOURRITURE CAR ELLE DETRUIT L’HOMME EN LE PLONGEANT DANS LA PARESSE ». ETANT DONNE QUE LES SENEGALAIS L’ONT CHOISI POUR REMPLACER ABDOULAYE WADE PRECISEMENT POUR REDUIRE LE COUT EXORBITANT DES PRODUITS DE PREMIERE NECCESITE ET NON PAS POUR SA PERSONNE, LE PRESIDENT MACKY SALL DOIT SE CONCENTRER SUR SON TRAVAIL, CAR D’AUCUNS LE SOUPCONNE D’AVOIR UN FAIBLE POUR L’ABONDANCE DE NOURRITURE VU SON ASPECT PHYSIQUE

Je tiens à publier ce présent article afin de rappeler au Présdient élu Macky Sall que les Sénégalais l’ont élu non pas pour sa personne, mais précisément parce qu’il a promis de diminuer le coût élevé des produits de première nécessité.

C’est précisément le coût élevé des produits de premières nécessités qui a fait tomber Maître Abdoulaye Wade malgré ses vastes chantiers d’infrastructures de dernières générations; les Sénégalais ont choisi Macky Sall non pas pour sa personne, mais parce qu’il était le seul derrière Abdoulaye Wade, et les Sénégalais excédés par le coût élevé des produits de première nécessité se sont tous jetés dans le changement qui allait leur permettre de pouvoir acheter ces produits de première nécessités à un coût moins élevé.

Les Sénégalais connaissent la valeur de Abdoulaye Wade, du fait de toutes les infrastructures de qualité qu’il a fait construire au Sénégal, et si ce n’était pas son erreur de ne pas avoir abaissé le coût exorbitant des produits de première nécessité, il aurait été réélu par les Sénégalais.

Aussi nous appelons Macky Sall à se concentre sur son travail, à faire mieux que Abdoulaye Wade, et à se détourner de l’abondance de nourriture qui non seulement plonge l’homme dans la paresse physique et intellectuelle, mais lui (à Macky Sall) a donné ce physique rondouillard et ventripotent qui ne reflète pas l’aspect physique des Sénégalais en général qui sont grand, mince avec un ventre plat.

Les Sénégalais n’ont pas changé de Chef d’Etat, uniquement pour qu’il s’installe au pouvoir en se contant d’être là: nous voulons un Chef d’Etat travailleur et à la disposition constante des Sénégalais.

Nous ne tolérerons pas un Chef d’Etat incompétent et incapable. Et nous invitons Macky Sall à regarder l’exemple de Amadou Toumani Touré qui voulait rester au pouvoir à se tourner les pouces, alors que les rebelles Touaregs se lançaient à l’assaut du Mali: il a simplement été évincé.

Nous disons au Président élu Macky Sall, que nous suivons son action, et nous savons comment en stricte conformité avec la loi, mettre hors d’état de nuire un Chef d’Etat incompétent, qui s’installerait au pouvoir pour se tourner les pouces, profiter des prérogatives du pouvoir pour continuer à prendre de l’embonpoint.

La promesse politicienne de Macky Sall de faire entrer au Sénégal des voitures de plus de cinq années d’âge, si elle est appliquée, sera le premier pas vers sa déchéance: cela contribuera à la poursuite de la destruction de la couche d’ozone par la production de gaz toxique de ces voitures en mauvais état, et à détruire la qualité de l’air au Sénégal; or Maître Abdoulaye Wade avait pris la mesure salutaire d’interdire l’accès au Sénégal de voitures de plus de cinq années d’âge, et cela a contribué non seulement à améliorer la qualité de l’air, mais aussi à moderniser le parc automobile du Sénégal. Nous disons donc au Président élu Macky Sall que nous n’accepterons pas de retourner en arrière sur le dossier de l’âge des automobiles autorisés à accéder au Sénégal ; nous ne permettrons à personne de faire régresser le Sénégal après avoir conquis des avancées significatives avec Maître Abdoulaye Wade sur ce dossier.

Du reste aucun Chef d’Etat du monde ne présente cet aspect physique de gros rondouillard et ventripotent; et nous les Sénégalais nous ne voulons pas d’un Chef d’Etat dont le physique évoque celui d’un homme paresseux dont on ne peut rien attendre. Car après une trop abondante quantité de nourriture absorbée, l’homme ayant l’estomac alourdi ne pense qu’à aller se reposer pour digérer dans la paresse,  et renvoie à plus tard  tout ce qu’il devait faire comme effort physique et intellectuel.

Jules César qui est un empereur romain du premier siècle avant Jésus Christ lui-même mettait en garde ses généraux contre l’abondance de nourriture, qui détruit toute velléité; la destruction de l’homme commence dès qu’il a un penchant pour une abondance de nourriture, car ses capacités physique et intellectuelle sont affaiblies et peu à peu anéanties par le désir constant de se reposer afin de digérer.

Le Prophète Mouhammad (PSL) dès le septième siècle mettait en garde les Musulmans contre l’abondance de nourriture qui annihile les performances physiques et intellectuelles.

