APPELER LES PAYS MEMBRES DE LA SADC, ET DE L’UNION AFRICAINE A LANCER UN ULTIMATUM AU DISK-JOCKEY ANDREI RAJOELINA AFIN QU’IL RESTITUE LA LEGALITE INSTITUTIONNELLE DE MADAGASCAR EN RESTITUANT LE POUVOIR AU CHEF D’ETAT QUI AVAIT ETE ELU EN TOUTE LEGITIMITE, AUTREMENT UNE OPERATION MILITAIRE AFRICAINE L’OBLIGERA A QUITTER LE POUVOIR ET IL SERA JUGE POUR CRIMES ET OCCUPATION ILLEGALE DE LA FONCTION DE CHEF D’ETAT

Je tiens à publier ce présent article afin d’appeler les pays de la SADC et de l’Union Africaine à lancer un ultimatum d’une semaine au disk-jockey Andrei Rajoelina pour rendre le pouvoir qu’il occupe de façon illégale depuis déjà trop longtemps. Les hésitations de la SADC et de l’Union Africaine ont permis au disk-jockey Andreï Rajoelina de se vautrer dans l’insulte contre les lois universelles, en se permettant non seulement de se faire passer pour le véritable Président de Madagascar (ce qui est faux faux: car le Président légitime de Madagascar s’appelle Marc Ravalomanana précisément parce que le peuple malgache l’avait choisi à travers des élections démocratiques), mais en se permettant même de faire juger le Président légitime par des prétendus juristes à sa solde.
Je dénonce cette volonté machiavélique de Andrei Rajoelina de vouloir continuer à plonger Madagascar dans une crise permanente, mais de vouloir faire croire à tout le monde que lui « l’illégal s’est imposé l’égal »: c’est à dire que lui Andrei Rajoelina qui est disk-jockey de profession est devenu le Président de Madagascar, alors qu’en réalité le Président légitime de Madagascar s’appelle Marc Ravalomanana.
Il est temps que la SADC et l’Union Africaine organisent une expédition militaire pour chasser le Disk-jockey Andrei Rajoelina du pouvoir, et restituent la légalité institutionnelle de Madagascar avec le retour du Président légitime Marc Ravalomanana.
Il suffit que la SADC et l’Union Africaine prennent la décision d’en finir avec l’illégalité à Madagascar, pour que les militaires malgaches s’alignent sur les décisions de ces deux organes: il est évident que les militaires malgaches qui avaient récemment tenté de reprendre le pouvoir des mains du disk-jockey Andrei Rajoeleina, soutiendront l’opération militaire de la SADC et de l’Union Africaine.
Nous avons perdu assez de temps avec la provocation inacceptable d’un disk-jockey à la tête d’un de nos Etats en Afrique: nous n’accepterons jamais que l’Afrique soit la risée du monde avec un Chef d’Etat disk-jockey (pourquoi pas un clown pendant qu’on y est!).
Nous veillerons particulièrement à ce que la légalité institutionnelle et constitutionnelle soit restituée à Madagascar, et bien entendu le disk-jockey Andrei Rajoelina sera capturé et jugé pour avoir organisé une sédition pour perturber l’ordre public et prendre le pouvoir: sédition qui a entraîné la mort de nombre de Malgaches, et tout cela uniquement pour son amour irrépressible du pouvoir.
Avec l’avènement du Gouvernement Mondial, force restera désormais à la loi partout dans le monde en général, et en Afrique en particulier:il n’est plus question de permettre à qui que se soit de renverser un Chef d’Etat élu en toute légitimité, et de s’installer dans l’illégalité impunément.
Madame Ndèye Khady Ba



EXHORTER LES PAYS ARABES QUI SE SONT DEBARRASSES DE LEURS DICTATEURS, ET LES AUTRES PAYS ARABES QUI VONT PROCHAINEMENT SE DEBARRASSER DE LEURS DICTATEURS (CF. LIBYE, YEMEN, SYRIE) A S’ALIGNER STRICTEMENT SUR LES POSITIONS DU « GOUVERNEMENT MONDIAL » (I.E. CONFORMEMENT AUX LOIS UNIVERSELLES) SUR LE DOSSIER PALESTINIEN: ISRAEL N’EST PAS RECONNU PAR LES LOIS UNIVERSELLES, ET TOUT ETAT ARABE NOUVELLEMENT DEMOCRATIQUE QUI VIOLE LES LOIS UNIVERSELLES EN RECONNAISSANT LE « FAUX-ETAT ISRAEL » SERA CONSIDERE COMME UNE GRAVE MENACE POUR LA PAIX ET LA SECURITE DU MONDE

