RAPPELER A TOUS LES PAYS DU MONDE QUE LA « CHARIA » EST LA « CONSTITUTION DES MUSULMANS », ET SI LES LIBYENS ADOPTENT UNE CONSTITUTION SUR LES REFERENCES DE LA CHARIA, C’EST LEUR DROIT LEGITIME ET PERSONNE NE PEUT S’Y OPPOSER

Je tiens à publier ce présent article pour demander à tous les pays du monde d’avoir un minimum de respect pour l’Islam, car critiquer la « charia » équivaut simplement à critiquer la « Constitution des Musulmans ».
Je veux aussi rappeler aux associations de femmes que la polygamie n’est imposée à aucune femme; l’Islam autorise la polygamie, mais ne l’impose à personne. Toute femme musulmane qui s’engage dans un ménage polygame le fait de son propre gré: ce n’est pas l’Islam qui l’y a contrainte. Pour plus d’informations sur la polygamie, j’invite tous les citoyens du monde à consulter mon article du 21 juillet titré: « Dossier spécial sur la polygamie en Islam …. »
Avant de lever de quelconques boucliers, il est logique d’abord de s’informer sur le sujet que l’on veut traiter.
Par ailleurs, je veux particulièrement inviter tous les citoyens du monde à protester dès que quelqu’un voudra accuser l’Islam de menace à la paix, ou de religion qui ne respecte pas les droits de l’homme, simplement en indiquant mon exemple: Moi l’initiatrice du projet du Gouvernement Mondial, je suis celle qui a conçu la « Convention pour la Paix et la Sécurité dans le Monde », et pourtant je suis musulmane convaincue, je connais ma religion, je suis amoureuse de mon Seigneur Dieu et de la Noblesse de toutes Ses Lois Justes et Equilibrees. Je défends la fraternité universelle entre toutes les personnes créées par le Seigneur Dieu, afin que tous vivent dans la sécurité sur terre et que règne la paix sur la terre: car telle est La Volonté du Seigneur.
Mon exemple en tant que Musulmane, avec la justice équilibrée et la fraternité universelle que je prône, le respect de toutes les religions révélées que je prône suffit à prouver au monde que l’Islam vécu tel que l’a enseigné le Prophète Mouhammad (PSL) est une garantie de paix et de stabilité pour tous les hommes sur terre
A ceux qui imaginent que l’Islam n’est pas conforme aux droits de l’homme, je leur rappelle simplement cette grandiose citation du Père Mansour Labaky (Prêtre Maronite): « Les droits de l’homme se trouve dans les commandements de Dieu ». En effet toutes les lois prônées par les religions monothéistes gravitent autour de ces dix commandements:  » Tu Aimeras Ton Seigneur Dieu de Toutes Tes Forces, Tu Aimeras Ton Prochain comme Toi Même, Tu ne Tueras Point, Tu ne voleras Point, ….. »
A toutes les personnes qui s’imaginent que l’Islam ne respectent pas le droit des femmes tels que le prônent nos sociétés actuelles, je rappelle que même dans le cadre de la justice du droit, l’Islam est en avance sur les sociétés occidentales: dans nombre de pays occidentaux combien de femmes reçoivent un salaire inférieur à celui des hommes, alors qu’elles ont le même diplôme et font le même travail? En Islam le Seigneur Dieu a promis à l’homme comme à la femme, le même salaire (ou la même récompense) pour tout ce que chacun ou chacune aura fait sur terre.
Une simple réflexion permet de dire que dans tous les pays du monde, nous avons inclus dans les lois des dispositifs répressifs pour sécuriser la société, cf. « Ibi societas jus! » Aussi nous demandons à tous les citoyens du monde de réagir avec l’honnêteté intellectuelle que nous attendons de l’intellectuel: jeter un regard objectif sur sur la « charia », et voir dans quelle mesure ses règles sont sécurisantes pour une société qui les respectent, et ne pas se focaliser sur ses dispositifs répressifs et faire croire au monde que c’est cela la « charia ».
Encore une fois l’Islam prône la justice équilibrée, et nous demandons le respect du droit de chaque peuple à appliquer la « charia », s’il l’a choisi par voie référendaire.
Madame Ndèye Khady Ba



Laisser un commentaire

actualité et infos décortiq... |
Le chat à neuf queues |
Blog de Jean-Louis Simon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ATTAC Burkina Faso
| Les délibérations du Consei...
| Gouvernance territoriale, d...