Nous demandons au Président élu Macky Sall de suivre donc les conseils de Jules César et du Prophète Mouhammad (PSL), et de prendre soin de sa personne (en pratiquant le jeun le lundi et le jeudi cf. le Prophète Mouhammad PSL, et en faisant du sport), en diminuant aussi cette surabondance de nourriture absorbée afin de ressembler aux Sénégalais en général et afin de ressembler aux Chefs dEtat dans le monde (cf. Barack Obama, ou Nicolas Sarkozy).

Madame Ndèye Khady BA)



FELICITER LE PEUPLE SENEGALAIS QUI A A NOUVEAU ELU SON PRESIDENT EN VOTANT DANS LE CALME ET LA SERENITE; REMERCIER MAITRE ABDOULAYE WADE POUR AVOIR ACCEPTE DE RECONNAITRE IMMEDIATEMENT LE VERDICT DES URNES; PRESENTER TOUS MES VOEUX A MACKY SALL QUE LES SENEGALAIS ONT CHOISI COMME NOUVEAU CHEF D’ETAT, ET L’EXHORTER A SERVIR LE PAYS AVEC PATRIOTISME

Je tiens à publier ce présent article afin de féliciter le peuple sénégalais qui a démontré à nouveau sa maturité politique en choisissant son Chef d’Etat dans la paix, la sécurité et la sérénité.

Je veux remercier Maître Abdoulaye Wade pour ne pas avoir choisi de refuser de reconnaître le verdict des urnes; il a ainsi épargné  tous les Sénégalais un surcroit de souffrance car cela aurait plongé le pays dans l’instabilité. Je veux aussi rendre vibrant hommage à Maître Abdoulaye Wade pour sa combativité, car malgré son âge il a battu une campagne régulière se rendant partout dans le Sénégal pour faire entendre son message. Je salue aussi son patriotisme car il a défendu partout les intérêts du Sénégal et de l’Afrique. Je le félicite pour son ambition pour le Sénégal où il a lancé des vastes chantiers pour le développer en bâtissant des infrastructures de dernières générations (et nous demandons au Président Macky Sall non seulement de continuer les ambitieux projets de Abdoulaye Wade, mais aussi d’engager lui aussi des chantiers de modernisation du Sénégal; et surtout de ne pas contribuer à détruire la qualité de l’air en autorisant l’importation de véhicule de plus de cinq années d’âge). S’il est vrai qu’il a commis des erreurs en augmentant les prix des denrées de premières nécessités (d’aucuns soutiennent même que l’adversaire de Abdoulaye Wade n’était pas Macky Sall, mais le coût exorbitant des denrées de premières nécessités !), Maître Abdoulaye Wade a été et restera le grand bâtisseur que le Sénégal ait connu comme Chef d’Etat.

En tant qu’intellectuelle je salue la vivacité de réflexion de Maître Abdoulaye WAde, et sa quête permanente de « toujours faire mieux qu’il y a un instant », sa combativité intellectuelle, et sa générosité dans la disponibilité à régler les problèmes du monde. J’avoue que j’ai souri avec fierté et admiration quand il a déclaré sur la télévision « Africa7″ au cours d’une interview avec Cheikh Yérim Seck, qu’il avait présenté au Président Barack Obama le Président des USA un « Plan de sortie de crise en six points pour résoudre la crise financière  » (c’est précisément ainsi que je procède en tant que chercheur, sans attendre la récompense de qui que ce soit). Du fond du coeur j’ai apprécié Maître Abdoulaye Wade cet ardent intellectuel combatif, et  même s’il y a eu un différend entre lui et moi au tout début de son mandat en 2000, je veux lui demander solennellement de venir travailler avec moi dans la mise en place du Gouvernement Mondial, car j’ai besoin de ses compétences.

M’adressant à Macky Sall, je lui présente tous mes vœux pour sa victoire à l’issue des élections du deuxième tour du 25 mars 2012, au cours desquelles le peuple sénégalais a voté massivement en sa faveur; nous avons décidé de respecter la volonté légitime des citoyens  sénégalais. Je lui demande de regarder attentivement le programme que j’ai déroulé dans mon article du 24  mars 2012 afin de servir le Sénégal avec patriotisme pour l’enrichir, et non pas se servir du pays pour s’enrichir et enrichir son entourage.

Madame Ndèye Khady Ba



APPELER LA C.E.D.E.A.O., L’UNION AFRICAINE ET L’ONU A SOUTENIR LES MILITAIRES DU MALI QUI ONT EU LE COURAGE DE DENONCER L’INCAPACITE DE AMADOU TOUMANI TOURE A SECURISER SON PAYS, ET QUI ONT PRIS LA RESPONSABILITE DE L’EVINCER POUR SE DONNER LES MOYENS LOGIQUES DE PROTEGER LEURS FRONTIERES ET LEURS CONCITOYENS: LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE DOIT LES ACCOMPAGNER POUR UNE TRANSITION APAISEE VERS DE NOUVELLES ELECTIONS ET POUR LES SOUTENIR A METTRE EN PLACE UNE ARMEE COMMUNE AVEC LES AUTRES PAYS DE LA ZONE SAHELIENNE.