Je tiens à publier ce présent article afin de préciser à tous les pays du monde, et surtout aux pays arabes nouvellement entrés dans la démocratie, que désormais tous les litiges nationaux et / ou internationaux seront gérés uniquement et strictement dans le cadre des lois universelles.

Aucune ruse et / ou manoeuvre des politiciens occidentaux ne sera tolérérée: risque de poursuite judicicaire contre tout Etat ou Groupe d’Etats qui s’engageront dans des pressions pour obliger des Etats à reconnaître le « faux-Etat Israël » comme Etat, alors que cette entité non seulement n’est pas reconnue comme Etat légitime par les lois universelles, mais est plutôt reconnue comme une organisation criminelle par  les lois universelles cf son mode opératoire de 1948 à 2011.

Etant donné que tôt ou tard le monde sera dirigé par le Gouvernement Mondial, tous les pays du monde ont intérêt à se conformer aux lois universelles: car tout Etat qui viole les lois universelles en se croyant « intouchable » aura la désagréable surprise de voir les « Institutions Judiciaires » du Gouvernement Mondial remonter aussi loin que leurs réglements l’autorisent pour mener des investigations pour commmission de crimes de guerre, et / ou crimes contre l’humanité; tout Etat qui reconnaît le « faux-Etat Israël » sera poursuivi pour complicité de crime contre l’humanité, et / ou complicité de crime de guerre avec le « faux-Etat Israël » sur le peuple palestinien.

J’appelle particulièrement les nouvelles autorités égyptiennes et libyennes à se conformer strictement aux lois universelles sur le dossier palestinien, i.e. à s’aligner strictement sur les positions du « Gouvernement Mondial » si elles veulent obtenir une crédibilité qui certifie qu’elles sont capables de diriger ces pays, car se référant strictement au droit.

Madame Ndèye Khady Ba



LA FOLIE MEURTRIERE DE BACHAR AL ASSAD EST DEVENUE UNE EVIDENCE AVEC LES ATTAQUES DE SES HELICOPTERES QUI TIRENT SUR DES ETRES HUMAINS DESARMES: LA RESOLUTION DE L’ONU POUR PROTEGER LES CIVILS DESARMES DOIT ETRE VOTEE IMMEDIATEMENT AFIN QUE COMMENCENT LA TRAQUE ET LA CAPTURE DU MEURTRIER BACHAR AL ASSAD QUI DOIT ETRE LIVRE A LA CPI

