Exhorter à nouveau les pays du monde et particulièrement les pays occidentaux à mener des politiques justes dans le monde afin de ne pas donner aux personnes frustrées par l’injustice de prendre les armes au détriments même des innocents.

Je tiens à publier cet article afin d’exhorter les pays du monde, et particulièrement les  les pays occidentaux, à ne pas permettre aux personnes victimes d’injustice de se faire justice elles-mêmes en prenant les armes.

Il est impératif que nous tendions vers le monde de la fraternité universelle, où les Occidentaux n’auront pas à redouter les représailles de groupuscules exprimant ainsi leur désir de se faire justice; il faut impérativement que nous tendions vers un monde où les groupes armés dits « islamistes » et les Occidentaux évolueront main dans la main. Cela est possible; il suffit que l’O.N.U. prennent en compte mes propositions pour résoudre les crises de l’Irak, l’Afghanistan, le Pakistan et la Somalie.

Je tiens d’abord à dénoncer la violence aveugle d’où qu’elle vienne, et qui tue des innocents.

Concernant l’Afghanistan, je me réjouis que les Occidentaux se décident enfin à parler de réconcilliation avec les Talibans: le monde aurait moins souffert des violences dans ce pays; moins d’Afghans et de soldats de l’O.T.A.N. auraient perdu la vie si ma proposition de « réconcilliation avec les Talibans » formulée déjà depuis 2008 avait été prise en compte.

Concernant la Somalie, je mets en garde les pays africains qui se laisseraient influencés par les USA pour continuer une guerre qu’ils n’ont pas pu y terminer. Je demande instamment aux pays de l’Union Africaine de ne pas se laisser aveugler par la douleur au vu des douloureux événements du onze juillet 2010, qui se sont déroulés à Kampala avec cet attentat qui y a fait plus de soixante quatorze morts. J’appelle les pays africains à la retenue, et je les exhorte à prendre le temps de réfléchir aux origines du désastre de la Somalie, afin qu’ils puissent comprendre, que tout comme en Afghanistan, ils ne peuvent dirger la Somalie sans les Shébabs (qui je le rappelle en plus de vingt années d’instabilité en Somalie ont été les seuls qui ont pu y apporter la stabilié): les pays de l’Union Africaine doivent travailler à une réconcilliation avec les Shébabs.

Nous avons souri en attendant les USA « enflammer » les soldats africains présents en  Somalie, en les qualifiants « d’héroïques »; les Africains ne vont pas se laisser conduire à la mort, à mettre la Somalie sens dessus dessous par ces flatteris de politiciens. Nous ne resterons pas les bras croisés en permettant que des Africains s’entretuent en Somalie simplement parce que les Occdientaux redoutent les Shébabs. Nous serons présents afin que la fraternité entre pays africains perdure, afin qu’il n’y ait pas une guerre entre les Africains (entre les soldats de l’Union Africaine et les Shébabs de Somalie, sur les schémas dictés par les Occidentaux).

A bientôt pour plus d’informations sur le même sujet.

Madame Ndèye Khady Ba



Appel renouvelé à l’O.N.U. pour l’application de mon plan de « Reddition négociée des F.A.R.C. » qui est la seule initiative pour ramener la paix en Colombie, et entre la Colombie et le Venezuela.

Je tiens à publier cet article suite aux derniers événements survenus entre les Venezuela et la Colombie, afin de restaurer la paix entre ces deux pays frères.

Je demande instamment à son Excellence le Président Ugo Chavez du Venezuela de revenir sur sa décision de rompre ses relations diplomatiques avec la Colombie. Au nom de la paix pour laquelle nous oeuvrons en permanence, au nom de l’unité des pays du Groupe Régional de l’Amérique latine, pilier nécessaire (cf. le Groupe Régional de l’Afrique, ou de l’Orient, ou de l’Europe,…) à la construction du Gouvernement Mondial, je demande au Président Ugo Chavez de laisser la chance à un réglement apaisé de ses relations avec la Colombie.

Je demande à nouveau à l’O.N.U. d’organiser l’application de mon « Plan de Reddition négociée des F.A.R.C. », (faxée au S. G. de l’O.N.U. le 08 Septembre 2009) qui est la seule initiative qui pourra restaurer la confiance entre le Venezuela et la Colombie.