Je tiens à publier ce présent article afin de demander à la C.E.D.E.A.O., à l’Union Africaine et à l’ONU d’avoir l’honnêteté de reconnaître que par son refus de gérer avec fermeté l’instabilité provoquée par les rebelles Touaregs dans le nord du Mali, Amadou Toumani Touré a pour ainsi dire facilité le travail à ces bandits armés qui non seulement ont pu s’infiltrer dans la zone, mais ont pu également y introduire des armes et s’organiser pour lancer dans des attaques: le laxisme de Amadou Toumani Touré a pour ainsi dire mis toute la zone sahélienne dans l’insécurité car les rebelles et les bandits armés ont pu non seulement s’y infiltrer, mais ils y ont introduit massivement des armes en provenance de Libye et ils lancent des attaques qui déstabilisent toute la sous-région.

Nous demandons aux organes qui condamnent l’action des militaires maliens de nous expliquer leur position; veulent-ils que le Mali et la sous-région soient sécurisés et protégés des bandits armés et autres Touarges hors la loi, ou veulent-ils que le Mali et la sous-région soient la terre bénie des bandits et Touaregs hors la loi?

S’ils veulent que le Mali et la sous -région soient protégés et sécurisés, nous demandons à la C.E.D.E.A.O., à l’Union Africaine et à l’ONU de soutenir et d’accompagner

Nous avons dénoncé à plusieurs reprises dans nos articles précédents le dangereux « laxisme » de Amadou Toumani Touré qui se contentait de discourir sur le dossier sans rien faire, alors que nous avions « n » fois proposé la mise en commun des armées de toute la région, pour sécuriser toute la zone et empêcher ainsi les rebelles de trouver des zones sans contrôle pour s’y installer.

Je demande donc solennellement à la C.E.D.E.A.O., à l’Union Africaine et à l’ONU de ne pas se contenter de « condamner un coup d’Etat qui renverse un Président démocratiquement élu »; il faut que ces organes tiennent compte du danger qu’était devenu Amadou Toumani Touré par son laxisme qui a pour ainsi dire mis dans l’insécurité tous les pays de la région, car par sa faiblesse il a permis au rebelles touaregs et autres bandits armés de s’installer solidement et de lancer des attaques. Un Chef d’Etat incapable de protéger ses frontières et ses concitoyens devient une dangereuse menace; c’est précisément ce que les militaires maliens ont compris et ont pris leurs responsabilité pour se donner les moyens de protéger leurs pays et leurs concitoyens.

Le capitaine Sanogo, Président  du « Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’Etat (CNRDRE) »  a d’ailleurs déclaré: « Quand un Etat a déjà cinquante ans, et que malheureusement les forces armées et de securité ne sont pas dans les condition minimales pour faire face à la défense de l’intégrité territoriale, il y a défaillance »( informations de rfi).

J’apporte mon soutien aux courageux militaires maliens qui ont eu ce sursaut d’amour propre et de patriotisme pour mettre à l’écart celui qui se montre incapable de les protéger, pour saisir les rênes du pouvoir et restituer au Mali sa respectabilité et balayer ces rebelles une fois pour toutes.

Je dis aux militaires maliens toute ma disponibilité pour faire reconnaître la justesse de leur cause à tous les pays du monde; les gens honnêtes ont compris la raison de leur action et nous serons présents pour les accompagner tout comme nous l’avons fait en soutenant les militaires du Niger alors que Mamadou Tandian excédait tout le monde avec son « tasarché »! De même je dis aux militaires du Sénégal que je serai à leurs côtés si à l’issue des élections du 25 mars 2012 les politiciens se décident à déstabiliser le Sénégal en refusant le verdict des urnes.

Les militaires doivent toujours être aux côtés de populations pour les protéger des politiciens et de leurs combines, et / ou pour les protéger contre tout Dirigeant qui se montre incapable d’assurer leur sécurité.

Madame Ndèye Khady Ba

 

 

 

 

 



EXHORTER LES DEUX CANDIDATS DU DEUXIEME DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES SENEGALAISES DU 25 MARS 2012, A AVOIR CHACUN L’HONNETETE DE RECONNAITRE LE VERDICT DES URNES ET DE RESPECTER LA VOLONTE POPULAIRE APRES LE PUBLICATION DES RESULTATS; EN CAS DE REFUS PAR L’UN DES DEUX CANDIDATS DE RECONNAITRE LES RESULTATS DE CES ELECTIONS CONTROLEES SOUS LE REGARD VIGILANTS DES OBSERVATEURS ETRANGERS ET NATIONAUX, ET S’IL Y A DES VIOLENCES ET DES RISQUES DE DESTABILISATION DU PAYS NOUS DEMANDONS SIMPLEMENT A L’ARMEE DE PRENDRE LE POUVOIR POUR SECURISER LE PAYS, LE REMETTRE SUR LES RAILS ET ORGANISER A L’ISSUE D’UNE TRANSITION DE NOUVELLES ELECTIONS.

Je tiens à publier ce présent article afin d’exhorter les deux candidats Abdoulaye Wade et Macky Sall à avoir l’honnêteté de respecter le verdict des urnes après la publication des résultats des élections du 25 mars 2012.