Je tiens à publier ce présent article afin d’appeler les pays membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU à intervenir immédiatement: la résolution qui doit empêcher Bachar Al Assad d’utiliser des soldats, des chars et des helicoptères contre des manifestants désarmés doit être votée immédiatement et mise en application hic et nunc!
Quand un être humain utilise des chars, des hélicoptères contre des manifestants à mains nues, cela signifie simplement que nous avons affaire avec un assassin pathologique qui considère la mort d’un être humain comme quantité négligeable pourvu simplement qu’il ne soit pas dérangé dans les affaires qu’il mène; même si ces affaires que mènent Bachar Al Assad sont la gouvernance du pays qui s’appelle Syrie et dont les populations ne veulent plus de lui.
J’appelle à nouveau les militaires de l’armée syrienne à tourner le dos définitivement à Bachar Al Assad, qui a complètement perdu la raison.
J’appelle les Chefs de l’armée syrienne à écouter la voix de leur conscience, et à organiser rapidement un coup d’Etat salvateur pour mettre le meurtrier Bachar Al Assad hors d’état de nuire.
J’encourage les soldats de l’armée syrienne à prendre leurs responsabilités pour débarrasser leur pays de Bachar Al Assad; car un seul homme ne vaut pas la vie de ces centaines de civils tombés alors qu’ils manifestaient à mains nues.
J’assure les soldats syriens qui prendront leur responsabilité pour délivrer la Syrie de Bachar Al Assad, que je leur apporte mon soutien intégral, étant donné que le droit est du côté de ceux qui veulent se débarrasser du Dictateur qui maintient la Syrie sous sa coupe depuis des décennies.
J’assure les soldats syriens qui prendront leur responsabilité pour délivrer la Syrie de Bachar Al Assad, que tous les pays démocratiques du monde et tous les pays du monde épris de justice leur apporteront leur soutien pour organiser la stabilisation de la Syrie et accompagner sa démocratisation.
En ce XXI èm siècle, il est intolérable qu’un homme, qui qu’il soit ose prendre des armes pour tuer des êtres humains sans armes, et ceci uniquement pour organiser la terreur en maintenant la population dans la peur de manifester car elles risquent de mourir. Mais nous avons pu voir que les citoyens syriens préfèrent mourir plutôt que de continuer à vivre avec la dictature de la famille Al Assad qui ne travaille que pour ses intérêts en continuant à jouir des prérogatives que confèrent le pouvoir; il est évident pour tous à présent que si Bachar Al Assad travaillait pour sa population, jamais il n’aurait tué cette population qui ne veut plus de lui; au contraire s’il aimait son peuple dès qu’il a compris que les Syriens voulaient qu’il parte, il aurait dû s’en aller, avec plus tard la possibilité de revenir par la voie démocratique. Mais aujourd’hui il est trop tard: Bachar Al Assad a atteint le « Nec PLus Ultra  » des dictateurs et il ne lui reste qu’à accepter partir pour sauver sa vie, ou à s’accrocher au pouvoir en risquant d’être assassiné, car tel est les sort des dictateur sanguinaire.
Madame Ndèye Khady Ba



EXHORTER LES AUTORITES DE LA FEDERATION DE RUSSIE A ROMPRE DEFINITIVEMENT AVEC LES POLITIQUES D’EMPRISONNEMENT ARBITRAIRES ET LES PRISONNIERS DE CONSCIENCE DE L’ANCIENNE UNION SOVIETIQUE: ALORS QUE DANS L’ARTICLE DU 07 JUIN 2011, NOUS DEMANDIONS UNE ENQUETE INDEPENDANTE SUR L’HONNETETE DU TRAVAIL DU JUGE « JUGE VIKTOR DANIKLIN (CAR SON ASSESSEUR A REVELE QUE LE VERDICT LUI AVAIT ETE DICTE PAR DES MAGISTRATS DE RANG SUPERIEUR »), LE VENDREDI 11 JUIN NOUS APPRENONS QUE MIKHAIL KHODORKOVSKY A ETE EMPRISONNE DANS UN LIEU SECRET!

Je tiens à publier ce présent article pour exprimer aux autorités de la Fédération de Russie ma détermination à travailler pour garantir la démocratie partout dans le monde, et veiller à ce que les droits de chaque citoyen soit respecté partout dans le monde. En ma qualité d’initiatrice de la « Convention pour la Paix et la Sécurité dans le Monde », en tant que future Présidente du Gouvernement Mondial, j’ai la ferme intention d’investir la terre entière où les politiques contenues dans mon document seront appliquées: ces politiques visent toutes à protéger les droits des citoyens, mais aussi les biens des citoyens.
Je me suis saisie du dossier de Mikhail Khodorkovsky, précisément parce qu’il est évident qu’il a été victime d’une condamnation sur la dictée « de magistrats de rangs supérieurs », et je ne lâcherai plus ce dossier qu’avec le triomphe du droit sur l’arbitraire.
Après mon article du 07 juin 2011 pour demander une enquête indépendante sur l’honnêteté du travail du juge Viktor Daniklin, ce vendredi 11 juin 2011 nous apprenons avec surprise que Mikhail Khodorkovsky a été transféré dans une prison inconnue.
Je m’adresse solennellement au Premier Ministre Vladimir Poutine, et je lui demande de ne pas nuire à sa propre réputation aux yeux du monde, et de ne pas nuire à la réputation de la nouvelle Fédération de Russie en continuant les pratiques de disparition de prisonniers de l’ancienne union soviétique. J’exhorte le Premier Ministre Vladimir Poutine, à veiller sur la santé mentale et physique de Mikhail Khodorkovsky, et surtout à lui permettre de retrouver l’affection de son épouse, ses enfants et ses proches étant donné que la justice n’a pas présenté des chefs d’accusation pour l’emprisonner.