Il est aussi temps que mon « plan de lutte contre le trafic de drogue » (faxé déjà à l’O.N.U. depuis le mardi 08 Septembre 2009), soit aussi appliqué.

Je profite de cette opportunité pour dire à l’O.N.U. que nous avons entendu ses alertes sur la Guinée Bissau où les trafiquants de drogue gèrent leurs opérations faute d’une autorité digne de ce nom en Guinée. Aussi vu que cette situation peut toucher tous les pays de l’Afrique de l’Ouest, je propose que la Guinée Bissau soit mise sous la tutelle de l’Union Africaine.

Je demande au audit de l’administration du Président Malam Bacaï Sanha: il est impératif que nous sachions le travail qu’il a accompli depuis son élection pour la sécurité de son pays, et surtout pour lutter contre la drogue. Si après cet audit, nous constatons qu’il n’a rien réalisé en ce sens, alors je demande aux pays de l’Afrique de l’Ouest, et de l’Union Africaine de prendre leurs resonsabilités, au nom de la sécurité de la sous région, pour « démissioner l’actuel Président de la Guinée Bissau, pour son incapacité à sécuriser son pays et donc la sous région«  ( processus pour démissioner un Chef d’Etat incapable, et comment organiser son remplacement démocratiquement par une personne plus compétente, décrit dans ma « Convention pour la Paix et la Sécurité dans le Monde »), et le remplacer dans la plus totale sérénité.

Nous devons rester inamovible pour la sauvegarde de la paix et de la sécurité dans le monde: les incapables doivent céder la place, ou simplement être démissionés.

A bientôt pour plus d’informations sur le même sujet.

Madame Ndèye Khady Ba 



Exhorter la Cour Internationale de Justice à réviser l’avis consultatif émis le 22 Juillet 2010, sur l’indépendance du Kosovo: cet avis doit tenir compte non seulement du respect du droit interntional, mais aussi du respect des lois qui régissent la Serbie à laquelle le Kosovo appartient.

Je tiens à publier cet article sur l’avis consultatif émis par la Cour Internationle de Justice le 22 Juillet 2010 sur la déclaration d’indépendance du  Kosovo du 17 Février 2008, afin de rappeler que la Cour Internationale de Justice étant l’organe principal de justice de l’O.N.U. doit veiller à ce que non seulement le droit international soit respecté dans toute procédure juridique, mais surtout à ce que les lois qui régissent tout pays ne soient ps violées.

En effet la C.I.J.  a estimé simplement, que « déclaration unilatérale d’indépendance du Kosovo en 2008 n’enfreint pas le droit international ». Or pour être en totale conformité avec le droit, il aurait fallu d’abord que cette procédure soit conforme aux lois nationales qui régissent la Serbie dont le Kosovo faisait partie avant le 17 Février 2008. La C.I.J. doit tenir compte dans tout vis consultatif non seulement des lois nationales de tout pays afin qu’elles ne soient pas violées dans toute procédure, mais aussi du droit international. Il se trouve qu’au moment de la proclamation de son indépendance, le Kosovo appartenait à la Serbie ( et appartient encore aujourd’hui à la Serbie); il est donc impératif qu’en émettant son avis consultatif sur la déclaration unilatérale de l’indépendance du Kosovo, que la Cour Internationale de Justice examine si les lois de la Serbie n’ont pas été violées dans cette procédure: dans le cas où les lois qui régissent la Serbie ont été violées dans la déclaration de l’indépendance du Kosovo, cette déclaration d’indépendance est donc nulle et non avenue.

La Cour Internationale de Justice doit être prudente, et se conformer strictement au droit dans cette affaire très délicate qui concerne la Serbie menacée par le séparatisme, car l’avis consultatif non exhaustif qu’elle a donné sur la déclaration d’indépendance du kosovo, est une dangereuse invitation au sépartisme.  

Je profite de l’occasion pour appeler les pays de l’Union Africaine à s’en tenir strictement aux textes de l’organisation, qui exigent que le tracé des frontières au lendemain des indépendances doit rester inchangé: et donc je demande aux pays de l’Union Africaine de s’appuyer sur ces textes constituant une base légale pour rejeter ce referendum prévu pour diviser le Soudan (déjà fragilisé), et donc le détruire; il clair qu’après ce referendum les sous groupes du Sud Soudan déjà en conflit ouverts sauteront sur l’occasion pour se réarmer, et s’attaquer mutuellement chacun pour protéger sa petite parcelle.