Étant donné que ces élections se feront sous le regard vigilent des observateurs nationaux et internationaux, les résultats qui sortiront de ces élections seront crédibles. Aussi si après la publication des résultats des élections le candidat perdant refuse d’accepter le verdict des urnes en poussant ses partisans dans la rue pour plonger le Sénégal dans l’instabilité et l’insécurité, nous demandons à l’armée sénégalaise de protéger le pays des violences des politiciens et de les mettre à l’écart; ainsi au nom de l’intérêt suprême du Sénégal, nous demandons à l’armée d’assurer une transition au cours de laquelle elle remettra le Sénégal sur les rails du développement: cf adoption de mon programme cf article du 18 mars 2012, et correction de la Constitution de 2001 cf. article du 22 février 2012  « Plan de sortie de crise pour préserver la Paix et la Stabilité au Sénégal »,  dans mes précédents article; et je dis à l’armée toute ma disponibilité à travailler avec elle dans l’intérêt suprême du Sénégal.

Je présente ci-dessous mon programme de gestion du Sénégal, afin que le candidat que les citoyens Sénégalais choisiront puissent l’appliquer; au cas où les politiciens des deux candidats choisiront le chaos au lieu de respecter le verdict des urnes, nous demandons aux militaires de prendre le pouvoir au nom de l’intérêt suprême du Sénégal, et je leur présente ci-dessous mon programme de gestion du Sénégal.

 

PROGRAMME POUR UN SENEGAL RÉSOLUMENT ENGAGE DANS LE DÉVELOPPEMENT ET LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE, UN SENEGAL ENGAGE DANS LE DÉVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE  C’EST A DIRE DANS L’INDÉPENDANCE ÉCONOMIQUE DE L’AFRIQUE, UN SENEGAL ENGAGE DANS LA STABILITÉ DE L’ÉCONOMIE MONDIALE ET DANS L’ADMINISTRATION DES AFFAIRES DU MONDE SUR LES BASES D’UNE DÉMOCRATIE AUTHENTIQUE ET SUR LES BASES D’UNE JUSTICE ÉQUILIBRÉE.

I. Administrer le Sénégal avec patriotisme, servir le pays pour l’enrichir,  et ne pas se servir du pays pour s’enrichir

A. Garantir  la sécurité intérieure et mettre un terme a la rébellion dans le Sud du Sénégal: aucun pays du monde qui se respecte n’accepte de négocier avec des rebelles qui menacent son intégrité territoriale. Aussi nous allons installer dans toute la région du Sud la deuxième base militaire du Sénégal, afin de quadriller toute la région, tous les départements, toutes les communes et tous les villages de façon à ne laisser aucune zone sans surveillance militaire et afin de ne laisser aucun répit aux rebelles qui seront constamment harcelés. Il faut impérativement que les lois soient respectées et il n’est pas question de négocier l’intégrité territoriale du Sénégal: un État doit être fort pour protéger la sécurité de ses frontières, la sécurité de ses concitoyens.

B. Développer l’Agriculture cf. « Stratégies de Développement par et pour ‘Afrique »: avec création d’emplois permanents et augmentation du niveau de vie des populations.

C. Développer l’Industrie cf. « Stratégies de Développement par et pour l’Afrique »: avec création d’emplois permanents et augmentation du niveau de vie des populations.

D. Payer la Dette du Sénégal cf. « Stratégies de Développement par et pour l’Afrique »

E. Développer la Santé cf. « Stratégies de Développement par et pour l’Afrique ».

F. Développer la Science  cf. « Stratégies de Développement par et pour l’Afrique »: 1. avec l’amélioration du système éducatif par une formation et un recyclage continus des enseignants et des professeurs  pour les rendre plus performants en adaptant les besoins du marché  de l’emploi à la formation professionnelle. 2. avec l’engagement sur contrat désormais de tout enseignant et de tout professeur (c’est la seule méthode pour sauver l’enseignement des incessants mouvements de grève qui ruinent la qualité de l’enseignement  ) lors de son recrutement dans l’enseignement public, semi-public et privé  3.avec l’introduction de l’éducation religieuse (Christianisme et Islam), et de l’instruction civique à l’école, car les grandes valeurs qui forment un être responsable et respecté ont été sérieusement malmenées au Sénégal, et nous devons impérativement former « les citoyens sénégalais modèles » qui dans quelques années devront diriger le Sénégal et travailler pour son developpement. Par ailleurs il est impératif qu’un Conseil de l’audiovisuel soit mis en place pour mettre un terme à l’envahissement de nos écrans par des vidéos clips dont les danseurs sont en réalité des strip-teaseuses dont l’obscénité est intolérable: cela est d’autant plus intolérable que nombre de jeunes filles et de femmes ont simplement décidé de copier les modèles vestimentaires   de ces femmes perdue. La priorité de notre Chef d’Etat sera aussi de protéger la moralité et les bonnes mœurs dans le pays.

G. Poursuivre la modernisation du Senegal  avec: 1. l’adoption et l’amélioration  des grands chantiers du Président Abdoulaye Wade, car il est incontestable que nous avons besoin de ses infrastructures de dernières générations, cf. la nouvelle capitale administrative du Senegal qui sera installée à Lompoul. 2.améliorer la qualité  de l’air en réduisant à quatre années l’age maximal de tout véhicule autorisé à accéder sur le sol sénégalais.3. utiliser les recommandations contenues dans le « le Plan pour restituer à la terre sa capacité normale à absorber du gaz carbonique et à rejeter de l’oxygène » (déjà faxe à l’ONU ) pour réduire la production de gaz à effet de serre au Senegal avec l’utilisation de nouvelles sources d’énergie non polluantes.