Mikhail Khodorkovsky
mikhailkhodorkovsky1.jpg

Madame Ndèye Khady Ba



DEMANDER A TOUS LES DIRIGEANTS DES PAYS MEMBRES DE L’ONU D’EXPRIMER PUBLIQUEMENT QUE LE COLONEL MOUHAMMAR QUADAFFI N’A PLUS AUCUNE LEGITIMITE ET QU’IL DOIT PARTIR IMMEDIATEMENT, ETANT DONNE QU’EN PLUS DES CRIMES DE MASSACRES SUR LE PEUPLE LIBYEN, IL UTILISE LE VIOL DES FEMMES SELON LA CPI

Je tiens à publier ce présent article afin d’appeler tous les pays membres de l’OCI à ne plus considérer le Colonel Quaddafi comme un Musulman, étant donné que non seulement il massacre des êtres humains, mais aussi qu’il utilise le viol pour mâter son peuple alors que l’Islam interdit toute relation sexuelle entre deux personnes qui ne sont pas liés par les liens sacrées du mariage.
Aujourd’hui encore, le monde voit le manque d’efficacité de l’ONU pour solutionner les problèmes qui se posent au monde en ce XXI ème siècle, vu que l’ONU travaille avec ses règles de fonctionnement de la fin de la seconde guerre mondiale.
Le monde actuel a surtout besoin de rapidité d’action, pour réagir immédiatement face à un problème qui survient n’importe où dans le monde, trouver une solution et la mettre en application sans retard. Et seule une profonde réforme de l’ONU peut nous donner un nouvel organe avec ce fonctionnement optimal.
Les cas de la Libye, du Yémen et de la Syrie nous interpellent tous: des crimes sont commis ouvertement par les trois Dirigeants de ces pays qui se révèlent être des hommes sans scrupules, et qui ne se gênent pas pour utiliser l’argent des contribuables de leurs pays pour acheter des armes et les retourner ensuite contre les populations à qui appartiennent ces armes.
Nous appelons les Chefs des armées du Yémen, de la Syrie et de la Libye à se ressaisir, et à comprendre que non seulement ils font partie de la population, mais ils doivent protéger les populations en se débarrassant de leurs Dirigeants qui ne sont rien d’autre que des criminels.
J’appelle la Russie, la Chine, l’Inde, l’Afrique du Sud, tous les pays membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU, et tous les autres pays membres de l’ONU non seulement à s’opposer catégoriquement au maintien de Bachar Al Assad, Mouhamar Qadafi et Ali Abdallah Saleh à la tête de leur pays, mais surtout à exiger leur départ étant donné qu’ils sont un grand danger pour leur population.
Quand un peuple est incapable de se défendre devant un Dirigeant qui le massacre, l’intervention des autres pays du monde pour protéger ce peuple, expulser le Dirigeant criminel et le livrer à la justice, devient un devoir impératif.
A nouveau j’appelle à une réforme urgente du Conseil de Sécurité de l’ONU, pour plus d’efficacité dans l’application des politiques de sécurisation et de pacification dans le monde.
A nouveau je demande à tous les pays membres de l’ONU à soutenir ma candidature comme Secrétaire Générale de l’ONU, non pas pour les privilèges de ce poste, mais pour être efficace dans les réformes que je propose pour l’ONU, et qui sont contenues dans ma « Convention pour la Paix et la sécurité dans le Monde.
Madame Ndèye Khady Ba



APPELER LA CHINE, LA RUSSIE, L’AFRIQUE DU SUD, LE BRESIL ET L’INDE A ACCOMPAGNER POSITIVEMENT LE TRAVAIL DU CONSEIL DE SECURITE DE L’ONU POUR METTRE UN TERME AUX VIOLENCES DE BACHAR AL ASSAD SUR SON PROPRE PEUPLE

Je tiens à publier ce présent article afin d’appeler la Russie, la Chine, le Brésil, l’Inde et l’Afrique du Sud à accompagner positivement le Conseil de Sécurité de l’ONU pour mettre un terme aux crimes de Bachar Al Assa sur son propre peuple.