J’appelle l’O.N.U. à respecter les textes de l’Union Africaine sur l’intangébilité des frontières des pays africains, telles qu’elles se présentent au lendemain des indépendances, et qui ne permettront jamais la tenue d’un referendum pour diviser le Soudan: conformément aux textes de l’Union Africaine sur l’intangébilité des frontières des pays africains nous déclarons illégal ce projet de referendum pour détruire le Soudan. Nous appuyant sur l’intangébilité des frontières africaines fixées comme règles légales par les pays africains, nous sommes prêts à engager des poursuites judiciaires au niveau de la Cour Internationale de Justice contre tout pays, ou toute entité qui continuera à prôner cet acte illégal pour détruire le Soudan.

A bientôt pour plus d’informations sur le même sujet.

Madame Ndèye Khady Ba.



Dossier spécial sur la polygamie en Islam: exhorter les pays musulmans à mieux légiférer les règles qui régissent la polygamie afin qu’elles soient en stricte conformité avec l’Islam, ceci afin de protéger les femmes et les enfants d’hommes irresponsables qui en abusent actuellement.

Je tiens à publier cet article sur la polygamie, après m’être prononcée sur le port du voile simple ou intégral; il est de mon devoir en tant que femme musulmane pratiquante, et intellectuelle de réfléchir sur les faits sociaux, et d’apporter des arguments en stricts conformité avec la loi en général, et en stricte conformité avec l’Islam pour ce qui concerne les sociétés musulmanes.

L’Islam autorise la polygamie en permettant à l’homme de prendre jusqu’à quatre épouses, et ceci uniquement s’il est capable d’en assumer  les responsabilités en étant équlibré dans la gestion de sa vie de couple, et si financièrement il a les moyens d’assurer le bien être de sa famille.

Mais en observant la plus part des mariages polygames dans nos sociétés actuelles, nous notons que ce sont en général des hommes qui n’ont pas de moyens financiers conséquents qui prennent une seconde, une troisième, et / ou une quatrième épouses. Ce genre de comportement permet aux détracteurs de l’Islam de critiquer la polygamie en soutenant que cette pratique accroît la précarité des femmes et des enfants. En effet les parents polygames  n’ayant pas assez de moyens pour assurer les charges de l’éducation de leurs enfants, les abandonnent à eux mêmes, et ils vont grandir dans le désoeuvrement et le manque d’éducation pour aller grossir les rangs des chômeurs, des délinquants ou des mandiants.

Les femmes musulmanes doivent savoir que l’Islam ne les oblige pas à entrer dans un ménage polygame: l’Islam n’impose pas le mariage, mais laisse à la femme la liberté de choisir; en général la peur de rester célibataire, ou la pauvreté (nombre de femmes sans crupules ou démunies n’hésitent pas à épouser un homme de l’âge de leur propre père, ou de l’âge de leur propre grand père; et ceci quelles que soient les conditions imposées par l’époux), ou la pression des parents pour un mariage avec un riche parti.(n.b. nombre de parents sans scrupules poussent parfois leurs filles à épouser un homme ayant l’âge de leur propre père, ou de leur grand père), pousse les jeunes filles à s’engager dans la polygamie. Aussi j’exhorte les femmes à étudier afin d’avoir la formation professionelle requise qui leur permettra d’avoir un travail salarié, et de se prendre en charge financièrement: cela permettra aux femmes d’avoir toute la liberté d’accepter ou de refuser la polygamie comme le leur permet l’Islam.

Etant donné que la plus part des hommes ne respectent pas les conditions fixées par l’Islam pour s’engager dans un mariage polygame, j’exhorte les autorités des pays musulmans à assumer leurs responsabilités afin que les règles imposées par l’Islam dans la polygamie soient respectées de tous faute de sanctions.

Je propose aux autorités des pays musulmans ces dispositions  suivantes afin que les règles fixées par l’Islam dans la polygamie soient respectées de tous:

1. Installer une  commission spéciale chargée de délivrer les autorisations pour un premier mariage, le mariage avec une seconde épouse, le mariage avec une troisième épouse, le mariage avec une quatrième épouse.