H. Réduire le cout élevé des produits de première nécessité, de l’électricité et du carburant qui étouffent les Sénégalais .

I. Agir au niveau de tous les pays du monde pour l’application du « Plan pour restituer à la terre sa capacité normale à absorber du gaz carbonique et à rejeter de l’oxygène  » (document déjà faxe au Secrétaire Général de l’ONU), pour mettre un terme au réchauffement climatique qui a des conséquences dévastatrices partout dans le monde avec particularisent la dangereuse augmentation progressive du niveau de la mer qui menace les pays côtiers.

II. Engager le Sénégal dans la protection de l’économie africaine, car le Sénégal sera aussi gagnant comme tous les autres pays africains par  la mise en place d’un marche commun africain qui fixera les prix des produits africains: cela permettra d’obtenir des bénéfices légitimes qui seront reinvestis dans le developpement de tous les pays africains. En mettant en application les « Stratégies de Développement par et pour l’Afrique », le Sénégal permettra à l’Afrique d’avoir une économie auto-entretenue, et mettra un terme aux ingerences inacceptables des Institutions Financiers Internationales dans l’Économie des pays africains. L’ Afrique pourra aussi disposer d’une monnaie commune grâce aux politiques qui seront appliquees dans le troisième programme des « S.D.A. »Cela permettra a l’Afrique de ne jamais être  sous la dictature grands groupes financiers, ou des agences de notation, ou des agences boursières.

Le siège du Gouvernement Africain sera bien entendu installé  au Sénégal, étant donné que l’initiatrice des S.D.A. , Madame Ndèye Khady Ba est sénégalaise.

III. Engager le Sénégal dans la mise en place du Gouvernement Mondial, car le Senegal sera aussi gagnant, comme tous les autres pays du monde par la mise en place du Gouvernement Mondial. Cet organe change le fonctionnement de l’ONU au bénéfice de chaque pays membre. Le siège du Gouvernement Mondial sera bien entendu installé au Senegal, étant donné que l’initiatrice du projet de « Convention pour la Paix et la Sécurité dans le Monde » qu;appliquera le Gouvernement Mondial, Madame Ndeye Khady Ba est sénégalaise.

N.B. Nous mettons en garde les deux candidats contre les vagues promesses sans cohérence, car nous sommes exigeants dans le choix de notre Président:

1. nous n’accepterons pas un candidat qui souffre de complexe d’infériorité devant les grandes puissances et qui ne fera rien pour sortir l’Afrique de la pauvreté,  par l’administration autonome de son économie, et qui ne fera rien pour la mise en place d’une Gouvernance Mondiale au profit de l’application de la démocratie et de la justice juste dans le monde.

2. nous n’accepterons pas un candidat uniquement préoccupé à prendre de l’embonpoint. En effet en général les grosses personnes sont souvent taxées de paresseuses, lentes a la réflexion et sans autre ambition que de jouir de bonne nourriture en abondance. Nous ne voulons pas d’un Chef d’Etat ventripotent et alourdi par sa masse corporelle qui le rend paresseux: la paresse physique entraine automatiquement la paresse intellectuelle; aussi il n’est pas question qu’un « gros-ventripotent-paresseux dirige le Senegal. Ce XXIe siècle est celui de la rapidité, et de la course aux performances, que ferons-nous avec un Chef d’Etat préoccupé uniquement de bonne nourriture en abondance? Nous ne ferons que stagner. Du reste l’Islam nous enseigne la retenue dans la nourriture et la boisson, afin d’être perforant aussi bien au niveau physique qu’au niveau intellectuel.

3. nous n’accepterons pas un candidat qui use et abuse de la corruption.

4. nous savons qu’aucun des deux candidats n’a un programme aussi bien structuré  et aussi bien installé dans la réalité de l’économie mondiale, et nous demandons que ce projet présenté ci-dessus  soit adopté: bien entendu avec l’implication de Madame Ndeye Khady Ba dans son exécution; les conditions de ma collaboration sont les suivantes: l’engagement solennel du candidat-président à  me laisser travailler comme « Ambassadrice chargée de la mise en place du Gouvernement Mondial  » et ceci  sans pression ou contrainte afin que je puisse avoir assez d’indépendance d’esprit pour aller à l’exécution du Gouvernement Mondial au grand bénéfice de tous les pays du monde  .

REVISION DE LA CONSTITUTION DE 2001 AFIN DE SECURISER L’ACCESSIBILITE A LA MAGISTRATURE SUPREME, ET DE FIXER SUR DES BASES CLAIRES LE NOMBRE DE MANDATS AUTORISES

Recommandations: La fonction de Chef d’Etat est beaucoup trop sérieuse pour qu’elle soit confiée au premier venu, aussi pour sécuriser l’accessibilité à la magistrature suprême, et pour  fixer sur des bases claires et  constantes le nombre de mandats autorisés, nous reccomandons:

1.  de corriger surtout les interprétations à double entente contenues dans la Constitutions de 2001 qui ont  permis d’une part de valider la candidature de Maître Abdoulaye Wade, et d’autre part aussi d’invalider la candidature de Maître Abdoulaye Wade; ce qui a causé une certaine instabilité au Sénégal au cours des élections du premier tour .