Voilà plusieurs mois que les hésitations des pays membres permanents de l’ONU ont accouragé Bachar Al Assad à continuer à assassiner des civils désarmés, uniquement pour continuer à jouir des prérogatives que confère le fauteuil présidentiel.

Il est urgent que les pays membres pemanents du Conseil de Sécurité de l’ONU assument les responsabilités qui sont les leur dans la protection des civils menacés par leurs prores Dirigeants.

Madame Ndèye Khady Ba



PRESENTER MA CANDITATURE AU POSTE DE SECRETAIRE GENERAL DE L’ONU: ETANT DONNE QUE JE SUIS L’INITIATRICE DU PROJET DE REFORME DE L’ONU, MA CANDITATURE ARRIVE A POINT NOMME

Je tiens à publier ce présent article afin de présenter ma candidature au poste de Secrétaire Général de l’ONU.
Je ne veux pas me présenter en rivale de Monsieur Ban-Ki Moon pour qui j’ai beaucoup de respect, mais tous les citoyens du monde qui suivent mon travail ont pu voir que j’ai conçu la « Convention pour la Paix et la Sécurité dans le Monde » pour réformer l’ONU, et l’accession au poste de Secrétaire Général de l’ONU me facilitera la tâche dans le cadre de l’exécution de ces réformes.
Par ailleurs les initiatives de sorties de crises que je présente régulièrement dans « baunblogr.unblog.fr » pour résoudre les crises dans le monde, sont assez d’arguments pour prouver au monde que je suis capable de diriger les politiques du monde, avec lucidité, honnêteté, équité et rapidité.
Je demande donc à tous les pays membres de l’ONU de soutenir ma candidature, vu que j’ai prouvé au monde mon désir de gérer le monde avec un esprit d’équité pour une paix universelle.
Je demande particulièrement à Monsieur Ban-Ki Moon de soutenir ma candidature; car quiconque veut être honnête, après avoir suivi mes interventions dans toutes les zones de conflit du monde, acceptera de soutenir ma candidature au poste de Secrétaire Général de l’ONU.
Madame Ndèye Khady Ba



SUR LE DOSSIER MIKHAIL KHODORKOVSKY, NOUS EXHORTONS LES AUTORITES DE LA FEDERATION DE RUSSIE A ACCEPTER L’OUVERTURE D’UNE ENQUETE INDEPENDANTE, SUR L’HONNETETE DU TRAVAIL DU « JUGE VIKTOR DANIKLIN CAR SON ASSESSEUR A REVELE QUE LE VERDICT LUI AVAIT ETE DICTE PAR DES MAGISTRATS DE RANG SUPERIEUR »

Je tiens à publier ce présent article sur le dossier Mikhail Khodorkovsky, car de nouvelle révélations nous obligent à pousser nos investigations.
Je publie ces quelques lignes extraites de « Pas de libération sous caution pour Khodorkovsky » dans www.tdg.ch »
La justice russe a rejeté la demande de mise en liberté sous condition du magnat Mikhaïl Khodorkovsky, a indiqué le journal «Kommersant» mardi. La demande a été retournée aux avocats de l’homme d’affaires emprisonné.Un porte-parole du tribunal Preobrajenski de Moscou, cité par le «Kommersant», a précisé que les avocats de Khodorkovsky n’ont pas produit les documents appropriés pour leur requête.

Autrefois considéré comme l’homme le plus riche de Russie, M. Khodorkovsky a été condamné en 2003, à l’époque où Vladimir Poutine était président de la République. Il purge une peine de 13 années d’emprisonnement.

Le président Dmitri Medvedev avait estimé le mois dernier que la remise en liberté de M. Khodorkovsky ne constituait pas une menace. Mais le Premier ministre Poutine avait adopté une position beaucoup plus ferme, comparant l’ancien magnat du pétrole au chef de gang américain Al Capone.

Enquête contre un juge

Mikhaïl Khodorkovsky affirme que sa condamnation pour fraude, vol et blanchiment d’argent a été ordonnée par des hauts responsables qui avaient l’intention de mettre la main sur son entreprise pétrolière. Selon lui, sa condamnation s’expliquerait également par la menace qu’il représentait pour l’autorité de Vladimir Poutine.