2. Tout homme qui veut s’engager dans un mariage adresse une demande d’autorisation en donnant des précisions sur ses moyens financiers, la situation de sa maison, ou de ses maisons.

3. Ainsi la commission pourra à partir de ces éléments mener une enquête pour vérifier si les informations ainsi données sont justes, si la situation financière de l’homme est suffisamment solide pour le mariage souhaité, et si après ce mariage il aura assez de moyens pour prendre en charge au minimum quatre enfants, en assurant leur bien être social et en assumant les frais de leurs études (l’Islam exhorte au travail, car c’est uniquement par les études et la formation professionnelle que l’on peut arriver à avoir un travail salarié qui  permettra à toute personne de garder sa dignité et de respecter les exigences d’honnêteté prescrites par l’Islam). 

4. Vérification par la commission même commission spéciale de l’âge des futurs époux afin d’éviter qu’une toute jeune fille ne s’engage dans un mariage avec un homme de l’âge de son père (cela pour éviter les nombreux cas d’adultères constatés dans de tels ménages où la femme plus jeune que son époux le trompe, avec un homme plus jeune i.e. de sa propre génération). Du reste un père responsable doit voir l’élégance de ne pas installer le malaise chez ses enfants, en les mettant dans la gêne par la présence d’une « nouvelle maman » qui a pratiquement le même âge qu’eux.
5. En cas de divorce cette commission spéciale devra veiller à la protection des droits des enfants et de leur maman, en stricte conformité avec l’Islam, afin que l’ex époux ne refuse d’assumer ses responsabilités devant cette nouvelle situation (les hommes sont devenus trop durs avec les femmes depuis que l’on parle d’égalité de salaire pour les deux sexes, pour un même travail).

A bientôt pour plus d’informations sur le même sujet.

Madame Ndèye Khady Ba.



Appeler le Conseil de Sécurité de l’O.N.U. à prendre ses responsabilités pour sécuriser les Palestiniens qui ont encore été victimes de tirs d’obus meurtriers du « faux-Etat Israël » le 14 Juillet 2010.

Je tiens à publier cet article suite aux tirs d’obus meurtriers du « faux-Etat Israël » sur la Bande de Gaza et qui a tué une femme palestinienne et bléssé cinq autres personnes; et le « faux-Etat Israël » justifie ce crime ignoble en disant qu’il « a tiré pour empêcher des Palestiniens d’approcher le mur de sécurité ».

Je suis véritablement ulcérée que le « faux-Etat Israël » classée organisation criminelle par les lois universelles (cf. son mode opératoire de 1948 à 2010 qui consiste à voler les terres des Palestiniens Syriens et Libanais et à les massacer), se permette de parler de « mur de sécurité » et précisément après avoir volé les terres des Palestiniens qu’il veut empêcher de circuler partout dans la Palestine: car « Israël » n’existe pas selon les lois universelles, et toutes les terres qu’il a volées s’appellent aujourd’hui encore Palestine, selon les lois universelles.

Je demande au Conseil de Sécurité de l’O.N.U. d’assumer ses responsabilités de veiller sur la sécurité des Palestiniens; autrement nous tiendrons les pays membres permanents du Conseil de Sécurité de l’O.N.U. responsables des crimes du « faux-Etat Israël » sur les Palestiniens, vu que ce sont ces mêmes pays occidentaux qui ont  le « faux-Etat Israë » dans la Palestine, sur les bases criminelles que l’Histoire nous relate tristement, mais ce sont aussi ces pays occidentaux qui aujoud’hui encore au niveau du Conseil de Sécurité de l’O.N.U., empêchent la loi de s’appliquer sur les Dirigeants politiques et militaires qui ont eu à diriger le   »faux-Etat Israël » de 1948 à 2010.

Je demande solennellement au Secrétaire Général de l’O.N.U. Monsieur Ban-Ki Moon d’ouvrir une enquête afin que le « faux-Etat Israël » non seulement s’explique sur ce crime ignoble car gratuit du mercredi 14 Juillet 2010, mais soit jugé pour cet acte bestial.