2. de ramener chaque mandat à sept années.

3. de faire des économies d’argent avec la diminution du nombre d’élections présidentielles; en effet avec le mandat de sept années sur une période de quinze années seules deux élections présidentielles seront organisées, or avec le mandat de cinq années nous aurons trois élections sur une période de quinze années et le pays sera maintenu dans une campagne électorale permanente par les politiciens, avec tout ce que cela comporte comme menace de déstabilisation.

4. de sécuriser la fonction de Chef d’Etat en faisant une sélection rigoureuse de ceux qui sont autorisés à présenter leurs candidatures et qui répondent aux critères suivants:

a. le niveau minimum pour accéder à la magistrature suprême sénégalaise est la détention par le candidat du diplôme de baccalauréat.

 b. il est interdit à tout militaire en activité de briguer le poste de Chef d’Etat au Sénégal, et / ou d’organiser un coup d’Etat pour prendre le pouvoir.

 c. il est interdit à tout comédien, disc-jockey, clown, danseur, ou chanteur de briguer la magistrature suprême au Sénégal.

d. toute personne qui veut se présenter à la magistrature suprême au Sénégal doit répondre aux critères ci-dessus, et être le Chef d’un parti politique détenant son récépissé : les conditions pour un parti politique d’obtenir son récépissé sont :

 a’. le parti politique doit être bien structuré et son organigramme présenté.

b’. le parti politique doit présenter la liste des personnes installées dans ses bureaux dans chaque région, chaque département et chaque commune.

5. de protéger toutes les campagnes électorales des mouvements d’instabilité en;

a. interdisant les grèves en période de pré-campagne, en période de campagne, et deux mois après la proclamation des résultats des élections présidentielles et / ou législatives.

b. en interdisant toute marche, tout sitting (n’ayant aucun rapport avec la campagne électorale) en période de pré-campagne électorale, en période de campagne électorale, et deux mois après la proclamation des résultats des élections présidentielles et / ou législatives.


Madame Ndèye Khady Ba



PRESENTER AUX SENEGALAIS ET AUX DEUX CANDIDATS AUX ELECTIONS PRESIDENTIELLES DU DEUXIEME TOUR DU 25 MARS 2012, MES CONDITIONS POUR TRAVAILLER AVEC EUX:1. ACCEPTER SANS CONDITION D’APPLIQUER LE PROGRAMME PRESENTE DANS L’ARTICLE DU 18 MARS 2012, 2.(A) POUR LE CANDIDAT ABDOULAYE WADE PRESENTER LE BILAN DE SA GESTION DES DENIERS PUBLICS ET LE BILAN DE TOUS SES CHANTIERS DE 2000 A 2012, (B.)POUR LE CANDIDAT MACKY SALL PRESENTER LE BILAN DE LA GESTION DES FONDS DONT IL AVAIT LA RESPONSABILITE DANS LE GOUVERNEMENT SENEGALAIS ET SURTOUT FAIRE LA LUMIERE SUR LES  »FAMEUX FONDS TAIWANAIS »

Je tiens à publier cet article afin de présenter  au peuple sénégalais et aux deux candidats mes conditions pour travailler avec eux:

1. Aux deux candidats nous demandons l’adoption du programme que j’ai déroulé dans l’article du 18 mars 2012.

2. a. Au candidat Abdoulaye Wade nous demandons de présenter au peuple sénégalais son bilan de la gestion des deniers publics et de tous ses chantiers de 2000 à 2012.

b. Au candidat Macky Sall nous demandons de présenter au peuple sénégalais le bilan de sa gestion des fonds dont il avait la responsabilité dans le gouvernement sénégalais, et aussi de faire la lumière sur les  »fameux fonds taiwanais ».

3. L’ouverture d’enquête pour faire la lumière sur les violences qui ont jalonné la campagne électorale afin que les responsables des crimes commis soient captures et jugés: au nom de la mémoire des disparus justice doit être faite.    

Madame Ndeye Khady Ba

 

 



PRESENTER AU PEUPLE SENEGALAIS ET AUX DEUX CANDIDATS AU DEUXIEME TOUR DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES DU 25 MARS 2012 AU SENEGAL, LE MEILLEUR PROGRAMME POUR UN SENEGAL RESOLUMENT ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT ET LA SECURITE INTERIEURS, UN SENEGAL ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE C’EST A DIRE DANS L’INDEPENDANCE ECONOMIQUE DE L’AFRIQUE, UN SENEGAL ENGAGE DANS LA STABILITE DE L’ECONOMIE MONDIALE ET DANS L’ADMINISTRATION DES AFFAIRES DU MONDE SUR LES BASES D’UNE DEMOCRATIE AUTHENTIQUE ET SUR LES BASES D’UNE JUSTICE EQUILIBREE

Je tiens à  publier ce présent article afin de dérouler le meilleur programme pour le Sénégal, et d’exprimer a celui des deux candidats qui acceptera honnêtement de l’appliquer ma ferme intention de le soutenir pour qu’il soit choisi par le peuple sénégalais.