L’homme d’affaires avait bâti sa fortune en rachetant à bas prix des actifs publics après l’effondrement de l’Union soviétique en 1991. Il avait réussi à créer un empire financier produisant plus de pétrole que le Qatar, Etat membre de l’OPEP.

Mikhaïl Khodorkovsky et son associé Platon Lebedev avaient été condamnés à la prison jusqu’en 2017, mais la sentence a été réduite d’un an en appel.

Les avocats des deux hommes ont indiqué avoir déposé une plainte officielle. Ils demandent au ministère public l’ouverture d’une enquête criminelle contre le juge Viktor Danilkin après que l’assesseur de ce dernier a révélé que le verdict lui avait été dicté par des magistrats de rang supérieur.
Le fait que l’asseseur du Juge Viktor Danilkin ait révélé que « le verdict lui avait été dicté par des magistrats de rang supérieur » prouve véritablement que ce verdict n’a aucune validité légale; et nous appuyant sur ces graves affirmations qui ruinent la réputation de la justice russe, nous demandons solennellement au Premier Ministre Vladimir Poutine de libérer Mikhail Khodorkovsky, vu que même le Président Dimitri Mdevedev a déclaré que la libération de Mikhail Khodorkovsky ne constituait pas une menace.


Mikhail Khodorkovsky
mikhailkhodorkovsky.jpg

Madame Ndèye Khady Ba



EXHORTER LES PAYS DE LA SADC A NE PAS ENTERINER LE PLAN DE SORTIE DE CRISE DU DISK JOCKEY ANDREI RAJOELINA; IL A PRIS LE POUVOIR A MADAGASCAR PAR DES VOIES ILLEGALES, PAR CONSEQUENT TOUT PLAN DE SORTIE DE CRISE EMANANT DE LUI RESTE ILLEGAL

Je tiens à publier ce présent article afin d’appeler les pays de la SADC (qui se réunissent sur la crise malgache) à ne pas accepter que le disk-jokey Andreï Rajoelina se permette de leur présenter un plan de sortie de crise sur le dossier malgache. Ce disk-jockey a pris le pouvoir par des voies illégales en s’installant à la place de Marc Ravalomanan qui avait été élu en toute légitimité par son peuple.

Les hésitations de la SADC sur le dossier malgache sont inacceptables; l’illégal ne peut devenir légal. Nous  demandons à la SADC de ne pas ruiner sa crédibilité dans la sous région, au niveau de l’Union Africaine et au niveau de l’ONU, en acceptant d’entériner l’initiative présentée par Andreï Rajoelina qui n’a aucune validité légale, vu que lui-même n’a aucune légitimité, et doit même être poursuivi par la justice pour atteinte à la sureté de l’Etat malgache, sédition et occupation illégale du poste de Président de la République.

Il est temps ques les institutions africaines sachent se faire respecter en Afrique et hors d’Afrique, en exigeant l’application du droit sur tous les litiges au niveau national ou africain.

Madame Ndèye Khady Ba



DENONCER AVEC LA DERNIERE ENERGIE LES CRIMES QUE L’ARMEE DU « FAUX-ETAT ISRAEL » A PERPETRE CE DIMANCHE 05 JUIN 2011, SUR LES MANIFESTANTS SYRIENS DESARMES QUI EXPRIMAIENT EN TOUTE LEGITIMITE LEUR DESIR DE VOIR LE GOLAN VOLE PAR LE « FAUX-ETAT ISRAEL » RESTITUE A LA SYRIE

Je tiens à publier ce présent article afin de dénoncer avec la dernière énergie les crimes perpétrés ce dimanche 05 juin 2011, par l’armée du « faux-Etat Israël » sur les manifestanst syriens désarmés qui exprimaient en toute légitimité leur désir de voir le Golan volé par le « faux-Etat Israël » restitué à la Syrie.

Le « faux-Etat Israël » utilise les meurtres et assassinats de civils palestiniens, syriens et libanais désarmés pour entretenir la peur et les empêcher de continuer à réclamer leurs terres légitimes à travers des manifestations pacifiques.