Bien entendu, j’en profite pour dénoncer la présence indécente du prétendu Juge Louis Moreno Ocampo à Addis Abeba pour aller manquer de respect à nouveau aux Chefs d’Etat africains qu’il considère comme ses « jouets favoris« , en prononçant des chefs d’accusation ahurissant sur le Président Omar El Béchir, alors que nous avons vu le refus honteux du Juge Moreno Ocampo d’enquêter sur les crimes du « faux-Etat Israël » en Palestine, Syrie et Liban, sur les crimes des Occidentaux en Irak, Afhanistan et Pakistan, sur les crimes des narco-trafiquants en Amérique Latine.

Je demande solennellement au Juge Louis Moreno Ocampo d’avoir la décence de démissionner même si les Occidentaux hésitent à l’expulser comme nous l’avons exigé, vu qu’il refuse de se conformer aux exigences du droit qui sanctionne tout crime, sans faire de distinguo sur les criminels à juger. Le prétendu Juge Louis Moreno Ocampo doit cesser de gaspiller les fonds de la Cour Pénale Internationale dans des « déplacements inutiles en Afrique pour faire croire au monde qu’il travaille », alors qu’en réalité si vraiment il faisait son travail en stricte conformité avec la loi, il aurait immédiatement accueilli au siège de la C.P.I. la proclamation de l’indépendance de la Palestine sur toutes ses terres légitimes comme je le lui proposais (alors que c’était son devoir obligatoire que la loi lui impose - à lui Juge ayant compétence pour rendre justice à tout peuple victime de crimes impunis et ceci, partout dans le monde – de proclamer l’indépendance de la Palestine conformément au droit, c’est à dire sur toutes ses terres légitimes ); en réalité si vraiment il faisait son travail en stricte conformité avec la loi,  il se serait auto-saisi d’urgence après les éléments de preuves que nous lui avons présentés sur le carnage des vingt deux jours de Gaza (entre Décembre 2008 et Janvier 2009), et aurait aussi pris en compte par la même procédure les conclusions du rapport Goldstone sur la guerre de Gaza; si vraiment le Juge Louis Moreno Ocampo respectait le fonctionnement du droit, il serait allé enquêter en Afghanistan sur les prétendues bavures de l’O.T.A.N.

La présence du Juge Louis Moreno Ocampo et sa « célèbre gestion de la justice à deux vitesse dans le monde », est le symbole même des défaillances du fonctionnement des lois au niveau international. Il est urgent que la réforme de l’O.N.U. se fasse par le début du fonctionnement de mon Gouvernement Mondial, mais plus importante la réforme du fonctionnement de la justice dans le monde: et la première étape est l’expulsion immédiate du Juge Louis Moreno Ocampo  et ceci hic et nunc,  pour incompétence avérée et laxisme devant les crimes des Occidentaux et du « faux-Etat Israël ».

Je demande au Président Omar El Béchir de porter plainte contre le Juge Louis Moreno Ocampo pour l’acharnement que le monde a remarqué à contre sa personne, et de saisir la Cour Internationale de Justice surtout pour diffamation.

A bientôt pour plus d’informations sur le même sujet.

Madame Ndèye Khady Ba



Présenter mes sincères condoléances au PrésidentYowéri Musévéni de l’Ouganda pour l’attentat meurtrier de Kampala qui a fait près de 74 victimes

Je tiens à mettre ce présent article dans « baunblogfr » afin de présenter mes sincères condolénaces au Président Yowéri Musévéni, pour les 74 personnes décédées dans l’attentat de Kampala, revendiqué par les Shebabs de Somalie dès le lundi 12 Juillet 2010.

Je suis désolée que ces pertes en vies humaines soient provoquées par ce différend entre les Shebabs et les autorités ougandaises; différend qui prend sa source dans le conflit en Somalie.

Pourtant nous avons à plusieurs reprises invité l’Union Africaine à adopter notre plan de sortie de crise pratique et rationnelle, qui met en évidence l’incompétence avérée du Gouvernement de transition en Somalie à gérer la sécurité de ce pays, et nous avions proposé que vu son incompétence, ce gouvernement devait s’effacer et céder la place aux Shébabs. Ceci précisément parce que les Shébabs ont été les seuls à pouvoir stabiliser la Somalie, en près de vingt années d’instabilité. Depuis lors notre proposition dort dans les tirroirs de l’Union Africaine.

Résultat: les pirates continuent de régner dans le Golf d’Aden, l’insécurité est le lot quotidien des Somaliens. Et récemment voilà l’opération de représailles des Shébabs contre l’Ouganda pour avoir déployé ses soldats en Somalie.