Ce programme ci-dessous est le meilleur programme car il est honnête et n’est pas sous-tendu par des arrières pensées politiciennes que sont les vagues promesses pour se faire élire et qui ne seront jamais tenues, et surtout il s’enclenche parfaitement avec la Gouvernance Africaine et la Gouvernance Mondiale.

PROGRAMME POUR UN SENEGAL RESOLUMENT ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT ET LA SECURITE INTERIEURS, UN SENEGAL ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE  C’EST A DIRE DANS L’INDEPENDANCE ECONOMIQUE DE L’AFRIQUE, UN SENEGAL ENGAGE DANS LA STABILITE DE L’ECONOMIE MONDIALE ET DANS L’ADMINISTRATION DES AFFAIRES DU MONDE SUR LES BASES D’UNE DEMOCRATIE AUTHENTIQUE ET SUR LES BASES D’UNE JUSTICE EQUILIBREE.

I. Administrer le Sénégal avec patriotisme, servir le pays pour l’enrichir,  et ne pas se servir du pays pour s’enrichir

A. Garantir  la sécurité intérieure et mettre un terme a la rébellion dans le Sud du Sénégal: aucun pays du monde qui se respecte n’accepte de négocier avec des rebelles qui menacent son intégrité territoriale. Aussi nous allons installer dans toute la région du Sud la deuxième base militaire du Sénégal, afin de quadriller toute la région, tous les départements, toutes les communes et tous les villages de façon à ne laisser aucune zone sans surveillance militaire et afin de ne laisser aucun répit aux rebelles qui seront constamment harcelés. Il faut impérativement que les lois soient respectées et il n’est pas question de négocier l’intégrité territoriale du Sénégal: un État doit être fort pour protéger la sécurité de ses frontières, la sécurité de ses concitoyens.

B. Développer l’Agriculture cf. « Stratégies de Développement par et pour ‘Afrique »: avec création d’emplois permanents et augmentation du niveau de vie des populations.

C. Développer l’Industrie cf. « Stratégies de Développement par et pour l’Afrique »: avec création d’emplois permanents et augmentation du niveau de vie des populations.

D. Payer la Dette du Sénégal cf. « Stratégies de Développement par et pour l’Afrique »

E. Développer la Santé cf. « Strategies de Développement par et pour l’Afrique ».

F. Développer la Science  cf. « Stratégies de Développement par et pour l’Afrique »: 1. avec l’amélioration du système éducatif par une formation et un recyclage continus des enseignants et des professeurs  pour les rendre plus performants en adaptant les besoins du marché  de l’emploi à la formation professionnelle. 2. avec l’engagement sur contrat désormais de tout enseignant et de tout professeur (c’est la seule méthode pour sauver l’enseignement des incessants mouvements de grève qui ruinent la qualité de l’enseignement  ) lors de son recrutement dans l’enseignement public, semi-public et privé  3.avec l’introduction de l’éducation religieuse (Christianisme et Islam), et de l’instruction civique à l’école, car les grandes valeurs qui forment un être responsable et respecté ont été sérieusement malmenées au Sénégal, et nous devons impérativement former « les citoyens sénégalais modèles » qui dans quelques années devront diriger le Sénégal et travailler pour son developpement. Par ailleurs il est impératif qu’un Conseil de l’audiovisuel soit mis en place pour mettre un terme à l’envahissement de nos écrans par des vidéos clips dont les danseurs sont en réalité des strip-teaseuses dont l’obscénité est intolérable: cela est d’autant plus intolérable que nombre de jeunes filles et de femmes ont simplement décidé de copier les modèles vestimentaires   de ces femmes perdue. La priorité de notre Chef d’Etat sera aussi de protéger la moralité et les bonnes mœurs dans le pays.

G. Poursuivre la modernisation du Senegal  avec: 1. l’adoption et l’amélioration  des grands chantiers du Président Abdoulaye Wade, car il est incontestable que nous avons besoin de ses infrastructures de dernières générations, cf. la nouvelle capitale administrative du Senegal qui sera installée à Lompoul. 2.améliorer la qualité  de l’air en réduisant à quatre années l’age maximal de tout véhicule autorisé à accéder sur le sol sénégalais.3. utiliser les recommandations contenues dans le « le Plan pour restituer à la terre sa capacité normale à absorber du gaz carbonique et à rejeter de l’oxygène » (déjà faxe à l’ONU ) pour réduire la production de gaz à effet de serre au Senegal avec l’utilisation de nouvelles sources d’énergie non polluantes.

H. Réduire le cout élevé des produits de première nécessité, de l’électricité et du carburant qui étouffent les Sénégalais .

I. Agir au niveau de tous les pays du monde pour l’application du « Plan pour restituer à la terre sa capacité normale à absorber du gaz carbonique et à rejeter de l’oxygène  » (document déjà faxe au Secrétaire Général de l’ONU), pour mettre un terme au réchauffement climatique qui a des conséquences dévastatrices partout dans le monde avec particularisent la dangereuse augmentation progressive du niveau de la mer qui menace les pays côtiers.