Déjà nous apprenons que « les réfugiés palestiniens au Liban observaient une journée de deuil, l’armée libanaise ayant interdit les marches près de la frontière avec Israël » (informations de france24)

« Le 15 mai, lors de l’anniversaire de la « Nakba », l’exode de centaines de milliers de Palestiniens avec la création de l’Etat d’Israël en 1948, des centaines de manifestants étaient parvenus à traverser la clôture pour atteindre Majdal Chams.

Quatre avaient été tués par l’armée israélienne. Six autres manifestants avaient été tués à la frontière libanaise.

En Cisjordanie, les garde-frontières israéliens ont tiré des balles caoutchoutées en direction de jeunes Palestiniens qui jetaient des pierres près du barrage de Kalandia, à l’entrée de Jérusalem, blessant légèrement une trentaine de personnes, selon des sources médicales. Une centaine de personnes ont également défilé près de Naplouse (nord) et à Hébron (sud) » .

« Gaza, la police du mouvement islamiste Hamas, au pouvoir dans le territoire, a empêché quelques centaines de personnes de s’approcher de la clôture frontalière » (informations de france24).

Il est donc évident que le « faux-Etat Israël » utilise les edes tirs à balles réelles c’est à dire des  assassinats, sur des manifestants désarmés pour amener les Dirigeants Syriens, Libanais et Palestiniens à empêcher leurs citoyens de manifester pour dénoncer les vols de terres dont ils ont été victimes et les crimes de massacres dont ils continuenet d’être les victimes. Ainsi avec le temps, les Dirigeants de la Palestine,de la Syrie et du  Liban empêchant leurs citoyens de manifestaer contre les crimes de vols de terres et de massacres dont ils sont victimes de la part du « faux-Etat Israël » depuis 1948, les Dirigeants du « faux-Etat Israël » pourront simplement dormir en toute quiétude et ceci  après avoir commis d’ignobles crimes de vols de terres et de massacres sur ces trois peuples.

Je m’adresse donc solennellement aux Dirigeants de la Syrie, du Liban et de la Palestine, et leur demande au nom du respect du droit de laisser leurs citoyens exprimer par leurs manifestations pacifiques leur désir légitime de voir le « faux-Eta Israël » restituer les terres volées et être sanctionné par la justice pour les crimes qu’il commet depuis 1948 dans toute cette région: cette impunité dans laquelle est vautrée le « faux-Etat Israël » ne doit pas être récompensée par les Dirigeants du Liban, de la Syrie et de la Palestine qui empêchent leurs civils de protester contre les crimes de l’organisation criminelle (cf. son mode opératoire de 1948 à 2011)  dénommée Israël. Au contraire non seulement les citoyens de la Palestine, de la Syrie et du Liban ont le devoir de manifester pour demander la restitution de leurs terres volées, mais leurs Dirigeants (les Diriegants de la Syrie, de la Palestine et du Liban) ont le devoir d’engager des poursuites judiciaires contre les pays occidentaux qui ont créé le « faux-Etat Israël » et contre les Dirigeants du « faux-Etat Israël » qui depuis 1948 commettent crimes sur crimes sur des êtres humains en Palestine, Syrie et Liban et sur les terres de ces trois pays cités.

En empêchant  leurs citoyens de manifester, les Dirigeants syriens, palestiniens et libanais facilitent la poursuite de commission de crimes au « faux-Etat Israël », dans la mesure où s’il commet des crimes, les Dirirgeants de la Syrie, de la Palestine du  Liban lui facilitent le travail en baillonnant leurs citoyens qui voulaient manifester et dire  au monde qu’ils exigent que justice leur soit rendue car depuis 1948 ils sont sous les feu des criminels du « faux-Etat Israël ». Dans le cas où le « faux-Etat Israël » continue de tirer à balles réelles sur des manifestants, les Dirigeants de ces trois pays doivent saisir la CPI afin que cessent l’impunité du « faux-Etat Israël ».

Madame Ndèye Khady Ba



1234

actualité et infos décortiq... |
Le chat à neuf queues |
Blog de Jean-Louis Simon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ATTAC Burkina Faso
| Les délibérations du Consei...
| Gouvernance territoriale, d...