Tous ces drames auraient pu être évités si mon plan de sortie de crise pour la Somalie avait été appliqué par l’Union Africaine. J’appelle donc à nouveau l’Union Africaine à faire preuve de réalisme et à appliquer mon plan de sortie de crise pour stabiliser la Somalie, mettre un terme à la piraterie dans le Golf d’Aden, et éviter que le conflit somalien ne s’étende dans d’autres pays comme ce fut le cas des représailles des Shébabs à Kampala.

A bientôt pour plus d’informations sur le même sujet.

Madame Ndèye Khady Ba



Encourager les citoyens du monde qui suivent mon travail à prendre exemple sur Cheikh qui est tout jeune mais qui a eu le courage de placer sa contribution dans mon article du 02 Juillet 2010.

Je tiens à exhorter les citoyens du monde à plus de courage en participant à la rédaction de commentaires selon l’article de leur choix dans mon site.

Je suis disposée à publier volontiers tout commentaire de mes chers citoyens du monde, dans la mesure où ce commentaire est objectif.

Je rappelle que la critique quand elle est objective est constructive. Et J’attends donc que mes chers citoyens du monde expriment leurs critiques afin que je puisse corriger ce qui ne leur semble pas clair.

En tant que chercheur, je suis ouverte à l’esprit de dialogue; et la critique objective fait donc partie de ce que j’apprécie.

J’attens donc vos critiques, ou si vous partagez mes vues, je vous exhorte à l’exprimer: cela sera un encougagement de plus pour moi qui trvaille sans le relâche pour un monde dans la paix et la sécurité, parce que un monde régi par les lois universelles.

A très bientôt mes très chers « acteurs pour un monde de paix ».

Madame Ndèye Khady Ba.



Dernier appel adréssé au Président Barack Obama, afin qu’il adopte face au « faux-Etat Israël », l’attitude requise par les lois universelles qui classent cette entité comme une organisation criminelle, et ceci conformément à son mode opératoire de 1948 à 2010.

Je tiens à publier ce présent article afin d’exprimer mon indignation suite à cet extrait du discours du Président Barack Obama; alors que le monde attendaitde la fermeté de la part du Président du pays le plus puissant du monde face à l’organisation criminelle dénommée Israël (cf son mode opératoire de 1948 à 2010) pour tous ses crimes, nous avons vu le Président Barack Obama « materner » le « faux-Etat Israël » en recevant son Premier Ministre Benjamin Netanyahou.

  Je fais confiance au Premier ministre Netanyahu

Je fais confiance au Premier ministre Netanyahu depuis que je l’ai rencontré, avant même que je sois élu président, et je l’ai toujours dit, en public et en privé. Je crois qu’il doit gérer une situation complexe dans une région très difficile, et ce que je lui ai toujours dit, c’est ma volonté de travailler avec lui, de manière à ce que nous puissions arriver à une paix qui garantira la sécurité d’Israël pour les décennies à venir. Pour cela, il faudra faire des choix difficiles. Et il y aura des moments où lui et moi aurons des discussions vigoureuses sur les décisions à prendre. Mais l’approche fondamentale ne change jamais. Les Etats-Unis sont attachés à garantir la sécurité d’Israël ; nous sommes fidèles à ce lien très spécial entre nous, et nous ferons ce qu’il faut pour cela, pas seulement par les mots, mais par les actes. ←

  Le président américain, qui a salué en Benyamin Netanyahu un homme prêt à prendre des risques pour la paix, a appelé à la reprise de négociations directes entre Israéliens et Palestiniens avant l’expiration, le 26 septembre, du gel provisoire et partiel de la construction dans les colonies. «J’espère que, lorsque les discussions directes auront repris, cela créera un climat dans lequel tout le monde sera impliqué dans leur réussite, et que du coup il y aura plus de confiance». ←