II. Engager le Sénégal dans la protection de l’économie africaine, car le Sénégal sera aussi gagnant comme tous les autres pays africains par  la mise en place d’un marche commun africain qui fixera les prix des produits africains: cela permettra d’obtenir des bénéfices légitimes qui seront reinvestis dans le developpement de tous les pays africains. En mettant en application les « Stratégies de Développement par et pour l’Afrique », le Sénégal permettra à l’Afrique d’avoir une économie auto-entretenue, et mettra un terme aux ingerences inacceptables des Institutions Financiers Internationales dans l’Économie des pays africains. L’ Afrique pourra aussi disposer d’une monnaie commune grâce aux politiques qui seront appliquees dans le troisième programme des « S.D.A. »Cela permettra a l’Afrique de ne jamais être  sous la dictature grands groupes financiers, ou des agences de notation, ou des agences boursières.

Le siège du Gouvernement Africain sera bien entendu installé  au Sénégal, étant donné que l’initiatrice des S.D.A. , Madame Ndèye Khady Ba est sénégalaise.

III. Engager le Senegal dans la mise en place du Gouvernement Mondial, car le Senegal sera aussi gagnant, comme tous les autres pays du monde par la mise en place du Gouvernement Mondial. Cet organe change le fonctionnement de l’ONU au bénéfice de chaque pays membre. Le siège du Gouvernement Mondial sera bien entendu installé au Senegal, étant donné que l’initiatrice du projet de « Convention pour la Paix et la Sécurité dans le Monde » qu;appliquera le Gouvernement Mondial, Madame Ndeye Khady Ba est sénégalaise.

N.B. Nous mettons en garde les deux candidats contre les vagues promesses sans cohérence, car nous sommes exigeants dans le choix de notre Président:

1. nous n’accepterons pas un candidat qui souffre de complexe d’infériorité devant les grandes puissances et qui ne fera rien pour sortir l’Afrique de la pauvreté,  par l’administration autonome de son économie, et qui ne fera rien pour la mise en place d’une Gouvernance Mondiale au profit de l’application de la démocratie et de la justice juste dans le monde.

2. nous n’accepterons pas un candidat uniquement préoccupé à prendre de l’embonpoint. En effet en général les grosses personnes sont souvent taxées de paresseuses, lentes a la réflexion et sans autre ambition que de jouir de bonne nourriture en abondance. Nous ne voulons pas d’un Chef d’Etat ventripotent et alourdi par sa masse corporelle qui le rend paresseux: la paresse physique entraine automatiquement la paresse intellectuelle; aussi il n’est pas question qu’un « gros-ventripotent-paresseux dirige le Senegal. Ce XXIe siècle est celui de la rapidité, et de la course aux performances, que ferons-nous avec un Chef d’Etat préoccupé uniquement de bonne nourriture en abondance? Nous ne ferons que stagner. Du reste l’Islam nous enseigne la retenue dans la nourriture et la boisson, afin d’être perforant aussi bien au niveau physique qu’au niveau intellectuel.

3. nous n’accepterons pas un candidat qui use et abuse de la corruption.

4. nous savons qu’aucun des deux candidats n’a un programme aussi bien structuré  et aussi bien installé dans la realite de l’économie mondiale, et nous demandons que ce projet présenté ci-dessus  soit adopté: bien entendu avec l’implication de Madame Ndeye Khady Ba dans son exécution; les conditions de ma collaboration sont les suivantes: l’engagement solennel du candidat-président à  me laisser travailler comme « Ambassadrice chargée de la mise en place du Gouvernement Mondial  » et ceci  sans pression ou contrainte afin que je puisse avoir assez d’indépendance d’esprit pour aller à l’exécution du Gouvernement Mondial au grand bénéfice de tous les pays du monde  .

Madame Ndeye Khady Ba



INFORMER TOUS LES CITOYENS SENEGALAIS QUE L’UN DES DEUX CANDIDATS AU DEUXIEME TOUR DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES DE 2012 A DEJA EXAMINE MES TRAVAUX, ET M’A PROPOSE DE TRAVAILLER COMME SA « CONSEILLERE SPECIALE POUR LA PAIX ET LA SECURITE DANS LE MONDE » A LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL; J’ATTENDS LA PROPOSITION DU CANDIDAT QUI NE M’A PAS ENCORE ENVOYE SA DEMANDE DE COLLABORATION.

Je tiens à publier ce présent article afin d’informer tous les citoyens sénégalais, que l’un des deux candidats au deuxième tous des élections présidentielles de 2012 m’a dejà envoyé un mail pour me demnader de travailler avec lui comme sa « Conseillère Spéciale pour la Paix et la Sécurité dans le Monde ».

Je n’ai pas encore répondu à sa demande de collaboration, car j’attends de recevoir la proposition du second candidat afin de savoir si lui aussi est un authentique patriote africain, capable de défendre les intérêts du Sénégal dans le monde, les intérêt de l’Afrique dans le monde, de même que les intérêts de tous les pays qui aspirent à une démocratie dans la gestion des affaires du monde pour en finir une fois pour toutes avec la dictature des cinq membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU.

Madame Ndèye Khady Ba



12

actualité et infos décortiq... |
Le chat à neuf queues |
Blog de Jean-Louis Simon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ATTAC Burkina Faso
| Les délibérations du Consei...
| Gouvernance territoriale, d...