J’invite solenellement le Président Barack Obama à expliquer au monde pourquoi il nous parle de sécuriser le « faux-Etat Israël », alors que nous savons tous que c’est cette entité illégitime qui met dans l’insécurité les Palestiniens et toute le région environnante?! Pourquoi le Président du pays le plus puissant du monde ne parle-t-il pas de sécuriser les Palestiniens, les Syriens et les Lbanais devant les crimes dont ils sont victimes de la part du « faux-Etat Israël »? Pourquoi il garde le silence sur les crimes du « faux-Etat Israël » de 1948 à 2010. Pourquoi le Président Barack Obama garde le silence sur la création non seulement illégale, mais ciminelle du « faux-Etat Israël« . Pourquoi garde-t-il le silence sur les grands massacres du « faux-Etat Israël » à Sabra et Shatila? Pourquoi un silence embarassé sur le carnage des vingt deux jours de Gaza? Pourquoi le Président Barack Obama fait-il table rase des conclusions du « rapport Goldstone sur la guerre de Gaza » avec plus de 2000 Palestiniens morts tués par le faux-Etat Israël »? Pourquoi le Président Barack Obama fait-il le vide sur les terres volées en Palestine, Syrie et Liban. Pourquoi ne dit-il pas qu’il ne peut y avoir de délai sur le gel de la colonisation parce que cette colonisation est non seulement illégale, mais criminelle; parce que la colonisation n’est rien d’autre que du vol. Pourquoi le silence du Président Obama sur les detructions criminelles du fleuve Jourdain, et de la Mer Morte avec leurs corollaires de désastres écologiques dans toute ces régions?

Je dis au Président Barack Obama, que s’il affiche autant d’inexplicable détermination pour « materner » le « faux-Etat Israël », que les lois universelles classent comme une organisation criminelle, nous les légalistes nous allons simplement redoubler d’effort pour que les procédures légales soient respectées dans le réglement du dossier palestinien. J’ai décidé de ne pas me mettre en colère, mais d’observer froidement la démarche du Président Barack Obama afin de le ramener dans la voie de la légalité pour résoudre le problème palestinien, car c’est la seule voie viable parce que légale.

Nous serons présents dans tout dossier à résoudre dans le monde afin que les procédures légales soient respectées.

 Sur le dossier palestinien, je considère Mahmoud Abbas comme un homme du passé, tristement entré dans l’Histoire en se rendant complice de ceux qui tentaient d’entérrer les conclusions du rapport Goldstone sur la guerre de Gaza (Décembre 2008 à Janvier 2009); ce carnage de vingt deux jours qui a fait plus de 2000 Palestinens tués par le « faux-Etat Israël« . Est-il possible qu’un simple Palestinien patriote puisse avoir une telle attitude en trahissant ses propres compatriotes, et en trahissant les lois universelles? Assurément non! Le mandat de Mahmoud Abbas ayant expiré depuis plusieurs mois, il lui est impossible de décider au nom du peuple palestinien. Je dis aux Palestiniens que même si je suis de nationalité sénégalaise, je serai pour eux la Présidente qui va défendre leurs intérêts, partout dans le monde, au nom du trimphe des lois universelles sur le crime.

Même si je suis de nationalité sénégalaise, les responsabilités que les événements ont placé entre mes mains, (surtout en tant qu’initiatrice de la « Convention pour la Paix et la Sécurité dans le Monde », et future Présidente du Gouvernement Mondial), ont fait que je suis obligée d’intervenir dans tous les événements douloureux du monde pour que les procédures légales  soient respectées dans leurs réglements; étant donné que les Chefs d’Etat des pays les plus puissants du monde qui auraient dû agir dans le sens du respect des lois, sont les premiers à les piétiner allégrement, sans souci et sans gêne devant l’opinion publique internationale.

En tant qu’initiatrice de la « Convention pour la paix et la sécurité dans le monde », et future Présidente du Gouvernement Mondial, je serai présente dans chaque événement douloureux du monde afin que son réglement se fasse en respect des procédures légales.

A bientôt pour plus d’informations sur le même sujet.

Madame Ndèye Khady Ba



Inviter les citoyens du monde à prendre connaissance de cette lettre faxée au Secrétaire Général de l’O.N.U. ce vendredi 02 Juillet 2010.

Je tiens à publier dans « baunblogfr » cette présente lettre faxée au Secrétaire Général del’O.N.U. afin que les citoyens du monde qui suivent mon travail puissent en prendre connaissance. 

sanstitre4.jpg

 A bientôt pour plus d’informations sur le même sujet.

Madame Ndèye Khady Ba



actualité et infos décortiq... |
Le chat à neuf queues |
Blog de Jean-Louis Simon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ATTAC Burkina Faso
| Les délibérations du Consei...
| Gouvernance territoriale, d...